Les produits de la ruche: Miel, propolis, pollen, gelée-royale, cire => alimentation, santé, écologie, tout est bon dans la ruche !!!

Large_abeille-1487495000-1487495055

Présentation détaillée du projet

Bonjour à tous,

 

                                                                              Moi_2-1487576760

 

Je m'appelle Pierre j'ai 31 ans, je suis originaire de la région centre et résidant toujours dans le Loiret. Je suis actuellement salarié a un poste d'électro mécanicien dans une usine depuis 10 ans. Je vis en concubinage depuis 6 ans et ma petite famille doit s’agrandir ces jours-ci.

                                                                      .

Voilà 4 ans que je consacre mon temps libre à l'apiculture dans le but d'en faire mon métier principal.

 

Mon projet est de m’installer comme apiculteur et de vivre de ma production à la fin de l'année 2017.

 

Voici mon parcours vers le métier d'apiculteur professionnel :

 

J'ai donc envisagé une reconversion, qui me conduira en 2013/2014 vers une formation de 10 mois pour effectuer une formation BPREA avec option apiculture. Le BPREA est un diplôme qui prépare à l'installation en agriculture. Ça signifie Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole (BPREA). Et dans mon cas en apiculture. Cette formation m’a beaucoup apportée. Aussi bien au niveau scolaire, tout ce que j’ai vu en stage, et les rencontres avec d’autres jeunes agriculteurs qui comme moi étaient en reconversion professionnelle. Vraiment très intéressant.

 

En 2016 , j'ai pris 6 mois sabbatiques du mois de mars au mois de septembre 2016. J'ai consacré ces six mois entièrement à l'apiculture : à mes ruches et j'ai pu travaillé avec un apiculteur. 

 

Je pense qu'il n'y a plus besoin de vanter les mérites des produits de la ruche. De la simple consommation de miel, jusqu'à la gelée royale, la liste est longue.

 

Pour les curieux:   thttps://www.youtube.com/watch?v=19Upt5fk5Cs

La puissance de la ruche : tout savoir sur le miel, la propolis, la gelée royale et le pollen

 

Pour ma part, pour cette saison 2017, j'envisage une production de miel et de propolis. Quand l'investissement le permettra : la production de pollen avec une distribution congelée si possible. La commercialisation des produits de mon exploitation se fera au détail, circuit court de préférence : vente sur les marchés, événements culturels, expositions, dépôts ventes...

 

Le choix du miel vient de la demande du marché, alors que la propolis est un choix plutôt personnel. je suis convaincu que la propolis a un rôle très important à jouer dans notre pharmacie de demain.

Pour tous les curieux prenez le temps de rechercher des informations sur ce produit. Elles ne sont pas très courantes, mais elles valent le coup d'être connues, et peut être y trouverez-vous un remède que l'on ne vous a jamais prescrit.

 

Voici à quoi peut ressembler 20gr de propolis brute que je vous propose en contrepartie: 

 

 

                                         Wp_20170128_007-1485894179

 

                                               

Les étiquettes sont en cours de création,

 

Pour la propolis:

                                            Capture_propolis-1487254179

  

 

 Pour le miel:

 

             Capture_etiquette_miel-1487254301

 

J’ai l’avantage d’être bricoleur, ce qui me permet de limiter les dépenses inutiles. Comme je dis souvent, « je ne vais pas m’embêter à acheter ce que je peux fabriquer moi-même ».

 

J’élève également mes propres reines pour multiplier et améliorer la qualité de mes colonies d’abeilles. Un atout autant d’une passion.

 

Lorsque je tiens une jeune reine dans mes mains (avant de la mettre en production dans un essaim) je pense à toutes les abeilles qu'elle va produire, et toutes les fleures que ces millions d'abeilles vont visiter, et pour finir, les tonnes de nourriture que les arbres et plantes vont produire grâce à cette pollinisation. Waouh.. tout ça dans ma main...

 

 

J'ai fabriqué, à partir d'ancienne hausse récupérée des mini ruches qui me permettent de produire des reines avec un investissement moindre. 

 

     Wp_20170127_001_1_-1485556820  Wp_20170127_002_1_-1485556604

 

Ce matin (janvier) il fait trop froid, Je ne peux donc malheureusement pas vous présenter de reine. les abeilles sont blotties autour d'elle, et consomment les réserves de miel qu'elles ont pour se réchauffer.

 

 

                                   Wp_20170126_007_1_-1485557265

 

Avoir son propre élevage de reines permet de remplacer rapidement les vieilles reines de non valeur, et de créer des essaims (en gros,une nouvelle ruche) en contrôlant le moteur principal, la reine!!!

 

La plus part du temps quand je peux créer ou fabriquer je ne m'en prive pas.

 

Voici un autre exemple de ma créativité.

Ce prototype de pied pour poser les ruches se révèle très pratique. Il permet de poser les ruches par lot de quatre, ce qui rend le travail vraiment ergonomique.

 

Wp_20170127_007_1_-1485602070   Wp_20170127_005_1_-1485602276

 

Je voulais déposer un brevet pour ce modèle mais la complexité du dossier m'a découragé et son coût de revient est trop élevé.

 

Je possède le matériel nécessaire pour débuter mon activité et l’on me prête ce que je ne possède pas encore. Il ne me manque qu'une chose essentielle... du temps.

 

Actuellement salarié d'une société, je ne peux pas exercer l'apiculture correctement. La charge de travail  cumulée des deux activités devient trop importante pour travailler correctement en apiculture, et ma situation de salarié est très pesante: mauvaise ambiance, collègues pas très agréables et puis surtout je n'ai plus la tête à mon emploi mais à celui d'apiculteur.

 

Le problème est que si je quitte l’usine, je n'aurais pas le droit aux allocations chômage je ne pourrais pas couvrir les besoins financiers de ma famille.

 

Si j’avais eu droit aux allocations chômage, je ne solliciterai pas les Kissbankeurs. Il est certain que sans ces fonds je ne pourrais pas m'assurer un minimum de revenus, qui me permettraient de développer ma production de 2017 et ainsi me permettre à la fin de la saison 2017 de me mettre à mon compte.

 

En fin de saison, ( octobre/novembre) si la saison est suffisamment correcte, les abeilles auront produit suffisamment de denrée, et je débuterai la commercialisation. Je pourrai alors vivre de la vente des produits de ma production. j'imagine déjà... le pied.

 

Un grand merci à tous ceux qui me permettront de quitter l'usine et de pouvoir vivre de ma passion: l'apiculture et la nature.

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La somme collectée me permettra d’investir dans un plateau remorque pour transporter mes ruches et mes hausses lors des récoltes. Les devis sont à l’étude, ils oscillent entre 1500- 2000€.

 

Le reste des fonds collectés me permettront de poser enfin ma démission et de quitter mon entreprise. Ces fonds seront un petit équivalent du chômage, auquel je n’ai pas droit.

 

En résumé :

   Un plateau remorque : 1500€

   Un revenu de 500 €/mois, pour  7 mois : 3500 € (en vivant modestement)

   Ce qui revient à un total de 5000€

   Rajouté à cela les 8% de frais de commission soit une somme minimale de 5400€. Et croyez moi il n'y en aura pas de trop pour vivre.

 

Une fois la collecte terminée et réussie pour le début du mois de Mai, je déposerais ma démission et investirais dans le plateau remorque.

Une fois mon préavis d'un mois terminé, je pourrai consacrer tout mon temps a mes abeilles et au développement de mon exploitation.

 

Après tout ça je devrais être en mesure de subvenir à mes besoins financiers.

 

Si la somme collectée dépasse la somme demandée, elle me permettra d'investir dans de nouveaux planchers de ruches spécifiques, pour la récolte du pollen.

 

Ayant appris de nombreuses manipulations sur ordinateur, pour réaliser ce projet, (Notamment YouTube) j’envisage de faire un suivi de ma saison apicole sur YouTube ou Facebook ( . Si cela peut vous plaire n'hésitez pas à me le faire savoir...

 

Un grand merci à ceux qui voudront bien m'aider à m’installer cette année.

 

       Pierre BOUNAIX 

 

                                                            Moi-1487498821

 

 

Les fonds seront directement versés sur le compte de Pierre Bounaix, et entièrement destinés à la réalisation de ce projet. 

 

Thumb_capture5-1485814780
repier45

bonjour, Pierre 31 ans. Je projette de quitter mon poste de salarié pour me mettre à mon compte et devenir apiculteur. Ce métier me passionne au plus haut point. Je suis à deux doigts ou plutôt 7500 € d'y parvenir. Un grand merci à tous ceux qui m'aideront.

Derniers commentaires

Thumb_default
Je vous souhaite une bien belle collecte pour un très beau projet ! Dinesh