Imaginez un monde où l’on pourrait s'acheter des amis...

Large_ladp_kiss_kiss_cover-1492285256-1492285262

Présentation détaillée du projet

L'HISTOIRE

 

Dans la société imaginée par Gabor Rassov, et qui nous rappelle étrangement la nôtre, il est possible de s'acheter des amis. En ligne ou sur son smartphone, pour la soirée, le week-end ou pour toute la vie… Rassurez-vous, le large choix proposé par catalogue vous assure de trouver l’ami qui vous convient.

Une fois achetés, ces amis se doivent « contractuellement » d’assouvir vos envies et vos désirs. Bref, de vous plaire, sous peine d’être renvoyés au fournisseur. En toute amitié bien sûr.

Ce rapport si intime qui nous lie aux autres est ici rudement mis à l’épreuve. Le marchandage des sentiments humains crée dans la pièce des situations drôles, absurdes quelquefois et souvent cruelles.

Mais après tout pourquoi pas ?

Jacques et Odile ont de l’argent,

Jacques et Odile n’ont pas de temps à perdre avec ça,

Jacques et Odile vont louer un couple d’amis,

Guy et Juliette,

Ça fera toujours deux chômeurs de moins.

 

« Jacques et Odile sont des monstres du quotidien, de ceux que l’on croise au supermarché ou en allant chercher ses enfants à l’école. Des monstres dont aucun livre d’histoire ne fera jamais mention »

Gabor Rassov

 

 

L'AUTEUR

Gabor-1492351148

 

La revanche des mortes vivantesLa vie criminelle de Richard III, NéronLes amis du placard... Cet apparent mélange des genres auquel s'est livré Gabor Rassov dans son parcours artistique a en réalité un fil conducteur : la monstruosité. D'abord acteur dans la première œuvre citée (confidentiel film gore des années 80), il réadapte au théâtre dans les années 90 les grands personnages du répertoire littéraire ou historique, en mettant en avant leur cruauté, la folie barbare. Cette folie qui à ses yeux les rend paradoxalement si humains, si proches des gens du quotidien, qui possèdent chacun leurs névroses, leur part d'ombre. Ce n'est pas par hasard que Ionesco, Pérec, ou encore Hanoch Levin sont des auteurs qu'il affectionne particulièrement car, ils "partagent une même vision amusée de notre société qui érige la rationalité en dogme alors qu'elle est essentiellement fondée sur l'absurdité et la dinguerie". Gabor Rassov est ainsi passé maître dans l'art de mêler univers déjantés et rapports humains universels.

 

 

POURQUOI CE PROJET

 

Nous avons dès la première lecture été embarqués par le texte, son humour grinçant et les questions vertigineuses qu'il soulève. 

Une référence qui nous est venue à l'esprit est la série américaine Black Mirror, qui parle des dérives des technologies actuelles, de leur impact sur les relations humaines, et qui imagine ce à quoi la société pourrait ressembler dans quelques dizaines d'années... ou moins. On pense aussi au Jouet, le fameux film de Francis Veber des années 70, où un fils de milliardaire se fait offrir comme jouet un être humain incarné par Pierre Richard. À une époque où la marchandisation de l'humain est un sujet de moins en moins caricatural, où on nous propose virtuellement de trouver l'âme sœur dans un chariot de supermarché, Les amis du placard fait mouche.

 

Écrite en 2010, cette comédie féroce et critique explore les absurdités de la société de consommation, et le spectateur s'y reconnaîtra.

Après tout, les amis vendus n'ont pas le choix, les acheteurs ont leurs raisons.

La pièce nous rappelle qu'en chacun de nous sommeille un monstre qui ne demande qu'à se réveiller, pour peu qu'on l'y autorise. La mise en scène de Cédric Weber s'attache ainsi à respecter le point de vue de chacun des protagonistes afin de ne surtout pas juger les personnages. 

 

C'est au Théâtre de Nesle, qui nous avait accueillis pour la première pièce de la compagnie (Un air de famille de Bacri/Jaoui, mise en scène par Cathy Guillemin), que nous revenons pour présenter LES AMIS DU PLACARD du 19 au 28 mai 2017.

 

 

EXTRAIT

Extrait-1492288104

 

 

CATALOGUE DES MEMBRES DE L'ÉQUIPE

 

Le metteur en scène :

 

Cedric-1492288462

 

Après une formation à l’Ecole Nationale des Arts et Techniques du Théâtre, Cédric Weber a travaillé notamment avec des metteurs en scène tels que Michel Dydim, Brigitte Jacques, Michel Raskine, Guy Freixe... Il a passé quatre années au sein de la compagnie 4L12 dont les spectacles ont eut la chance de tourner un peu partout dans le monde. Parallèlement, il a mis en scène Tonkin-Alger d’Eugène Durif (éditions Actes Sud) et À trois de Barry Hall (Les solitaires intempestifs). Depuis quelques années il travaille également à la télévision avec notamment, Philippe Haïm, Olivier Barma, Fred Garson, ainsi qu’au cinéma avec David Yates, Lasse Hallstrom, Olivier Marchal, La Rumeur...

 

Les comédiens :

Alexandra Causse, Johann Coste, Hélène Phénix & Morad Tacherifet.

On vous laisse découvrir qui a acheté qui...

 

Distrib-1492288513

 

 

Musique originale : Robin Pagès

Réalisation image : Frédéric Valtier

Montage image : Guillaume Fougere

 

 

QUELQUES IMAGES EN EXCLUSIVITÉ

 

On ne vous en dit pas trop mais il y aura un peu de vidéo dans ce spectacle.

Souvenirs d'un week-end de tournage haut en couleurs...

 

Tournage4-1492288847

Jacques "adore" le golf

 

Tournage3-1492288892

Un immense merci à Frédéric Valtier pour son temps !

 

Tournage1-1492288986

Heu... ça tourne là ?

 

 

À quoi servira la collecte ?

Caddie-1492352511

 

S'acheter des amis, d'accord, mais il faut aussi acheter un placard, c'est le comble ! C'est écrit dans le contrat : "Il faut que les amis aient un espace privatif. Les plus aisés peuvent mettre une chambre à leur disposition, mais un placard suffit. C'est le minimum, il est interdit de les ranger dans un tiroir."

 

Voici le détail des frais engendrés par cette aventure humaine :

 

- Les arrhes à verser au théâtre de Nesle où nous lançons le projet : 480 €

- Les frais de décor : Ils sont assez élevés sur cette pièce. Le placard est l'élément le plus important et le plus délicat à réaliser, car il doit héberger deux comédiens ! Mais il y a aussi les fauteuils (d'un goût exquis, choisis par Jacques et Odile), la table basse, l'écran, central dans leur salon... : au minimum 500 

- Les frais d'impression d'affiches et de flyers : environ 100 

- Les frais de tournage : environ 100 

 

Notre association L'Heur du T percevra le montant de la collecte sur son compte bancaire et si la somme récoltée dépassait l'objectif, nous saurions en faire bon usage ! Nous pourrions investir dans une communication plus poussée, nous rembourser nos frais de costumes et autres non mentionnés ici, et surtout nous permettre de voir la suite car ce projet est appelé à grandir. Nous avons déjà une piste pour une éventuelle programmation d'une trentaine de dates dans un théâtre parisien, ce qui représente toujours un gros investissement.

 

Nous vous remercions très chaleureusement pour votre intérêt et pour votre participation et serions surtout très très heureux de vous accueillir au Théâtre de Nesle à partir du 19 mai ! 

 

Fort amicalement, bien sûr :)

 

L'Heur du T

Site internet de la Cie

Page facebook de la Cie

 

Thumb_1397850_630667500331329_738726276_o-1427112687
Cie L'Heur du T

La Compagnie L’Heur du T est née en 2013 de l’envie commune à six comédiens de créer leur propre troupe. Basée dans les tréfonds du vivant 18ème, elle a eu la chance de séjourner dans différents théâtres parisiens (Théâtre de Nesle, Théâtre du Funambule, A la Folie Théâtre) pour son tout premier projet, « Un air de famille » d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je danserais à poil sur la table s'il le fallait ! Vive vous !!! LONGUE VIE À L'HEUR DU T <3
Thumb_default
Bravo pour votre créativité et votre enthousiasme ! Je vous souhaite beaucoup de succès et beaucoup de plaisir sur scène. Et un encouragement tout particulier pour Alexandra que j'embrasse bien fort... Karine