Les Bâtisseurs d'Empire ou Le Schmürz, dernière pièce de Boris Vian, première création théâtrale de L'iMaGiNaRiuM, à Colmar en novembre 2012. La famille, leur voisin. Et le Schmürz. Son rôle ? Recevoir des coups, en silence. Pièce drôle et violente, jubilatoire et insolente, pour 6 acteurs et 7 créateurs et techniciens.

Large_visuel-kkbb-schmurz-72dpi-620x376px-2

Présentation détaillée du projet

La pièce

Papa, maman, leur petite Zénobie, la bonne. Le voisin.

Et le Schmürz.

C’est un homme qui vit avec eux, assis dans un coin. Son rôle ? Recevoir des coups en silence. Papa et maman s’en donnent à cœur joie ; la bonne frappe de temps en temps, un peu à contre-cœur. Zénobie s’y refuse, cherche à entrer en contact avec lui. Rien à faire.

Il y a aussi le Bruit : la rumeur qui, de temps à autre, monte dans l’escalier. Aussitôt, la famille effrayée déménage à l’étage au-dessus. Mais l’appartement est toujours plus petit. Jusqu’où cela ira-t-il ?

Dans la dernière pièce de Boris Vian, écrite en 1957, en pleine guerre d’Algérie, on trouve à la fois les merveilles du théâtre de l’absurde – avec les jeux sur le langage, l’alliance entre cocasse et cruauté – et une représentation de l’oppression.

Qui est le Schmürz ? Quel est cet être à qui la société bourgeoise fait violence sans le voir ?

 

L'Équipe

 

Le père, Léon, quinquagénaire barbu . Jean-Christophe Quenon

Anna, la mère, trente-neuf, quarante ans . Marie Seux

Zénobie, la fille, seize ou dix-sept ans .  Claire Rappin

Cruche, la bonne . Stella Cohen Hadria

Le Schmürz .  Nils Ohlünd

Le voisin, Monsieur Garet . Julien Geffroy  

 

Mise en scène . Pauline Ringeade - Scénographie . Claire Schirck - Costumes . Aude Bretagne - Lumière . Florent Jacob - Son . Géraldine Foucault - Production et Diffusion . Lucie Vautrin

 

Le Collectif

Collectif artistique implanté à Strasbourg, L’iMaGiNariuM regroupe des gens qui se sont rencontrés au gré de leurs formations ou de projets avec d’autres compagnies, et qui décident aujourd’hui de donner une structure à leur envie de recherche commune et de maintien de liens de confiance quant au regard qu’ils portent sur leurs travaux respectifs.

Ils se définissent comme « collectif » pour plusieurs raisons : il s’agit de travailler collectivement à l’intérieur des projets mais aussi de proposer différents projets artistiques : théâtraux bien sûr car la plupart d’entre eux sont issus du spectacle vivant, mais aussi photographiques, plastiques, sonores... Le collectif est pour nous un projet artistique donc politique. Travailler ensemble, construire une recherche à plusieurs où chaque individu se réalise, peut être à l’initiative d’un projet en se sentant porté par un groupe qui met son énergie au service des projets initiés par l’un ou l’autre.

Sont à l’initiative de ce projet Géraldine Foucault, Stella Cohen Hadria, Marie Augustin, Aude Bretagne, Pauline Ringeade, Benoit Bretagne et Claire Rappin.

Ses projets actuels sont la reprise du Conte d’Hiver, d’après Shakespeare, dans la traduction de B.M Koltès, mis en scène par Pauline Ringeade, ainsi que la création des Bâtisseurs d’Empire ou le Schmürz, de Boris Vian.

Le collectif développe aussi un projet autour de l’adaptation de la Bande dessinée au théâtre, qui débutera par une résidence de recherche aux Carmes, à La Rochefoucauld, en Charente, en marge du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême en janvier 2013.

À quoi servira la collecte ?

Financer les abonnements de train entre Strasbourg et Colmar, et nous permettre ainsi d’aller répéter le spectacle à la Comédie de l’Est à Colmar avant sa création le 13 novembre.

 

Thumb_photo_com-1463166366
L'iMaGiNaRiuM

Compagnie théâtrale implantée à Strasbourg, L’iMaGiNaRiuM a été fondée en 2010 par 7 artistes d’horizons différents, sous l’impulsion de Pauline Ringeade, metteure en scène. Leur travail collectif a nourrit son parcours de mise en scène très fortement. Ces 5 années passées lui donnent l’élan nécessaire pour aborder aujourd’hui une création nouvelle,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
"Quand on aime : on ne compte pas" ou "Parce que vous le valez bien" on pourrai encore en trouver plein..... mais l'important c'est d'avoir réussi. Bravo! Longue vie au théâtre, aux Bâtisseurs d'Empire et à l'iMaGiNaRiuM. Nicole BRETAGNE
Thumb_default
Courage et imagination ! on vous aime ...
Thumb_default
Courage et félicitations pour votre détermination et votre imagination !