Aidez à réaliser l'idée folle que j'ai eu il y a un an et demi : publier le livre de ma vie intitulé " Les battements de mon cœur " !

Large_couverture_les_battements_de_mon_coeur_-_copie-1447752595-1447752616

Présentation détaillée du projet

J’ai toujours aimé lire. La joie que me procuraient les livres remplaçait largement les samedis entre copines. A chaque nouvelle histoire, je m’évadais peu à peu. Au début, l’écriture était plus difficile. Mon père, très têtu, se targuait de n’avoir que des 20 en dictée. Forcément, à 8 ans on n'y croit pas. Grâce en est à l’accumulation compulsive de ma grand-mère, qui avait gardé ses carnets de notes. Prise d’un déclic, je voulais lui montrer que j’en étais capable tout comme lui. L’année suivante j’écrivais ma première nouvelle qui ne quitta jamais mon tiroir. Plusieurs autres ont suivi. A l’adolescence j’avais écrit un carton plein de nouvelles, de poèmes, de paroles de chansons, que personne n’a jamais lus. Écrire me permettait de créer un monde dans lequel je m’épanouissais plus que tout.

 

Un mariage voué à l’échec et deux enfants plus tard, je me retrouve femme au foyer. Aujourd’hui, j’ai refait ma vie. Mon conjoint, séduit par ma plume, n’a eu de cesse de me pousser à reprendre l’écriture. Puis un jour, mes doigts ont pianoté sur mon clavier et Markus Jolibum est né.

 

Ce célèbre écrivain, né à Beauvais, vit maintenant à Londres dans un des plus beaux quartiers, Notting Hill. Il partage son existence entre Paul son meilleur ami et Norah sa chienne. Son petit monde va se trouver bouleversé le jour de la Saint-Valentin. Après s'être éclaté le nez, renversé par un vélo et agressé par un chauffeur de taxi, on pourrait penser que c'est fini. Erreur... ce n'est que le début de ses ennuis. Quand il se réveille un matin dans un cimetière lugubre, aveugle, incapable de parler et n'ayant aucune idée de ce qui l'a conduit ici, il ignore encore tout de son incroyable destin. Entre coups durs, coup du sort et coup de foudre, lequel va lui faire perdre la tête? Alors venez suivre les rebondissements de Markus Jolibum, à travers Londres. Découvrez Holland Park, le View from the Shard ou son bar préféré, le Princess Louise. Une suite d'événements et de rencontres vont l'entraîner dans la plus folle des aventures. L'amour, la peur et surtout sa propre mort. La raison? Il devra la découvrir.

 

Si j'ai stimulé votre curiosité, je vous invite à lire la suite.

 

Pour m’imprégner de son univers, mon chéri et moi sommes partis faire un petit voyage à Londres, sur les traces de Markus Jolibum : de sa maison, à son café préféré, au fleuriste où tout a commencé. Certains passages de mon livre sont d’ailleurs plus que réalistes puisque nous en avons été les protagonistes.

 

Imgp0128-1447864807

 

Imgp0142-1447864854

 

Imgp0125-1447864883

 

Imgp0409-1447864947

 

Imgp0027-1447865045

 

A notre retour, tristes de quitter ce pays cher à nos cœurs, j’ai su que je voulais écrire plus que tout. Ce n’était pas une révélation, je me suis simplement rendu compte que je le savais déjà.

 

J’ai fini mon manuscrit et proposé mon texte à plusieurs maisons d’édition. A ma grande joie, j’ai reçu plusieurs propositions. Le monde de l’écriture est impitoyable et les grands éditeurs prennent difficilement le risque de publier de jeunes auteurs inconnus. Mais les petites prennent la décision de mouiller leur chemise et de donner la parole à d’illustres inconnus en qui ils décèlent un nouveau talent. La publication, nécessite alors une implication financière que je ne suis pas en mesure d’assumer seule. La correction, la mise en page, l’impression et éventuellement la traduction, ont un coût.

 

C’est pourquoi aujourd’hui je fais appel à vous, auteurs, lecteurs, passionnés de lecture. Vous tous, les anonymes, qui par un geste de quelques euros, désirez venir en aide à de futurs artistes.

 

Désintéressés, attirés par mon texte, curieux ou simplement par bonté d’âme, je vous remercie d’avoir pris quelques minutes pour me lire. Je remercie aussi tous les donateurs. Grâce à votre don, je vais pouvoir réaliser mon rêve, partager mon univers et vous faire rire, pleurer et peut-être frissonner. Et si un jour, la couverture de mon livre vous saute aux yeux, n’oubliez pas que ce sera aussi grâce à vous.

 

Merci mille fois

Stéphanie

À quoi servira la collecte ?

Le budget de 1000 euros se décompose comme suit :

- 300 € pour la correction et la mise en page de mon texte par un professionnel ;

- 700 € pour l'impression des 250 premiers exemplaires.

Thumb_imgp1239-1447863802
Steph999

Ma présence ici trouve naissance il y a un an et demi, lorsque j’ai eu l’idée folle d’écrire mon premier roman. Je m’appelle Stéphanie et j’ai 37 ans. J’ai toujours aimé lire. La joie que me procuraient les livres remplaçait largement les samedis entre copines. A chaque nouvelle histoire, je m’évadais peu à peu. Au début, l’écriture était plus... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Une belle aventure à partarger... bravo ! kisskiss