Aidez nous à financer une expérience unique d'échange culturel au Burkina Faso !

Large_capture_d__cran_2014-06-30___10.36.27

Présentation détaillée du projet

Capture_d__cran_2014-06-24___17.33.28

 

 Qui sont les bélugas ?

 

Nous sommes un groupe, la BA (branche aîné), de 12 jeunes dont deux responsables de 23 ans et 10 adolescents de 17-18 ans qui appartiennent aux Eclaireuses Eclaireurs Unionistes de France (EEUdF). Ce mouvement d’éducation populaire offre l’opportunité à des jeunes de la même année de monter le projet de leur rêve pendant deux ans et ceci en auto-financement. Lors de la première année (2012-2013) nous avons essentiellement travaillé à la construction du groupe et à son organisation interne afin de le souder et de renforcer les liens entre chaque membres. Pendant la deuxième année (2013-2014) nous nous sommes entièrement consacrés à la construction du projet. Nous avons commencé par nous questionner sur l'ensemble de nos envies puis, après avoir déterminé nos objectifs (projet d'échange culturel à tendance humanitaire) nous avons recherché des partenaires pouvant répondre à nos attentes et prêts à nous accompagner dans cette aventure.

 

Partir, pourquoi ?

 

Les envies du groupe portent principalement sur le désir de : - Découverte d’un pays et d’une nouvelle culture et son mode de vie.

- Partage et rencontre par de l’animation et participation à la vie quotidienne

- Ouverture vers les autres et vers le monde et une meilleure connaissance de soi

- Désir de témoigner de cette expérience De plus, l'ensemble du groupe désirait vivre dans un village reculé n'ayant pas l’habitude de ce genre d’échange en espérant que ce choix nous permettrait de découvrir une culture plus authentique. Nous avons fait le pari de nous intégrer au maximum dans la vie du village afin de découvrir un des aspects authentiques de la vie de ce pays. Nous voulons laisser une trace de notre passage là-bas, que ce soit dans les mémoires ou bien matériel (construction, peintures sur murs, etc...).

 

Capture_d__cran_2014-06-24___22.36.27

 

 

Avec qui ?

 

Le partenaire

Après de multiples recherches, nous avons trouvé l'association Sini Yélé, au Burkina Faso, intéréssée par notre démarche de projet. Nous avons commencé un partenariat avec eux. L'association Sini Yêlé qui est notre contact principal sur place et avec qui nous organisons le projet. Cette association laïque et apolitique a pour but  d’offrir à des orphelins et enfants  vulnérables sans ressources du Burkina Faso, une sécurité physique, morale et affective. Sini Yêlê propose de leur donner un toit, une alimentation équilibrée, un suivi médical, une éducation leur permettant de s’insérer ensuite dans la société, sans oublier l’affection nécessaire à leur développement. Par cet échange et le projet que nous proposons, nous commençons avec l'association, une nouvelle forme de partenariat puisque cela est une première pour Sini Yêlé.

Capture_d__cran_2014-06-24___17.44.08

 

 

Qu’allons nous vraiment faire ?

 

Pour essayer de remplir nos objectifs, le projet se décline en plusieurs points. Dans un premier temps, il se base sur un échange interculturel par de l'animation et l'implication dans la vie du village. L’animation se déclinera principalement par le jeu, point central de la pédagogie des EEUdF, mais également par le partage musical via un carnet de chant monté préalablement en France et l’apprentissage de musiques locales sur place. Nous souhaitons aussi monter un conte ou une pièce de théâtre avec le plus d’habitants possibles et de tout âge. D’autres thèmes tels que la vidéo et la photo permettront la constitution d’un support à un témoignage. De plus, pour tenter de s’intégrer au mieux dans le temps imparti, nous travaillerons dans les champs, ce qui nous permettra d’établir un lien plus facilement avec un public d’adulte.

 

Capture_d__cran_2014-06-25___10.44.18

 

Dans un second temps, nous souhaitons apporter une dimension humanitaire. La lutte contre le paludisme est un plan majeur pour le Burkina Faso, nous voulons participer à cette action en fournissant des moustiquaires. L'accessibilité à l'école reste compliquée, c'est pourquoi nous nous proposons aussi de faire des cours de soutien en français et mathématique pour les plus jeunes. De plus, nous apporterons des fournitures scolaires.

 

Enfin, dans un troisième temps, nous souhaitons profiter de notre séjour pour découvrir le pays sous toutes ses dimensions (culturelle, naturelle, religieuse…). Pour ce faire, nous envisageons de faire des découvertes et rencontres notamment avec des scouts Burkinabés. La meilleure connaissance de soipassera en partie par le développement de projets personnels. Ceux-ci seront orientés autour de la photographie, de la vidéo et de la prise de son mais également via le partage musical, de chants, de contes et idéalement lors de la création d’une pièce de théâtre.

 

Capture_d__cran_2014-06-25___11.17.16

 

 

Témoigner 

 

Au retour de notre voyage nous envisageons de réaliser un témoignage qui retracera notre périple et qui mettra en avant les points que nous souhaitions communiquer aux personnes qui nous ont soutenus, à notre association , à nos proches et à toutes les personnes intéressées par notre voyage (autres scouts,…). Nous voudrions partager sur les différences culturelles, les événements rencontrés, les coups de cœur et les difficultés. Dans l'idéal nous souhaiterions que ce nouveau partenariat perdure dans le temps et que d'autres groupes puissent continuer cet échange. Ce témoignage sera réalisé à partir des projets personnels, il sera sous la forme d'une exposition photo et vidéo. Il sera retransmis à différents moments et endroits tel que pour notre association des EEUDF, notre partenariat, nos proches mais aussi pour les autres Branche Ainée qui sont en train de mettre en place leur projet. 

 

Capture_d__cran_2014-06-25___10.49.22

 

À quoi servira la collecte ?

Pourquoi cette demande ?

 

Concrètement, depuis deux ans nous avons réalisé de nombreuses missions d'autofinancement : pendant deux années consécutives nous avons effectué l'emballage des cadeaux durant les périodes de Noël ; des petits travaux chez des particuliers (élagage, jardinage, bricolage, peinture, garderie,…) ; des travaux saisonniers comme le ramassage des fruits et la castration des maïs ; obtention d’une subvention de 2000€   de la CAF.

 

Étant un groupe nombreux, notre budget est assez conséquent. Nous avons besoin de 18000 € et nous en avons aujourd'hui 16000. Nous allons récolter une certaine somme cet été mais cela n'est pas suffisant pour pouvoir réaliser tout ce dont nous rêvons.

 

Malgré nos efforts et travaux lors de ces deux années, il nous manque 800 € pour l’achat du matériel et offrir l’opportunité à quelques jeunes burkinabais de sortir du village et visiter une partie de leur pays. C’est pourquoi nous passons par ce site pour faire cet appel aux dons afin de finaliser notre budget pour ce projet.  

 

Il n'y a pas de dons inutiles , tout l'argent que nous pourrons récupérer en plus sera utilisé pour l'organisation d'activités des enfants, l'apport de matériel au village (tel que des moustiquaires), l'achat de matériel vidéo et photo de meilleure qualité, mais aussi pour permettre l'aboutissement du projet c'est-à-dire la réalisation d'une exposition (avec film, photos, témoignages,…) dans le plus d'endroits possibles.

 

                       Capture_d__cran_2014-06-25___10.56.04

                                  Les ados de l'association Sini-Yêlé

Thumb_capture_d__cran_2014-06-24___22.29.12
Les Bélugas

Nous sommes un groupe de 10 jeunes de 17 à 18 ans qui se connaissent depuis 7 ans et encadrés par deux responsables de 23 ans. Nous sommes un groupe soudé et motivé, prêt à tout pour réaliser notre projet. Julien, Cyrielle, Audric, Maelle, Jean, Anaïs, Théo, Lucile, Madeleine, Thomas et nos deux responsables : Etienne et Camille

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo à vous tous pour ce magnifique projet !