parrainez et baptisez une brebis du troupeau destiné à reconquérir les garrigues abandonnées du paradis (Corbières)

Large_brebis_texte

Présentation détaillée du projet

bonjour à vous!!

nous sommes Christophe et Manu, 

installés depuis peu dans cette garrigue que les gens du coin appellent "le paradis".

et c'est pas pour rien!

loin de la route (4 kilomètres de piste en terre), préservés des vignobles traités par la forêt, en pleine garrigue... nous avons trouvé un lieu paisible et sauvage pour  faire naître notre projet.

A101

058

 

 

nous avons à présent deux parcelles de lavande que nous distillons pour produire de l'huile essentielle,

et 13 brebis et 7 chèvres... c'est un début!!!

 

le petit troupeau pâture l'herbe entre les rangs de lavande, le fumier enrichit les parcelles, l'huile essentielle nous aide à les soigner si besoin, et la paille de lavande leur fournit une litière anti-parasites... si c'est pas de l'échange ça!!

 

l'histoire des Corbières nous apprend que les troupeaux occupaient il y a 100 ans la majorité des surfaces inhabitées, le nombre impressionnant de bergeries en ruine en témoigne. La vigne a peu à peu pris le dessus, les troupeaux ont disparu, et les garrigues, inutilisables en viticulture, ont peu à peu été abandonnées aux arbustes: cade, chêne kermesse, genêt scorpion, pin d'alep... et sont quasiment impénétrables aujourd'hui!!

 

Mais quelques irréductibles éleveurs résistent encore à la broussaille et entreprennent de réouvrir les milieux, aidés de leurs plus fidèles amis, les brebis et les chèvres.

Ainsi peuvent s'ouvrir des chemins et se réabiliter des prairies.

 

A086

 

La faune sauvage, en particulier,  bénéficie grandement de ces ouvertures, nous sommes sur une zone "natura 2000" pour la protection des oiseaux 

La mairie également nous soutient, ainsi que le Pays Corbières Minervois, et l'ADEAR11...

 

Nous avons besoin pour mener à bien cette aventure, d'acheter 40 brebis, ce qui montera le troupeau à plus de 50, et nous permettra de commencer à avoir réellement un impact écologique sur la garrigue.

 

Nous choisissons les races pour leurs qualités rustiques, leur habitude à valoriser les territoires  peu enherbés, et aussi pour leur laine.

En effet nous avons plaisir à concevoir le troupeau, non pas comme une simple réserve de gigots, mais aussi comme des architectes du paysage et des fournisseurs de matière première textile (pas besoin de les tuer pour récupérer la laine, on les tond tous les ans!)

La laine, une fois lavée, cardée et feutrée, devient entre les doigts de Manu des chapeaux, bérets, semelles, chaussons... 

 

la tonte: avant, pendant, après:

A167

A006

A067

 

Notre choix s'oriente donc vers 10 agnelles mérinos, ce sont de jeunes brebis de moins d'un an, qui viendront rejoindre celles que nous avons ramenées de la dernière estive en montagne. voilà déjà de quoi feutrer quelques jolies pièces!

Et 20 brebis rouges du Roussillon, typique du coin, elles sont tout à fait rustiques et adaptées à la végétation locale.

Les 10 brebis restantes, on se garde le choix selon les opportunités qui se présenteront cet été... on rêve de la Caussenarde du Lot, avec ses tâches noires sur les yeux, ou quelques mérinos à laine très fine comme la Maco mérinos, ou alors quelques Lacaunes du troupeau de notre amie Florence, qui pâturent déjà à quelques kilomètres de chez nous... nous sommes ouverts à vos suggestions!!

 

Nous partons en estive cet été, comme les années précédentes, pour garder, en tant que bergers, 2000 brebis dans les alpes du Sud. une partie de notre troupeau actuel nous suit sur les cimes!

Le salaire de cet été nous permettra d'acheter du foin pour compléter le repas du troupeau les jours d'orage et de grand vent, et d'aménager un espace couvert pour les loger la nuit et pendant l'agnelage ( les naissances)

 

A008A017

 

 

À quoi servira la collecte ?

c'est le budget "achat des brebis" que nous proposons ici, 

nous avons besoin de financer 40 brebis, coûtant en moyenne 110 euros chacune.

ca fait 4400 euros.

plus les colliers qui porteront les noms des parrains, 200 euros. faut qu'on puisse reconnaître qui est qui autrement que par les numéros des boucles...

 

plus le pourcentage retenu par kisskiss bankbank et les frais bancaires, 400 euros, ce qui est certes minime, mais rentre dans les prévisions des 5000 euros sollicités.

 

Si nous atteignons cette somme, nous aurons enfin un vrai troupeau à nous, et nous vous serons reconnaissants pour toujours!!!

et la garrigue aussi vous remerciera, de pouvoir mieux respirer, et de voir à nouveau la faune sauvage circuler!

 

Si nous dépassons la somme, nous serons plus à l'aise pour le transport des brebis de leur troupeau d'origine jusque chez nous, et nous pourrons aménager au mieux un espace bergerie dès cette année, et acheter de la clôture pour qu'elles aient un parc à pâturer quand elles ne sont pas en garrigue!!

Thumb_logo2
la cabane du berger

Christophe est berger depuis plus de 10 ans, il a gardé les troupeaux de différents éleveurs en montagne et dans les Corbières, il a maintenant envie de travailler avec ses animaux à lui! Manu est naturopathe, elle s'occupe des humains jusqu'à présent et voudrait bien soigner les animaux avec des méthodes naturelles.Elle cultive et cueille les plantes... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Super.Ravie que vous ayez atteint votre objectif. Attends avec impatience des nouvelles de ma filleule. Ne lâcher rien.bbb.
Thumb_default
Petit rajout : en envoyant la contrepartie, mettez bien vos coordonnées... Et si vous aviez un peu de temps pour un blog ou une page FB , ce serait super !!!!
Thumb_default
Bonjour J'avais donné 100€ au début . Je viens de rajouter 20 € pour le compte de ma sœur ( le système n'a pas voulu d'un paiement à part !) . J'ai fait beaucoup de pub au projet et je suis ravie que l'objectif ait été atteint puis dépassé . J'ai prévu de venir vous voir ...