Après le film documentaire LES ROSES NOIRES (sorti en salle en 2012) voici LES CHARBONS ARDENTS 

Large_les_charbons_ardents_2-1498048450-1498048483

Présentation détaillée du projet

LES CHARBONS ARDENTS de Hélène Milano

 

Long métrage documentaire 

 

Après le film documentaire LES ROSES NOIRES (sorti en salle en 2012) consacré aux filles, voici LES CHARBONS ARDENTS, deuxième volet, consacré aux garçons

 

Vos dons peuvent donner lieu à réduction d'impôts : 66% de votre don est défiscalisable. Reçu fiscal sur demande.

  Fils_d_achille--1496326390  

 

Portraits croisés de jeunes garçons qui nous font partager ce que signifie devenir un homme. Que signifie construire sa virilité, accéder à sa masculinité en étant confronté aux normes, à la découverte de soi, de l’autre? Riches de cultures diverses, ces garçons évoluent dans des territoires qui ont des liens forts avec « l’ancien » monde ouvrier, là où la virilité s’exprimait dans des codes spécifiques et où l’engagement du corps était très fort, là où les valeurs de nos cultures patriarcales sont encore puissantes mais profondément bouleversées. Ils affrontent aujourd’hui, tout en les négociant avec les modèles du passé, des transformations qui changent leurs repères et leurs valeurs, tant au niveau social qu’intime, à un moment si particulier qu’est l’adolescence.

 

On traverse avec eux le monde du travail qui les attend, la relation entre garçons et la puissance du groupe, leur désir de construire un chemin singulier et enfin, leur envie, mais aussi leurs craintes, de l’amour et de ses premières fois. Le film nous emmène auprès de jeunes garçons qui vivent en campagne ou en milieu urbain et qui apprennent leur futur métier dans des ateliers de métallerie, de mécanique auto ou moto, ou encore de fonderie ou d’équipements industriels. Depuis Marseille et Port-de-Bouc jusqu’à Charleville-Mézières en passant par la banlieue parisienne, ils nous font voyager au cœur de leurs préoccupations et nous font partager leur vision du masculin et leur expérience de construction d’homme.

 

Ils s’appellent Ayoub, Maxence, José, Yacine, Juan, Medhi, Emmanuel ou Seidou. Ils sont vifs ou complètements nonchalants. Ils sont chétifs ou costauds. Ils sont encore enfantins ou déjà de grands gaillards. Ils sont « grandes gueules » parce qu’ils ont trouvé leur place et veulent la conserver ou sont « des discrets ». Ils subissent une forme de loi du silence inhérente à la puissance du groupe ou bien trouvent leur fantaisie et mettent de l’énergie et surtout beaucoup d’humour à se débarrasser des tensions subies en s’interrogeant sur de nouveaux modèles du masculin. Ils sont parfois vibrants d’intensité et de soucieuses problématiques, de nervosité douloureuse, mais ils nous donnent aussi leurs magnifiques sourires, leurs regards doux et profonds, leurs silences chargés ou apaisés. Dans ce film aux décors multiples, aux atmosphères contrastées, on est collés à ces jeunes que l’on voit évoluer et vivre. Si parfois l’estime de soi a souffert dans leur parcours, ils sont surpris et heureux de prendre la parole ici et que ce film-là soit fait avec eux et leurs camarades, là où ils vivent, là où ils grandissent.

 

Le mot de la réalisatrice :

 

Après le film LES ROSES NOIRES que j’ai réalisé avec des jeunes filles en banlieue parisienne et à Marseille et que nous avons partagé lors de projections/débats avec beaucoup d’entre vous, il était pour moi évident de consacrer un film aux garçons. Mais je ne voulais pas faire un film miroir. Avec les garçons Il s’agissait pour moi d’envisager un nouveau champ de réflexion et si avec les filles les stratégies langagières étaient au coeur de la réflexion, on aborde ici la construction d'identité en entrant par la question du travail. Cette réflexion est riche et fructueuse et nous permet d’aborder en profondeur la construction du masculin en pleine évolution. J’ai choisi de faire un film dans plusieurs endroits de France avec ceux qui évoluent en lycées professionnels. Ces jeunes, essentiellement de classe populaire, ont déjà un pied dans le monde du travail et ils sont « au front » des mutations et des choix économiques. La société, les territoires sont aujourd’hui fracturés, inégaux, injustes et on s’étonne régulièrement du sentiment d’oubli et d’exclusion que ressentent ces jeunes. On ne peut pas s’émouvoir à chaque élection du désarroi qui s’exprime et puis remettre le couvercle jusqu’à la prochaine fois. Donner la parole, questionner ensemble et filmer ces garçons-là était donc pour moi une nécessité.

 

Ce film a besoin de votre participation pour voir le jour. J’engage tous ceux qui n’ont pas vu mon travail à regarder LES ROSES NOIRES (lien ci-dessous) et à nous rejoindre pour LES CHARBONS ARDENTS. J’espère que vous serez très nombreux à nos côtés pour traverser la beauté de ces univers qu’on connait peu, les difficultés et la complexité de ces jeunes garçons qui se construisent dans cette période si mouvante au plan professionnel et intime.

 

Je vous en remercie d’avance du fond du cœur.

 

Hélène Milano

 

Pour voir LES ROSES NOIRES https://vimeo.com/107589692 code 199617HEL

 

L’association TRAPÈZE - IMAGES ET SCÈNES est porteuse du projet :

 

L’association a été fondée pour soutenir la création théâtrale et cinématographique puis pour travailler à la diffusion des œuvres avec des mises en débats sur tout le territoire. La démarche d’Hélène (auteure réalisatrice et comédienne) est de celles que nous voulons soutenir. Nous vous invitons à regarder son film LES ROSES NOIRES qui a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme par la presse et le public lors des nombreuses projections/débats partout en France. Certains d’entre vous ont organisé ces beaux moments de partage. Pour le projet LES CHARBONS ARDENTS, pour lequel nous avons grand besoin de votre soutien, la démarche d’Hélène est globale et nous la porterons jusqu'à la diffusion. Son travail a impliqué une longue préparation, menant des ateliers avec les jeunes au sein des lycées. Nous l'avons soutenu dans cette démarche et nous serons aussi présents avec le film sur le territoire pour organiser des débats quand celui-ci sera fini. Nous vous remercions chaleureusement par avance de votre soutien si précieux.

 

Caroline Marc 

Présidente

 

4-1496328745

 

À quoi servira la collecte ?

L'association TRAPEZE - IMAGES ET SCÈNES percevra l'intégralité de la collecte.

 

Mer-1496352105

 

Contribuer à ce crowdfunding c’est nous aider à réaliser le film LES CHARBONS ARDENTS que nous ne pourrons pas boucler sans vous ! Certaines instances publiques, Mairies ou Régions se sont engagées à nos côtés pour une partie du financement mais ce n'est pas suffisant. C'est déjà une preuve de confiance dans le travail passé et dans ce film à venir mais sans votre investissement, sans votre soutien, nous ne pouvons pas avancer alors que tout est là : une belle équipe technique investie et solide et surtout des jeunes impatients et heureux de ce projet ! Dès que nous aurons, grâce à vous, bouclé ce qui nous manque nous pourrons espérer un montage à l'automne pour une sortie au cinéma en 2018 ! 

 

*   AVEC UN OBJECTIF FINAL à 10 000 que nous espérons atteindre grâce à votre engagement nous pourrons boucler les journées de tournage qui vont cruellement manquer sans cela. Nous pourrons aussi financer une partie du montage pour lequel nous sommes encore en recherche de financement ainsi que les soins indispensables à la post production pour faire le plus beau film possible. 

 

Reçu fiscal sur demande à l'association (reçu à partir de 50 euros de dons) pour bénéficier de la réduction (66% de votre don entraîne une déduction sur votre impôt). Par exemple un don de 300 euros permet une réduction d'impôt de 198 euros et ne vous coûte au final que 102 euros. 

http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/mecenat_guide_juridique.pdf

 

Un très grand merci pour votre générosité, votre aide, de la part de toute l’équipe et de tous les jeunes garçons qui sont heureux que ce film se fasse et que nous allons faire grâce à vous !

 

Tm-1496352433

 

Thumb_005-1496330510
Trapèze - images et scènes

L'Association TRAPÈZE - IMAGES et SCÈNES, soutient le projet d'Hélène Milano. Elle est actrice et auteure réalisatrice. Après avoir suivi les cours du conservatoire de Nice elle intègre l'école du Théâtre National de Marseille. Puis, elle contribue à la création de la compagnie théâtrale "l'Equipage" dans laquelle elle joue et met en scène plusieurs... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo ! nous te souhaitons le meilleur pour ce film, des bisous des Milano de Cannes
Thumb_default
Excellente nouvelle que l'objectif (5 000) soit atteint et dépassé ! je ne comprends pas bien la résultante : vous attendez 1 700 euros supplémentaires pour atteindre 10 000 euros ? merci de "brancher" un peu les mal comprenants bien cordialement alexandre.cazeres@orange.fr 06 12 13 87 19
Thumb_default
Une petite pierre supplémentaire pour ce futur édifice Bises Gérard ( en Avignon)