osberthe présente

Les Cinq

Thomas 19 ans à l'insu de tout ses principes va se lancer dans les combats de rue pour sauver sa petite soeur atteinte de malformation cardiaque.

Large_capture_d_e_cran_2017-09-20_a__19.35.40-1505929076-1505929088

Présentation détaillée du projet

Synopsis :

Thomas est un jeune garçon de 19 ans, réservé, calme, réfléchi et ancien boxeur. 
Il vit dans un cadre familial très compliqué, sa sœur est atteinte d’une malformation cardiaque, son père a délaissé le foyer et sa mère essaye, tant bien que mal, de joindre les deux bouts pour assumer leur quotidien. Ils sont dans l’attente d’une greffe de cœur qui n’arrive pas. Thomas va découvrir qu’il existe un réseau de trafic d’organes et décide alors, à l’insu de tous, de pratiquer des combats de rue pour récolter l’argent nécessaire à ce cœur tant espéré. Nous le suivrons par étape (Le dénis, La négociations, La colère , La dépression, L’acceptation).Toutefois dans certains cas rien ni personne ne frappe aussi fort que la vie.

 

Img_4804-1506090075

 

Intentions Artistiques :

 

Le court métrage, par sa forme même, est un exercice qui m’intéresse. Son format court nécessite d’entrer immédiatement dans le vif du sujet pour plonger le spectateur au cœur d’un univers. Cela implique une efficacité de chaque plan, de chaque mouvement de caméra, qui doivent tous être au service de la narration.

 

J’avais envie de donner à ce film d’action un enjeu dramatique fort en l’inscrivant dans une trame sociale et familiale.

 

C’est ce mélange des genres qui m’intéresse ; l’intimité d’une famille qui se joue au cœur de la rue, la vie qui se confronte aux dangers des combats de rue en frôlant la mort.. Un cœur qui bat, un cœur pour lequel on se bat.

Au cœur du film justement, il y a cette envie de parler de cette famille, de ce jeune homme qui joue sa vie pour essayer de sauver celle de sa sœur. Ce parcours, en côtoyant la mort, suivra la courbe du deuil et ses cinq étapes comme un parcours initiatique sur l’apprentissage de l’âge adulte et des choix que l’on fait, qui nous déterminent.

 

C’est une question qui me hante ; comment passer de l’enfance au monde adulte, comment prendre sa place dans ce monde après avoir eu sa place au sein d’une famille, comment se définir, chercher à devenir ce que l’on aimerait être.

Thomas est un ancien boxeur. Il a estimé les valeurs de ce sport, de cet art et y excellé. Mais pour sauver sa sœur, il va bafouer ses principes en se jetant dans les combats de rues où il n’y a plus de règles, plus d’humanité, plus d’idéologie. Il fait ce choix de renoncer à ses principes au nom de son amour pour les siens.  

 

Cet apprentissage de la vie, la dureté de ses revers, la question de nos doutes ou de nos convictions m’intéresse.

A l’image de Thomas, de ses choix courageux, de sa volonté d’agir pour  ne pas subir la maladie de sa sœur, en voulant y remédier à tout prix, j’ai envie de faire du cinéma, de raconter des histoires en m’y engageant absolument.

 

Je veux parler de la jeunesse, de ses ressources, de sa motivation, de son engagement.

D’un point de vue de l’image, dans un premier temps, la vie de Thomas est rythmé par l’attente de la greffe du cœur de sa sœur. Cette attente est interminable, lourde, pesante. Le début du film sera donc filmé de manière plus installée avec des plans fixes ou des mouvements de caméra sur rails pour des travellings lents afin d’appuyer l’effet du temps qui passe trop lentement.

A partir du moment où Thomas va décider d’agir sur la situation pour ne plus la subir, nous suivrons ses mouvements à l’épaule pour illustrer cette urgence.

 

Un traitement tout particulier sera réservé aux combats de rue pour lesquels je prévois de combiner à la fois l’épaule et le travelling en utilisant notamment des ralentis et des effets sonores. Les battements de coeur, qu’ils soient celui de la sœur de Thomas ou de celui de Thomas lui-même, ponctueront sans cesse le film.

 

De par son sujet, et l’urgence de Thomas à trouver une solution pour soigner sa sœur, j’ai choisi de filmer en caméra épaule pour accentuer cette tension et cette nervosité du temps qui passe.

 

A l’inverse, les moment d’émotions au cœur de la famille seront filmé d’une façon plus statique pour donner au spectateurs le temps de comprendre et de s’attacher à cette famille et leurs problèmes.

 

MERCI !!

 

04a53476-b613-4b68-9dc0-a4d190971b6c-1506090098

À quoi servira la collecte ?

Votre aide me servira à la production du film notamment à la location du matériel (IMAGE ET SON) car je veux donner à mon film une vrais signature artistique et pour cela j'ai besoin que vous m'aidiez à créer.

Pareillement vos dons serviront aussi à l'obtention des autorisation de tournage et à l'ensemble de sa construction.

  En exemple : la lourde préparation physique des acteurs. :)

Je percevrais l'intégralité de la collecte . 

 

DEVIS :

Image et Son : 500 euros

Autorisation de tournage : 500 euros

Préparation physique acteurs + régleur cascade sur place : 1000 euros

Transport de l'équipe de Paris a Perpignan : 1000 euros

Table régie pour 4 jours de Tournage : 200 euros

Logement pour 6 jours sur place : 1000 euros 

Décoration : 800 euros.

Si jamais à mon plus grand Bonheur la cagnotte est dépassé je me servirais de l'argent supplémentaire pour la poste production et donner au court métrage le meilleur aspect possible.

 Merci pour votre aide :)

Thumb_l1003150-1505559672
osberthe

Energique, motivé, j'ai eu la chance de jouer dans deux longs métrages qui m'ont donné envie de diriger des acteurs, et à mon tour, de passer derrière la camera pour raconter mes histoires. Cet été, j'ai travaillé comme troisième assistant réalisateur sur une série télévisée de 6x52 minutes, ce qui m'a permis d'acquérir plus de techniques... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Oscar à toi de jouer ! J'ai confiance en toi et tu vas faire une merveille Énormes bisous
Thumb_default
petit soutien de centuri a bientôt

Vous aimerez aussi

Widget_visuel-de-base-gds-1000-562-1506349593-1506349603
DOM présente