Les Concerts au coucher de soleil ont besoin de vous !

Large_image_principale-1496155369-1496155380

Présentation détaillée du projet

 

LE FESTIVAL, PREMIÈRE ÉDITION ! 

 

La rencontre magique d'un lieu avec la musique. Soutenez et participez au développement de la vie culturelle d'Oppède-le-Vieux village, récemment nommé "site patrimonial remarquable", dans le plaisir de faire exister la création du premier festival Les Concerts au coucher de soleil.

 

Oppe_de-vu-du-ciel-bd-1496336452

 

Le 21, 23 et 25 août prochain, au sommet du petit Luberon et dominant toute la vallée, la Collégiale Notre-Dame Dalidon accueillera en son sein et sur son parvis une série de trois concerts avec au programme les plus grandes pages du répertoire lyrique, sacré et profane. Les concerts débuteront à 19h30 précises pour se terminer à 21h à la tombée de la nuit.

 

LE PROGRAMME

 

Au programme des concerts : ​les plus beaux airs de musique sacrée et d'opéras en​ la Collégiale de Notre-Dame Dalidon ​et sur le parvis.​

 

Dalidon-dp-1496256228

 

 

Cyril_diederich_5-1496336710

 

Lundi 21 août : « Rêves de liberté »  

 

Première partie : dans la Collégiale (airs pour soprano)  

– « Lascia ch'io pianga », air d'Almirena de l'opéra Rinaldo – G.F. Haendel  

– « Gloria », extrait du Deus in Adjuvandum – G.B. Pergolèse  

– « Ave Maria », de Desdémone de l’opéra Otello – G. Verdi  

Concerto pour violon et orchestre en mi majeur – J.S. Bach – Soliste Christophe Guiot  

– « Ebben n'andro lontana », prière de la Wally de l’opéra La Wally – A. Catalani

 

Deuxième partie : sur le parvis de la collégiale  

– « Je veux vivre », valse de Juliette, Acte I ; « Nuit d’Hyménée » et « Non ce n’est pas le jour », duos pour soprano et ténor, Acte IV, de l’opéra Roméo et Juliette – C. Gounod

– « Libiamo », duo du Brindisi pour soprano et ténor, de l’opéra La Traviata – G. Verdi  

 

Mercredi 23 août : « Au coucher de soleil, de la terre à la lune »

 

Première partie : dans la Collégiale  

– « Laudate Dominum » extrait des Vêpres d'un confesseur pour soprano – W.A. Mozart  

– « Panis angelicus », duo pour soprano et ténor – C. Franck  

– « Anges du Paradis », air de Vincent pour ténor, de l’opéra Mireille – C. Gounod  

Concerto pour violon et orchestre en la mineur – J.-S. Bach – Soliste : Nicolas Vaslier  

– « Vissi d'arte », prière de Floria Tosca pour soprano, de l’opéra Tosca – G. Puccini  

– « E lucevan le stelle », prière de Mario pour ténor de l’opéra Tosca – G Puccini  

 

Deuxième partie : sur le parvis de la collégiale  

– Sinfonia « La Follia » pour cordes – F. Geminiani  

– « Ah lève–toi soleil », air de Roméo pour ténor, de l’opéra Roméo et Juliette – C. Gounod  

– « Mesicku », l’air à la lune pour soprano, de l’opéra Rusalka – A. Dvorak  

– « Questa o quella », air du Duc de Mantoue pour ténor, de l’opéra Rigoletto – G. Verdi  

– « E il sol dell'anima... addio, addio », duo Duc de Mantoue/Gilda pour soprano et ténor, de l’opéra Rigoletto – G. Verdi  

 

Vendredi 25 août : « Tourments spirituels et tourments amoureux »  

 

Première partie : dans la Collégiale  

Concerto pour deux violoncelles et orchestre en sol mineur – A. Vivaldi – Solistes : Nicolas Carpentier et Philippe Nadal  

– « Pie Jesu », extrait du Requiem – G. Fauré  

– « Pourquoi me réveiller », la méditation de Werther pour ténor, de l’opéra Werther – J. Massenet  

– « Ave Maria » – F. Schubert  

– « Casta Diva », la prière de Norma pour soprano, de l’opéra Norma – G. Bellini  

 

Deuxième partie : sur le parvis de la collégiale  

Concerto pour deux violons et orchestre en ré mineur – J.-S. Bach – Solistes : Christophe Guiot et Elisabeth Pallas  

– « L’ho perduta », air de Barberine et « Dove sono » air de la comtesse pour soprano, extraits de l’opéra Les Noces de Figaro – W.A. Mozart

– « Recondita armonia », premier air de Mario pour ténor, de l’opéra Tosca – G. Puccini  

– « Un di felice », duo du premier acte et « Parigi » duo du dernier acte pour soprano et ténor de l’opéra La Traviata – G. Verdi  

– « Addio, del passato », dernier air de Violetta pour soprano, de l’opéra La Traviata – G.Verdi  

– « Pace, pace », air de Leonora pour soprano, de La Forza del Destino – G. Verdi  

 

LES ARTISTES

 

Amitié et passion

 

Pour Les Concerts au coucher de soleil, Cyril Diederich a souhaité retrouver ses passions musicales déjà vécues en ce lieu exceptionnel. Ainsi, il sera entouré de ses amis chanteurs Fabienne Conrad et Bruno Robba et des solistes du Paris Symphonic Orchestra, tous membres de prestigieux orchestres (Orchestre National de l’Opéra de Paris, des orchestres Philarmonique et National de Radio France…)

 

Cyril Diederich, direction

 

Cyril_diederich_3-1496334454

 

Il est invité à diriger dans les plus prestigieux opéras d’Europe tels que : Paris Bastille, Berlin, Rome, Venise, Genève, Zurich, Lausanne, Vilnius… ainsi que les Orchestres Nationaux de Paris, Vienne, Munich, Madrid, Bucarest, Zabreb, Vilnius, Rio, Budapest…

2012 Directeur musical du Paris Symphonic Orchestra

2007 Chef permanent et conseiller musical à l’opéra de Marseille

1998 Directeur artistique et musical de l’Orchestre Symphonique Rhin-Mulhouse Premier chef invité - Opéra National du Rhin (Strasbourg)

1984 Directeur artistique et musical de l’Orchestre National et de l’Opéra National de Montpellier

1978 Chef adjoint à l’Orchestre National de Lille

1975 Chef assistant à l’Orchestre National de Lyon

 

Discographie

Les Huguenots, Giacomo Meyerber

Mireille, Charles Gounod

Harold en Italie, Hector Berlioz

Les Noces de sang, Charles Chayne

Les mélodies françaises, soliste José Van Dam

Airs d’opéras français, soliste Thérèse Pollet

En 1986, Cyril Diederich a reçu le prix de la révélation musicale de l’année, décerné par l’ensemble de la critique musicale française.

 

 

Fabienne Conrad, soprano

 

Fabienne_conrad_1_-_copie-1496339178  

Premier Prix de formation musicale et de piano, Fabienne Conrad se tourne vers le chant lyrique. Elle remporte le concours des jeunes interprètes féminines de Madrid et chante son tout premier rôle au Teatro Real sous la direction de Jesus Lopez Cobos dans le Dialogue des Carmélites de Francis Poulenc. C’est lors de sa prise de rôle de Violetta dans La Traviata à l’Opéra de Rouen en 2012 que la jeune soprano est révélée au public français et remarquée par la presse musicale. Son répertoire est celui des grands airs italiens et français romantiques : Olympia, Giulietta, Antonia (dont elle chante les trois rôles) dans les Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach, Violetta (La Traviata de Verdi), Mimi (La Bohème de Puccini), Mireille (Mireille de Gounod), Manon (Manon de Massenet), Butterfly (Madame Butterfly de Puccini), Eliza (My Fair Lady de Bernstein)…

 

 

Bruno Roba, ténor

 

Bruno_robba__ledroitperrin-bd-1496338617

 

Ce jeune ténor a été élève de José Todaro, Franco Corelli, Alfredo Kraus et de la classe d’Art Lyrique de Jean-Louis Calvani. Il est particulièrement apprécié pour la couleur de son timbre de voix fait de clarté et de puissance.

Tamino (La Flûte Enchantée de Mozart), Nemorino (L’Elixir d’Amour de Donizetti), Alfredo (La Traviata de Verdi), Ferrando (Cosi fan Tutte de Mozart), Piquillo (La Périchole d’Offenbach), le Duc de Mantoue (Rigoletto de Verdi) et les plus grands airs et duos du répertoire italien et de musique sacrée (Stabat Mater de Rossini, le Notre-Père de Janacek, le Requiem de Mozart, la Messe en ut de Schumann…)

 

Christophe Guiot - Violon solo (soliste à l’Orchestre Nat. de l’Opéra de Paris)

 

Christophe_guiot_violon_solo-1496321935

 

Premier prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (classe de violon Christian Ferras et musique de chambre de Geneviève Joy).Violoniste à l’orchestre des jeunes de la Communauté européenne, il joue sous la direction de Herbert von Karajan, Lorin Maazel… Il est soliste à l’Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris et mène une carrière parallèle de musicien de chambre et de concertiste tant en France qu’à l’étranger. Il est actuellement le violon solo du Paris Symphonic Orchestra.

 

 

Et les solistes du Paris Symphonie Orchestra :

Jean-Philippe Kuzma - Violon (Orchestre Philharmonique de Radio France)

Nicolas Vaslier - Violon (Orchestre National de Radio France)

Elisabeth Pallas - Violon (Orchestre National de l’Opéra de Paris)

Florent Brannens – Violon (Orchestre Philharmonique de Radio France)

Amandine Ley – Violon (Orchestre Philharmonique de Radio France)

Fanny Coupé – Alto (Soliste à l’Orchestre Philharmonique de Radio France)

Béatrice Gendek - Alto (Soliste du Paris Symphonic Orchestra)

Philippe Nadal – Violoncelle (Soliste Paris Symphonic Orchestra)

Eloïse Dely – Violoncelle (Soliste du Paris Symphonic Orchestra)

À quoi servira la collecte ?

 

VOS DONS NOUS AIDERONT À PAYER :

 

– Les frais de bouches des 280 repas qui seront concoctés par un cuisinier, à l'image des caterings au cinéma et qui seront servis sur la période à l'ensemble de l'équipe.

 

– Les frais de création de notre visuel et ceux liés à l'impression et à la mise en place de foyers et d'affiches diffusés régionalement et nationalement.

 

– La création d'un site internet et le travail de communication sur les réseaux sociaux, assurée par deux personnes.

 

– Coût de transport des artistes et personnel régie (certain venant de très loin).

 

– Coût des techniciens régisseurs.

 

– Sécurité, encadrement des visiteurs.

 

– Eau et éventails à disposition tout le long du festival.

 

Si la prévision des recettes de billetterie doit permettre de prendre en charge les cachets très raisonnables des artistes ainsi que les charges sociales y afférents, il nous faut néanmoins organiser toute une logistique pour accueillir les 25 participants durant une période de 10 jours environ.

 

Il est à noter que notre politique de prix de places reste volontairement bas: 25€ et 15€ pour favoriser l'accès à la culture pour tous.

 

Actuellement notre budget prévisionnel tient compte de nos recettes de billetterie au tiers estimé du montant total, complété par le soutien d'un mécène. Cependant pour atteindre l'équilibre, il nous faut encore trouver d'autres subsides.

 

C'est pourquoi nous sollicitons aujourd'hui votre aide par un appel à participation dont nous chiffrons l'aide minimale à hauteur de 8000€. Bien qu'ayant besoin encore d'un montant un peu supérieur, nous avons fixé cette somme afin de ne pas courir le risque de la perdre si jamais elle n'est pas atteinte. Si, grâce à votre générosité, cette somme est dépassée, notre recherche de subsides supplémentaires pour assurer la viabilité du projet s'en trouvera facilitée.

 

Les fonds collectés sur cette plateforme seront reversés à l'Association pour la Promotion de la Musique Classique aux fins du projet exclusivement. 

 

La Direction des services fiscaux a accordé à notre association, APMC, porteur du projet, une habilitation à recevoir des dons assortis d’un crédit d’impôts de 66 % pour les particuliers et 60 % pour les entreprises

(CERFA 11580 * 03)

Thumb_logo_concert-2-1495991154
Cyril Diederich

La rencontre magique d'un lieu avec la musique. Soutenez et partagez au développement de la vie culturelle ​ ​d'Oppède-le-Vieux village, récemment nommé "site patrimonial remarquable", dans le plaisir de faire exister la création ​du premier festival ​Les Concerts au coucher de soleil.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance mon Cyril, j'espère que ce nouveau festival sera un vrai succès et deviendra une institution durable ! Laurent
Thumb_13755901-1483456410
Votre initiative me semble superbe: magnifique endroit, super programme de concerts... cela donne vraiment envie. Bonne chance à toute l'équipe!
Thumb_default
Quel beau projet ! Ça fait rêver ...