Aidez-nous à organiser la deuxième édition de L'École des Contes qui fait revivre la culture du conte dans les écoles d'Adjarra (Bénin)

Large_dscn0012__1_-1442996776-1442996787

Présentation détaillée du projet

« Un conte c'est le message d'hier transmis à demain à travers aujourd'hui »

Amadou Hampâté Bâ

 

Unnamed-1442997355

 

La deuxième édition de L’École des Contes est en préparation!

 

Dans une volonté de revalorisation de la richesse du patrimoine culturel immatériel, une compétition inter écoles sera organisée le 18 décembre 2015 afin de présenter des contes traditionnels mis en scène par 1033 enfants de huit écoles d'Adjarra (Bénin).

 

Cette compétition a pour but de valoriser l'art de conter en accord avec le programme scolaire, une heure par semaine étant réservée au conte dans le programme d’Éducation Artistique de l’enseignement primaire. Le but est de générer chez les écoliers une émulation particulière pour l'art du conte en tant que patrimoine immatériel à entretenir, à préserver et à régénérer.

 

Le projet est une initiative du musée d’Adjarra, qui contribue par ses actions à valoriser le patrimoine culturel local. A l'heure où la modernisation et les nouvelles technologies affaiblissent peu à peu l'importance des arts traditionnels, le musée d’Adjarra, en collaboration étroite avec les responsables pédagogiques, a pour but de servir de pont entre tradition et modernité, de contribuer à leur rencontre, notamment grâce aux contes traditionnels, garants d’une histoire partagée.

 

 

Dscn0016-1442998118

 

L’École des Contes est au cœur du projet de partenariat musée-école développé dès la création du musée d'Adjarra en 2011, en corrélation avec le programme « les Musées au Service du Développement » mis en place par l’École du Patrimoine Africain. Elle tient sa source d'un premier projet d'animation culturelle développé en 2010 intitulé « mon conte roule roule roule… et tombe à l'école ». Ce dernier était basé sur une réintégration progressive du conte dans le milieu scolaire d'Adjarra en tant qu'activité socio-éducative de première importance. La première édition, qui s’est très bien déroulée, a présenté des résultats très encourageants.

 

Finale-1442998284

 

L'École des Contes a permis de révéler le talent artistique de nombreux enfants en leur offrant l'opportunité de transcender l’approche académique du conte enseigné dans le cadre des cours d’Éducation Artistique grâce aux formations apportées par les conteurs professionnels.

 

Dscn0023-1442998317

 

 

 

De façon spécifique, ce projet a pour objectif de :

 

♦ Développer par le conte, l'art oratoire et la rhétorique de 1033 enfants en corrélation avec le  programme scolaire béninois.

 

De façon globale, le présent projet vise à :

 

♦ Remettre à l’honneur une tradition qui réconciliait auparavant les générations.   

 

♦ Permettre à l’enfant de transcender l’approche académique du conte enseigné dans le cadre des cours d’Éducation Artistique grâce aux formations apportées par les conteurs professionnels.

 

♦ Apporter progressivement une meilleure visibilité au musée d'Adjarra grâce aux événements qu'il relaie et qu’il entend développer dans le futur.

 

 

 

Sam_3266-1443190149

 

 

LE CONTE

 

Vecteur du patrimoine et de l'imaginaire collectifs, garant d'une histoire séculaire, le conte est aussi un instrument éducatif qui se caractérise par sa polyvalence et sa richesse.

 

Si l’art de conter renvoie au plaisir, l'orateur qui s'emploie à cet exercice doit se plier à une certaine rigueur, apprendre à se positionner dans l'espace, maîtriser sa voix et ses gestes, capter l'attention de son auditoire. En outre, il permet de structurer la pensée, de développer la subtilité du langage, de stimuler la mémoire et l'esprit de synthèse. Il invoque une multiplicité de registres mais aussi de nombreux niveaux de langues et de styles qui cristallisent l’ambivalence du monde et les valeurs sociales et morales qui en découlent.

 

Par ailleurs, si le conte est universel, il est aussi intrinsèquement inscrit dans la société qu'il décrit. Ceci explique l'intérêt, dans le cadre de notre projet, de se concentrer sur un corpus local mais également sur les langues locales, en plus du français instaurant ainsi un dialogue interculturel très riche sur le plan pédagogique.

 

10899995_789278377786550_3337512966520195458_o-1442998619

À quoi servira la collecte ?

11864742_895582037156183_244244949697630881_o-1443187226

 

Soutenez L'École des Contes ! Notre projet commence à se faire connaître et tend à se développer et à s'agrandir de plus en plus!

 

Grâce à votre aide, l'argent de la collecte nous permettra d'organiser la compétition dans les meilleures conditions:

 

- 650 euros serviront à couvrir une partie des honoraires des conteurs professionnels qui encadreront les séances de formation dans les écoles pendant trois mois.

 

- 250 euros serviront à payer le matériel de scène nécessaire sur place : groupe électrogène (indispensable!), sono, micros.

 

- 100 euros nous permettront d'assurer la promotion de l’événement à échelle locale : impressions d'affiches, flyers, programmes.

 

Si la collecte dépasse la somme espérée, cet argent nous servira à rémunérer le personnel technique et artistique qui participe bénévolement à l'événement et à mettre en place les bases de l'édition future!

 

 

Dscn0038__1_-1443190120

 

 

Thumb_unnamed-1442936730
Les Contes d'Adjarra

Sarah Boukamel est diplômée en Littérature française (Paris IV) et en Histoire de l'art de l’École du Louvre, spécialité arts africains. Elle a effectué un stage de trois mois à l’École du Patrimoine Africain et au musée d'Adjarra en 2014 où elle a participé à l’organisation de la première édition de l’École des Contes. Eve Escofet est diplômée d'un... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ce magnifique projet !
Thumb_default
Bon début là-bas ! :-)
Thumb_default
Le projet paraît génial, bonne continuation Sarah!