Soutenez ce projet d'lllustrations des « Contes d’Andersen » dans une édition d’art, avec tirages limités à cinq exemplaires.

Large_andersen_cdio-1451813105

Présentation détaillée du projet

Lorsqu'il m'a été proposé de participer à un projet d’illustration de littérature en édition haut de gamme, j’ai tout de suite accepté de me lancer dans cette aventure.

 

 

Qui-1450773909

Carine2015-1450715301

 

Bonjour, je m'appelle Carine Dionisi et suis artiste numérique. J'assemble, manipule, décompose et recompose mes propres images pour réaliser des collages digitaux (c’est-à-dire conçus à partir d’un ordinateur.)

 

 

Expos2-1450774220

 

 

Une large part de ma production est aussi consacrée au dessin numérique. Voilà pourquoi, n'ayant jamais eu l'occasion d'illustrer des ouvrages de littérature, j'ai tout de suite aimé le projet des éditions Maïa.

 

Dessins_card-1450774256

 

 

Dem_art-1450858403

Quelle que soit la technique utilisée, il est important pour moi de ne pas avoir à l’esprit une image finale ou un quelconque résultat. Ma démarche consiste, à l'inverse, à privilégier la composition, la structure et la mise en forme du tableau.

 

Pour en savoir plus sur mon travail :

 

Démarche artistique

 

Dernières expositions

 

Portfolio

 

Interview à la Venice Art House

 

Andersen-1450718203

J’ai choisi d’illustrer « Les Contes d’Andersen », même si cet ouvrage n’est pas le premier auquel j’ai pensé. Si je l’ai choisi - ou plus exactement s’il s ‘est imposé à moi - c’est qu’en plus de m’être proche, il est chargé d’une multitude d’émotions et que chaque lecture m’en révèle une facette cachée, un personnage oublié, une piste inexplorée.

 

Andersen-1451664346

 

 

Lorsque j’ai commencé à travailler sur le projet, j’ai dû lutter contre les images qui s’imposaient d’emblée à moi, images d’autant plus présentes qu’elles remontent à mes premières lectures des Contes et aux nombreux dessins que j’ai esquissé au fil des années - visage de la « Petite sirène » dans les marges des cahiers, « Vilain petit canard » dessiné à la hâte sur du papier d’emballage, « Petite fille aux allumettes » gribouillée directement sur le livre.

 

RECONSTRUIRE LE SQUELETTE ET LE VISAGE DE CHAQUE TABLEAU

Il m’a donc fallu, en quelque sorte, reconstruire le squelette et le visage de chaque tableau, puis choisir la mise en forme qui exprimeraient avec le plus de justesse ma vision des personnages - entre autres les objets, omniprésents dans le texte d’Andersen. 

 

Dessin-1450717480 

Il parait qu’on revient toujours à ses premières amours ; serait-ce la raison (raison, pas si sûr !) pour laquelle je suis revenue vers le dessin - plus exactement le trait - pour exprimer avec le plus de justesse mon ressenti des contes ? 

Il est impossible de tricher avec le dessin, voilà pourquoi chaque illustration véhicule l’émotion que j’ai ressentie au moment précis où j’ai tracé le premier trait.

Si je ne pleure plus en créant le visage de « la petite marchande d’allumettes », mon coeur se serre toujours, toutes les fois que je croise son regard d'enfant abandonné. Si je ne serre plus dans mes bras un  « Vilain petit canard imaginaire et transi de froid  » , ma main peine toujours à dessiner cette petite créature rejetée par les autres et sur lequel semble s'acharner un destin ingrat.

 

Contes-1450371443

 

 

DESSINS NUMÉRIQUES ET COLLAGES

Avant d'aborder le point qui me tient le plus à coeur, je permets juste une précision sur la technique utilisée. Par dessin il faut entendre dessin numérique - c'est-à-dire réalisé avec une tablette graphique. Certains dessins sont insérés dans des collages (toujours numériques) ou assemblés avec d'autres images.

 

 

_motion-1450717791

VOUS FAIRE PARTAGER L'EMOTION VEHICULÉE PAR CHAQUE IMAGE

L'émotion et la passion sont les carburants de ce projet. Aujourd'hui, c'est précisément cette émotion que j'aimerais vous faire partager.

Soutenir ce projet, ne serait-ce qu'un tout petit peu, c'est ne pas fermer sa porte, donc ne pas fermer son coeur ...

 

 

5-1450858753

Les exemplaires, cinq seulement, seront imprimés sur papier Velin et seront reliés par un relieur d’art.

 

 

 

Un grand merci à tous les Kisskissbankers et à leur grand coeur ! 

Merci-1450717604

 

Voeux_dionisi-1451664665

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Collecte-1450716965

Le budget nécéssaire à la production des cinq premiers exemplaires est de1300 € et se répartit de la façon suivante :

 

250 € pour imprimer les feuilles du livre sur papier velin

750 € pour le relieur d'art qui fera une couture à la main, une reliure en cuir pleine peau et des dorures à l'or fin ; ceci pour chacun des cinq exemplaires.

300 € pour les contreparties, signées, numérotées et expédiées à l'adresse de votre choix.

 

Dans le cas où les sommes collectées dépasseraient le budget prévu, j'aurai le bonheur de pouvoir faire éditer - toujours en éditions limitées - un autre ouvrage qui me tient à coeur, La Divine Comédie, de Dante !

Thumb_carine2015-1450718572
Nepita

Artiste numérique autodidacte, Carine Dionisi travaille à partir d'un ordinateur et d'une tablette graphique. Elle assemble, manipule et décompose ses propres images pour réaliser des collages digitaux et des photomontages. Avant de s'orienter vers les arts numériques, Carine Dionisi a étudié le dessin, la gravure et la calligraphie chinoise (en même... Voir la suite