"Les diagonales des fous" est une des manières de percevoir ce grand jeu qu'est la vie. Projet amateur. Durée 20minutes.

Large_photo_officielle

Présentation détaillée du projet

Titre: Les diagonales des fous.

Genre: Film d'auteur/ d'essai.

Durée approximative: 20 minutes.

Un film de: Julien Bandesapt, Adrien Goguet et Olivier Peysson.

Photographe (Affiche): Thomas Frey.

Nombre de jours de tournage: 7 jours.

Repérages des lieux: Grenoble/ Les montagnes du Vercors/ Lyon.

 

 

C'est avec beaucoup de plaisir que nous allons vous présenter notre projet de film, et nous espérons succiter chez vous assez d'intérêt pour que vous ayez envie, à votre manière, de nous accompagner dans cette belle aventure.

 

 

*GENESE DU PROJET:

 

Les diagonales des fous, avant même d'être un film, est l'expréssion d'une idée, d'un point de vue. Le film est une sorte de support philosophique, axé sur des thèmes comme la volonté et la potentialité, ou encore l'observation et l'interprétation.

 

Photo_du_tournage_4

(Photo du tournage du teaser. Grenoble. pont St-Laurent. Victor observant le Fou.)

 

Les diagonales des fous est l'idée selon laquelle, pour arriver à accomplir des choses, quelque soit les proportions, il n'y a pas que les chemins pré-tracés par d'autres avant nous et par la société, c'est l'idée que le champs des possibles de la réalité dans laquelle chacun vit, est en bonne partie déterminé par notre façon de la percevoir, que plus la volonté est grande et plus les difficultés diminuent, plus le savoir est important et plus les possibilités grandissent.

Les diagonales des fous est une des manières de percevoir ce grand jeu qu'est la vie.

Je crois et je persiste à croire en mes rêves et en mes idées, comme j'ai pu en voir d'autres le faire avant moi.

 

Ainsi, l'aventure Les diagonales des fous se joue sur deux niveaux, ce sera à la fois la réalisation d'un film et la concrétisation d'une pensée (enfin d'une ébauche pour être plus précis..).

 

 

* SYNOPSIS:

 

"Au crépuscule.

 

De nos jours. Victor est un homme d'une trentaine d'années qui suite à la perte de sa femme et de son fils, ainsi que de toute position sociale, a sombré dans la déchéance la plus totale. Son ancienne identité n'est plus, à présent il vit dans la rue. Durant son errance au travers des rues des villes et des villages, Victor croisera la route de deux objets, le Fou et le petit Livre Noir... De la rencontre de ces deux objets, Victor renaîtra doucement en construisant les fondements d'une démarche philosophique et artistique originale, seul remède aux maux de l'existence. "

 

 

*TEASER + PRESENTATION DU TEASER:

 

 

 

 

Le teaser ci-dessus a été réalisé en septembre 2012, et cette première réalisation a surtout été pour nous l'occasion de voir si l'idée était viable...

Le teaser que nous présentons ici est une scène complète extraite du scénario. Nous avons choisi tout particulièrement cette scène car elle nous semblait, à elle seule, véhiculer l'idée générale du projet Les diagonales des fous. Ce teaser est notre toute première expérience dans la réalisation, il va donc nous servir de base et de référence pour réaliser l'ensemble du film. Ainsi on peut espérer que le résultat final sera au moins plus abouti, et au minimum à la hauteur de nos attentes.

 

Photo_du_tournage_3

(Photo du tournage du teaser. Grenoble. Pont St Laurent. Les derniers préparatifs.)

 

 

* CONSTRUCTION DU PROJET:

 

Le projet du film Les diagonales des fous est né en octobre 2011.  L'écriture du scénario initiale m'a pris 4 mois, mais je continue encore aujourd'hui à y apporter des changements, afin de sans cesse améliorer ce qui fait défaut et conforter les points forts. Je me suis occupé également du découpage du scénario et des storyboards

Le casting des acteurs a été réalisé essentiellement dans la ville de Grenoble et de sa périphérie, dans des clubs de théâtre tels que l'atelier du CREARC de Grenoble ou encore l'Association TORE de Seyssins. Pour ce qui est des repérages des lieux, une grande partie a été effectué dans la ville de Grenoble même, ainsi que dans les montagnes du Vercors qui bordent la ville de Grenoble, ou encore dans la ville de Lyon.

La constitution des membres l'équipe n'a pas été une chose facile, pour ne pas dire l'une des plus dure. J'ai tout d'abords porté le projet Les diagonales des fous  tout seul pendant plusieurs mois, faute de trouver les personnalités adéquates avec qui je souhaiterais partager l'aventure. La rencontre avec Adrien Goguet, qui préside l'Association Court après tes rêves, a été le premier tournant décisif. A partir de ce moment là, le projet a pris plus d'ampleur et un caractère plus professionnel. Depuis, j'ai pu constater que pour ce genre de projet le facteur humain est une variable à ne pas négliger, gérer les agendas et les disponibilités des acteurs-figurants et de l'équipe ainsi que toutes les autres contraintes est une chose complexe et peut se révéler usant. C'est pour cela que j'ai pris le parti de m'entourer du moins de personne possible, afin de pouvoir répondre plus efficacement aux contraintes.

 

Photo_du_tournage_5

(Photo du tournage du teaser. Grenoble. Pont St Laurent. Préparation de la mise en scène.)

 

 

* A PROPOS DU FILM:

 

-Son ambition. Aujourd'hui, nous essayons de porter l'ambition du projet aussi loin que possible, et notre objectif est d'arriver à être selectionner pour participer à divers festivals de court métrage.  Et pour ce faire, nous nous efforçons de disposer notamment, d'un scénario original, d'un matériel professionnel, d'une bonne qualité d'image, d'un son correct ou encore d'acteurs intéressants. Nous essayons également de penser ce film comme une oeuvre artistique, et aux réferences philosophiques multiples.

 

-Pourquoi ce genre? Nous sommes conscient que le genre film d'auteur est un pari risqué, et qu'il nous aurait été plus facile de nous lancer dans un projet d'un genre plus léger, et plus attrayant de prime abord.  Arriver à garder l'attention des spectateurs pendant une vingtaine de minutes sera un vrai défis, soit ça fonctionnera, soit ça ne fonctionnera pas. Toutefois, ces petites difficultées apparentes, loin de nous démotiver, se révèlent être de très bons prétextes pour toujours nous pousser à faire mieux et à user d'astuces et d'originalités pour essayer de rendre le film aussi intéressant que possible. Pour nous, ce qui compte et ce qui nous apparait déterminant, ce n'est pas tant le genre du film, mais comment celui-ci sera traité, et nous sommes déterminés à aller au bout de ce projet et à faire tout notre possible pour faire au mieux.

 

-Le tournage aura lieu entre mi-juin et fin juillet pour un total de 7 jours de tournage. Tout ce qui concerne la postproduction ce fera dans les mois qui suivent, et nous espérons pouvoir présenter le rendu final du film avant fin 2013.

 

 

* L'ACTEUR PRINCIPAL:

 

J'ai choisi le comédien Olivier Chenu pour interpréter le rôle de Victor. Le sérieux avec lequel il travaille et sa capacité d'immersion dans la peau d'un personnage sont de véritables atouts. Victor est un est personnage mystérieux, vulnérable à certain égard, ambigu, mais doté d'une sensibilité qui lui est propre. C'est avec cette sensibilité qu'il intéprêtera différents évenements qu'il sera amené à rencontrer au cours de son errance.

 

Olivier Chenu/ Victor

Photo_du_tournage_1

(photo du tournage du teaser. Grenoble. Pont St laurent. Olivier en plein maquillage.)

 

Comédien amateur de théâtre au CREARC depuis 2009. Il a joué dans 6 réalisations à ce jour: "Les bacchantes" (2010- atelier théâtre et developpement personnel), "La dernière classe de Norma maileur" (2011- atelier théâtre et developpement personnel), "Les droits de l'homme sont-ils universels?" (2012- séminaire sur le droit international), "La maison des oiseaux" (2012), "Toby ou le saut du chien" (2012- atelier de théâtre adulte), et "Les 7 péchés capitaux" (2013- atelier de réalisation théâtrale. Par ailleurs, il prépare actuellement la pièce "C'est dans la boite" en collaboration avec la ville de Sassenage à l'occasion de l'évènement "Le mois du polar".

 

(Presentation détaillée et photo des autres acteurs à venir...!)

 

* LES MEMBRES DE L'EQUIPE:

 

(Présentation détaillée et  photo des autres membres de l'équipe à venir...!)

 

- Julien Bandesapt. Scénariste, metteur en scène, réalisateur, storyboarder.

- Adrien Goguet. Co-réalisateur, assistant réalisateur.

- Olivier Peysson. Chef opérateur, étalonneur, monteur vidéo.

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Pourquoi Kiss Kiss Bank Bank, pourquoi cette démarche?

 

Nous aurions certes pu passer par les voix administratives pour obtenir une partie des subventions, mais nous avons préferé trouver les fonds nécessaire auprès de "mécènes", auprès de personnes qui croient en la démarche du projet et au projet lui même. Et la satisfaction de la réalisation sera d'autant plus grande qu'elle sera partagée. Nous passons par ce biais là, afin de laisser l'oppurtunité à ceux qui le souhaitent, de nous donner les moyens d'aller au bout de nos rêves.

 

Nous avons choisi d'afficher un montant de 4000 euros, même si les frais dépasseront probablement cette somme. Mais il est peut-être judicieux de ne pas viser trop haut...

 

Le budget se repartira selon le budget final les priorités suivantes:

*Une grande partie est destinée pour la rémunération du caméraman (7 jours de tournage + montage+ étalonnage), ainsi que pour le studio d'enregistrement (doublages/ bruits d'ambiances/ voix off/ ect.) afin de disposer d'un son correct.

*La location du matériel audio et  vidéo est aussi une partie importante du budget qu'il ne faut pas négliger, le matériel que nous utiliserons influencera directement sur le rendu final (steadycam/ grue/ rail/ perche/ mandarine/ groupe électrogène/ etc).

*Enfin, une partie du budget sera destinée aux divers défraiements ( repas/ logement/ déplacement/ décors/ location de véhicule/ maquillage/ etc.)

 

UN GRAND MERCI DE TOUTE L'EQUIPE A TOUS CEUX QUI NOUS SOUTIENDRONT DANS CETTE AVENTURE !

 

*( Toute personne participant financièrement au projet pourra recevoir en plus des autres contreparties, une fois le film terminé et sur simple demande, un extrait du scénario, une partie du découpage du film  ou encore les photos des coulisses du tournage).

 

 

Thumb_photo_julien_2
Les petits fous

Après avoir fait un CAP de tailleur de pierre, je me suis redirigé vers un BAC littéraire puis j'ai poursuivi en faculté de philosophie. Aujourd'hui je tente de réaliser mon premier film, "Les diagonales des fous". Je ne peux justifier d'aucune expérience dans le domaine de l'audiovisuel, je n'ai ni formation, ni diplôme approprié, et à ce titre je ne... Voir la suite