Webdocumentaire sur le Savon de Marseille et sa production : l'histoire de cette industrie, le combat mené pour sa survie, son avenir.

Large_tof-kiss-kiss

Présentation détaillée du projet

L'idée

 

De plusieurs dizaines au début du siècle, 4 savonneries survivent aujourd'hui dans le bassin marseillais (3 à Marseille et 1 à Salon de Provence). Non protégé par un label ou une appellation d'origine contrôlée, le Savon de Marseille qu'on trouve aujourd'hui dans le commerce, et même dans les boutiques de la Canebière n'en a bien souvent que le nom, et est produit ailleurs dans le monde. A Marseille pourtant, une petite production à l'ancienne a survécu. Mais pour combien de temps?

 

Courageux, passionnés, parfois fatigués, les patrons de ces 4 usines se sont regroupés en une association pour lancer un label garantissant l'origine du savon au consommateur. Ils sont depuis quelques mois en pourparlers avec les pouvoirs publics pour bénéficier d'une aide à la protection de l'origine de leur produit.

 

Coule_esavon2007_g.martin-raget-33Photo2011_b.classens-22

 

Sans aucun passéisme, ce projet vise à rendre compte d'une histoire, d'un combat, d'un avenir, à un moment unique de notre histoire industrielle, à un moment clé d'un combat mené par d'autres avant, au moment où le combat n'est pas encore perdu…

 

1. Notre projet vise, d'une part, à montrer l'aspect patrimonial du Savon de Marseille, à mettre en lumière une histoire industrielle à travers la mémoire des hommes qui l'ont faite, et à travers le rapport affectif du consommateur à ce produit. N'est-ce qu'un produit parmi d'autres ou a-t-il une place particulière? Aujourd'hui est l'exact bon moment pour faire ce travail documentaire, parce que tous les acteurs de cette histoire sont encore là et que le produit est encore produit justement. Il s'agit d'un travail de recueil de témoignages et de documents à un moment singulier où cette industrie est particulièrement fragile mais toujours vivante.

 

2. Derrière, en filigrane, il s'agit aussi de prendre un instantané des problématiques symptomatiques de notre époque liées à la production industrielle en France. Soit nous sommes en train d'assister aux derniers soubresauts d'une industrie mourante (auquel cas, c'est vraiment le moment de faire le travail documentaire et de témoignage que nous souhaitons faire, les gestes, les savoir-faires vont-ils disparaître demain?) soit au contraire, nous sommes les témoins d'un virage historique que cette industrie va savoir prendre et qui va la sauver? Quoi qu'il en soit, c'est l'histoire d'un combat: qui se bat, comment, pourquoi?

 

 

3.Enfin, il s'agit d'un projet qui s'inscrit dans une époque par sa forme webdocumentaire, appelant, d'une part le spectateur à interagir avec l'objet, mais à entrer aussi en contact avec l'objet du documentaire concrètement. Le combat du Savon de Marseille passe aussi par le courant « Consom'acteurs ». Le projet dépassant le pur objet documentaire et rendant le spectateur quelque peu acteur s'inscrit aussi là-dedans.

 

Les partenaires

 

Ce projet est réalisé par Anecdoc (www.anecdoc.com) , en partenariat avec l'Union des Professionels du Savon de Marseille (UPSM) www.label-savon-de-marseille.fr

 

La forme

 

Le projet aura deux formes complémentaires: une forme purement audiovisuelle, de type documentaire classique, projetable; une autre de forme webdocumentaire, constituée de modules documentaires, avec des espaces interactifs pour que les spectateurs puissent interagir avec le contenu.Coule_esavon2007_g.martin-raget-63

À quoi servira la collecte ?

Elle servira à acheter des images d'archives payantes (et chères !!!).

 

Merci d'avance pour votre participation !

 

Thumb_logo-anecdoc-officiel-2
Anecdoc

Anecdoc travaille autour des patrimoines immatériels et des nouveaux médias. La structure souhaite se situer à la jointure de plusieurs disciplines, le journalisme, l'art, la sociologie et l'ethnologie, avec toujours en ligne de mire de dépasser le pur cadre narratif pour proposer des "outils" (bon, en tout cas, c'est ce qu'elle essaie…). Anecdoc ne... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Coucou, bon courage, ci-joint ma modeste contribution à ton doc !!!