Recherche d'aide pour un reportage sur ceux qui œuvrent afin que les festivals au Maroc vivent mais qui passent inaperçus malgré leur mérite

Large_copie_de__0001920_copie

The project

OBJECTIFS

Ce projet, qui me tient à cœur depuis plusieurs années, fait appel à votre générosité. Sans elle, je ne pourrais réaliser ce reportage sur ces Gens de l'ombre.

Ce reportage sera  suivi d'une exposition d'une quarantaine de tirages 40 x 60. J'éditerai également des livres de 30 et 40 pages au format 20 x 20 et 29 x 22 sur papier 250g.

Les photos seront  accompagnées d'un texte relatant mon travail, exprimant mes impressions, décrivant les rencontres que j'ai faites au cours de ces reportages.

A la demande des responsables et des organisateurs, je fournirai un travail valorisant également leurs manifestations en leur fournissant des documents médiatiques. Je préparerai l'exposition avec eux, pour leur public et dans leurs lieux.

L'exposition sera aussi visible, dans un premier temps, dans les Offices de Tourisme de la Drôme et de l'Ardèche.

 

PRESENTATION DETAILLEE

Il y a sur la terre Marocaine une grande diversité de Festivals (cinéma, théâtre, musique, danse, folklorique…) qui me permettront de suivre mon objectif, finalisé par une exposition. Cette exposition sera installée dans les villes où j'aurais puisé mes sources ainsi qu'en France et plus particulièrement en Drôme Ardèche. Les Unions Départementales des Offices de Tourisme de ces deux départements sont partenaires de mon projet et accueilleront l'exposition itinérante.

 

_0000354

 

Ce Royaume du Maroc que l'on dit "Terre de contraste" m'a séduit en février 2000, époque où j'ai organisé un échange culturel entre de jeunes Français et un lycée de Marrakech.

La culture y est présente partout, dans le moindre village. Il y a de fantastiques organisateurs, et chaque manifestation prend l'apparence d'une aventure. On y palabre longtemps, on pèse le pour et le contre, On ne sait pas,  jusqu'au dernier moment, quel va être précisément le nombre de participants, le programme définitif.

Car il y a toujours dans ce genre de "réjouissances" des incertitudes, que les organisateurs estiment à plus ou moins 5%. Comme ils sont avisés, ils prévoient 15 %. Personne ne fulmine. Tous ont un air calme. Ils apparaissent sereins. Mais le Marocain sait que le soleil se lèvera demain. Il a la force de rester impassible. Sa capacité à laisser un espoir et la grande part qu'il donne à la fatalité feront que le jour J tout sera prêt.

 

1091

 

C'est cela aussi qui m'impressionne dans ce pays et c'est pourquoi je veux mettre en exergue ces cuisiniers, ce personnel de service, ces bénévoles, ces administratifs. Sans eux les rassemblements ne pourraient exister. Ils y travaillent pourtant en amont pendant des mois.

Le jour de l'inauguration, le jour de la remise des prix, on n'en parle pas. On ne les présente pas. Ils resteront inconnus.

A les dévoiler dans leurs actions quotidiennes, je participerais humblement à leur mise en lumière.

 

Photographe, je mets en scène les émotions. Mon regard se dirige principalement vers les actions méconnues du public. La photographie sert de témoin à une culture forte et quelquefois mystérieuse. Elle exposera ces individualités comme elle expose les artistes.

 

_0000380

 

A la demande des responsables et des organisateurs, je fournirai un travail valorisant également leurs manifestations et je préparerai avec eux l'exposition et les documents médiatiques inhérent à mes travaux.

Une présentation en milieu scolaire sera organisée pour un échange culturel à la portées de tous.

 

Je parcourrai les festivals comme :

-          les Rencontres Internationales du Film Transsaharien de Zagora, organisé par l'Association Zagora Film, qui promeut toute innovation artistique  et contribue au rayonnement culturel et artistique de la région et sa promotion touristique,

-          le Festival du Cinéma Africain de Khouribga, dont le but est de participer au développement culturel et industriel, en créant et en identifiant un espace de diffusion pour ces produits cinématographiques culturels africains,

-          le Festival de Zerhoune organisé par l’Association Culturelle de Bani Ameur et d'autres associations pour promouvoir la culture dans la région et des associations caritatives pour la défense des animaux.

-          le Moussem des Femmes Créatrices d'Assilah organisé par l'Association Marocaine des Créatrices Contemporaines. Cette rencontre culturelle internationale s'articule notamment autour des thèmes du patrimoine et des cultures locales comme levier du développement de la femme et des métiers d'art. Elle contribue à̀ la programmation culturelle de la ville d’Asilah en tant que pôle touristique important

-          le Moussen de Tan Tan qui valorise une composante fondamentale du patrimoine immatériel du Royaume du Maroc. Il rend hommage à l’ingéniosité de la culture nomade et souhaite contribuer à la sensibilisation du public au profit de sa préservation. Il a été reconnu en 2008 par l'UNESCO comme faisant partie du patrimoine culturelle de l'humanité.

-          Festival international des nomades à M’hamid El Ghizlane. Cette manifestation citoyenne a pour ambition de mettre en valeur la richesse naturelle, culturelle et humaine de la région du Drâa, ainsi que son « esprit nomade », tout en développant son activité économique.

 

et les manifestations non culturelles mais qui jouent la carte du tourisme solidaire et responsable comme :

-          la fête du miel à Imouzzer des Ida-Outanane qui permet à tous les professionnels d’échanger et faire évoluer leurs pratiques apicoles. Elle met en lumière ce trésor qui engendre des revenus non négligeables pour la région.

-          la fête fiançailles d'Imilchil est née d'une légende. Le but de ce moussem est simple : quelques centimes suffisent à satisfaire le montant de la dot qui atteint quelquefois des sommes importantes et que l'homme doit offrir à une femme pour la demander en mariage.

-          la fête des roses. Ce moussem célèbre la saison des récoltes de roses, une activité très répandue dans la région de Kalaat M'Gouna au sud du Maroc.

Why fund it?

BUDGET "LES GENS DE L'OMBRE" DANS LES FESTIVALS ET FÊTES MAROCAINES

 

J'ai évalué, le plus précisément, à 6450,00 euros la somme indispensable à la réalisation de mon projet.

Les prises de vue s'étalant sur plus d'un an.

 

Le plus gros poste est celui des Services Extérieurs. Les tirages en 40 x 60 seront de qualité et les présentations spécialement solides pour une exposition itinérante. Il en va de même pour les livres.

 

Le deuxième poste important est celui des Transports. Il est nécessaire, pour couvrir plusieurs évènements, de le faire pendant plusieurs mois. Comme je ne suis pas résident au Maroc, cette durée occasionne au minimum cinq déplacements de Marseille, ou Lyon, à la ville la plus proche de la manifestation.

 

Le troisième poste est celui des Frais de mission. Ces frais sont estimés pour toute la période de reportage au Maroc. Si l'Hébergement et la Restauration sont pris chez l'habitant, le surplus d'argent de ce poste sera basculé sur la Communication et la réalisation de livres supplémentaires. Cette production me permettra d'en offrir aux associations qui m'ont accueilli.

 

Quelle que soit votre participation, vous m'aiderez à réaliser ce projet qui me tient à cœur et sur lequel je travaille depuis plusieurs mois. Grâce à vous le résultat sera à la hauteur de vos attentes.

 

Un grand Merci à tous !

 

Ci-dessous le tableau du budget et la répartition par poste.

 

Depenses

 

 

 

Thumb_dsc_4052_d
Lynx

Photographe de mariage, de plateau de cinéma, je suis passé à la mise en scène de théâtre sans lâcher la photographie. Entraîné à l'argentique et passant de nombreuses heures dans une chambre noire, c'est avec bonheur que je suis passé au numérique. Le travail devant mon écran n'est cependant pas très différent de ce que je faisais en laboratoire.... See more

Newest comments

Thumb_dsc_4052_d
Merci à mes contributeurs. Il me reste encore 65 jours alors s'il vous plaît faites tourner un max. Merci beaucoup.
Thumb_default
tu embrasseras la terre marocaine pour moi, j'aime ce pays. Bises à toi Edouard. Joe
Thumb_default
Bonne chance pour ce beau projet m ' sieur !!