Soutenez la création de "Pierrot et Léa", spectacle jeune public muet, pluridisciplinaire, alliant cirque, musique, et théâtre d'objets !

Large_fond_perdua3_2-1511815701-1511815728

Présentation détaillée du projet

« Pierrot et Léa » est un spectacle jeune public dont la création débutera en janvier 2018 pour 6 semaines dans différents lieux de résidence Bruxellois (La Maison qui chante, Le théâtre Galafronie et La Montagne Magique). C’est la toute jeune compagnie Le Kusfi qui produit ce spectacle.

La demande de subvention à la fédération Wallonie Bruxelles ayant été refusée, nous sommes à la recherche de fonds pour cette création, afin de financer nos tissus, nos accessoires, nos bouts de bois et autres ustensiles permettant de créer la poésie visuelle de ce spectacle.

 

Les membres fondateurs du Kusfi sont quatre jeunes comédiens sortis de l’INSAS en 2016. Pour cette création, ils ont également fait appel à de jeunes artistes issus d’autres formations bruxelloises (La Cambre, Lassaad, RITCS, ESAC) pour travailler main dans la main et combiner ainsi les aptitudes et les imaginaires.  « Pierrot et Léa » est un spectacle d’une heure, adapté à tous les publics, de 4 à 104 ans. 

 

C’est avant tout un spectacle très visuel - plein d’images fortes, colorées et poétiques, basé sur la pluridisciplinarité, alliant théâtre physique, musique (violon et bruitages à vue sur le plateau) et théâtre d’objets, dans un esprit joyeux et fantaisiste. 

 

Magritte_cage-1511813135

 

Présentation :

 

Pierrot le nain et Léa la géante sont à première vue diamétralement opposés. Et pourtant, ils s’apprêtent à vivre une grande histoire d’amour. Ils vont se jauger, se mesurer, se découvrir. Ils sont nos grandes espérances. Ils portent chacun une forme de solitude, mais lorsqu’ils s’appréhendent, tout change.

 

Sous couvert d’une histoire d’amour, ils nous parlent de la beauté du monde qui les entoure mais aussi de ses difficultés à travers des images poétiques. Leur univers singulier est doux, parfois dur et surtout sonore; une musicienne les accompagne au plateau.

 

« Pierrot et Léa » ne commence pas par « il était une fois ».

La décision fut prise de raconter notre histoire en musique, sans parole. Il s’agit d’un spectacle muet où nous tentons de fabriquer des images fortes qui, à elles seules, parlent aux enfants.

Comment ces deux personnages, au premier abord si différents, peuvent-ils entrer en contact et communiquer ?

Pierrot le nain est plutôt un personnage solitaire, renfermé sur lui. Il cherche désespérément un ami ou quelqu'un avec qui partager du temps. Lorsqu'il tombe sur Léa la géante, c'est une évidence qui s'offre à lui. Il veut lui parler, la rencontrer, il fera tout pour entrer en contact. Léa n'aime pas parler aux inconnus. Et surtout, elle trouve Pierrot ridicule. Elle passe la première moitié de la pièce à le fuir, ou à se moquer de lui et de sa petite taille. Mais la très grande Léa, si elle n’est pas ridiculement petite, se trouve aussi confrontée à des difficultés liées à sa taille hors norme.  À la première tentative de Pierrot, Léa le repousse violemment. Peut-être a-t-elle peur de cet inconnu ? Pierrot ne se décourage pas, il se montre extrêmement entreprenant et persévérant, jusqu'à ce que Léa devienne trop cruelle pour qu'il continue.

À ce moment-là, la situation bascule et les rôles s'inversent. Léa se remet en question et revoit son jugement à propos de Pierrot. Pierrot, triste et découragé, lui claque littéralement sa porte au nez. Mais l’attirance et la curiosité qu’ils ont l’un pour l’autre est plus forte. À partir de là, une rencontre, une découverte de l'autre commence entre les deux personnages. 

 

 

Le calendrier :

 

6 semaines de répétition entre le 15 janvier et le 26 février 2018 à Bruxelles (à la Maison qui chante puis au théâtre de la Galafronie)

4 représentations entre le 3 et le 6 mars 2018 au théâtre de la Montagne Magique à Bruxelles

1 semaine de représentation entre le 22 avril et le 27 avril à la Maison qui chante

1 représentation le 7 mai 2018 au théâtre de la Montagne Magique

Nous espérons être sélectionnés pour le festival jeune public de Huy qui se déroulera entre le 16 et le 24 août 2018

 

Logo_p_l-page-001-1511820663

 

Voici le lien vidéo d'une étape de travail :  https://vimeo.com/150708722   le mot de passe pour accéder à la vidéo est : pierrot et léa (avec les espaces et l'accent). 

 

 L'équipe : 

 

_quipe_ok_3-1511890836

 

Mise en scène : Jeanne Dailler 

 

Assistante à la mise en scène : Nelly Latour 

 

Interprétation : Éléna De Vega Kultys, Claire Frament et Chris Baltus 

 

Musicienne : Juliette Tracewski 

 

Costumes : Cécile Massou 

 

Création lumière : Octavie Pieron 

 

Scénographie et régie : Laurent Staudt   

 

 

La compagnie du KUSFI

 

La compagnie « Le Kusfi » est née de la rencontre de quatre jeunes artistes à l’occasion de leur parcours au sein de l’Institut National des Arts du Spectacle (INSAS) : Jeanne Dailler, Laurent Staudt, Juliette Tracewski et Isaac Thomas.

Une création collective autour du Parc de Botho Strauss et une co-mise en scène de «C’est Normal», écrit par Laurent, font jaillir l’idée d’une collaboration en dehors de l’école. Ils fondent donc, en 2016, la Compagnie du Kusfi dans le but de rassembler leur regard, leur écoute et leurs sensations respectives au plateau pour former un univers commun.

Ensemble, ils désirent s’interroger sur les fondements du théâtre : qu’est-ce qu’un comédien, un spectateur, que veut dire jouer, où se trouve la scène ? Aventuriers sur une île déserte, ils cherchent autour d’eux la source du jeu. Ils affectionnent une écriture préalable aux répétitions qui constitue un matériau changeant au fil des essais des comé- diens sur le plateau. Ce qui les intéresse, c’est un travail collectif en compagnie de plusieurs acteurs, où le texte est toujours en mouvement. C’est dans cet esprit qu’a été créé «Ficus», premier spectacle du collectif. Suivra le spectacle de littérature érotique « Apologie du cul » co-mis en scène par Jeanne et Isaac. Aujourd’hui Jeanne met en scène le spectacle jeune public « Pierrot et Léa », entourée par plusieurs membres du Kusfi.

 

16473965_1080085165433494_639568017452274166_n-1511891293

À quoi servira la collecte ?

Avec 2200 euros voilà ce qui pourrait être financé :

 

- 600 euros vont servir à payer les costumes de Pierrot et Léa (un arceau pour la jupe de Léa, des faux cheveux pour Pierrot, beaucoup de tissus pour confectionner leurs costumes sur mesure…)

- 200 euros seront utilisés pour maquiller le ventre de Pierrot durant les répétitions et les représentations (Aqua Color, colle, démaquillant…) 

- 400 euros nous permettront d’acheter les divers accessoires présents dans le spectacle (des appeaux, des plumes, des paillettes, des baskets qui font de la lumière, des craies…)

- 200 euros seront dépensés pour la création du décor (planches, poulies, verres, bâches…)

- 500 euros seront utilisés pour nourrir l’équipe pendant la résidence de création et les représentations (1 repas par semaine de résidence + 1 repas les jours de représentations à La Montagne Magique + 1 repas les jours de représentation à La Maison qui Chante)

- 176 euros seront utilisés pour payer la commission kisskissbankbank

- 124 euros seront utilisés pour payer les contreparties

 

Idéalement nous souhaiterions atteindre 3000 euros...

 

Pour pouvoir payer également :

 

- la location de la salle (500 euros)

 

Et avec 1500 euros de plus nous pourrions défrayer l’équipe artistique à hauteur de 187,50 euros par personne pour toute la durée de la création, cela peut paraitre peu, mais cela serait un immense coup de pouce pour tous ceux qui devront continuer à travailler à côté pendant la durée de la création. Les suppléments seront divisés entre les membres de l’équipe artistique pour les remercier de leur travail bénévole.

 

Cadre-vieille-fenetre-1511814750

 

 

Visuelles_accessoires-page-001-1511822850

Thumb_12924382_10153965938029627_2406195550912401461_n-1511817817
JeanneDailler

Jeanne Dailler est née à Paris le 22 avril 1991. Alors qu’elle aspirait à une carrière de basketteuse professionnelle, sa petite taille brise son rêve et elle décide de se réorienter vers les arts plastiques. Après plusieurs années de sculpture et de peinture, elle obtient son baccalauréat en histoire de l'art. Elle se lance ensuite dans une formation... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Hâte de voir votre Pierrot et Léa!! Bon amusement les amis! Sandrine
Thumb_default
Bonne chance pour ce nouveau projet
Thumb_default
Salut ma belle Jeanne, mais que je suis fière de toi et heureuse de pouvoir apporter une petite pierre à l'édifice. Je te souhaite de concrétiser ce fabuleux projet que j'aimerai bien voir un jour... mais comme il va avoir beaucoup de succès je sais qu'une tournée verra le jour et que j'aurai l'immense joie de le voir sur Bordeaux ou Angoulême !!! Je te souhaite un franc succès et une belle continuation à toute l'équipe. Grosses bises, Claire