Soutenez le spectacle Les Immobiles, la première création théâtrale du Collectif Le Désordre Des Choses. Venez participer à la battue !

Large_affiche_immobile_version_web_lyon-1446746010-1446746033

Présentation détaillée du projet

 

"C’était décembre. La pluie tombait en vrac. Les flaques, en grappe sur Lyon. La Neige, absente. Et puis, je ne sais pas, c’est à nouveau l’histoire d’une traversée. Un voyage en train. Sur le trajet Lyon-Nancy, la pluie se mue en neige. Je comprends que c’est cela que je dois écrire. Ecrire la verte et blanche vallée (au dépend des saisons). Un village prend plume, des habitants, un village de chasseurs et de conteurs."

Guilaume Cayet - auteur

 

Les Immobiles naissait.

 

Au commencement était un texte donc - Les Immobiles - écrit par un jeune auteur issu de l’École Nationale de Théâtre de Lyon. Ce texte a reçu divers prix dont Les Journées des Auteurs de Lyon, le prix coup de cœur France Culture (il sera mis en onde courant 2016). Ce texte est publié aux Éditions Théâtrales.

 

Puis l'envie vint d'en faire un spectacle.

Biches1-1447183998

 

Nous avons donc pour cela créer un collectif, Le Désordre des choses, avec 8 étudiants issus de l’école de théâtre de Lyon, de Saint Étienne et de Lausanne.

 

Nous avons déjà effectué une première semaine de résidence de création en juillet 2015. Nous débutons la dernière ligne droite car nous avons notre première représentation le 03 décembre c'est-à-dire bientôt !

 

Dsc06685-1447184074

 

Seulement, pour ce faire, nous avons besoin de vous. Car c'est notre première création, et nous manquons financièrement de moyens pour mettre en œuvre un tel projet.

 

C'est pour cela que nous lançons cette campagne.

 

 

 

 

Résumé du texte

 

Dsc05278-1446743057

 

 

Nadia et Franck s’installent à la campagne. Ils ont quitté la ville pour l’ailleurs, pour vivre enfin, « seuls, ensemble ». Mais cette campagne accueillante deviendra bien vite hostile à ces deux citadins en quête d'une authenticité à retrouver. Car au fur et à mesure, tout se délite : leur relation, leur amour, leurs promesses… Entre l’adaptation, la résignation et l'émancipation : il faudra choisir.

 

Se rajoute à ce duo ô combien explosif, une voisine bien trop honnête pour l’être, des conseillers municipaux bercés par l'ordre des choses et la tradition communale, et enfin des chasseurs, à l'affut du gibier. Il s’agira d’un village, donc. D’une communauté. D'une expérience. De choix. De sacrifices.

 

Il s’agira de Nadia, tantôt appelé Diana, pour finir Diane. Il s'agira de Franck et de son ascension au grade de maire. L’histoire d’une femme devenue gibier, d’un gibier qui reste, défiant du regard le calibre du chasseur. L'histoire d'un homme devenu comme on le destinait à être: parfait villageois et chasseur-rabatteur.

 

L'histoire d'un couple tout d'abord côte à côte, pour finir face à face.

 

 

0734.1__1_sur_2_web-1446930175

 

 

 

Notre projet artistique

 

Pour commencer, nous rédigions un manifeste, sorte de promesse à nous-mêmes. Celui-ci disait :

 

" Écrire le désordre. C’est ordonner le chaos. Parce qu’ « ici », nous vous raconterons des histoires, et lorsque l’un dira, « je », il tentera de dire « nous ». Le désordre, c’est l’ordre moins le pouvoir. Parce que la pensée déconstruit l’ordre du réel."

 

 

A partir de là, nous avons pensé concrètement les conditions d'émergence d'un tel projet. C'est à dire travailler collectivement, en mêlant amateurs et professionnels. Pour ce faire, nous mènerons des ateliers de pratique-artistique pour faire jouer à des comédiens amateurs les rôles des conseillers municipaux et des chasseurs. Les trois rôles centraux étant joués par les comédiens du collectif.

 

Les_immobiles_verso_web-1446932130

 

 

Notre idée est de mettre en lien création professionnelle et création amateur, pour que ces deux pratiques bien trop souvent opposées, s'assemblent et se complètent. Par des ateliers en amont de la création mais également par une présence des comédiens-amateurs lors des répétitions et sur scène, nous essayerons de mettre au centre de notre démarche artistique et politique, nos rencontres et nos échanges. Notre création se modèlera en fonction des comédiens-amateurs et des lieux accueillant le spectacle.

 

 

 

Planning

 

Nous sommes en résidence de création :

- Du 16 au 23 novembre 2015 à l’ENSATT à Lyon

- Du 23 au 3 décembre 2015 au Théâtre du Verso à St Etienne

- Du 23 au 29 février 2016 au Forum Rexy à Riom    

 

 

VENEZ NOUS VOIR !

 

- À St Etienne au Théâtre du Verso du 3 au 6 décembre 2015

- À Lyon au Théâtre de l’Élysée du 14 au 18 décembre 2015

- À Riom le 1er mars 2016 au Forum Rexy  

- À Lyon au Lavoir-Public du 7 au 10 mars 2016

- À Lunéville à la Méridienne le 1er avril 2016

 

 

 

Extraits

 

 

"LA VOISINE - J’ai vu les valises. C’était ouvert. Me permets d’entrer. Les nouveaux voisins ?

ELLE / LUI- Bonjour

LA VOISINE - Vous venez d’emménager ?

ELLE / LUI - C’est ça

LA VOISINE - Pas mise au courant. On pourrait croire que des gens s’installent comme ça

ELLE - On aurait dû prévenir

LA VOISINE - Je critique pas, je constate juste. Je passe dire bonjour. Ici, vous verrez, c’est plutôt joli. L’alignement des maisons. Les pots de fleur. Les-  

LUI - Prévoir / On aurait dû prévoir

ELLE - Mieux vaut prévoir que guérir"

 

 

 

Ce-ux que nous sommes

 

 

Dsc06702.web-1446931364

 

 

Administration - Nicolas Rosset

Conception lumière - Quentin Rumaux

Conception sonore - Antoine Briot

Dramaturgie - Guillaume Cayet

Jeu - Arthur Fourcade

Jeu - Lola Giouse

Jeu - Aurélia Lüscher

Scénographie - Analyvia Lagarde

 

Et tous les comédiens amateurs volontaires sur le projet !

 

 

 

 

Signature_mail-1447185653

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La réalisation d'un premier projet théâtral est complexe et implique beaucoup d'investissement humain et financier. Notre volonté de partager l'écriture contemporaine nécessite donc tout votre soutien !

 

Dans Les Immobiles, la scénographie, la lumière et le son occupent une place importante en organisant la dérive fantastique vers laquelle le jeune couple se dirige. La déréalisation du plateau se fera à travers un travail d'apparition d'accessoires et par l'utilisation d'effets de machinerie impliquant des coûts de réalisation non négligeables.

 

Ainsi, votre participation permettra de donner naissance à ces images scéniques par l'achat de matériaux, tissus et accessoires tout en encourageant sa diffusion en nous donnant la possibilité d'imprimer affiches et flyers.

 

 

Affiche_immobile_oct_web-1447185946

 

 

 

 

Pourquoi demander 1500 € ?

 

 

- Achat de matériels pour le décor (sol en damier, peinture, outillage...), pour les costumes (achat de tissus, rémunération de la costumière..) et achat de matériel technique léger (petits projecteurs, gaffeur..) : 800 € 

 

- Remboursement des frais avancés par les comédiens amateurs du projet, différents à chaque ville : 300€ 

 

- Assurer le transport de l'équipe et du décor pour les représentations à Saint-Etienne et Lyon : 250€ 

 

- Frais liés à la communication autour du spectacle (flyers et quelques affiches) : 150€

 

 

 

                                     Cammembert_frais_-1447187359

 

 

 

 

Et si la collecte dépasse les 1 500€ ?

 

Nos représentations ne s'arrêtent pas à Saint-Etienne et Lyon, nous en avons d'autres sur 2016.

Ce qui implique encore d'autres dépenses : les transports bien évidemment mais aussi les hébergements (nous nous déplacerons à Lunéville en Lorraine le 1er avril 2016 notamment..), les frais liés au repas etc...

Notre travail avec les amateurs pourrait aussi prendre de l'essor sur de plus long temps créations, impliquant divers frais.

 

 

Encore une fois, il s'agit de notre première création, son existence ne dépend donc que de vous et votre soutien !

 

Mais je suis sûr qu'avec votre aide, nous pourrons convoquer le village sur le plateau et prendre ensemble la route des crêtes !

 

 

 

 

Un grand merci par avance,

 

 

Le Collectif Le Désordre Des Choses

 

Dsc05235-1446743940

 

Thumb_logo_care__noir_et_blanc-1446929515
Collectif Le Désordre Des Choses

Issus de l'ENSATT et de la Comédie de Saint-Etienne, nous nous sommes rencontrés autour d'échanges qui nous ont permis de débattre et de réfléchir sur le théâtre que chacun d’entre nous voulait défendre. Au sein de ces échanges, les termes populaire et politique sont souvent revenus. Comment créer un théâtre politique qui ne soit pas un théâtre... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo_care__noir_et_blanc-1446929515
Et n'hésitez pas à en parler à vos ami-e-s, Plus on a d'euros, plus on fait d'heureux !
Thumb_logo_care__noir_et_blanc-1446929515
Merci à tou-te-s pour votre soutien, N'hésitez pas à venir en nombre-s- !
Thumb_default
Longue vie aux Immobiles.