Financez un projet novateur, humain et 100% français: l'impression 3D accessible à tous avec les imprimantes 3D les moins chères de France

Large_129bd4bbdc86dc3ce6d63b6d12fab5e2-1438880556-1438880568

Présentation détaillée du projet

L'impression 3D on en parle beaucoup, mais en France, on en fait très peu.

Faut que ça change!!!

Alors je suis prêt à faire le petit David qui va affronter Goliath, joué par les grosses firmes américaines.

 

Petit résumé de l'histoire de l'impression 3D

Image-1423040412

 

L'impression 3D, qu'est-ce que c'est?

 

c'est un procédé qui s'annonce comme la prochaine révolution industrielle.

le retour au réel et au concret dans un monde de plus en plus numérique et dematerialisé qui va considérablement changer les modes de consommation et pourquoi pas sonner le glas de l'obsolescence programmée.

un objet sera donc imprimé en plastique type ABS (matériau de Lego) ou type PLA plus écologique puisque fabriqué à base d'amidon de maïs et biodégradable.

limite du gaspillage puisqu'une impression ne prendra que la matière nécessaire et rien de plus, contrairement à une fabrication d'objet en partant d'un bloc de matière.

 

 

pour qui? Pour quoi?

 

jusqu'alors réservé aux professionnels pour réaliser du prototypage assez onéreux, nous vivons depuis peu une democratisation du procédé avec l'émergence de modèles permettant une impression de 20cmx20cmx20cm avec des logiciels 3D simplifiés.

Les possibilités sont infinies car les seules limites sont celles de votre imagination.

 

Un petit exemple qui m'as beaucoup touché lorsque j'ai commencé à m'intéresser sur le sujet, il est possible d'imprimer des prothèses de presque n'importe quel membre du corps humain.

Ce qui est absolument fabuleux c'est que c'est possible chez tout un chacun, pour un coût de fabrication dérisoire (moins de 100€) alors que des prothèses classiques restent inaccessibles pour beaucoup de personnes, y compris un grand nombre d'enfants.

Hier à peine imaginable, c'est aujourd'hui réalité.

Voir photo ci-dessous 

Image-1438865128

 

 

Et maintenant?

 

Le marché est aujourd'hui en pleine explosion, notamment avec l'ouverture du marché des particuliers sur le concept d'imprimante 3D personnelle (domestique).

La France est une fois de plus un peu à la traine et seuls quelques grands sites de e-commerce proposent des imprimantes 3D de marques américaines et produites en Chine.

cependant ces imprimantes commencent à 650€ sur Amazon pour grimper à plus de 5000€.

les machines a plusieurs milliers d'euros sont très performantes mais inaccessibles pour le consommateur moyen tout particulièrement en ces temps de crise, et il n'en aurait pas l'utilité.

je me suis donc intéressé aux imprimantes les plus accessibles qui tournent aux alentours de 600€.

cela constitue tout de même un gros budget pour un foyer mais pas beaucoup plus qu'un smartphone dernière génération.

 

pourquoi la collecte alors?

 

Je lance ce projet car après un an de travail je suis en mesure de proposer trois modèles d'imprimantes déjà existants, les prusa mendel et prusa i3 ainsi que la foldarap à la moitié de leurs prix actuels.

je souhaite accélérer le processus de democratisation et proposer ces machine à 299€ TTC en formule toute options:

- écran Lcd avec contrôleur d'impression

- port SD

- choix de la couleur des pièces imprimées

- choix des diamètres de fil plastique et de la tête d'impression

 

le cours du dollar n'étant pas favorable en ce moment, ce prix sera baissé à 249€ TTC dès que l'euro aura repris du poil de la bête.

 

 

Image-1426431778

Prusa mendel ou prusa i2

 

Image-1426431813

La Prusa i3

 

Image-1429348920

La foldarap, la première imprimante 3D pliable

 

cela est possible en réalisant des achats intelligents, négociés et permettant des économies d'échelle afin d'obtenir un coût de revient unitaire le plus bas possible.

j'ai également supprimés tout les surcoûts engendrés par le marketing, le packaging ou encore la création d'une plateforme de vente en ligne car la meilleure des pubs est tout simplement un excellent prix avec une bonne dose de professionnalisme pour faire marcher le bouche à oreilles a plein régime.

un autre aspect est à prendre en compte concernant les consommables, en particulier les bobines de fil de matière PLA et ABS sur lesquelles les leaders actuels du marché font des bénéfices scandaleux en jouant sur le manque de connaissances du consommateur et en "habillant" le produit de sorte que seules leurs recharges aillent sur leurs machines.

 

Exemple: la société 3D system commercialise son fil sous forme de cartouche/disquette de 500 grammes à 35€, soit 70€/kilo, alors que n'importe quelle bobine classique universelle d'un kilo est vendue en France entre 20€ et 25€. 

Le consommateur se retrouve donc piégé et obligé d' utiliser les fournitures de la marque.

Jolis bénéfices pour cette firme américaine, et ils ne sont pas les seuls à utiliser ce procédé.

 

la finalité? 

 

en étant pointu sur les achats de matériaux et correct avec le consommateur je me positionnerais comme étant le moins cher de France aussi bien sur les machines que sur les pièces detachées ou les consommables.

 

J'ai personnellement investi dans les deux premières machines qui me permettrons d'imprimer moi même les pièces plastique à moindre coût, les outils nécessaires a la découpe des matériaux acrylique, bois et métal, ainsi que dans un petit stock de consomables plastiques.

Et surtout beaucoup, beaucoup de temps.

 

À quoi servira la collecte ?

 Voici la répartition du budget demandé:

- 350€ de quincaillerie et materiaux (tiges lisses et filetées, écrous, vis, boulons, contre plaqué aluminium et acrylique, courroies, poulies, coupleurs, roulements)

- 840€ de produits électroniques(cartes, raccords, fiches et branchements, tête et supports d'impression, drivers moteurs, ports usb et Sd ainsi que des écrans de contrôle de l'impression)

- 500€ de moteurs pas a pas nema 17, le plus gros coût pour chaque imprimante car il en faut cinq par machine

- 150€ de consomables en fils PLA et ABS de différents diametres et couleurs

- 160€ les frais kisskissbankbank

 

Si les dons dépassent la somme demandée au départ le surplus sera utilisé pour:

- commander de plus grosses quantités pour tenter de renégocier le tarifs fournisseurs et faire baisser le prix de vente de mes imprimantes 3D plus rapidement

- fabriquer un extrudeur, machine qui me permettra de fabriquer moi meme le fil plastique dont on se sert pour imprimer les objets en 3D et proposer un fil d´impression encore moins cher.

Thumb_image-1429431811
petit.nicolas

Je suis un jeune homme de 28 ans, passionné par les nouvelles technologies et l'oenologie, qui est actuellement ma profession. J'ai découvert l'impression 3D il y a un an et depuis je n'ai cessé de travailler à trouver un moyen de les rendre accessibles au plus grand nombre, et c'est aujourd'hui mission accomplie. Fort de dix ans d'expérience dans le... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_20151011_103346-1449405237
super projet j'espère de tout cœur que cela va marcher et que cela va permettre de démocratiser l'imprimante 3D