Soutenez les prochaines présentations du projet Les Inopinées, infiltration dansée dans l'espace urbain.

Large_p1310259-1462300504-1462300524

Présentation détaillée du projet

Le projet que porte Léna Massiani est signifiant d'une recherche menée depuis plus d'une dizaine d'années sur le rapport entre le corps et l’environnement dans lequel il évolue.

 

Avec Les Inopinées l’attention est portée sur les espaces du possible, les espaces "entre-deux", sur l'interstice, ceux à faire découvrir comme ceux à inventer. La danse est prise au centre de l'urbain, elle s'y associe, s'y fond, elle en fait partie. La poésie partagée se trouve au cœur de cette rencontre, ouvrant sur de multiples perceptions et interprétations de nos espaces quotidiens. Espaces urbains à s'approprier, à réinventer, à adapter aux besoins de tous et de chacun.

 

P1310231-1462200254

 

Les Inopinées se logent là où elles ne sont pas attendues. Par leur présence elles révèlent des espaces dans lesquels se dessinent des volumes, des horizontales, des verticales, des rythmes, des dynamiques.

 

A partir des corps, en relation immédiate avec l'environnement, s'ouvre une autre dimension de l'espace urbain. Les Inopinées projettent et imaginent des espaces d’action avec lesquels elles vont pouvoir s'amuser.

Il s’agit de construire un espace autre dans un espace existant et ainsi créer un passage, une ligne de fuite, une courbe, une tension, une direction.

 

Vlcsnap-2015-07-07-13h08m55s141-1462177307

 

Les Inopinées ne racontent pas une histoire, elles ne font pas récit. Elles offrent la possibilité d'intégrer le sensible chorégraphique comme attention première portée à l'urbanité environnante. Précisément, elles donnent à voir et à sentir, à prendre la mesure de ce qu'un corps en action est capable d'ouvrir comme perspective et comme imaginaire au cœur de l'urbain.

 

A cela, le public est impliqué à différents niveaux : il l'est à son insu (les promeneurs, les passants), il est complice (ceux qui regardent les promeneurs), il est surpris pas l'inattendu et parfois la proximité. 

 

 P1310245-1462177327

À quoi servira la collecte ?

-Spectacle gratuit sans bénéficie ni pour la cie, ni pour les organisateurs-.

 

La collecte servira à la reprise et à l’adaptation aux sites pour les dates parisiennes du projet Les Inopinées. 

Le principe de ce type de collecte, c'est le partage. La somme que vous pourrez offrir sera nécessairement à la hauteur!! Il n'y a pas non plus de limite maximum à atteindre. Si la collecte dépasse le budget fixé, nous pourrons continuer à diffuser le projet (la cie attend en effet des réponses pour des prochaines dates).

 

Imaginé dans le cadre du festival "Clignancourt, Danse sur les rails" en juillet 2015, la cie In Situ- est invitée cette année à présenter ce projet les 3 et 4 juin lors des 5e rencontres du "Cadre de ville", le cri du pigeon,  organisé par l'association Robins des Villes. en savoir plus

Puis, le 5 juin à l'occasion du festival "Entrez dans la danse, fête de la danse".  Entrevue à lire

 

En plus du temps nécessaire à la reprise du projet, nous avons besoin d'un temps de travail spécifique sur les sites que nous allons investir: la place des Fêtes (19e arr.) et la passerelle Simone de Beauvoir/cour Saint-Emilion (12e arr.), afin d'adapter l'écriture initiale à ces nouveaux milieux.

 

Les possibilités budgétaires proposées par les associations partenaires sont encourageantes mais ne sont pas suffisantes. Le coût de cession réel pour une présentation est de 1700 € (600 € à partir de la 2e). Cela ne compte pas le temps d'adaptation, ni de répétition puisqu’il s'agit de la valeur à l'achat du "spectacle". Nous disposons actuellement d'un achat à hauteur de 600 €. N'oublions pas l'apport en nature : nous avons pu disposer d'heure de travail dans un studio (240 €), nous serons également défrayées (repas les jours de présentation et/ou les jours de répétition: 340 €). La cie In Situ- dispose par ailleurs d'un apport personnel de 2000 €. 

 

Charges: 5 660 €

rémunération répétition équipe artistique (1chorégraphe/3 danseuses)

1000 €              

Rémunération 3 représentations

3300 €                           

Vidéo (prise de vue et montage)

680 €                                                                     

achat de costumes

100 €                                                   

Autres dépenses                                                                

studio: 240 €

repas: 340 €                                                                               

 

Produits: 5660 €

Achat de spectacle

600 €                                         

Apport en nature (associations partenaires)

studio: 240 €

repas: 340 €

Auto-financement

2000 €

Autre apport

Kisskissbankbank: 2500 €             

 

Il nous manque donc 2500 € pour compléter le budget du projet. Somme que nous espérons atteindre lors de cette campagne de financement. 

 

La collecte permettra finalement le bon déroulement du travail engagé l'année dernière et donnera à la cie In Situ- les moyens d'atteindre ses objectifs et ainsi inviter des professionnels aux présentations (programmateurs, diffuseurs).

 

Nous vous remercions de votre participation.

Et pour toutes les contributions, découvrez quelles contreparties vous offre la cie In Situ- !  

 

Thumb__mg_0173-1462182087
Cie In Situ-

Depuis plus d’une dizaine d’années, le rapport que peuvent entretenir la danse et l’architecture cultive la recherche chorégraphique de Léna Massiani (7½ à part, Chasse aux trésors urbaines, Danse à tous les étages). Dans chacun de ses projets l’enjeu est de positionner le corps du danseur en relation avec l’espace architecturé qu’il investit. En... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Pour une occupation inopinée de l'espace public ! Cyril LP