Ce court-métrage est l'histoire de Marc, malmené par la dureté de son quotidien rural. Peut-il réprimer la violence qui frémit en lui ?

Large_titre

Présentation détaillée du projet

QUOI ?

 

 

La vie de Marc

 

Marc a seize ans.

Marc est seul.

Marc vit dans son monde.

 

Img_2968-3

 

Surtout, Marc ne comprend pas. Non pas qu'il soit débile, c'est simplement qu'il ne comprend pas, qu'il ne peut pas comprendre. Pourquoi les gens sont si brutaux ? Comment dompter ses émotions ?

 

Si les vitres explosent quand il a peur, si des mains viennent le caresser quand il souffre, si des cabanes brûlent subito sous sa rage... Est-ce que c'est sa faute, à lui ?

 

Marc à la ferme

 

Img_2939-3

 

Il travaille dans une ferme, celle de Clément. Son employeur pelote sa mère et se fout totalement de lui.

 

La ferme, c'est menaçant. Ça fait peur. C'est le microcosme d'un monde sans pitié, qui n'a pas de place pour Marc. Alors, lui y gravite par obligation, juste par obligation.

 

Capturfiles

 

La ferme, c'est hostile. C'est le débordement. Tout peut y surgir. Connaître ses premiers émois, voir Clément coucher avec maman, ou laisser sa fureur éclore...

 

Marc contre tous

 

Img_2909-5

 

Il y a maman, il y a Julie. Quand la première le rejette, l'autre veut l'aider. Avec maman, c'est l'histoire d'un amour contrarié. Avec Julie, c'est celle d'un amour impossible.

 

Il y a aussi Robin et sa bande. Plus jeunes que Marc, ils lui font des misères. Ils croient pouvoir le maîtriser... alors qu'il est lui-même incapable de contrôler ses pulsions.

 

 

POURQUOI ?

 

 

Avec Les Joues roses, nous ne sommes pas là pour flatter ou conforter dans une attente plastique mais pour piquer au vif, quitte à brusquer. Nous voulons offrir au spectateur attablé une assiette curieuse, grouillante ; le déconcerter de manière viscérale.

 

Capturfiles_1

 

Le ciné, pour nous, c'est une expérience. Nous voulons donc que notre film en soit une.

 

Les Joues roses sera jeune, mouvant et rythmé. Entre 18 et 34 ans : telle est la tranche d'âge de l'équipe bénévole de notre film. Bénévoles ? Oui, mais pas moins désireux de créer du neuf. Pis même, débordants d'envie !

 

Img_2899

 

Les Joues roses, c'est un projet qui a maintenant plus d'un an. Nous y avons mis toutes nos tripes, et investi dans la postproduction. Les universités Paris VIII et Paris III nous ont accordé une aide financière chacune, et la société de production KN Films nous a fait confiance pour nous permettre d'assurer le tournage.

 

Maintenant, c'est VOUS dont nous avons besoin dans cette dernière ligne droite !

 

Img_2927

 

 

QUI ?

 

 

ACTEURS : 

 

Sylvain Debry (Marc)

Sylvain_debry_160413_111br

IMDb

 

Après quatre années au Rideau Rouge, il est actuellement à la fin de son cursus au conservatoire Gabriel Fauré – Paris V. Il a joué dans le documentaire de Franck Vialle Are you ready to be ?, dans un épisode de la série Petits secrets entre voisins ou encore dans la pièce L’Épreuve au TNS. Il a aussi joué à la Cartoucherie de Vincennes dans la pièce Est ou Ouest – procès d'intention.

 

Julie Crégut (Julie)

Unpeudair3

 

En études au conservatoire Gabriel Fauré – Paris V, elle était auparavant au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier. Elle a suivi des stages à l'Ensatt, à l'ERAC Cannes, à l'ENSAD Montpellier et au TNS. Côté télé, elle a joué dans les séries Candice Renoir et Antigone 34.

 

Lydie Luc (la mère Claire) 10318772_10152169206428152_1073228332_n

IMDb

 

Artiste plasticienne, mime, actrice, Lydie est une touche à tout qui n'a pas froid aux yeux. Elles participe assidûment au mouvement Kino à travers la France. Un exemple parmi ses nombreux travaux : FAUVE ≠ BLIZZARD

 

Pierre Duclos (l'employeur Clément) Piero2bdef

 

Actuellement en dernière année au Cours Florent, il fait ses armes principalement sur les planches.

 

 

CHEF OPÉRATEUR :

 

Kévin Fermaud 10291764_792168867467793_1682329789356892686_n

 

Après une première expérience sur un court-métrage, il se retrouve propulsé sur son premier moyen métrage, Tout contre moi réalisé par Christel de Héricourt. Vient ensuite la découverte de productions plus importantes : publicités, clips… où il s'habitue à une exigence technique chirurgicale. Il travaille entre autres pour Wanda, Cartier, France télévisions. Fort de ces expériences, il participe pour une durée de 8 mois aux représentations du collectif TDM de la pièce Le Cas Woyzceck, gagnant du prix "ICI&DEMAIN", en tant que concepteur lumière du spectacle.

 

 

OPÉRATEUR CAMÉRA :

 

Loïc'h Lambert

1488286_10202443788997539_1794035102_n

IMDb

AlloCiné

 

Après une formation d'opérateur de prises de vue à l'EMC, il a longtemps travaillé sur des courts-métrages avant de se diriger vers la télévision. Il travaille actuellement sur de nombreuses publicités, notamment pour Monoprix, H&M, Nespresso ou encore la Banque Postale. Il a également été second opérateur caméra sur le clip vidéo "Sexy Cool" de Philippe Katerine.

 

 

INGÉNIEUR SON :

 

Mathias Lameda

____lameda_mathias__cv__octobre___2013

En ce moment au Théâtre 13

 

Franco-vénézuélien, il travaille en 2004 sur Expediente Fabricio Ojeda, documentaire historique produit par l'Université des Andes et le CNAC (Centre National Autonome de la Cinématographie). Il a par la suite participé à quatre séries documentaires de 12 épisodes chacune : Pueblos y Tradiciones, Camino a las artes, ZOOMANIA et Independencia Tecnológica, toutes diffusées en TV nationale (Televisora Venezolana Social TVES et VIVE TV).

 

 

MAQUILLAGE :

 

Maëva Boudol & Carolyn David

 

Toutes deux étudiantes à l'école privée de maquillage professionnel Jean-Pierre Fleurimon, elles ont maquillé pour des courts-métrages du CLCF (Conservatoire Libre du Cinéma Français), des écoles de photographie, des associations et des défilés. 

 

 

MUSIQUE :

 

H4N

SoundCloud

 

 

AIDE À LA PRODUCTION :

 

Nathan Cahen

IMDb

AlloCiné

 

KN Films nous aide à assurer administrativement toute l'équipe de tournage.

 

 

QUELQUES ANNÉES PLUS TÔT...

 

 

Ces deux courts-métrages ont été réalisés à 17 ans, pour notre bac option cinéma-audiovisuel (budget 0).

 

"L'Ombre au tableau", de Quentin Renault (sélectionné au festival Teen's Movie Award 2013 de La Tour d'Aigues)

 

"Après l'horizon", de Bruno Lus

À quoi servira la collecte ?

Les aides du FSDIE (Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes) que nous ont accordées les universités Paris III et Paris VIII (4 700 euros) nous permettront de louer la caméra (Red Scarlet X) et tous les objectifs, ainsi que la machinerie. Nous pourrons aussi assurer la cantine pour toute l'équipe, qui est bénévole.

 

Nous avons investi personnellement dans le matériel de postproduction.

 

Ainsi, voici ce qui nous manque :

 

Matériel lumière / steadycameur - 2 000 euros

Matériel son - 800 euros

 

Si nous arrivons à cet objectif, nous pourrons faire le film.

 

MAIS, si nous atteignons davantage, nous pourrons faire plus encore ! Une rétribution pour les membres de l'équipe, et pourquoi pas inclure des plans au drone, à la grue !

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !! À VOUS DE JOUER !

Thumb_76
Lus.Renault

Après une double option cinéma durant trois années au lycée, Quentin Renault et Bruno Lus ont chacun suivi un chemin différent : Quentin en cinéma à l'université Paris VIII, Bruno en prépa au lycée Henri-IV. Le désir de collaborer à nouveau ensemble les a rattrapés...

Derniers commentaires

Thumb_default
je suis contente de voir votre bon resultat bon courage a toute l'equipe
Thumb_default
On vous souhaite beaucoup de réussite et de succès pour ce beau projet ! Nous sommes impatients de voir le rendu final.. Biz Eric, jamila, Serge et clara
Thumb_default
bon courage pour la réalisation de votre projet...