Aidez-nous à financer trois mois de résidence pour des sculpteurs travaillant à la main les falaises de la carrière des Lapidiales.

Large_diapositive1

Présentation détaillée du projet

Affiche_lapidiales

 

L’idée originelle : ouvrir un chantier de sculpture sur pierre dont on soit sûr de ne pas connaître la fin. D’autres le poursuivront décennie après décennie.

En 2001, sous le parrainage de Ousmane SOW (www.ousmanesow.com), Les LAPIDIALES investissaient l’ancienne carrière des Chabossières à Port d’Envaux (17) pour sculpter la pierre à la main et à même les fronts de taille, créant une utopie réaliste fondée sur l’échange et le partage entre les artistes et les visiteurs.

 

 

 

 

 

Depuis douze saisons, on y travaille la roche selon des thèmes qui déclinent les quatre éléments : l’eau, la terre, l’air, le feu… plus le temps.

 

Il s’agit, sculpture après sculpture, au fil des ans, de laisser aux générations futures le témoignage de notre sensibilité d’artistes vivants en ce début de 21ème siècle.

 

Nous croyons que les artistes ne vivent pas sur une île déserte mais au contraire, qu’ils pataugent au cœur de la vie des hommes, leurs contemporains.

 

Les LAPIDIALES sont le résultat d'un travail collectif par addition d'œuvres personnelles.

 

La carrière des LAPIDIALES, est libre d’accès gratuitement toute l’année.

Elle permet à tout un chacun de rencontrer des œuvres et des artistes d’aujourd’hui.

 

Ici, le sculpteur n’a rien à prouver (il est coopté par ceux qui l’ont précédé), il n’a rien à vendre non plus (l’indemnité est là pour compenser le manque à gagner engendré par son séjour chez nous). Simplement, il doit être lui-même (ce qui, convenons-en, n’est pas toujours le plus facile… !) et se montrer ouvert et disponible aux autres. Humain, quoi !

 

 

 

En_visite_sur_la_carrie_re

 

Après douze années de plaisir commun … notre rêve a pris forme !

Au fil des ans, l’œuvre collective a progressé. Par son assiduité, le public y a contribué : plus de 45 000 personnes ont fréquenté les Lapidiales en 2012 …!

 

Aujourd’hui, l’ensemble de la carrière est sculpté, mais toutes les œuvres ne sont pas achevées sur les fronts de taille.

Cette année, quatre artistes doivent terminer leurs sculptures monumentales :

- Dann Chétrit (France), pour un mois de résidence.

- Richard Chapo (Zimbabwe), pour deux mois de résidence.

- Gérard Quéheillalt (France), pour un mois de résidence.

- Paora Toi Te Rangiuaia (Nouvelle-Zélande), pour deux mois de résidence.

 

 

 

 

En 2014, les trois dernières œuvres auront été achevées. Est-ce à dire que nous abandonnerons l’idée du chantier dont on ne connaîtra pas la fin ? Certes non.

Depuis plusieurs années, Les LAPIDIALES travaillent à la création d’un champ de 365 mégalithes dédiés à la diversité des peuples de la terre.

Ces hautes pierres seront implantées en spirale autour d’une agora centrale qui sera délimitée par cinq pierres-mères, représentant les cinq continents.

Ainsi naîtra La galaxie des pierres levées…

 

En 2012, six grosses pierres ont déjà été sculptées, inspirées par la culture du nord de l’Italie. Neuf autres le seront en 2013 représentant quelques unes des cultures de l’Océanie.

Le rêve continue…

 

Brume_a._brumelot

 

 

 

Paora_au_travail

 

 

 

Paora_toi_te_rangiuaia

 

 

 

 

Yasushi_hori_devant_sa_sculpture

 

 

 

Ke_ramsi_au_travail

 

 

 

Petites_filles_sur_grosse_dame_

 

 

 

Four_dragon

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

L’OBJECTIF DE NOTRE COLLECTE

SUR KISSKISSBANKBANK

 

Rejoignez Les LAPIDIALES et partagez à notre rêve.

Aidez-nous à financer la saison 2013.

 

Les temps sont difficiles pour les associations œuvrant dans la culture.

Nous n’échappons pas à ce qui devient hélas la règle commune !

Grâce aux KissBankers, nous espérons rassembler 9300 € qui correspondent à trois mois d’indemnité de sculpteurs.

 

Combien coûte notre rêve d’artiste ?

Après des débuts tout en douceur, nous avons grandi au fur et à mesure que notre audience s’élargissait, au rythme de nos moyens.

Depuis quelques années, nous parvenons à fonctionner avec un budget global qui tourne autour de 75 000 € pour une activité qui s’étend entre le début mai et la fin septembre.

 

La Région Poitou-Charentes maintient son partenariat 2013 au même niveau que les années précédentes (30 000 €) mais, en deux ans, nous avons perdu l’aide du Syndicat de Pays de la Saintonge Romane (25 000 €) et presque la moitié de celle du Conseil Général de la Charente-Maritime (de 25 000 à 14 000 €).

Malgré cette réduction drastique de notre budget, nous croyons que notre aventure artistique va perdurer et que des sculpteurs du monde entier continueront à offrir à la pierre la trace de leur sensibilité.

 

Par ailleurs, la Communauté de Communes Cœur de Saintonge nous aide pour la fête annuelle à hauteur de 1 500 € et le village de Port d’Envaux nous épaule comme il peut. Il peut beaucoup entre autre, grâce à l’équipe municipale pour l’entretien de la carrière et de menus travaux.

 

Enfin, sans les cotisations des adhérents de l’association et le bénévolat d’un certain nombre d’entre eux, il nous serait difficile de poursuivre l’aventure.

 

Cette année, nous versons aux sculpteurs résidents une indemnité mensuelle de 3100 €. Les voyages et le logement restent à notre charge.

 

Pour nous, il est bien clair que cet argent ne représente en aucun cas un achat ou un salaire pour les artistes. Les œuvres monumentales qu’ils réalisent ne sauraient s’estimer à leur volume ou au temps passé. Elles valent beaucoup plus !

Juste, l’indemnité est nécessaire pour que les sculpteurs ne rencontrent que des problèmes d’artistes pendant leur séjour aux LAPIDIALES et pas des problèmes de loyers, d’assurances ou d’économie ménagère…

Supportez financièrement ce projet et partagez-le avec vos amis sur Facebook, You Tube, etc.

 

Prenez le temps de vous balader sur le Web en tapant « Lapidiales » et nous ferons connaissance.

Notre site www.lapidiales.org n’est pas très sexy par les temps qui courent (pardon, trop de choses urgentes à faire en même temps… !), mais tant de gens nous font l’honneur de publier leurs photos des Lapidiales sur le Web que vous n’aurez aucun mal à en trouver.

 

Mieux, si vous avez la possibilité de visiter notre carrière, vous percevrez par vous-même comment une utopie devient réalité juste parce qu’elle traduit les envies et les rêves d’un grand nombre de nos contemporains dans un havre de sérénité accessible à tous, sans distinction d’origine culturelle ou sociale.

 

Quelque soit son niveau, chacune de vos contributions est importante.

 

À tous les KissBankers, d’avance bravo et grand merci !

 

Thumb_moi_4
Jamaisbattu

LE PORTEUR DU PROJET : ALAIN TENENBAUM Les Lapidiales et son prolongement « La Galaxie des Pierres Levées » reflètent les préoccupations de ma vie d’artiste et de citoyen. J’ai joué toute ma vie au décorateur, au comédien, à l’auteur dramatique et, plus tard, au sculpteur et au réalisateur de films et de documentaires. Formé un peu dans les écoles... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
vers l'infini et au delà et pourquoi pas la galaxie!
Thumb_default
YES !!!!!!!
Thumb_default
Des pierres pour partager ensemble des émotions, quel miracle