Aidez-nous à produire un spectacle drôle et glaçant !

Large_affiche_les_marionnettes_de_la_vie_2-1440086399-1440086414

Présentation détaillée du projet

Georges_courteline_circa_1890-1440073022

 

LE SPECTACLE :

 

Ce premier spectacle, dont le titre avait été choisi par Georges Courteline pour la publication de son théâtre, est composé de trois pièces qui sont La Conversion d'AlcesteLa Peur des Coups et Les Boulingrin.

 

Nous avons choisi de réunir ces trois pièces, car elles touchent toutes trois, dans différentes mesures, à ce qu'il y a de pire en l'espèce humaine : l'orgueil, l'intérêt, la bêtise, l'infidélité, la jalousie, la mauvaise foi, la brutalité, jusqu'à la méchanceté et la folie pure.

 

Par ailleurs, l'ordre des pièces a été décidé afin que soit croissante la perversité des personnages, et le monde qui les entoure de plus en plus fou. 

 

La Conversion pose un regard critique sur les hommes et la société, on y parle avec ironie et dérision, mais la parole se fait parfois acide et bien pessimiste. A l'époque d'ailleurs, outre la création à la Comédie-Française, le ton sombre de la pièce fit qu'elle ne fut pas beaucoup jouée, les directeurs de théâtre s'en méfiaient dit-on. Il faut avouer que la pièce se déroule d'abord comme une comédie, mais que le final est glaçant et tout à fait déstabilisant.

 

La Peur des Coups, pièce centrale de notre soirée, a une réelle place intermédiaire entre les deux pièces. Si les critiques homme-femme vont bon train et qu'on assiste à un déferlement de constats misogynes, le ton de la pièce n'est certainement pas celui qui amorcerait une réflexion. Le rire, qui par ailleurs n'est pas du tout étranger non plus à la Conversion, prend ici une place majeure.

 

Avec Les Boulingrin, on ne saurait que rire, car si la première scène nous propose d'abord un ton de comédie spirituel et somme toute assez classique, l'entrée en scène des époux Boulingrin plonge irrémédiablement l'action dans un tourbillon de folie, qui écarte d'un revers tout regard critique et réflexif. Pièce écrite pour le Grand Guignol, c'est une œuvre tout à fait à part, que l'on pourrait qualifier, s'il le fallait, de comédie-fantastique, en cela qu'elle est ancrée dans tout un courant littéraire qui la rapproche plus d'Edgard Allan Poe que de Molière.

 

 

DISTRIBUTION :   Cie_mains_du_marionnettiste-1440025773    

Alceste / Lui :

 

Rémi Boutet de Monvel est un comédien issu du cours Cochet-Delavène à Paris. Passionné par l'art depuis l'enfance et en particulier le théâtre, la musique et le cinéma, il a pu développer ses compétences et sa sensibilité artistique fort d'un enseignement rigoureux et d'expériences déterminantes autant sur scène que face caméra. Menant tour à tour ses divers projets, s'adonnant à l'écriture et à la composition, il mûrit ses propres créations.  

 

Flipotte / Félicie :

 

Lou Lefèvre a fait ses premiers pas au théâtre à 13 ans sur la scène du Centre Culturel Français de Bamako. Après avoir participé à une dizaine de projets amateurs entre la France et l’Afrique de l’Ouest, elle décide de mettre de côté  sa formation de management culturel, pour servir sa passion de plein cœur. Elle entre alors au Cours de Jean-Laurent Cochet où elle dévore le répertoire classique et prend goût à travailler les personnages de soubrettes fines et audacieuses.   

 

Oronte / Monsieur Loyal / Des Rillettes :

 

Emmanuel Gaury s'est découvert le goût du théâtre au lycée en s'essayant à la mise en scène et à l’organisation de spectacles. Très ouvert d’esprit et curieux, il a vécu dans plusieurs pays et est revenu trilingue de ses voyages. Lors du Festival Off d’Avignon 2014 et 2015, il incarne un des ouvriers du port dans Le Paquebot Tenacity (de C. Vildrac, m.s. de Pierre Boucard). L’expérience est réitérée lors de l’édition 2015 du Festival. En 2013, il intègre les cours Jean-Laurent Cochet, tout en se formant à l'improvisation et joue quelques matchs.  

 

Oronte_sonnet-1440073001

 

Célimène :

 

Odile Blanchet obtient des diplômes en France et au Québec, en Biologie, et travaille d'abord comme Biologiste à l'Aquarium de Québec, avant de retourner à sa première passion : le théâtre. Elle part pour Vancouver où elle suit pendant un an les cours de Deborah Podowski à Austin and Tuck Studios. Elle perfectionne son anglais désirant poursuivre une carrière billingue sur les deux continents. De retour sur Paris, elle suit pendant un an les cours de Jean-Laurent Cochet qui lui permettront d'acquérir les bases nécessaires au travail de comédien et développeront son intérêt pour le théâtre classique français.  

 

Elle :

 

Louise Duhamel est entrée dans le milieu du théâtre en reprenant le rôle de Lucile dans le Bourgeois Gentilhomme, le déclic a été immédiat et la passion ne l'a pas quittée depuis. Touche-à-tout, elle pratique le dessin, la peinture et le nail-art. Elle rejoint la Compagnie après avoir validé un cursus complet au Cours Simon.  

 

Madame Boulingrin :

 

Isis Montanier suit une formation d’un an au Cours Florent, puis décide de préparer un BTS Communication, elle fait alors un stage avec Jean-Laurent Cochet et suite à l’obtention de son diplôme, elle intègre le cours Cochet-Delavène. C’est ce cours et surtout le Maître qui fait naître en elle le goût de la technicité. Jeune comédienne pleine de sensibilité, désireuse d’avancer chaque jour au théâtre avec ses compagnons de scènes, elle aime partager sa passion et ses auteurs favoris.    

 

GEOFFREY LOPEZ - METTEUR EN SCÈNE :

 

Geoffrey_lopez-1440072795

 

Diplômé d'un Master en Littérature française, il a quitté l'Université pour vivre de théâtre, il demeure néanmoins chercheur indépendant et est parfois appelé à intervenir lors de conférence. Curieux de tout, lecteur insatiable, il lit, mémorise et écrit avec passion depuis de nombreuses années.   

 

Élève en premier lieu du Maître d'armes Jean-Louis Bouglé, il se forme à la pratique du combat chorégraphié. Depuis 2004, il a ainsi réglé et participé à plus d'une centaine de combats. 

 

Le spectacle de rue fait naître en lui le désir de développer sa pratique, il fonde donc en 2009 la Troupe de la Brette Noire, compagnie de spectacle vivant alliant théâtre et escrime artistique. Il y propose une adaptation de Roméo et Juliette, puis interprète par la suite Macbeth.

 

Poussé par son oncle, Philippe Lopez, metteur en scène, il prend contact avec Jean-Laurent Cochet qui lui fait intégrer son cours professionnel d'art dramatique. Il profite de ce temps de formation pour s'intéresser également à l'équitation afin de compléter ses compétences, ce qui lui vaut d'être choisi pour interpréter le rôle de François 1er pour le colossal spectacle : Marignan 1515-2015.  

 

Directeur-fondateur de la Compagnie Les Mains du Marionnettiste, il réunit autour de lui des artistes qu'il apprécie et en qui il a confiance, il interprète dans Les Marionnettes de la Vie les rôles de Philinte et de Monsieur Boulingrin.  

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte servira à beaucoup de choses très simples !

Et par ailleurs, elle ne se limite pas à 1000€, si nous n'atteignons pas une somme suffisante, nous devrons faire l'impasse sur quelques détails, mais nous souhaitons que le spectacle voit le jour quitte à d'abord se passer de certains décors ou costumes.

Notre besoin réel avoisinerait les 2000€ ou 3000€ pour être confortable et être sûr de pouvoir dès le début donner à notre spectacle l'aspect que l'on désire.

 

Voici donc les points qui requièrent votre bienveillance :

 

Les costumes :

 

Nous souhaitons que chaque personnage porte le costume qu'il mérite.

Quelques queues-de-pie, de grands chapeaux à plumes et de belles robes pour ces dames ! Afin que les personnages de Courteline surgissent de leur époque.

 

La_voiture_vers_e-1440072914

 

Le décor : 

 

Ensuite, bien qu'adeptes d'un décor assez simplifié, nous voulons reproduire (en version minimaliste) un salon de la Belle Epoque, nous chinerons donc des fauteuils, une méridienne, des guéridons et quelques menus accessoires.

 

Les choses qui volent :

 

Oui, nous n'en n'aurons jamais assez ! Des objets qui volent, se cassent, etc. Or quand il s'agit de la porcelaine familiale c'est un peu embêtant, et donc nous allons devoir faire fabriquer de la vaisselle incassable ! 

 

La diffusion :

 

Monter un spectacle c'est une chose, encore faut-il faire venir du monde ! Et pour cela, plusieurs méthodes : la distribution de flyers, l'affichage, la diffusion web, etc.

(Nous ne parlerons pas de l'affichage sauvage, vous ne voudriez pas savoir si vos dons nous permettent de payer nos amendes...)

Malheureusement, malgré les aides que l'on peut rencontrer, la diffusion est le point le plus important d'un projet comme celui-ci et donc c'est aussi le point le plus coûteux de notre budget.

 

La continuité du projet : 

 

Enfin, imaginons que notre projet tienne debout, que la publicité soit en place, encore faut-il un théâtre ! Cependant la plupart des théâtres demandent ce que l'on appelle un "minimum garanti", c'est-à-dire une somme que le théâtre demande même s'il n'y avait que deux visiteurs de passage au fond de la salle. Il nous faudra donc une mise de départ, et cette mise de départ.... Et bien nous vous la demandons humblement !

 

Nous espérons de tout cœur que notre projet vous intéressera et que notre aventure sera aussi la vôtre !

 

Thetheater-1440072935

Thumb_10952082_1596316670591318_6747363350652249901_n-1440025244
Les Mains du Marionnettiste

La Compagnie "Les Mains du Marionnettiste" a été fondée par Geoffrey Lopez en décembre 2014. Elle est composée de jeunes comédiens professionnels qui se sont regroupés autour d'une même passion pour le théâtre et d'un goût des beaux textes. Elle a donné au Théâtre du Nord-Ouest, quatre lectures mises en espace durant le dernier trimestre de 2015 : "La... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Full support pour mon cher Geoffrey <3 Vous y êtes presque !!!
Thumb_default
Bonne chance à vous pour ce projet qui je l'espère, verra le jour et vous permettra de démontrer toute l'étendue de votre talent !
Thumb_default
Une petite participation de notre part pour voir se concrétiser votre beau projet ! Bises