Aidez nous à réaliser "Les Méconnus" et découvrez une histoire touchante et intime à Varsovie. Un film sur le pardon et l’acceptation.

Large_titrekiss5-1457448999-1457449015

Présentation détaillée du projet

Les Méconnus est un court métrage de 22 minutes tourné à Varsovie. Il est né d'une envie de partager l'intimité d'une femme lors d'un bouleversement dans une volonté positive et touchante. 

 

 

 

 

 

Synopsis

 

 

Madeleine est une femme de 31 ans d’origine polonaise qui vit à Paris avec son mari et son fils de 2 ans. Elle travaille pour son agence de tourisme qui l'accapare. Pour finir un repérage à Varsovie, elle part chez ses parents qui s’y sont réinstallés quelques années auparavant. Malheureusement, sa mère décède brusquement avant son arrivée. Peu après l’enterrement, en rangeant les affaires de sa mère, Madeleine découvre un secret qui la bouleverse et que ses parents lui ont caché pendant plus de trente ans.

Tiraillée par des sentiments contradictoires, la jeune femme tente d’y faire face.

À travers ses déambulations dans la ville, la lecture du journal intime de sa mère et ses confrontations avec son père, elle réussit à comprendre les choix de ses parents et à les accepter. Cette histoire l'amène à se rapprocher de son père mais également de sa famille restée à Paris.

 

 

 

Origine : "l'erreur est humaine et le jugement facile."

 

 

Cette histoire, ça fait 3 ans que je l'ai dans la tête.

 

Fascinée par notre capacité à nous autodétruire mais aussi à nous reconstruire malgré des événements traumatisants ou douloureux de notre vie, j'ai eu envie d'écrire sur cette force intérieure.

Force que je veux coupler avec notre habilité à comprendre et parfois accepter les choix d'autrui, de ceux qu'on aime.

 

 

Lm_place-1456849677

 

Lm_rue-1457020726

 

Lm_grandetour-1456849733

 

 

La ville de Varsovie, qui est la ville de mes origines et de celles du personnage principal, y fait écho.

 

Ravagée après la seconde guerre mondiale, elle a été reconstruite par ses habitants.

Ce parallèle existe en Madeleine qui se sent trahie par ses parents et plus particulièrement par leur omission. Elle se sent comme détruite, mais en marchant dans la ville où elle puise dans la force des souvenirs de sa mère, elle réussit à reconstruire une relation avec son père, retrouver une place dans sa filiation et prendre plus de temps pour sa propre famille

 

 

Lm_parc1-1456849806

 

 

La famille est une source narrative inépuisable dont tout le monde à fait l'expérience. Mon objectif dans ce film est de montrer l'intimité d'un quotidien mis à mal, une douleur et une réflexion qui permettent de se comprendre pour se retrouver. Je souhaite placer le spectateur en position de témoin de cette histoire qui fait la démonstration que l'erreur est humaine et le jugement facile. 

 

 

 

L'esthétique recherché

 

 

La mise en scène se déroule en deux temps.

 

D’abord celui de l’intimité.

 

Filmée en huis clos dans une atmosphère oppressante, Madeleine s’attache aux moindres détails du langage corporel de son père.

 

L’ambiance endeuillée du début est représentée par une fixité qui, au fur et à mesure, laisse place à du mouvement plus proche du bouleversement que vit Madeleine. Passant de champ contre champ classiques à des panoramiques tels que ceux que l’on peut voir dans Les Trois Royaumes de John Woo mais aussi la double focale de De Palma.

 

Les lumières et les décors ont un code couleur avec une signification particulière inspirée de Suspiria de Dario Argento. L’ocre, le vert et le rouge accentuent l’aspect oppressant, renfermé et sombre des pièces de la maison, tels que la cuisine et le salon, durant les moments de doutes, de malaise et de colère entre Madeleine et Grzegorz à la manière de Jim Mickle dans Cold in July.

 

A contrario, dans les pièces où les accessoires trahissent encore la présence de la mère, l’ambiance est empreinte de sa douceur.

 

L’entrée de la lumière du jour et des tons pastels offrent une atmosphère plus sereine dans laquelle Madeleine cherche du réconfort.

 

 

                 Lm_salon-1456852359

 

 

Lm_cuisine-1456852325

 

 

En parallèle, celui du cheminement de Madeleine dans Varsovie.

 

La caméra est fluide comme une présence accompagnant la jeune femme. Elle est d’autant plus proche lorsque Madeleine se projette dans le passé de sa mère et de sa sœur.

 

La caméra est plus en retrait durant les instants basés sur l’histoire de Varsovie.

 

L’utilisation d’un cadrage plus large et d’un jeu sur la profondeur de champ lui donne davantage d’espace.

 

Pour contraster avec l’ambiance du huis clos, la réflexion de Madeleine se fait le temps d’une journée sous une lumière vive offrant ainsi une palette de couleurs variée comme dans Un ange à ma table de Jane Campion ou encore La Couleur des sentiments de Tate Taylor.

 

Les pensées de Madeleine sont bercées par la voix de sa mère qui donne lieu à des moments fantasmagoriques durant lesquels la lumière est travaillée pour démarquer ces instants de la réalité.

 

Les lieux sont primordiaux car ils font écho à la situation de Madeleine qui voyage de la vieille ville jusqu’aux quartiers modernes, mettant en lien passé et présent.

 

 

Lm_parc2-1456852695

 

 

Lm_ecole-1456849253

 

Le son tient également une place importante dans ce film.

 

Dans la maison en plein deuil, la musique de variété polonaise permet de situer l’action et d’appuyer l’aspect authentique.

 

Ensuite, un travail sur les bruitages va renforcer la rupture qui se crée entre le père et sa fille. Ces bruitages mettent en avant la tension et les silences pesants qui s’installent.

 

Dans la ville, le son d’ambiance est favorisé, néanmoins, il peut être nuancé en fonction de l’attention de Madeleine.

 

La voix off de la mère, guide Madeleine à travers la ville. Pour l'enrichir, un travail sur une musique originale, viendra souligner ses émotions. 

 

 

Les Acteurs

 

 

Andrzej SEWERYN Le PÈRE

 

 

De la Comédie Française

 

 

6-1457021240

 

 

 

Cindy MINET MADELEINE

 

Des Cours Florent

 

 

4-1457021262

 

Commentaire de Cindy:

 

"Hormis le fait que j'adore les challenges (et c'est pourquoi je suis enchantée d'avoir la chance de jouer en polonais) le personnage de Madeleine est certainement le rôle le plus intéressant que j'ai eu jusqu'ici."

 

 

 

Anouchka CSERNAKOVA La MÈRE 

 

2-1457021276

 

Commentaire d'Anouchka:

 

"Lorsque j'ai eu connaissance de ce scénario, ce qui m'a tout de suite intéressée c'est le thème du secret de famille et les conséquences du non-dit dans les relations familiales.

 

La rencontre avec la réalisatrice m'a, ensuite, complètement séduite : Anne est sérieuse, totalement investie dans son projet et, ce qui est déterminant pour moi, j'ai perçu sa grande exigence de qualité dans tous les domaines techniques et artistiques de sa réalisation. Je suis fière et heureuse d'avoir été choisie pour le rôle de la mère et j'ai vraiment hâte d'y être..."

 

 

 

 

Tournage:

 

           Tout ce qu'il faut savoir sur nos objectifs pour tourner et finaliser le film:

 

 

=> Déplacement : Varsovie – Pologne

 

=> Tournage10 jours, parce que c'est un tournage d'envergure dans une grande ville.

 

=> Tournage : Fin mai 2016 parce qu'on croise les doigts, on veut vous montrer la ville sans la neige!

 

=> Montage, Étalonnage & Mixage : Juin - octobre 2016, pour se laisser le temps de faire les choses correctement!

 

 

Lm_haut-1457019864

 

 

 

 

 

L'équipe

 

 

 

7-1457021291

 

Réalisatrice : Anne Prokuratorski    

 

 

En Master 2 de réalisation et création à l’université de Vincennes Paris VIII, elle a commencé par l’obtention d’une licence en psychologie. Marquée par ses études et sa découverte du langage cinématographique, elle s’essaye au stop-motion et à la réalisation lors d’exercices scolaires après son entrée en 2e année de cinéma. Son premier stage en tant que régisseuse sur le court-métrage L’Accueil (réalisé par Violaine Bellart) lui donne le goût du tournage. En 2013, elle tourne son premier court-métrage, Le Creux, en tant que réalisatrice. C’est avec une première version des Méconnus qu’elle réussit son entrée en Master.    

 

 

 

5-1457021315

 

Chef opérateur : Yann Seweryn  

 

 

Après des études de lettres classiques et de littérature comparée à Paris IV Sorbonne et une expérience de 3 ans d’enseignement du français à l’Université Paris Sorbonne Abu Dhabi, Yann Seweryn se consacre entièrement au cinéma et part étudier la direction de la photographie à l’Ecole de cinema de Lodz en Pologne. Il finit cette année ses études et a déjà travaillé comme directeur de la photographie dans une trentaine de films, dont un long-métrage. «La etiuda», film qu’il a écrit et tourné comme directeur de la photographie, a remporté le 2e prix du Polish Short Films Compétition au Festival International «New Horizons» à Wroclaw en Pologne.  

 

 

 

 

3-1457021328

 

Consultant Production :  Thomas Bouvard  

 

 

Thomas Bouvard est directeur de production pour l’audiovisuel, le web et le spectacle vivant. Il est diplômé d’un master de production audiovisuelle à l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), d’une licence de philosophie, d’une licence de communication audiovisuelle et d’un master de droit privé. Après un passage par la la chaîne locale TV8 Mont Blanc à Chambéry, il occupe par la suite plusieurs fonctions similaires pour des sociétés de productions et des établissements culturels Parisiens  (Piw!, Théâtre des Champs Élysées, La Comédie-Française, Palm Prod, Aomis, Sine Qua Non Evenementiel) . En 2015 il a notamment dirigé la production du webdocumentaire Connected Walls (Tourné dans 4 pays en simultané et coproduit avec la belgique) et du documentaire 52 Minutes Les Collégiens et L’ Ancien Combattant.  

 

 

 

 

1-1457021360

 

Consultante Production (Pologne) : Krystyna Kantor

 

Diplômée de l'Université de Lodz en relations internationales et de l’École du Cinéma de Łódź (Pologne), en section production. Krystyna a été producteur exécutif sur de nombreux courts-métrages sélectionnés aux plus grands festivals polonais (Nowe Horyzonty, Festival de Cinéma de Gdynia, Camerimage). Habituée à collaborer avec la France, elle a travaillé pour la société de production Parisienne Partizan. Elle est actuellement en poste dans la société de production ARTCORE en Pologne.

 

 

 

 

AUJOURD'HUI

 

 

Nos acteurs sont tous confirmés, nos lieux aussi, notre équipe technique également. En bref, on n'attend plus que votre coup de pouce pour tout lancer !

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous vous demandons 4000€ pour lancer le projet, comme vous pouvez le voir cela nous permet en partie d’assurer les moyens technique du film car nous voulons vous offrir un film aussi beau que de bonne qualité et pour cela nous devons faire les choses correctement.

 

 

Re_partitions___1_-1457276858

 

 

Pour que le film soit à la hauteur de nos envies, votre aide nous aidera, entre autre:

 

- A obtenir une caméra tel que la Red Epic qui peux filmer en 4K et vous assurer une image magnifique et professionnelle.

- A filmer les extérieurs avec un steadicam (système de stabilisation de la caméra lors des mouvements) et rendre le cheminement de Madeleine plus fluide et esthétique.

 

 

S'il y a plus d'argent il nous servira à dédommager le personnel technique pour les déplacements, la location des décors voir plus en fonction de votre participation.

 

 

Votre apport sera pour nous un moyen de donner vie à ce film et vous vaudra notre reconnaissance éternelle!

 

 

 

Thumb_sans_titre-1457281974
Anne Prokuratorski

En Master 2 de réalisation et création à l’université de Vincennes Paris VIII, j'ai d'abord eu ma licence en psychologie à Paris VII. Marquée par mes études et la découverte du langage cinématographique, Les Méconnus est un projet qui me tient à coeur depuis plus de trois ans. Aujourd'hui, avec votre aide, je veux le porter sur grand écran.

Derniers commentaires

Thumb_sans_titre-1457281974
Bonjour à vous tous! Hello everyone! Le montage avance, doucement mais surement, je suis désolé de vous tenir si peu au courant mais sachez que le film avance et c'est grâce à vous! Merci encore!
Thumb_sans_titre-1457281974
Merci encore et toujours de vos dons ils sont très précieux pour la réussite du film!
Thumb_dsc03609-1457476372
On y est presque !