Soutenez la traduction et la publication en français d’une œuvre-témoignage écrite par des adolescents de Gaza.

Large_s4

Présentation détaillée du projet

Le contexte

 

L’attaque israélienne sur la bande de Gaza, du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, conduit à la mort de 1 380 Palestiniens, parmi lesquels 431 enfants. Au moins 5 380 personnes sont blessées, dont 1 872 enfants. On estime à 100 000 le nombre de personnes déplacées. Maisons, écoles, hôpitaux, lieux de cultes et centres culturels sont détruits. S’ajoute à ce tableau la poursuite d’un blocus extrêmement sévère, limitant voire empêchant l’acheminement de l’aide humanitaire, des vivres, du carburant et de médicaments.

S2

 

 

Les medias ont compté les morts et les blessés. Le monde entier a regardé. Mais qui a entendu ?

 

 

Les Monologues de Gaza

 

En 2009, le formateur gazaoui Ali Abu Yassine du Théâtre Ashtar forme des jeunes de la bande de Gaza à l’expression théâtrale, avec le soutien de l’UNICEF. En 2010, Ashtar forme un nouveau groupe d’adolescents âgés de 14 à 18 ans, à l’aide de techniques d'art-thérapie et d'écriture. Les trois premiers mois sont consacrés à guider ces jeunes dans l’expression des blessures liées au traumatisme du récent conflit, de leur vécu, de leurs rêves, leurs peurs, leurs espoirs... ce travail a fait naître Les Monologues de Gaza. A la fin de l’année 2010, le projet acquiert une dimension internationale et donne lieu à une série de lectures et de performances menées par des jeunes du même âge, dans toute la Palestine ainsi que dans 50 villes du monde entier, le tout en 33 langues.

 

En juin de cette année, la Maison d’Europe et d’Orient et les éditions l’Espace d’un instant organiseront une lecture des Monologues de Gaza à Paris, en présence d’Iman Aoun, comédienne palestinienne,  co-fondatrice et co-directrice du Théâtre Ashtar de Ramallah. L'Institut Culturel Franco-Palestinien, l'Institut Français de Jérusalem et le Consulat Général de France à Jérusalem sont partenaires de cet évènement.

 

A cette occasion, l’Espace d’un instant publiera Les Monologues de Gaza, traduit par Marianne Weiss.

 

S3

 

« J’ai envie de courir, courir, courir dans les rues jusqu’à ce que mon voile s’envole dans le ciel et que je m’envole derrière lui »

 

Le théâtre Ashtar

 

 Ashtar_logo

Sans_titre1Sans_titre2

 

Le théâtre Ashtar est une ONG à but non lucratif créé en 1991 à Jérusalem par deux éminents comédiens palestiniens, Edward Muallem et Iman Aoun, qui travaillent dans le milieu théâtral depuis 1977. Le théâtre Ashtar établit le premier cursus de formation théâtrale pour les jeunes Palestiniens. Depuis, Ashtar propose tout au long de l’année des formations théâtrales intensives à la jeunesse locale. Il cherche à promouvoir la créativité et l'engagement à travers une combinaison innovante de formations, de jeux, de services et de créations théâtrales. Son travail a pour particularité de s’appuyer sur les techniques du Théâtre de l’Opprimé d’Augusto Boal, qui repose sur l’interaction avec le public sur des sujets sociétaux et politiques majeurs. Le Théâtre Ashtar se positionne clairement en agent du changement en Palestine.

 

Ashtar est un théâtre local s’inscrivant dans une perspective globale. Il propose notamment des master class accueillant des comédiens du monde entier, contribuant ainsi à entretenir le dialogue  interculturel entre Gaza et le reste du monde. La renommée mondiale du Théâtre Ashtar se mesure aux nombreux prix internationaux qu’il a reçus et se voit régulièrement renforcée par la collaboration avec des comédiens et metteurs en scène reconnus dans le monde entier ;

La travail d’Ashtar contribue à donner une place chaque jour plus importante au théâtre sur la scène culturelle palestinienne.

 

Les éditions l’Espace d’un Instant

Edi_logoMeo_logo

 

La ligne éditoriale des éditions l’Espace d’un Instant est principalement orientée vers les écritures contemporaines, sans négliger quelques importantes lacunes de répertoire, dans le cadre des dramaturgies d’Europe, d’Asie centrale et de Méditerranée.

Elle privilégie notamment les regards critiques et la recherche théâtrale, ainsi que les relations possibles avec les scènes francophones, sans négliger une certaine représentativité des genres et des communautés.

Il s’agit quasi exclusivement de traductions théâtrales, avec quelques exceptions d’une part pour des auteurs francophones et d’autre part pour des ouvrages critiques. Différentes anthologies (Bulgarie, Caucase, Turquie, Biélorussie, Croatie) ont également été publiées.

Le rythme annuel de publication est d’environ six à neuf livres par an, pour en moyenne le double de pièces. Depuis 2002, 220 textes de 171 auteurs ont ainsi été publiés dans 83 livres

 

Les éditions l’Espace d’un Instant sont regroupées au sein de la Maison d’Europe et d’Orient avec une librairie-galerie, une bibliothèque/centre de ressources, un réseau européen de traduction théâtrale, une compagnie théâtrale et un lieu de diffusion.

La Maison d’Europe et d’Orient a pour principal objectif la création artistique et l’activité culturelle en relation avec l’idée européenne, en particulier dans une relation Est-Ouest. Elle s’intéresse également à l’Asie centrale et au monde méditerranéen.

 

Les Monologues de Gaza a été sélectionné par le comité arabe d’Eurodram, réseau européen de traduction théâtrale.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer en premier lieu la production du livre, couvrant les coûts de traduction, de maquettage et d'impression, ainsi que les droits d'auteur des jeunes de Gaza.

Thumb_avatar
Maison d'Europe et d'Orient

La Maison d’Europe et d’Orient est une association à but non lucratif, fondée en 1985. Elle est dirigée par Céline Barcq et animée par Dominique Dolmieu. Elle a pour principal objectif la création artistique et l’activité culturelle en relation avec l’idée européenne, en particulier dans une relation Est-Ouest. Elle s’intéresse également à l’Asie... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Sensible à votre projet, je vous souhaite sa pleine réussite, par le plaisir de sa réalisation avec les enfants et tous les partages qui s'en suivront. Et que la conscience, grâce à lui, s'agrandisse de la connaissance de chacun vers plus de paix ! Merci. Patricia(Lyon-France)
Thumb_dsc05113
Bravo pour ce magnifique projet. Je suis de tout cœur avec vous!
Thumb_default
Un trés fort d'encouragement à ceux et celles qui participent au projet, pour que ces instants de créativité demeurent, sous la contrainte, dans l'environnement que nous connaissons. Merci et bon courage.