Entre danses et confidences, c'est en toute intimité que la compagnie Zambra a choisi de rendre un hommage flamenco à Edith PIAF !

Large_kkbb2

Présentation détaillée du projet

 

 

En octobre 2013, 50 ans après la disparition d'Edith Piaf, est née la première version du spectacle "Les mots d'amour".

 

Un travail d’écriture nous avait d’abord réunis. De réflexions passionnées en conversations tardives, un premier texte était né, base d’un travail qui ne faisait que commencer. A partir de là, 50 danseurs amateurs pratiquant le flamenco m'ont accordé leur confiance et se sont investis de tout leur cœur. Puis des professionnels (danseuse contemporaine, danseur Hip Hop, comédienne),  alliant à la perfection technique et sensibilité, ont apporté une profonde intensité au spectacle. Et enfin, des techniciens, photographe, caméraman, graphiste... au regard bienveillant ont participé à leur manière à cette création. De belles rencontres qui pourraient se résumer par le mot "partage".

 

Nous avons joué ce spectacle 3 soirs à guichet fermé. Pendant ces 3 soirs je me trouvais en régie où j'ai pu contempler et apprécier le travail accompli et voir l'engouement du public (formé aussi de professionnels du spectacle, metteurs en scène, programmateurs, comédiens, directeurs d'école de danse).

 

Forte de ce succès, j'ai décidé de ne pas en rester là et de proposer une version exclusivement professionnelle de ce spectacle. Entourée par les artistes et administrateurs de ma compagnie, je me suis remise au travail pour vous présenter de nouveaux mots d'amour.

 

Des nouveaux mots d'amour qui résonneront sur des compositions musicales de Cédric Diot, musicien compositeur aux multiples talents.

Où la voix de la chanteuse de flamenco Caridad Vega fera écho à la voix d'Edith Piaf.

Où le mime Raoul Petit, nous dressera de pittoresques images de Paris.

Où Philippe Régal, danseur de hip hop, sera de nouveau transcendé par le charme magnétique du champion de boxe, Marcel Cerdan.

Où Hélène Marionneau, danseuse contemporaine, fera encore frémir les volants de sa traîne.

Où Sophie Le Corre, qui incarne Edith Piaf, nous invitera à nouveau dans l’intimité des souvenirs de l'artiste et nous livrera de touchantes confidences illustrées par le brio de six danseuses de flamenco.

 

Mais pour vous présenter ces nouveaux mots d'amour, nous avons besoins de vous !

 

Alors, si ces quelques lignes vous ont donné envie de vivre avec nous cette nouvelle aventure, soutenez-nous !

 

Annabelle Richefeu 

Chorégraphe

 

 

 

Kkbbph1

 

 

 

LE PROPOS

 

Une biographie de Piaf ? Encore une ?

 

Celle-ci modifie notre regard.

 

C’est à travers le flamenco que nous allons retrouver cette femme, morte à 47 ans après une vie de malheurs et de bonheurs, une vie bien remplie, de passions et de combats.

 

Quand elle arrive sur scène, Sophie Le Corre est Edith Piaf : un peu voûtée, vêtue d’une robe noire, et regardant autour d’elle, la troupe de danseuses de flamenco qu’elle traverse avec modestie et bienveillance, jusqu’à cet angle de la scène, à cour, où peu à peu viendront les éléments du décor : un salon où elle nous reçoit, revenue d’entre les morts, pour nous parler. A nous, assis dans la salle, qui sommes ses amis, comme elle l’avait dit de son vivant.

 

C’est la voix de Piaf qui ouvre le spectacle et qui le fermera. Entre ces deux enregistrements, c’est donc une comédienne qui incarne Edith, qui en porte une forme de simplicité, et semble commander, d’un geste des mains au bout de ses bras tendus et fléchis, les danses. Costumés de mille couleurs (le ciel de Paris, le rouge de la passion, les froufrous des filles de joie, le blouson noir du motard, le voile noir de la mort, les châles colorés des manèges…, les costumes sont de Sophie Pasquet), les danseurs font sonner le plateau, soulignent les chansons dont beaucoup sont données dans une version espagnole enthousiasmante. Et notre Piaf n’est soudain plus uniquement une petite chanteuse française, voire parisienne, mais devient cette artiste internationale, debout sur la terre, faisant front aux difficultés, ne regrettant rien, comme elle l’a chanté, et toujours en quête de l’amour.

 

La force de ce spectacle chorégraphié par Annabelle Richefeu tient dans ce propos : l’émotion ne doit pas paralyser, il faut aller de l’avant, quitte à mourir ailleurs que dans son lit, et puis laisser les autres écrire l’histoire. Sophie – Edith, à la fin du spectacle, va de l’un à l’autre, touchant les mains, les bras des danseurs, les accompagnant jusqu’à la sortie de scène, nous disant de cette manière, à nous, ses amis : Au revoir.

 

Marc Verhaverbeke

 

 

Kkbbph2

 

 

 

CHORÉGRAPHIES ET COMPOSITIONS

 

Création chorégraphique d'Annabelle Richefeu

 

 

Annabelle Richefeu danse dès son plus jeune âge. A 9 ans qu’elle renoue avec ses origines, espagnoles, en débutant le flamenco, l’art qui la porte depuis. A 13 ans, diplômée par la Scène française et par la Fédération de Danse elle part en Espagne se former aux côtés de prestigieux danseurs qui sauront l’inspirer. A 15 ans, elle commence à enseigner le flamenco dans différents établissements culturels d’Ile-de-France. Ses cours allient à la perfection technique, rigueur et plaisir. Elle transmet avec passion la philosophie et l’esthétique de cet art gitan. Pour elle, le flamenco relève avant tout d’un état d’esprit.

 

Sa carrière d’interprète et chorégraphe n’est pas en reste, elle se produit sur différentes scènes en France et à l’étranger. Son dynamisme et son enthousiasme l’ont amenée à créer des projets inédits. Elle fonde en 2004 la compagnie Zambra. S’entoure d’artistes talentueux issus d’univers différents et elle élabore au fil des ans de nouvelles créations : « Encuentro » où se mêlent jazz, bossa, manouche et flamenco, « Il était une fois… le flamenco », un spectacle quant à lui dédié au jeune public, avec une visée interactive et ludique, « Esencias » spectacle chorégraphique et musical de flamenco traditionnel…

 

 

Création Musicale de Cédric Diot

 

Cédric Diot commence la musique à l’âge de dix ans. Très vite, il se fait l’interprète virtuose de ses instruments. En flamenco, sa formation de musicien est complète, s’adonnant avec autant d'habileté à la guitare et au cajón. C’est donc tout naturellement qu’il est sollicité pour intervenir dans les stages et dans les spectacles des grands noms du flamenco. Son talent de compositeur et de musicien s'est avéré au fil de sa carrière ; il réalise ainsi les bandes-sons de plusieurs films, courts-métrages et de jeux vidéo. 

 

En 2006, il rejoint la compagnie créée par Annabelle Richefeu, Zambra. De cette collaboration est né le spectacle "Esencias", qu’il a intégralement composé, tout comme "Il était une fois … le Flamenco".

 

 

 

INTERPRÈTES

 

 

Bio_so

 

Ln_bio

 

Ph_bio

 

Ra_bio

 

Ced_bio

 

 

Les danseuses de flamenco

 

Dans ce spectacle inédit, il s’agit d’utiliser le flamenco pour faire revivre les moments forts de la vie d’Edith Piaf ; la danse devient la métaphore idéale de son vécu fascinant et passionné. 

 

Danse_bio_1

 

Danse_bio_2

 

 

Garde_inter_bis_predef

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte atteint nos espérances...

La création musicale est lancée (achat de matériel, location de studio, rémunération du compositeur et de la chanteuse flamenca) et les (nouveaux) mots d'amour voient le jour !

 

La collecte dépasse nos espérances...

Nous assurons la promotion de cette nouvelle version et la consolidons en l'enrichissant de nouveaux costumes, de nouveaux accessoires, pour votre plus grand plaisir !

 

Thumb_avatar_1
Cie Zambra

Fondée en 2004 par Annabelle Richefeu, la Compagnie Zambra propose des spectacles de flamenco authentique. Composée d’artistes talentueux issus d’univers différents, elle a porté au fil des ans de nombreuses créations : « Cuerpo y alma », où le chant, la guitare et la danse se côtoient et se mêlent sans cesse afin de révéler toute l'intensité du... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Courage !! Vous êtes presque au but ! Pétri et Michel
Thumb_default
Nous avons le plaisir de vous annoncer que la cagnotte des Korrigans a fait des petits !!! Le but approche !!!!
Thumb_default
On espère de tout cœur que le projet aboutisse et nous serons ravis de venir vous voir.