Soutenez "Les mots que chuchotent nos ombres" et le cinema fantastique Guadeloupéen

Large_extrait_les_mots_que.._kkbb-1489756398-1489756452

Présentation détaillée du projet

Présentation :

 

"Les mots que chuchotent nos ombres" est le 3ème court-métrage de Samuel Tanda. 

 

Le projet est issu d’une rencontre entre les producteurs de dmp productions et l’auteur Erika Dessart.

 

Nous avons été séduits par le côté onirique et mystérieux du récit. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu un coup de cœur pour cette œuvre puisque le scénario d’Erika Dessart est arrivé 3ème au Concours HOHOA de France Ô (actuellement Concours Océan) de 2006.

 

Avec le projet « Les mots que chuchotent nos ombres » nous souhaitons donner une autre dimension au cinéma caribéen et prouver que nous sommes capable de produire et réaliser aussi des films de genre, inspirés des films de Tim Burton ou de Guillermo Del Toro.

 

Notre objectif est de produire un film fantastique mêlant onirisme, réalité et superstitions, tout en préservant l’authenticité des légendes et croyances de la Caraïbe.

 

Nous avons déjà procédés à des essais en tournant trois scènes choisies dans le scénario. L’objectif de ces essais était de pouvoir montrer aux futurs partenaires l’univers cinématographique et l’ambiance du film. Grâce à cela, nous avons trouvé un coproducteur en Martinique, rassemblé des techniciens talentueux ainsi que des partenaires. 

 

 

 

La Région et le Conseil Départemental de Guadeloupe ainsi que la Collectivité territoriale de Martinique nous soutiennent en mettant à notre disposition les moyens nécessaires pour ce projet ambitieux qui rassemble les meilleurs techniciens des deux îles.

 

 

Synopsis :

 

Dans sa petite maison de campagne, située entre bois et champs de canne. Julia, une jeune mère tente de préserver l’unité de sa famille rendue instable par un père absent et alcoolique. Cependant le souvenir de tragiques incidents enfouis refait surface et place Julia face à des frayeurs aussi mystérieuses qu’inquiétantes.

 

Extrait_les_mots_que...ang010-1489849929

 

Note d'intention du réalisateur :

 

Mon objectif avec « Les mots que chuchotent nos ombres » est de créer un univers sombre et mystique, où le réel se mêle au surnaturel.

 

Je souhaite explorer les particularités des dommages causés à la psyché et les conséquences qu’ils infligent aux personnes affectées.

« Les mots que chuchotent nos ombres » est pour moi l’opportunité de mettre en scène le traumatisme psychique au sein d’une famille composée de quatre femmes. Le personnage principal, dans sa jeunesse, a profondément été choqué, et durant toute sa vie, ce dernier a dû faire face aux souvenirs qui le hantaient.

 

Maintenant, le challenge serait de pouvoir illustrer ces troubles psychiques dans un environnement familial, sachant que ceux-ci ne sont en rien des choses matérielles ou tangibles.

Bien évidemment, le cinéma a cette faculté incroyable de rendre visible ce qui ne l’est pas, pourquoi donc ne pas l’exploiter. Je me suis donc inspiré des personnages des contes et légendes de la Caraïbe. Du coup, j’ai l’intention de mettre en scène une entité spirituelle malfaisante rodant autour de la famille du protagoniste principal. Cette créature surnaturelle tourmente chaque membre de la famille en déstabilisant indirectement leur mental.

 

Capture_d__cran_2016-08-29___20.57.02-1476468433

 

Casting :

 

Julia : Nefta Poetry aka Stéphanie Melyon-Reinette

La Grand-mère : Gilberte Rousseau

Carine : Emma Jean-Denis

Line : Anaïs Moffen

Robert : Didier Andenas 

 

Équipe technique :

 

Producteurs : Céline Major, Gnama Baddy Dega

Directrice de production : Céline Morel

Scénariste : Erika Dessart

Réalisateur : Samuel Tanda

Chef opérateur : Harold Lombion

1er Assistant réalisateur : Axel Lafleur

Metteur en scène : Olivier Boisel

Ingénieur du son : Ludovic Sadjan

Chef déco et costume : Hélène Behar

Montage : Wiler aka John-Fabrice Philomete

Infographiste : Jean-François Torrent

 

Partenariat :

 

Région Guadeloupe (Fond d'aide et BAT)

Conseil Départemental de la Guadeloupe 

Sytek

Pako Images

Synopsis

SL Sound

La Mairie de Capesterre, Marie-Galante

Matouba

Val'Ferry

Orange caraîbes

Mail boxes etc.Guadeloupe

Promocash

Viennoiserie +

Marché an nou

OMCS de Capesterre

Rhum Bellevue

La Famille Bade et le Soleil Levant

Primantilles

 

 

 

Inspirations

 

Qc7wwbgd6daxvozq4p47fp9mf1n-1476464653

Le Labyrinthe de Pan

 

Critique-stalker-tarkovski5-1493068102

 

200_s-1476464800 Stalker 

 

À quoi servira la collecte ?

Le tournage se fera du 20 au 28 mai en Guadeloupe sur l'île de Marie-Galante.

 

Grâce à l'investissement de dmp productions, du réalisateur Samuel Tanda, de nos partenaires et du soutien de la Région Guadeloupe (Fond d'aide et Bureau d'Accueil des Tournages), du Conseil Départemental de la Guadeloupe et de la Mairie de Capesterre de Marie-Galante, nous avons réussi à réunir 90% du budget.

 

Pour mener à bien ce projet nous avons absolument besoin de vous.

 

La collecte servira pour :

 

- La location du lieu de tournage et le défraiement : 250 €

 

- La régie et l'hébergement pour les techniciens et les comédiens : 1 300€

 

- Création des formats de projection en DCP et DVD et inscription en Festival : 450€

 

 

Si la participation dépasse les 2500€ nous pourrons envoyer le film dans plus de Festivals en France, dans la Caraïbe, en Europe, en Afrique et en Amérique.

 

Les fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à la société dmp productions.

 

 

Thumb_logo_signature1-1489842832
dmp productions

Dmp productions est une société de productions cinématographiques et audiovisuelles fondée en 2014 par les auteurs réalisateurs Samuel Tanda et Céline Major. Basée en Guadeloupe et à Paris, elle contribue à l’épanouissement de la cinématographie et de l’audiovisuel dans la Caraïbe, notre objectif premier étant d’étendre notre créativité à un niveau... Voir la suite