Participez vous aussi à la sauvegarde des abeilles en aidant à la création d'un rucher

Large_projet-rucher-mv-ok

Présentation détaillée du projet

Bonjour !

 

J'aime la nature (sûrement à cause de mon prénom - merci papa et maman) et je suis très sensible à la sauvegarde de la biodiversité.

 

J'avoue, j'adore aussi le miel !

diplome d'apiculture

 

L'année passée je me suis inscrite au rucher école de Lille et j'ai suivi des cours théoriques et pratiques tout au long de l'année.

J'ai obtenu mon diplôme d'apiculture en octobre 2013.

 

> Lire l'article de la Voix du Nord : "Lille-Fives : Trente nouveaux apiculteurs à l’honneur"

 

Préparation d'un cadre de ruche

 

J'ai en même temps eu la chance de pouvoir faire installer 3 ruches sur mon lieu de travail, ce qui m'a permis de mettre vraiment "la main à la pâte" et de prendre mon bâton de pèlerin pour sensibiliser mes collègues.

Pour gérer ces ruches, nous avons créé avec un collègue l'association "Abeille en vie", dont je suis la Présidente.

 

Je souhaite oeuvrer à mon petit niveau à la sauvegarde des abeilles qui sont indispensables à notre survie (elles participent à la pollinisation de près de 80% des espèces végétales !).

 

Petit rucher

 

Pour cela, je voudrais pouvoir mettre en place au printemps un petit rucher de 3 ruches au minimum.

J'ai besoin de votre aide car c'est une passion qui coûte cher à l'installation.

J'ai déjà trouvé un terrain, dans la métropole lilloise.

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à l'achat du matériel (les ruches, les hausses, les cadres, la cire bio...) et des essaims d'abeilles auprès d'apiculteurs locaux.

 

Une ruche coûte environ 150€, auquel on ajoute la peinture bio pour protéger le bois, un nourrisseur, une grille à reine, un support... Un essaim coûte de 150 à 180€. On arrive donc à 400€ par ruche.

 

400€ x 3 ruches + commission 8% de KissKiss BangBang = 1300€

 

Il est recommandé de débuter avec 3 ruches - pour le cas où l'on perd un essaim en hiver, ou s'il faut rassembler des colonies trop faibles, on peut toujours s'en sortir. Avec 1 ou 2 ruches seulement, il y a un risque de tout perdre.

 

Plus vos dons sont nombreux et généreux, plus je pourrai installer de ruches.

 

Concernant les contreparties en pot de miel, il faut savoir que vous ne recevrez vos pots qu'à la première récolte qui sera faite en 2015.

 

 

 

Thumb_apicultrice
MyrtilleMV

Je m'appelle Myrtille, j'ai 34 ans. Un papa ornithologue et un passage quelques années comme salariée dans une association promouvant le jardinage au naturel m'ont sensibilisée à la protection de l'environnement. Une année de cours le week-end dans un rucher école m'a permis d'approcher ces insectes fascinants. Je m'occupe aujourd'hui bénévolement... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour cette initiative avec le souhait d'une belle réussite.
Thumb_1175687_380421718751725_1212716782_n-1423921867
Félicitations pour ce beau projet, peu de gens réalisent l'impacte de la disparition des abeilles, je conseil de prendre le temps de regarder le documentaire "Des abeilles et de hommes " :)
Thumb_default
Bon courage pour votre beau projet !