Participez à la création du festival les Nuits des Arènes : une expérience sensible, créative et citoyenne !

Large_sans_titre-1-1431094158-1431094165

Présentation détaillée du projet

« Les femmes et les hommes ont un urgent besoin de s’exprimer,

mettre des mots sur ce qu'ils vivent, d’apprendre à voir, de comprendre, de s’engager en sachant mieux l'histoire qu'ils font. »

Christian Maurel, Le Monde, février 2011

 

Pourquoi ?

 

Les arts et le politique ont ceci de commun qu’ils traversent une crise de légitimité :

-       Crise profonde de la démocratie et de la citoyenneté (« citoyens désimpliqués, boudant les urnes et les débats politiques, c’est toute la question de la représentativité et de la légitimité du pouvoir qui est posée », Cynthia Fleury, septembre 2013) et la montée du populisme qui s’ensuit.

-       Les institutions culturelles vivent elles aussi une crise profonde à la fois de légitimité et de sens.

La question est donc de savoir dans quelle mesure les arts peuvent redonner sens au politique et comment le politique peut conduire à revitaliser le monde des arts.

 

Lmv-paris-arenes-de-lutece_-_copie-1431094175

 

Comment ?

 

Le Festival des Arènes propose de mettre en résonnance la parole artistique et la parole politique des citoyens, via une expérience sensible de l’une et de l’autre, qui favorise l’engagement dans la cité : dans l’enceinte des arènes de Lutèce, participation du public à des ateliers artistiques et des débats de société, ces diverses expériences sensibles se nourrissent mutuellement et se décloisonnent.

 

"Passant songe devant ce premier monument de Paris que la ville du passé est aussi la cité de l'avenir et celle de tes espoirs"

 

 

Plaque_des_arenes_de_lutece-1431092985

 

 

Quel programme ?

 

Le festival a vocation à s’ancrer dans la durée. Cette première édition est « un prologue » : ateliers artistiques en matinée, débats d’actualité l’après-midi, et spectacle le soir. Il aura lieu le samedi 29 août 2015 en miroir des universités d’été des partis politiques. 

 

 

Capture_d__cran_2015-05-08___15.56.28-1431094209

 

Quel public ?

 

Tout le monde est bienvenu. Nous avons à coeur de proposer une programmation exigeante et accessible à tou-te-s. 

 

Quel Budget ?

 

20 000 €

 

Quelle équipe ?

 

Marraine :

-        Cynthia Fleury (philosophe, psychanalyste et maîtresse de conférence à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris), à confirmer ; 

Comité d'organisation :

-        Une dizaine de jeunes bénévoles de 18 à 30 ans ;

Conseil d’administration :

-        Alain Van Der Malière (président des Francophonies et ancien DRAC Île-de-France) ; Marie Raymond (ancienne responsable du théâtre à l’Institut français) ; Laurent Sroussi (Directeur du Théâtre de Belleville)  ;

Porteuse du projet :

-        Emilie Sitruk (membre du bureau d’HF Ile-de-France, ancienne administratrice du théâtre de la Bastille et du théâtre de l’Est Parisien, avocate).

 

 

 

Capture_d__cran_2015-05-08___15.36.31-1431093171

 

 

 

Capture_d__cran_2015-05-08___15.36.42-1431094193

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

"Les Nuits des Arènes" est un festival organisé par un collectif d'étudiants et des professionnels de la culture.

 

Nous avons déposé deux demandes de subvention à la ville de Paris et à la région Ile de France, pour lesquelles nous attendons des réponses. Si nous comptons en partie sur un financement institutionnel, votre participation est cruciale, elle est au coeur de notre projet et garante de notre indépendance.

 

Les frais de transport & de logement.

 

Une dizaine de billets de train pour les artistes et intervenants, ainsi que le défraiement de leur hébergement.

 

Les frais de locations techniques.

 

- Instruments de musique (piano) 

- Lumières, son & video 

- Scénographie (scène, tables, chaises, bars, canapés etc..) 

- Toilettes

- Sécurité 

- Assistance technique (montage/démontage)

 

Les frais de communication.

 

- Impressions (brochures, flyers, programmes, affiches, cartes postales, stickers) 

- Site internet 

- Graphisme

- Goodies

Thumb_11174887_10206278073527916_1882753114413018475_n-1429912836
Le Collectif Indépendant des Arènes

Le Collectif Indépendant des Arènes est né en janvier 2015 dans les troubles de l'après-Charlie. Il compte une dizaine de jeunes citoyen-ne-s réunis autour d'une même volonté de construire un projet artistique ouvert au coeur de la Cité (Arènes de Lutèce). Il s'agit de mettre en résonance la parole artistique, scientifique et citoyenne afin de permettre... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Collectif indépendant des arènes, vraiment indépendant ?

Ce collectif rassemble des personnes issues de différents horizons, ayant chacun une vision du monde, des convictions, un parcours. Il n’appartient donc pas au projet de produire une pensée tout faite, mais bien de se fonder sur ces différences pour produire des questionnements, des échanges, des mises en perspectives.

+ Comment avez-vous sélectionné les artistes et les intervenants invités ?

Nous avons prédéfini des thèmes que nous souhaitons aborder pendant cette première édition. Tout naturellement, ils nous ont conduits à des artistes, des penseur-seuse-s capables de rendre accessible des sujets complexes. Nous dévoilerons les thèmes ainsi que la programmation le 1er juin 2015.

+ Est-ce que les interventions des artistes seront payées ?

Malgré notre budget contraint, nous pensons qu’une production artistique ou intellectuelle doit être rémunérée. Aussi, nous nous engageons à rétribuer tous les artistes participant au projet, à la mesure des moyens du festival.

+ Pourquoi les arènes de Lutèce ?

Depuis l'antiquité, le fait de se retrouver dans l’arène du théâtre où se concentre une population importante garantit une certaine transmission culturelle.

A Lutèce, il y avait un théâtre, à l’angle de la rue Racine, sur l’emplacement actuel de la librairie Joseph Gibert et du Lycée Saint-Louis, et un amphithéâtre, plus connu sous le nom des Arènes de Lutèce.

Le théâtre de la rue Racine a aujourd’hui complètement disparu. L’amphithéâtre a lui été sauvé de la destruction grâce à l’intervention de Victor Hugo qui, en 1883, demanda sa conservation à la municipalité parisienne. Les Arènes furent restaurées et partiellement reconstruites en 1918.

« Il n'est pas possible que Paris la ville de l'avenir renonce à la preuve vivante qu'elle a été la ville du passé. Le passé amène l'avenir. Les arènes sont l'antique marque de la grande ville. Elles sont un monument unique. Le conseil municipal qui les détruirait se détruirait en quelque sorte lui-même. Conservez les arènes de Lutèce. Conservez-les à tout prix. Vous ferez une action utile, et, ce qui vaut mieux, vous donnerez un grand exemple. Je vous serre les mains. » Victor Hugo

+ Pourquoi le 29 Août ?

Pour nous il était important de créer cet évènement en miroir des universités d’été des partis politiques. Nous proposons, en quelque sorte, une université d’été non partisane, sensible, et ouverte à tou-te-s les citoyen-ne-s.

+ Quand est-ce que je recevrais mes contreparties ?

Vous recevrez vos contreparties au moment de l’ouverture du festival. Il y aura un stand dédié où vous pourrez récupérer vos goodies. Si vous n'avez pas la possibilité de vous rendre au festival, nous vous enverrons vos contreparties par voie postale.

+ Comment m’impliquer d’avantage dans votre projet ?

Nous sommes à la recherche de personnes de tous horizons, et de bonne volonté. Si vous souhaitez participer ou contribuer à notre projet, n’hésitez pas à nous contacter à cette adresse : lanuitdesarenes@gmail.com

Notre prochaine réunion mensuelle se tiendra le samedi 9 mai à la maison des associations du 5ème (4 rue des Arènes, 75005 Paris). Nous vous accueillerons à 14h pour vous présenter le projet.

Enfin, pour nous aider de manière simple et efficace, il vous suffit de parler de notre projet à votre entourage.

+ Que ferons-nous si la collecte dépasse la somme demandée ?

Cela veut dire que le projet vous enthousiasme et nous en serions enchanté-e-s. Votre soutien compte énormément pour nous.
Plus il sera fort, plus nous pourrons déployer le projet.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo et continue avec courage. Cela va être un succès. Hervé
Thumb_default
Si Emilie s'occupe du projet vous pouvez avoir confiance en matière de maîtrise du budget. Bon courage, réussite et cordialement avec tout mon soutient amical. Eap
Thumb_default
M Interessant projet qui engage chacun à réfléchir sur les arts et le politique de façon plaisante et agréable. Une bonne journée pour tous .