Les Reines, du québécois Normand Chaurette, pièce contemporaine emblématique peu souvent donnée en France, met en présence les grandes figures féminines du Richard III de Shakespeare: Au moment crucial de son accession au trône, femmes, soeurs, veuves, filles de Rois, toutes tentent en coulisses de conquérir la couronne.

Large_eclipse5

The project

 

Les Reines de normand Chaurette, est le 1er projet de la Cie de la Parole Donnée.

 

Mis en scène par Judith d'Aleazzo, il réunit une équipe artistique exclusivement féminine, au parcours riche et diversifié. Le spectacle sera créé en deux phases durant l'année 2012: en janvier en Essonne (mise à disposition de locaux de répétitions dans la commune d'implantation) puis en mars dans la Sarthe (accueil en résidence au théâtre de Chaoué www.theatre-enfumeraie.fr)

Résumé de la pièce:

"Londres, 20 janvier 1483. Un climat d’épouvante règne sur le palais. Gloucester, futur Richard III, s’apprête à assassiner les enfants d’Elisabeth pendant que le roi Edouard agonise. Dans la tour, six femmes s’agitent et s’affolent, qui toutes convoitent le trône d’Angleterre: la reine Elisabeth, les soeurs Anne et Isabelle Warwick, la reine Marguerite, Anne Dexter et la vieille duchesse d’York âgée de quatre-vingts-dix-neuf ans. 

Immortalisées par Shakespeare, ces reines, triviales et somptueuses, se réincarnent pour perpétuer toute la déraison et la cruauté de leurs existences tragiques.

L’œuvre de Normand Chaurette est l’une des plus fortes et des plus singulières de la dramaturgie québécoise. Traduite en plusieurs langues, jouées des deux côtés de l’Atlantique, elle a mérité de nombreux prix et distinctions. L’auteur, né en 1954 à Montréal, est également romancier, scénariste et traducteur, entre autres de Shakespeare "  LEMEAC/ACTES SUD tous droits réservés.

La troupe:

Mise en scène: Judith d'Aleazzo

Collaboration artistique: Nelly Morgenstern

Distribution par ordre d'entrée en scène:

 

Anne Dexter, soeur d'Edouard, de George
et de Richard: Estelle Clément-Béalem

"Quand tu auras tout transformé Y compris mon coeur En un amas de silence et d’oubli
Je n’en continuerai pas moins De te demander qui est Anne"


Anne Warwick, future reine d'Angleterre: Nelly Morgenstern

"Si je ferme les yeux Je vois leurs lèvres qui remuent Des reproches que j’entends comme l’écume près de moi La nuit quand j’essaie de me reposer du jour"


Isabelle Warwick, sa soeur, femme de George: Valérie Thoumire

"Comme vous êtes ambitieuse Isabelle Vous aviez le goût de la monarchie Et vous m’avez épousé dans le silence En sachant que mes lévriers étaient plus brillants que moi"


La reine Marguerite, ex-reine d'Angleterre: Marie-Bénédicte Roy

"Tout a disparu
De ce que les rois avaient érigé
Il n'y a que le donjon de notre tour
Qui se voit comme le mât D'un vieux navire Egaré au milieu d'un cercle"


La reine Elisabeth, reine d'Angleterre: Judith d'Aleazzo

"Qu'avez-vous fait du Roi, Majesté?
- J'en ai fait mon époux"


La duchesse d'York, mère d'Anne Dexter, d'Edouard, de George et de Richard: Coco Felgeirolles

"Et j’ai accouché de Richard Parmi mes fils Dont le plus impitoyable des crimes Est de n’avoir pas tué mes illusions"


Création Lumière: Kévin Briard
Création son Marc Bretonnière
Création costumes Bruno Marchiani (ateliers costumes théâtre-studio d'Asnières)

POUR DAVANTAGE D'INFOS SUR LE PARCOURS DE CHACUN (CV, photos, vidéos)

RENDEZ-VOUS SUR LE SITE DE LA COMPAGNIE:
www.la-parole-donnee.com

Qui suis-je ?

 

Judith d'Aleazzo, comédienne, metteuse en scène et porteuse du projet.

A régulièrement travaillé auprès d'Anne-Marie LAZARINI, Serge LIPSZYC,

aux côtés de Robin RENUCCI (encore dernièrement au théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet puis en tournée pour Oncle Vania de Tchekhov)

La genèse du projet et sa mise en place :

"L’envie qui a présidé aux Reines remonte aux années 90, lorsque j’eus la chance d’assister à sa première mise en scène en France, par Joël Jouanneau, au théâtre du Vieux-Colombier. Alors toute jeune comédienne, je fus transportée par l’incandescence du texte, l’intelligence de sa mise en forme, l’extravagance, le talent des comédiennes qui portaient cette vision.

Dès lors, je gardais en moi comme un secret, voire un talisman, le souhait puis la volonté de le mettre en scène à mon tour, afin de redonner corps à cette extase théâtrale et la faire à nouveau partager. Je savais qu’une telle ambition devait se nourrir, se mûrir, et ce n’est que bien des années plus tard que le moment fut venu : Au-delà de mon propre parcours, il me fallait aussi réunir une équipe, où, en plus de la qualité artistique indéniable, devait régner un esprit de troupe, une unité, une communion de valeurs et de désirs. Aujourd’hui, ces conditions sont réunies : voilà vingt ans que je travaille, que mon regard, que mes prises de position se sont à la fois affinés et aguerris, et au gré de mon chemin, j’ai pu rencontrer ces partenaires, devenues amies de scène et de ville. Nous voici en présence, de la plus jeune à peine sortie de l’ENSATT à la plus affirmée, ayant traversé auprès de nos maîtres de grandes aventures théâtrales pendant des dizaines d’années …Voilà également ce qu’offre la pièce de Chaurette : la réunion de ces femmes, de ces comédiennes, ce vivier générationnel, ce passage de relais bienveillant et audacieux.Pour nous accompagner, j’ai demandé à Kévin Briard de créer la lumière du spectacle. De notre scénographie volontairement épurée, la lumière sera là pour habiller d’ombres et de fulgurances ces héroïnes, emmurées et glacées dans la tour de Londres. Nous travaillerons également sur l’écho, ces voix qui nous hantent, au moyen de supports vocaux (spacialisation des voix, voix-off de Richard) mais toujours de manière ténue, non ostensible. Un cyclo au lointain verra soleil, lune, éclipse accompagner le dérèglement du temps, les convulsions de la nature qui accompagnent l'agonie du Roi et l'accession au trône de Richard. Les mains coupées d'Anne Dexter, la couronne du royaume seront emprisonnées dans la glace, symbolisant ce temps figé dont on ne peut s'enfuir.

 

Je souhaite, nous souhaitons, que les spectateurs sortent de cette pièce comme de leur songe : envoûtés et effrayés, atteints au coeur comme par magie..."

 

Why fund it?

Les fonds collectés sont destinés à soutenir deux phases distinctes:

 

1/ Durant la création du spectacle, en mars 2012 dans la Sarthe, accueillis au théâtre de Chaoué

 

500 euros serviront à défrayer les repas de la troupe sur trois semaines.

 

2/ Au sortir de cette phase de création, le spectacle vivra à Paris sur la saison suivante (dates précises suivront)

 

1000 euros pour soutenir sa promotion (dossiers, affiches, tracts, photos, captation vidéo)

 

Aidez-nous à soutenir la création de ce spectacle et à le pérenniser! 

Thumb_theatredombres
La cie de la Parole Donnée

La compagnie de la Parole Donnée a vu le jour en décembre 2009, sous l’impulsion de Sophie DEMICHEL et Judith d’ALEAZZO : A leur sortie des cours SIMON au début des années 90, Sophie, docteur en philosophie, poursuit une carrière d’enseignante-chercheuse (elle a notamment publié "Philosophies du droit de la santé" aux éditions Les Etudes... See more