Aidez la création théâtrale .les restes

Large_ok_couleur-1473761255-1473761308

Présentation détaillée du projet

Initialement écrite en 2015 pour les onze comédiens de la promotion 2016 de l'ENSAD de Montpellier dans le cadre d'une carte blanche, cette pièce raconte quatre histoires entremêlées impliquant des figures de la marginalité travaillées par les langues et diverses problématiques de la pauvreté.

 

Frayeur iconique mythifiée par la littérature, objet limite et privilégié des machineries de dressage public, des politiques d'endiguement et de l'économie immunitaire de la salubrité, la figure défigurée du pauvre s'éprouve dans le corps social comme un reste dont on ne sait que faire (sinon l'assommer comme chez Baudelaire), et qui est comme toujours mis en demeure, condamné à rester là où tout a déjà été tenté, où rien ni personne n'y peut rien, et où tout ne peut que ne plus en pouvoir.

Mais dans la parole du pauvre, il ne s'agit pas que de social. Le pauvre est pauvre matériellement, mais ce dont il a peu c'est aussi et surtout justement la parole. La plus grande pauvreté témoigne ainsi de l'impuissance générale du langage à avoir prise sur le réel et donne lieu aux situations pathétiques, poétiques et comiques des ruses, des stratagèmes et des expédients bricolés pour, dans le désastre, continuer à vivre encore.

 

C'est donc au croisement de cet impouvoir de vivre, de dire ou d'en découdre et la complexité toujours mouvante et singulière des problématiques d'exclusion ( dont témoigne sans cesse le travail social), que le texte articule les quatre fictions entre elles comme autant de variations autour de la marge, du refoulé, du bord et du forclos.

 

 

L'équipe

 

Charly Breton, écriture et mise en scène

 

Kis_kiss_c_format-1473758488

 

Après des études de philosophie et de théâtre, il intègre la compagnie des Augustes interlopes avec laquelle il monte ses premiers textes (La Mort égaré, Pastorale pour pauvres). En 2011 et 2012 il est l'assistant à la mise en scène de Michel Dydim au CDN de Nancy (Confessions, Festival de la mousson d'été, à l'encre des barreaux, Divans ). A partir de 2013 il se forme à l'Ensad de Montpellier dirigé successivement par Richard Mitou, Ariel Garcia Valdès et Gildas Milin.*

 

 

Katia Ferreira, collaboration artistique

 

Kis_kiss_k_format-1473758304

 

Après des études en littérature comparée, elle intègre l’ENSAD en 2011, dirigée par Ariel Garcia Valdès puis Richard Mitou. Elle y travaille notamment avec André Wilms, Evelyne Didi, Guillaume Vincent, Cyril Teste, Dag Jeanneret, Jacques Allaire, Olivier Werner et Marion Guerrero.

À sa sortie d’école, au sein du collectif La carte blanche, elle met en scène « Foi, Amour, Espérance », programmé au Printemps des comédiens en 2014, et joue dans « Transition », mis en scène par Vincent Steinbach au Hth, CDN de Montpellier. Elle joue également dans « Pleine », écrit et mis en scène par Marion Pellissier. En 2015-2017, elle joue dans « Nobody », une performance filmique mise en scène par Cyril Teste et le collectif MxM. En 2016, elle fonde avec Charly Breton et Charles-Henri Wolf ‘le 5eme quart’.

 

Jason Rasoux, créateur et technicien lumière

 

Kis_kiss_razoux_format-1473758237

 

Depuis sa formation technicien/lumière/vidéo effectuée en 2007, il travaille comme régisseur plateau, régisseur général, créateur et technicien lumière, notamment au CDN de Montpellier qui l’emploie régulièrement. Il a collaboré à de nombreux spectacles de Julien Bouffier, Jean-Claude Fall, Jacques Allaire, Dan Jemmett, Stéphane Laudier, Dag Jeanneret, Evelyne Didi ou à l’ENSAD de Montpellier où il travaille souvent. Il y fait la rencontre du Collectif La Carte Blanche pour lequel il devient créateur lumière et régisseur général.

 

Thibault Lamy, créateur son

 

Kis_kiss_t_format-1473758709

 

Créateur et régisseur son depuis dix ans, il travaille tant pour le théâtre que pour la vidéo. Il travaille notamment avec Marion Guerrero, Evelyne Didi, Bruno Geslin, le collectif La Carte Blanche, André Wilms et la danseuse et chorégraphe Brigitte Fischer. Thibault Lamy fait également partie du collectif MxM où il travaille avec Cyril Teste, sur la performance filmique NOBODY, le film IMAGO ou encore pour les stages AFDAS et les ateliers du collectif. Il est musicien dans le groupe Hypno5e.

 

Blanche Adilon dans le rôle de La Morne

 

Kis_kiss_b_format-1473757770

 

Elle débute son cursus par des études d'arts appliqués puis de textile à la Martinière-Diderot (Lyon) et est stagiaire à l'URDLA (Centre International de l'Estampe et du Livre). Parallèlement elle se forme au conservatoire de théâtre de Villeurbanne avec Didier Vidal et à la Scène sur Saône, et participe à des stages de recherche réguliers avec Benoit Kopnaieff et la compagnie in mobile (Grenoble). Elle intègre ensuite la promotion 2016 de l'Ensad de Montpellier sous la direction successive de Richard Mitou, Ariel Garcia Valdès et Gildas Millin.*

 

Barbara Atlan dans le rôle de Fanny

 

Kis_kiss_bbb_format-1473757189

 

Après un bac littéraire option théâtre avec la compagnie Pandora et Brigitte Jacques-Wajeman, elle se forme à l'école du jeu dirigée par Delphine Eliet et travaille notamment avec Cécile Loyer, Cécile Cholet, Nabih Amaraoui, Grégory Mariscal et le jeu masqué avec Marianna Araoz et Christophe Patty. Elle participe aux  Enjeux pro  de et par Delphine Eliet au 104 de Paris, et joue dans le musée de la femme avec le « Collectif masque » m.e.s par Marianna Araoz. Elle s'intéresse également à la mise en scène et au côté de Marie Tirmont monte Sallinger de Koltès et est script sur le long métrage Far West de Frédéric Radepont. En 2013, elle intègre l'Ensad de Montpellier. Elle tourne dans une adaptation de Ambulance de Gregory Motton réalisée par Pauline Collin durant l'été 2016*.

 

Mohamed Bouadla dans le rôle de MàO

 

Kis_kiss_m_format-1473757703

 

Il débute sa formation aux côtés de Guillaume Segouin, puis intègre le conservatoire à rayonnement régional de Montpellier où il travail avec Hélène de Bissy. En 2013, il écrit, joue et met en scène Avenir incertain et participe à l'émission « On ne demande qu'à en rire » sur France 2. La même année, il intègre le groupe de la promotion 2016 de l'Ensad de Montpellier*.  

 

Jessie Chapuis dans le rôle de La Leste

 

Kis_kiss_j_format-1473758350

 

Jessie Chapuis se forme au conservatoire de Grenoble sous la direction de Muriel Vernet et de Patrick Zimmerman puis à l’école Auvray Nauroy sous la direction de Stephane Auvray Nauroy et d’Eram Sobhani, elle rencontre notamment Guillaume Clayssen, Antoine Herniotte, Claude Degliame, Sophie Mourousi… Elle écrit et met en scène Narcisse pour son diplôme d’études théâtrales qui tournera en région Rhône Alpes. Elle intègre l'Ensad de Montpellier en 2013, où elle écrit et met en scène Meïa pour les élèves de sa promotion. Au cinéma elle participe au film Géronimo réalisé par Frederic Bayer Azem et joue pour la télévision dans Crimes à Carcassonne réalisé par Julien Despaux*. Elle entre à l'ENSAD de Montpellier en 2013 sous les directions de Richard Mitou, Ariel Garcia Valdes et Gildas Milin.

 

Guillaume Costanza dans le rôle de Celui qui peut dire

 

Kis_kiss_g_format-1473758371

 

Il commence sa formation dans une compagnie dirigée par Ana Bruce. Il poursuit ensuite ses études dans la section Art Dramatique du Conservatoire National de Région de Marseille, dans les classes de Jean-Pierre Raffaelli et de Pilar Anthony. En 2013, il intègre l’École Nationale Supérieure d'Art Dramatique de Montpellier. Pendant sa formation, il a également l'opportunité de travailler pour le Cinéma et la Télévision, dirigé entres autres par Renaud Fely, Arnaud Louvet ou encore Christian Faure. Passionné de musique, il pratique le piano depuis l'âge de 13 ans*.

 

Quentin Gratias dans le rôle de Cayenne

 

Kis_kiss_q_format-1473758399

 

C'est auprès de Laurent Meunier qu'il commence le théâtre, et après des cours de management des unités commerciales, de droit des entreprises, il rejoint les ateliers théâtraux du théâtre universitaire de la Vignette (Montpellier) où il participe à une création collective dirigée par Marie José-Malis présentée en première partie de sa mise en scène du Prince de Hombourg. Il poursuit sa formation dans les classes de Richard Mitou, Hélène de Bissy et Yves Ferry au conservatoire à rayonnement régional de Montpellier. S'en suit la création de la compagnie « JeparsAZart » avec les camarades de sa promotion, où en résidence durant deux ans dans un théâtre il est régisseur et participe à plusieurs créations de la compagnie. Il entre ensuite à l'Ensad de Montpellier en 2013.

En 2016, il participe à la création de Ubik, adaptation du roman de Philipp K. Dick avec le collectif La carte Blanche, ainsi qu'à La Volte, adaptation courte du roman d' Alain Damasio, La zone du Dehors présenté au CDN de Montpellier, HTH, par la Cie JeParsAZart. (Une version complète sera créée en 2018)*.

 

Audrey Montpied dans le rôle de L'Hilare

 

 

Kis_kiss_a_format-1473757034

 

En parallèle de ses études de Lettres Modernes, Audrey Montpied entre en 2007 au Conservatoire d'Art Dramatique de Lyon puis intègre en 2009 l’ENSAD de Montpellier sous la direction d'Ariel Garcia Valdès. Pendant ses années de formation, elle travaille notamment avec Sylvain Creuzevault, Cyril Teste, André Wilms, Evelyne Didi, Claude Degliame... Elle joue ensuite sous la direction d'Hélène Soulié, Sylvain Chomet, Marion Pellissier, Guillaume Fulconis, Claire Perraudeau, Denise Barreiros, Toni Cafiero, Alexandre Blanc-Paradis, Matthieu Penchinat et Louise Lévêque. Elle met en scène Lettre au père de Franz Kafka et assiste à la mise en scène Evelyne Didi (Les balayeurs de l'aube, d'après Sophocle, Eschyle, Euripide, Heiner Muller) et Katia Ferreira (Foi, amour, espérance et L'heure d'amour, d'après Odon Von Horvath). Elle coordonne également le Festival de Caves à Montpellier depuis 2014 et participe activement au Festival Texte En Cours depuis sa création en 2013.

 

Olga Mouak dans le rôle de La Gouape/CHTARD

 

Kis_kiss_o_format-1473758420

 

C'est au conservatoire régional d'Orléans, sous la direction de Christophe Maltot qu'elle prend ses premiers cours de théâtre. Une fois son baccalauréat littéraire obtenu, elle poursuit une licence d'Art du spectacle à Bordeaux qui l’amène par la suite vers un master à l’École Royale d'Art Dramatique de Madrid (RESAD). De retour en France, elle entre au conservatoire du 8ème arrondissement de Paris sous la direction de Marc Ernotte. Elle intègre ensuite l'ENSAD de Montpellier sous la direction de Richard Mitou, Ariel Garcia Valdès et Gildas Milin*.

 

Christophe Pichard dans le rôle de Celui qui dit tout haut

 

Kis_kiss_cricrii_format-1473758435

 

Après un CAP pâtisserie il décide d'intégrer le Conservatoire Régional du Grand Nancy. Il y fait ses classes avec Boutos El-Amari, Nathalie Séliesco et Mouss Zouheyri. Il participe à des stages avec Omar Porras, François Chattot et Martine Schambacher, David Lescot et Jean-Louis Hourdin. Il joue également sous la direction de Michel Dydim et Christine Koetzel. En 2014 il va à Paris et rejoint le cours du Vélo Volé dirigé par François Ha Van, avec cette compagnie il joue à Avignon dans "le cercle de craie Caucasien" de Brecht.

 

Lison Rault dans le rôle de Jésine

 

Kis_kiss_l_formay-1473758454

 

Après un bac ES et deux ans de licence d'information-communication puis de médiation culturelle, Lison entre au conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise sous la direction de Coco Felgeirolles (Elle y travaille notamment le masque, le clown, le jeu face à la caméra et le sabre coréen). Elle joue dans Trust de Falk Richter m.e.s par Gerold Shumann au Théâtre 95 de Cergy-Pontoise, Genèse n°2 m.e.s par Ludivine Aboudou, un montage de textes de Charlotte Delbo m.e.s par Coralie Hoareau ainsi que dans Court Circuit réalisé pas les étudiants de la Femis. Elle se forme ensuite à l'Ensad de Montpellier où elle entre en 2013 et en parallèle elle participe à la réalisation et au jeu de « les heures creuses ». Elle pratique également le piano ainsi que la danse classique et contemporaine.

 

 

 

*PROMOTION 2016 SOUS LA DIRECTION DE RICHARD MITOU, ARIEL GARCIA VALDES ET GILDAS MILIN

Durant leur cursus à l'ENSAD de Montpellier la promotion 2016 a notamment travaillé avec : Christophe Perton, Guillaume Vincent, Cyril Teste, Hélène Vincent, Gilbert Rouvière, Bérangère Vantusso, Georges Lavaudant, Julie Deliquet, François-Xavier Rouyer, Damien Manivel, Pascal Kirsch, Gildas Milin, Robert Cantarella, Alain Françon, Jean-Pierre Barro. 

Tous sont titulaires d'une licence d'art du spectacle ainsi que du DNSPC (diplôme de comédien ).

 

 

À quoi servira la collecte ?

 Nous sommes actuellement en résidence au théâtre du Hangar à Montpellier pour . les restes.

Nous jouerons à Montpellier le 28,29,30 septembre et les 17 et 18 octobre pour la présentation de la maquette à Paris.

 

Pour la bonne mise en route de ce projet et surtout pour le poursuivre nous allons avoir besoin de 3300 Euros.

 

Votre aide nous servira pour:

-Payer les costumes des 11 acteurs : 440 Euros

- Payer la scénographie (décor, son et lumière) : 2140 Euros

-Payer les frais de déplacement du décor (location d'un utilitaire) :420 Euros

-Payer les frais administratifs : 300 Euros

 

Notre premier objectif est fixé à 3300 Euros pour la mise en place de la pièce.

Si l'objectif est dépassé, nous utiliserons l'argent pour payer des techniciens et défrayer les comédiens pour les billets de train.

Thumb_6-1473714422
le 5eme quart

Charly Breton est un jeune comédien/metteur en scène, sorti de l'ENSAD en 2016. Il signe avec .les restes sa première mise en scène.

Derniers commentaires

Thumb_default
all the best !
Thumb_default
meow
Thumb_default
Je vous souhaite le meilleur !