Un court-métrage audacieux traitant de la solitude et la dépression de façon onirique et décalée.

Large_capture_affiche_3-1432998610-1432998629

Présentation détaillée du projet

« Des objets pris dans la poussière que des faibles rayons de soleil parviennent à éclairer.

Une caravane isolée au milieu d'une plaine figée.

Une clôture sur laquelle repose une serviette.

Une baignoire.

 

A l’intérieur de cette baignoire, un homme, les yeux grands ouverts, laisse échapper quelques bulles. »

 

 

 

SYNOPSIS

 

L'histoire est celle de William, un homme d’une trentaine d’années qui vit seul dans une caravane, en pleine nature. Considéré comme dépressif, il est suivi quotidiennement par Sonia, une infirmière à domicile qui applique sèchement un traitement prescrit par le docteur Decoure.

 

Ancien nageur de compétition, il ne pratique aujourd'hui plus que l’apnée, sans recherche de performance et dans une baignoire située à quelques mètres de sa caravane.

A chaque plongée, William part dans des rêves qui évoluent en fonction de son état et de son quotidien.

 

Un jour Sonia part en vacances et se fait remplacer par Lucie, une jeune femme d’origine russe, qui vit seule loin de sa famille et qui aborde William en s’intéressant à lui, tout en se dévoilant elle même.

 

La solitude et l’ouverture des personnages vont contribuer à les rapprocher malgré les difficultés liées au statut de malade de William et aux obligations de Lucie.

 

QUELQUES MOTS:

 

" La genèse de ce film me semble pouvoir être rapprochée à l’expérience de la dépression que j'ai pu connaître via divers membres de ma famille. Je désire développer le thème cette maladie de façon frontale et décalée, au travers de la solitude et de l'enfermement dans lesquels le malade est plongé.    Et aussi troubler le spectateur : le personnage principal est-il réellement malade ?   Lucie, elle, ne s'offusque pas devant la marginalité de son patient mais, au contraire, est capable d'en ressentir pleinement la dérision, toujours avec empathie. L’alternance entre les scènes de rêves et la réalité permet de suivre William dans son cheminement intérieur. "

 

Olivier Poisson  

 

 

 

INFLUENCES

 

Chat-noir-chat-blanc1-1431939514

 

Les influences principales iront des univers naturalistes et bucoliques des films d'Emir Kusturica (ici "Chat noir, chat blanc" - 1998) à ceux plus onirique de David Lynch pour les parties rêvées (ici la série "Twin Peaks" - 1990-1991).  

Twinpeaksss-1431940940

 

 

Les "Rêves du Plongeur" se veut aussi proche de films en particulier comme " 37°2 le matin " de Jean-Jacques Beinex (1986)

 

37_2-1431940316

 

Le grand bleu " - Luc Besson (1988)

 

Le-grand-bleu_148_4ea5c66c34f8633bdc0004bd_1320197456-1431940323

 

 

Et plus récemment " Les bêtes du sud sauvage " - Beinh Zetlin (2012)

 

Betes_du_sud_2-1431941060

 

 

 

 

ORIGINE DU PROJET

 

L’origine de cette histoire remonte à deux ans, lors d’une rencontre entre deux passionnés de cinéma : Olivier Poisson et Julien Mauduit. Ils ont, chacun de leur côté, réalisé principalement des films documentaires, mais leur grande envie c’est de faire du cinéma, d’écrire des histoires et de les mettre en image. Ils décident alors de créer une structure « Les films du chat d’Oz » pour rassembler d’autres passionnés de cinéma et réaliser des films pleins d’audaces et d’ambitions.

 

Le modèle de cette association est inspiré de la démarche de John Cassavetes, qui réalisa son premier film « Shadows » grâce à un appel aux dons et à une équipe réunissant professionnels et amateurs   Les rêves du plongeur est le premier film issu de cette rencontre.

 

L'EQUIPE

 

Les Films du Chat d'Oz réunit pour son premier gros projet une équipe de tout âge et issue de milieux divers regroupant amoureux du Cinéma, professionnels du milieu et amateurs avides de se faire les mains sur un projet un ambitieux. Ce sont chaque jour, une vingtaine de personnes qui se relaient pour donner vie à ce projet.

 

Dsc02117-1437506506

 

11722547_10207528743916901_6012750159731825599_o-1437506529

 

Dsc01957-1437506565

 

Dsc01875-1437506598

 

 

 

OU NOUS EN SOMMES

 

Le tournage est prévu en juillet.

 

Le casting est quasiment bouclé et les repérages concernant les décors sont en cours et bien avancés.

 

P1180238-1431943539

 

P1090451-1431943623

 

Img_7722-1431943724

 

 

Img_7810-1431943819

 

 

À quoi servira la collecte ?

La production du film est basé en grande partie sur du bénévolat, des partenariats et beaucoup de débrouille.

 

Cependant, il reste des frais incompressibles et notamment concernant la location de matériel technique pour 8 jours  de tournage puis pour la post-production.

Budget: 2500 €

 

D'autre part, un budget de régie et de logistique nous est aussi à constituer afin de pouvoir défrayer et nourrir les techniciens et comédiens nous venant en aide bénévolement.

Budget: 1500 €

 

 

Si la collecte dépasse l'objectif:

 

D'autres demandes de financements et de mécénats d'entreprises sont actuellement en cours et pourront aussi nous permettre, si elles aboutissent, de financer d'autres dépenses comme la location de décors les plus adaptés à la réussite du film. Nous pourrions ainsi tourner dans une salle de tribunal ou encore dans une fosse de plongée pour les prises de vues aquatiques. Restera alors l'emprunt, l'achat ou encore la fabrication d'effets spéciaux, d'accessoires et de costumes nécessaires à la réussite de notre projet.

 

 

 

Très amicalement et un grand MERCI par avance !

 

Toute l'équipe des Films du Chat d'Oz

 

Thumb_logo-chatoz-v3-01-1431942413
Les Films du Chat d'Oz

La passion pour le Cinéma d'Olivier est surement né à l'âge de 8 ans lorsque son voisin le faisait jouer dans ses petits films réalisés avec les moyens du bord. Après quelques bricolages d'adolescence et une inscription ratée en fac de Cinéma, il s'en va travailler 4 mois comme éboueur à Londres. A son retour, Olivier se met à son compte et se retrouve... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Tout projet mérite d'être soutenu, surtout quand c'est réalisé par des passionnés!!!
Thumb_default
L' Olivier a muri, produit des fruits, je lui en souhaite une fabuleuse collecte trebuchante et creative. Ate mais, um Brasileiro.
Thumb_default
Ça y est c'est parti...silence, moteur, ça tourne... C'est le grand saut alors bon courage à toute l'équipe et merde pour ce beau projet.