Vivez au coeur des Tambours Croisés et participez au financement pour affirmer la diversité et la créativité des afro-descendants !

Large_affichevf-1448042834-1448042851-1448042879

Présentation détaillée du projet

Qui sommes-nous ? 

 

Label Music Associes est une association de loi 1901 dédiée à la promotion et à la production d'évènements artistiques et plus particulièrement aux Tambours Croisés et aux actions périphériques (ateliers pédagogiques). 

 

Le projet des Tambours Croisés 

 

Tambours croisés est un projet unique dont la première édition eu lieu à l'occasion de "2011 année de l'Outre-Mer". Il est le seul à réunir des artistes ultramarins originaires des cinq départements.(Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte).

 

Depuis, nous intégrons une nouvelle destination chaque année : Haïti en 2015 et le Sénégal, en 2016.

 

Le principe en est simple : Constituer une formation musicale comprenant des "maîtres-tambour" et des chanteurs originaires de ces destinations.

 

Des concerts-évènements clôturent chaque résidence, composés d'ateliers pédagogiques, d'une exposition et de rencontres avec des musiciens locaux...

 

Leur répertoire est issu de la tradition, mais est traité de manière plus actuelle, avec voix et tambours pour seule instrumentation.

 

Sur scène, les quinze artistes prennent le leadership du groupe à tour de rôle, puis redeviennent choristes et accompagnants, se mettant ainsi au service des autres.

 

Ce voyage musical est ponctué d'interventions chorégraphiques et s'enrichit parfois de la présence d'invités locaux.

 

À une époque où le tambour et le chant traditionnel reprennent un signifiant nouveau, Tambours croisés est devenu, en l'espace de quatre années, un groupe emblématique et fédérateur. Ces artistes espèrent changer cette vision tropicale et doudouiste en une musique festive à fort contenu.

 

Au vu des évènements récents, Tambours croisés prend toute sa signification en termes de diversité et de partage. Ce projet s'inscrit dans une volonté autre que celle d'un quelconque métissage mais d'une fusion, sans autre souci que la création d'un nouveau répertoire.

 

En quelques sortes, "sous le sable les pavés"... Ou encore, "comment danser intelligemment et penser musicalement".

 

Les difficultés économiques d'Air France, les élections régionales en décembre prochain, ont fragilisé la production des Tambours Croisés. Une majorité des partenaires continuent à nous accompagner, mais nous souhaiterions consolider l'organisation par d'autres sources de financements et en particulier votre participation.

 

P.S

Nous travaillons actuellement sur une possible "Nuit du tambour au Stade de France", à l'automne 2016.

 

 

Calendrier de la tournée

 

2 au 15 mai : Sénégal

17 mai : Paris

19 au 25 mai : Martinique

26 au 31 mai : Guadeloupe

1er au 9 juin : Guyane

10 au 19 juin : Haïti

 

 

Des artistes toujours plus nombreux !

 

                          Groupe_des_artistes-1448038224

 

Comme prévu depuis la première édition, chaque année certains nous quittent d’autres nous rejoignent, dont ceux venant du pays hôte.

 

Sénégal

 

Coumba Arame Mbaye (chant)* :

Elle est une griotte dans la plus pure tradition de ces chanteurs et chanteuses intervenants pour raconter et glorifier une personne de sa descendance. En commençant à l’âge de 13 ans, elle fait partie de cette tradition séculaire, qui en a fait une artiste reconnue ce à quoi il faut ajouter qu’elle a fait preuve d’ouverture vers d’autres horizons. C’est une démarche indispensable pour mêler sa voix à celles des tambours croisés car elle intègre une dimension d’improvisation mélodique à des milliers de kilomètres des chansons plus structurées de la Caraïbe et de l’Océan Indien. Comme pour tous les griots, l’improvisation constitue une grande partie de son chant, plus proche du blues que des musiques folkloriques.

 

Alioune Seck (tambours)* :

Si cela suffit à son CV, Alioune est le maitre tambour attitré d’Omar Pene. Quand on connait l’importance du tambour dans le m’balax dans la musique sénégalaise et le degré d’exigence d’Omar Pene, on a à peu près tout dit sur le potentiel. Son jeune âge laisse présager une carrière parmi les plus brillante, dans un pays où le tambour est roi.

 

Martinique Nenetto (chant) :

A 53 ans, René Capitaine, dit Nenetto est la seule femme reconnue à chanter du bèlè. Elle correspond en tout point à la tradition tant par sa voix que par ses textes et est devenue un symbole de l’évolution musicale martiniquaise en performant dès la première édition aux Tambours Croisés ou en chantant avec Fal frett, ambassadeur du Jazz Caraïbéen . Elle a participé aux albums de Willy Léger, Christian Cronard, Gilles Voyer et Tony Chasseur et a été appelée à faire « lavwa dèyè » sur le dernier album des Maîtres du Bèlè, réelle consécration ! Véritable boule d’énergie, elle chante en dansant avec une générosité communicative.

 

Claude Jean-Joseph (tambours) :

Claude Jean-Joseph est présent pour la troisième année consécutive dans les Tambours Croisés et est très rapidement apparu comme un tambouyé indispensable autant pour ses qualités techniques, que pour son apport artistique et humain. Il est devenu en peu de temps l’un des tambouyés les plus créatifs de son époque. Génération oblige, il n’hésite pas à s’initier à d’autres activités, et est aussi styliste et pédagogue.

 

Béatrice Alcindor (répondé) :

Métronome vocal des Tambours Croisés, elle fait les chœurs de tous les leaders avec une facilité d’autant plus déconcertante qu’elle a assimilé les différents rythmes qui l’autorisent à participer à chacune des chansons. C’est pour ces qualités qu’elle est souvent amenée à chanter pour d’autres formations avec en ligne de mire une carrière soliste très imprégnée par les musiques traditionnelles des différentes contrées.

 

 

Guadeloupe

 

Joël Jean (tambours) :

Joël Jean, multi-percussionniste et homme de culture, a participé à de nombreux albums dont ceux de Guy Konkett, Gérard Pomer, Kafé, Ti Céleste, Cosaque, Van Lévé. Il a aussi fait partie de plusieurs groupes: Gwo Kato avec Gérard Pomer, Trio Ka. Depuis 2002, il participe régulièrement au festival de Gwo ka de Sainte-Anne en Guadeloupe. Il est aussi de la première aventure des Tambours Croisés et l’un des seuls musiciens professionnels du groupe.  

 

Marie-Line Dahomay (chant) :

Marie-Line a attendu deux ans pour intégrer le groupe qu’elle avait vu lors de la deuxième tournée. Son arrivée est une ouverture à d’autres influences même si sa base est définitivement traditionnelle. Mais avec Marie-Line le chant est à la limite du lyrique et du jazz ce qui lui permet de participer à de nombreux projets transversaux. Avec un nom prédestiné, elle est aussi une porte vers l’Afrique, toujours présente dans l’expression d’émotions heureuses et poignantes. En cela elle se rapproche des griottes africaines et de leurs mélopées à la limite du blues.  

 

 

Réunion

 

Eno (chant) :

Eno est l’une des figures emblématiques du maloya. Il est né et a grandi dans le maloya et le « kabaré ». Avant de mener une carrière solo, il a chanté avec les plus grands. Il est d’autant plus demandé qu’il manie aussi bien les percussions réunionnaises que le chant et ce en n’hésitant pas à s’ouvrir à d’autres mouvements musicaux. C’est une des oreilles des Tambours Croisés car à ses qualités de musiciens s’ajoutent celles de sonorisateur, élément d’autant plus important que la prise de son des tambours est une prestation beaucoup plus complexe qu’il n’y parait.

 

Zelito Deliron (tambours) :

Zelito Deliron, plus connu sous le pseudo de Toto, est un passionné de musiques du monde et de jazz. Joueur de tambours et de percussion reconnu, il joue aussi de la flûte et chante, ce qui fait de lui l’un des musiciens les plus complet et actif de la Réunion. Avec son rouleur (tambour traditionnel réunionnais au son très grave), il est, de part sa technique, le métronome rythmique des Tambours Croisés.

 

 

Guyane

 

Mayotte Diho (chant) :

À l’école de musique de Mamoudzou, Diho transmet son savoir concernant les instruments traditionnels mahorais. A 50 ans, il est une référence en matière de chants et d’instruments de musiques traditionnelles de Mayotte, telles le Biaya, le Chacacha, le Chigoma et le Mgodro. Son parcours est riche de rencontres auxquelles il participe activement dans les années 90 pendant lesquelles il joue avec les meilleurs musiciens africains du moment. Sa musique, et donc son apport aux Tambours Croisés, n’est pas sans rappeler celle des musiques de l’Afrique centrale.

 

Haïti Guerline Pierre (chant) :

C’est la voix la plus envoûtante des Tambours Croisés et plus globalement d’Haïti. Son histoire est imprégnée de la souffrance de son peuple mais aussi de ses espoirs. Son chant traduit ces états d’être avec en toile de fond la tradition vaudoue et un répertoire riche d’une dizaine de rythmes. La qualité de son chant pourrait lui permettre de vivre une carrière à l’égale de la chanteuse capverdienne Cesaria Evora. C’est certainement une des artistes les plus authentiques des Tambours Croisés depuis leurs débuts. Elle a aussi collaboré avec la compagnie Ayikodans et des artistes de renom, parmi lesquels le groupe de mizik rasin, « Racine Mapou de Azor ».

 

Jackson Saintil (tambours) :

Jackson Saintil a commencé à jouer du tambour dans les cérémonies vaudoues dès l’âge de 5 ans. Depuis de nombreuses années, il fait maintenant partie des rares percussionnistes qui peuvent vivre du tambour, à la fois comme musicien et professeur. Il est notamment responsable des tambours d’Ayikodans, compagnie de renommée internationale, depuis 2000. Il enseigne également le tambour aux enfants de l’Orphelinat des Petits Frères et Sœurs depuis plus de vingt ans. Il a collaboré avec de nombreux artistes haïtiens, tels que Emeline Michel, Luck Mervil, Fabienne Denis ou encore RAM.

 

HaÏti / Canada

 

FOCUS NOUVELLE ARTISTE 

 

Rhonie_d_sir_-_danseuse-1448038887

 

Rhodnie Désir (danseuse)* Toujours dans le respect des racines et le désir d’évolution, une danseuse et chorégraphe,  rejoins pour la première fois la troupe des Tambours Croisés. Son parcours est en tout point similaire à celui des Tambours, de part son travail sur l’afro-descendance que son choix artistique de se produire avec pour seul accompagnant… un tambour ! Canadienne d’origine haïtienne, elle est la passerelle entre la modernité de l’Occident et les traditions de la Caraïbe et du tambour.

 

 * Nouveaux artistes

                                                                                                                    

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Globalement, la collecte sera considérée comme un financement à part entière, permettant au projet des Tambours Croisés d'exister, et plus particulièrement à l'achat des billets d'avion, qui correspond dans le budget, à environ 30% du montant des dépenses.

 

Des subventions des Ministères d'Outre-Mer et de la Culture, certains conseils régionaux, des organismes professionnels, et des municipalités constituent la majorité de nos financeurs. 

 

Si l'objectif est atteint, le montant de 13 000€ représentera 5% du budget total.

Les fonds supplémentaires pourront par ailleurs pallier à l'éventuel retrait de certains partenaires qui par conséquent pourrait entrainer la disparition des Tambours Croisés

Dans le cas où le montant de la collecte serait atteint, les fonds supplémentaires seraient consacrés à monter plus d'ateliers pédagogiques pour les enfants, et en inviter un plus grand nombre aux différents spectacles. 

 

Edition 2014

 

 

 

 

Thumb_thierry_avatar-1448054271
Thierry Nossin

Créateur et coordinateur du projet, Thierry NOSSIN officie depuis 40 ans à la reconnaissance des musiques du monde. Producteur d'artistes et d'événements (plus de 450 dont 3 festivals), il a, entre autre, participé à l'encadrement de la Maison du Bèlè de la Martinique de 2003 à 2008 et a codirigé le festival Bèlè Mundo. Ce passionné infatigable a... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
GO ! GO ! GO !
Thumb_default
Bravi ! W la musique ! J’espère vivement que le projet continuera encore et encore
Thumb_default
et que résonnent fort ces Tambours croisés !