Magazine thématique indépendant qui fait dialoguer la philosophie, les sciences et les arts visuels.

Large_gif-1444292367-1444292392

Présentation détaillée du projet

Les yeux brouillés c’est :

 

- Un magazine curieux qui ouvre un espace de réflexion pluridisciplinaire autour d’une thématique par numéro

- Un corpus d’articles philosophiques, scientifiques et littéraires, qui jouent sur le mélange des genres, des discours, des références…

- Une vitrine artistique qui laisse autant de place aux artistes émergents qu’aux artistes reconnus

- Une porte ouverte aux jeunes auteurs pour la rédaction d’articles et de nouvelles

 

 

PHILOSOPHIE | SCIENCES | ARTS VISUELS

 

Le magazine est né de la volonté de créer un dialogue entre la philosophie, les sciences et les arts. Il s’inscrit dans une perspective unitaire qui vise à décloisonner ces disciplines trop souvent perçues comme incompatibles. En les confrontant autour d’un même thème, nous cherchons à faire oublier l’image d’une science insensible et impénétrable, et d’une philosophie élitiste, hermétique et stérile. Pour la majorité d’entre nous, science et philosophie produisent des discours illisibles, difficilement accessibles ; c’est pourquoi nous entendons valoriser ces derniers sous le spectre de l’image.

 

 

Les yeux brouillés #1 : Le rêve, le réel, l’illusion

 

Couvkkbb-1446119567

 

 

Simon McCheung, jeune photographe basé à Londres, nous accorde le privilège d’utiliser une de ses photographies pour illustrer la page de couverture du premier numéro. 

 

On ne compte plus les artistes qui explorent cette thématique. Une scène de David Lynch, une sculpture de Ron Mueck ou une installation de Fabian Bürgy suffisent à faire émerger une réflexion philosophique profonde sur l’univers du rêve et la définition du réel. Les œuvres présentes dans le magazine sont donc choisies pour faire écho aux idées philosophiques et scientifiques développées dans le texte. Certaines portent en elles le fondement d’un questionnement philosophique, de sorte qu’elles invitent elles-mêmes à la réflexion, et qu’elles stimulent l’imaginaire.  

 

Preskkbb22-1443110526

 

Texte__-1446659381

 

Photographie, peinture, sculpture, collage… Tous ces arts sont convoqués pour créer une résonance entre l'image et le texte. 

 

Le magazine se veut atemporel : il ne s’inscrit pas dans une époque bien définie et ne se présente pas comme un magazine d’actualités. Nous voulons faire des yeux brouillés un objet de qualité, qui se lit davantage comme un livre que comme un magazine.

 

Nous proposerons ainsi une série de nouvelles thématiques, illustrées par divers dessinateurs ; l’objectif étant encore une fois de créer une symbiose entre l’écriture et l’image

 

Preskkbb32-1443125449

 

Esther McManus, jeune dessinatrice londonienne, nous fait le plaisir d’illustrer deux nouvelles du premier numéro.

 

 

3d_-1443878362

 

 

 

Les yeux brouillés d’un point de vue technique, c’est :

 

- Environ 90 pages

- Un format 20 x 26 cm (légèrement plus petit qu’un A4)

- Une impression de qualité en quadri sur papier demi-mat (115 g),

couverture souple (250 g), pelliculage mat        

- Une reliure dos carré collé PUR

 

 

Qui sommes-nous ?

 

Directrice des contenus et de la rédaction : Marie Penavayre, titulaire d'un Master 2 en Histoire et Philosophie des Sciences

Directeur artistique et graphiste : Romain Quesnoy, architecte salarié 

 

Nos auteurs pour les articles et nouvelles du premier numéro :

 

Dominique Makowski : Neuropsychologue, psychothérapeute, doctorant en neurosciences (Université Sorbonne Paris Cité)

Simon Faghel-Soubeyrand : Etudiant en Master Neuropsychologie (Université de Montréal)

Pauline Dodet : Neurologue à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris)

Ludwig Crespin : Doctorant en Philosophie des Sciences (Clermont-Ferrand 2)

Quentin Ruyant : Doctorant en Philosophie des Sciences (Rennes 1, Université catholique de Louvain).

Pauline Desiderio : Doctorante en Esthétique (Paul-Valéry Montpellier 3).

 

Eloise Allayrangue (Toulouse)

Christophe Michalon (Paris)

François Tastet (Bordeaux/Paris)

 

Nos dessinateurs :

 

Esther McManus (Londres)

Alex Turpault (Angoulême)

Cyril Doisneau (Montréal)

Mehdi Beneitez (Bordeaux)

Jean-Yves Fauconnier (Paris)

 

Notre invité : Nathan Walsh, peintre anglais hyperréaliste. 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons établi avec un imprimeur un devis s'élevant à 2040 euros pour l’impression de 500 exemplaires. Si l’on ajoute à cela le coût et l'envoi des goodies (700 euros) et la commission prélevée par KissKissBankBank (8%), on arrive à un total d’environ 3000 euros.

 

Diagramme2-1443127843

 

Les goodies que nous proposons sont le fruit d’une collaboration avec la talentueuse Esther McManus, la marque parisienne MAMAMA et un imprimeur bordelais.

 

Le magazine sera distribué dans plusieurs points de vente (librairies, concept-stores...) à Bordeaux, Paris, Lille, Nantes, Toulouse et Montpellier. Précision importante : nous ne touchons rien à titre personnel. Toute l'équipe est bénévole et les bénéfices seront entièrement réinvestis dans le financement du prochain numéro. 

 

Si par bonheur la cagnotte est validée, nous nous engageons à vous offrir le magazine le plus exigeant, le plus curieux et le plus soigné qu’il nous est permis d’espérer.

Si par miracle la somme espérée est dépassée, nous réinvestirons dans le financement du prochain numéro et/ou dans l’augmentation du nombre de tirages.

 

Nous souhaitons renouveler les contributions pour chaque numéro. N’hésitez donc pas à nous glisser vos petits mots doux ici :

lesyeuxbrouilles.contact@gmail.com

 

Site officiel

Facebook

Twitter  

Thumb_logo_3-02-1443017518
Les yeux brouillés

Les yeux brouillés est une association qui vise à diffuser la culture philosophique, scientifique et artistique, à travers la publication d'un magazine thématique.

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Sur KissKissBankBank puis-je contribuer à plusieurs projets à la fois ?

Oui. Vous pouvez vous constituer un « portefeuille » de projets.

+ Puis-je participer anonymement ?

Oui, vous pouvez utiliser un pseudo sur votre formulaire d’inscription. Vous pouvez également décider de ne pas rendre public le montant de votre contribution.

+ Puis-je cacher le montant de ma contribution ?

Oui, vous pouvez le faire lors du paiement en cochant la case “Je souhaite cacher le montant de ma contribution” sous le montant que vous indiquerez.

+ Puis-je annuler mes contributions ?

Oui quand vous le souhaitez tant que l’objectif de la collecte de fonds du projet n’est pas atteint.

+ Puis-je changer le montant de ma contribution ?

Oui, mais seulement avant la fin de la campagne. Allez sur la page du projet que vous avez sauvegardé et cliquez sur "Gérer votre contribution". Entrez le montant que vous souhaitez sauvegarder pour ce projet. Vous serez débité que de la différence.

Par exemple:

Vous avez déjà relance de ce projet pour 30 €.

Vous souhaitez contribuer pour 50 € de plus.

Entrez € 80 lorsque vous cliquez sur «Gérer votre contribution".

Vous serez débité que de 50 €.

+ Que se passe-t-il quand un projet n’atteint pas l’objectif de sa collecte de fonds sur KissKissBankBank ?

La collecte n'est pas validée et le créateur ne reçoit pas les contributions. Les contributeurs (kissbankers) sont remboursés à hauteur de leur contribution.

C’est malgré tout très souvent le point de départ d'une nouvelle étape pour le créateur de projet. En effet, le fait d'avoir fait naitre officiellement son projet sur KissKissBankBank, lui confère l'énergie de le développer via d'autre biais que le crowdfunding.

Derniers commentaires

Thumb_default
Vas-y Yoan
Thumb_1052540_4279956215838_758225541_o-1447966326
Courage ! Bisous Léo
Thumb_default
"jsuis tellement contente d'être ici" Céline Dion