AIDEZ NOUS à financer 1 journée de RENCONTRE hip hop à Nantua ! L'objectif : FAIRE BOUGER la réalité locale, aussi méconnue soit-elle..

Large_leveleve

Présentation détaillée du projet

Loin des banlieues des grandes agglomérations, loin des regards et des projecteurs médiatiques, des petites communes comme Nantua ne sont pas les "clientes" habituelles de la culture hiphop et des arts qui en découlent et pourtant...                   

 

…la petite commune de Nantua, d’environ 3000 habitants, connait ses propres problématiques : une précarité grandissante d'une partie de la population locale (la part des populations à « bas revenus » est quasiment le double que celle du reste du département), la présence d’un quartier (le Mont Cornet) excentré qui concentre les difficultés ; en cela la naissance et la pérennisation d’une véritable fracture sociale entre les habitants concerne tout le monde depuis plusieurs années : les jeunes et les moins jeunes, les hommes et les femmes, se différencient et différencient leurs activités, leurs fréquentations, leurs lieux d'habitations, selon des critères économiques, ethniques, de genre ...

A Nantua toujours, les jeunes représentent une part importante de la population quand bien même les événements et animations pour ce public se font rares voire inexistantes depuis des années.  

  

L’idée est donc née : comment convier le plus de monde possible à participer à un même événement et recréer, ne serait-ce que le temps d’une journée, une atmosphère d’échange, de « FAIRE ENSEMBLE » et de convivialité dans un  contexte aussi particulier que celui de Nantua ?

 

Tout d’abord, en s’appuyant sur des nouveaux supports localement : les arts qui découlent de la culture hip hop comme la danse, l’une des plus anciennes formes d’expression artistique du mouvement.  

 

 Oyonnax, commune voisine, l’association Amal’game, a déjà fait le pari que le hip hop et la danse hip hop notamment, pouvait constituer de par ses origines, un excellent moyen d’expression  pour des personnes qui ne trouvent pas la place de s’exprimer ailleurs, pour des jeunes qui ne partagent pas forcément les codes que la société leur a imposé, et qui, parfois même, ont vu leurs conditions de vie les exclure, purement et simplement de celle-ci.

 L’idée n’étant pas de recréer un entre soi ou de s’adresser uniquement aux franges les plus fragiles de  la population, l’association Amal’game, fait l’effort de se rendre aussi auprès de publics plus « favorisés » et de faire se rencontrer les différents publics. 

Des quartiers d’Oyonnax, dont est originaire son représentant Ali Achabar, l’association bouge dans tout le département pour se rendre au contact des jeunes, amateurs de danse ou débutants curieux, de tous les milieux, dans un esprit de transmission, de mixité et d’échange.  

 

 

 

C’est bien ce temps d’expression et de partage qu’Amalgame souhaite faire venir à Nantua dans le cadre de l’organisation d’un grand Battle hip hop, pour petits et plus grands, pour initiés et non-initiés, le temps d’une journée conviviale et festive !

 

 

 

 

                A Nantua, l’association AMEP (Association pour la Mixité et l’Education Populaire) qui est toute jeune puisque née en 2012, a elle aussi prit comme objectif premier de rassembler localement.

Non pas par la danse hip hop cette fois mais par le biais de l’éducation populaire au sens large, soit par l’utilisation de supports très divers et par l’apport d’outils pratiques et théoriques aux personnes qui en sont le plus dépourvues, mais aussi à celles qui souhaitent simplement participer des temps d’apprentissage collectifs, des temps ludiques et de rencontre. 

Ainsi, l’AMEP s’est déjà lancée dans différents projets autour de la mise en place d’un jardin collectif, de séances de soutien scolaire, de temps de jeux parents/enfants autour du projet « Récré en famille » et l’ouverture d’un local associatif.

 

 

 

 

L’AMEP s’adresse alors à un panel très large de populations : les enfants de l’école primaire publique de la

commune, leurs parents, les jeunes du quartier du Mont Cornet, les habitants de Nantua d’une manière plus générale. Les bénévoles de l’association sont d’ailleurs représentatifs de la diversité de son public : jeunes travailleurs, étudiants, retraités, travailleurs sociaux… tous contribuent à la réalisation et la poursuite des projets.  

              .                                                                                              

 

 

Dans le cadre du projet LEVE-TOI ET DANSE, l’AMEP souhaite proposer autour d’un Battle hip hop, d’autres temps d’échange et conviviaux par la mise en place d’ateliers courts en fin d’après-midi, en lien avec le mouvement hip hop ou non.

 

Initiation break dance, initiation platines, initiation graff, atelier Slam, atelier Xbox dancing (en partenariat avec l’association « Ain pour tous » de Nantua), initiation au free-style soccer. 

 

 

Ce temps de rencontre se clôturera par des démonstrations et performances en début de soirée : graff, danse, slam… puis par des concerts de qualité : Zéro Ain D (groupe de rap local), Nombre d’or (rap de Bellegarde, ville voisine), Asmateek flies (ska, Bellegarde), Soul Sonic (Reggae, St Etienne)                   

https://www.youtube.com/watch?v=hOfvYxS5af8

https://www.youtube.com/watch?v=smhw7qnlLFE

 

                                                                       

Le tout sera enfin à PRIX LIBRE pour que la barrière financière n’en soit justement pas une!  

 

 

L’objectif est de rallier LES JEUNES de Nantua et ses alentours, de LES IMPLIQUER RÉELLEMENT, pour préparer l’ événement ou donner un coup demain le jour J.

                                                                                                          

 

Dans cette idée aussi, la participation de parents de Nantua pour la confection de plats de la

 

buvette/snack (+ confection de "desserts du monde"), ainsi que le partenariat avec le dispositif

 

DDAMIE (Dispositif d’Aide aux Mineurs Isolés Étrangers) pour l’atelier Slam  (préparation d’un

 

texte en amont et démo durant la journée), aide à l'organisation en général, participe de l’ESPRIT

 

D'OUVERTURE  de cet événement à tous!!!

   

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

Pourquoi nous avons besoin d’argent :

 

Les organisateurs de la journée (y compris de certains ateliers) sont tous des bénévoles qui ont consacré un temps important à la mise en place d’un tel événement. Mais si nous fonctionnons au maximum avec le principe de la "récup", du "bidoullage", nous voulons également faire appel au maximum à des produits locaux voire biologiques quand cela est possible.

 

Notre budget prévisionnel est de 4010€.

 

Les associations fourniront un apport personnel à l' événement qui devrait avoisiner les 1500€.

 

Les partenaires,  pour la plupart, ont eux aussi eu la gentillesse de participer à moindre coût (défraiement unique).

 

La buvette/snack et l’entrée prix libre devraient, on l’espère, couvrir au minimum les frais d’achats de fournitures pour la journée, c'est-à - dire  :

Boissons (jus de fruits pomme, poire, sirops, bière, vin) en provenance de l'artisanat local et de l'agriculture raisonnée ou biologique = 800€

Repas (condiments et légumes bio et locaux dont pommes de terre pour frites maison, remboursement aux familles participantes des  frais liés aux "desserts du monde" confectionnés par leur soin, un plat malien au caramel et cacahuètes fait par les jeunes du dispositif DDAMIE) = 700 €.

Lots pour le Battle (pour les deux premiers puis goûter/repas et boissons offertes pour tout les participants)  : 3 enceintes bluetooth, 3 clé usb 8Go et housses de protection = 150€  

 

Il nous reste encore à payer les groupes même si le défraiement est aussi la règle (900€), les partenaires « logistiques » (2 personnes pour la sécurité incendie, deux ingénieurs pour  son et lumière =800€), le défraiement des intervenants pour les ateliers (500€) ainsi que le matériel nécessaires aux ateliers et à la déco (en plus de la récup) : bombes de peinture, peinture, masques, gants... = 260€

 

De plus, le collectif Pushka (collectif Lyonnais d’aide à la création collective et indépendante) se propose bénévolement de nous aider à monter une vidéo de la journée mais ses membres doivent louer du matériel pour l’occasion, ce qui reviendrait à une centaine d’euros supplémentaire.

   

En termes de budget prévisionnel, il nous faudrait donc env. 1000€ supplémentaires pour équilibrer les coûts et apports financiers et ne souhaitons pas revenir sur le fonctionnement à Prix libre qui selon nous, est primordial dans un tel événement.

 

Thumb_lted
Sarah

Association AMEP Association pour la Mixité et l'Education Populaire, Nantua 01. Association Amal'game, association de danse hip hop et d'éducation populaire, Oyonnax 01.

Derniers commentaires

Thumb_lted
NOUS Y SOMMES ARRIVES ET C'EST GRÂCE A VOUS, ALORS MERCI A TOUS POUR VOTRE AIDE ET VOTRE SOUTIEN!!! L'équipe de l'AMEP et d'Amal'game.
Thumb_default
Une excellente journée et de très bons concert
Thumb_default
Une première édition vraiment très bien réussi!! Un grand bravo à tous les organisateurs