Participez à la création d'une guesthouse en bambou + énergie solaire pour un tourisme respectueux de l'environnement aux îles Togean (Indonésie)

Large_lia-beach_visuel-projet-1453124494-1453124524

Présentation détaillée du projet

(Read this in English)

 

** [Mise à jour du 20/03/2016] **

 

Title-top-1455629415

Un immense merci à tous ceux qui se mobilisent autour de notre projet et qui nous encouragent. Nous sommes très touchés par toute cette vague de solidarité et d'énergie positive !

 

Nous sommes à 5 jours de la fin de cette campagne, et nous avons réuni suffisamment pour assurer le minimum vital : la construction de 2 bungalows en bambou, le forage d'un puits qui nous alimentera en eau douce, et la construction d'un ponton évitant aux bateaux d'abîmer la barrière de corail située dans la baie.

 

Un projet d'éco-tourisme alimenté par le soleil, c'est possible ! 

L'énergie solaire, c'est une étape de plus dans notre démarche écologiste. Une étape cruciale. Avoir recours à une énergie renouvelable (au lieu d'un groupe électrogène alimenté à l'essence) permet de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, principales responsables du changement climatique.

Il nous manque encore 1500 € pour y arriver.

 

Avec votre soutien, nous pouvons participer à l'effort mondial pour un avenir plus vert !

 

VOICI NOTRE VIDEO PROMO :

 

Marion&Epo LiaBeach Resort fundraisingwideo.co

 

________________________________________________________________

 

Lia Beach, c'est l'histoire d’un couple franco-indonésien qui croit encore qu'on peut changer le monde. 

 

Bientôt 4 ans que nous (Marion et Epo) nous consacrons bénévolement à EVERTO, association environnementale créée en partenariat par Marion aux îles Togean (Indonésie). Quatre ans que nous nous battons pour une prise de conscience écologique. Quatre ans que nous constatons chaque jour qu'en montrant l'exemple, le changement est possible. Lent mais possible.

Gandhi-everto-1452732897Title-01-1452720140

Les îles Togean, un archipel reculé aux fins fonds de la grande île de Sulawesi, en Indonésie (une petite Google Map pour vous aider).

Une région hors du temps, sans réseau portable, sans internet, sans routes, souvent sans électricité ni eau courante.

Une région dont la beauté coupe le souffle, située au cœur du Triangle de Corail.

Une région malheureusement touchée par des fléaux qui ravagent toute l’Asie du Sud-Est : les déchets, la pêche à la dynamite, et le tout plastique.

 

Title-02-1452717241

EVERTO œuvre à la protection de l’environnement et la création d’emplois dans ce domaine. Système de gestion des déchets, éducation environnementale et recyclage des déchets plastiques en sont les activités phares.  

 

Title-03-1452721058

Lia Beach est née d’un rêve et d’un challenge : nourris de notre expérience au sein d'EVERTO, monter un établissement hôtelier (un "resort") intime et respectueux de l'environnement (quelques bungalows en bambou posés sur une plage de sable blanc) afin de développer un tourisme responsable et social bénéficiant aux communautés locales, tout en réduisant notre empreinte écologique

Consultez notre site internet pour découvrir Lia Beach

 

Title-06-1452721248

Aux voyageurs en quête d’évasion, en dehors des sentiers battus.

Aux Robinson Crusoé, comme nous amoureux de la nature, qui pourront découvrir faune et flore aquatiques et terrestres de cet archipel aux paysages luxuriants.

Aux budgets petits et moyens, on ne monte pas un resort de luxe (ni une usine à touristes d'ailleurs).

Et surtout à tous ceux qui pensent que les petits ruisseaux font les grandes rivières et que c’est en donnant l’exemple qu’on arrive à faire changer les choses !

 

Title-04-1452721085

Nous mettons un point d'honneur à utiliser un maximum de matériaux provenant de sources locales.

Lia-beach-bamboo-1452733073

 

Le bambou comme matériau phare, roi de l'écologie :

- abordable et de qualité, disponible en grande quantité localement

renouvelable : le bambou pousse très rapidement (1,2 m / jour ou 1 mm / minute => peut être récolté au bout de 3 à 5 ans) et continuellement

- l'une des plantes qui absorbe le plus de CO2 dans l'atmosphère

- permet de sauver des arbres de la forêt tropicale

- crée de l'emploi et du développement dans les zones rurales  

 

Autres matériaux locaux

Bois flotté (mobilier et déco) 

Déchets plastiques ramassés par EVERTO (isolation des toits et déco)

Bois (structure sols et murs des bungalows) 

Feuilles de sagoutier (toitures) 

Rotin (joints de menuiserie) 

Pierres (salles de bain et fondations)

NB : nous utilisons environ 5% de ciment et de barres en acier (béton armé) pour la partie fondations.

 

Autres orientations éco-responsables

Energie solaire

Récupération des eaux de pluie

Tri sélectif des déchets et recyclage partiel

Fabrication de compost et mise en place d’un potager bio

Produits d’entretien & d’hygiène corporelle naturels faits maison

 

Title-05-1452721196

Notre projet se base sur le développement de l’économie sociale et solidaire et l'émancipation des communautés locales. Pour la conception des bâtis nous avons fait appel à des spécialistes bambou indonésiens (de Bali et Sulawesi Centre). Nous avons tenu à ce que leur intervention comprenne la formation d’une équipe locale aux techniques bambou, permettant ainsi aux artisans des Togean d’acquérir un nouveau savoir-faire

 

A l'avenir, nous allons inclure les communautés locales dans nos activités. Cela veut dire par exemple, acheter notre poisson aux pêcheurs du coin, faire appel aux habitants des villages environnants pour emmener nos clients en balade (sorties snorkeling, visite des îles). L’idée est de leur faire bénéficier de notre petite entreprise, pour qu’elles comprennent l’intérêt de protéger leur environnement.

 

Côté création d’emplois, nous recrutons également en local, et souhaitons offrir de meilleures conditions de travail à nos employés : salaires à la hausse, instauration de congés hebdomadaires et mise en place de l’épargne salariale. 

 

Title-center-01-1452868269

 

Reprendre et adapter aux Togean les techniques ancestrales de traitement et utilisation du bambou aux design et problématiques modernes s’est avéré bien plus difficile que prévu. 

 

Title-08-1452721323

Malgré toutes ses qualités, le bambou présente aussi des inconvénients de taille : il craint le soleil, l'humidité et les insectes xylophages comme les termites.

Les solutions modernes et/ou chimiques de traitement nous auraient permis de terminer rapidement ce chantier, mais nous avons préféré appliquer les techniques naturelles et ancestrales, qui sont aussi moins coûteuses.

 

Etape 1 : le trempage

Nous avons fait tremper notre bambou 3 mois en eau de mer afin de le renforcer et de le débarrasser de son glucose, qui attire les termites. Pour un trempage optimal, il faut au préalable percer à travers le centre des tiges sur toute leur longueur pour que le bambou ne flotte plus, puis les immerger dans la mer en les lestant et en les arrimant.

 

Etape 2 : le nettoyage

La vie marine s'installe progressivement sur le bambou en immersion (algues, mousse, coquillages, crabes, etc.). La couche pouvant être relativement épaisse, le frottage nécessite beaucoup d'huile de coude, donc de main d'œuvre.

Bamboo-cleaning-1452726804

 

Etape 3 : le séchage

En position verticale, à l'abri du soleil, de la pluie et de l'humidité du sol. Durée : environ 3 semaines pour obtenir un séchage à 70%, permettant ensuite de courber le bambou pour les besoins de la construction.

Voici notre "temple à bambous" (plus de 16 mètres de haut).

Bamboo-temple-1452726845

 

Title-09-1452721364Depuis plusieurs mois, nous nous consacrons au traitement de notre bambou, avec des équipes locales hébergées sur le site. Malheureusement la règle des 3 mois de trempage en eau de mer préconisée par notre architecte balinais ne semble pas être applicable aux îles Togean.

Nous l'avons appris à nos dépens, les eaux de l'archipel sont habitées par des tarets (sorte de termites de mer qui ressemblent en fait plus à des vers), qui creusent des galeries dans le bambou trempé depuis trop longtemps. Et 3 mois, c'est déjà trop.  

 

Résultat, une majorité de nos bambous a été touchée : seules 45 tiges sur 2148 ont été épargnées (celles sorties de l'eau prématurément).Termite-de-mer-1452726985

Nous venons de passer plusieurs semaines à ausculter chaque tige une par une, pour les classer suivant leur état. Il nous reste maintenant à déterminer, avec l'aide d'experts bambou venant de Tentena (région proche des îles Togean), le pourcentage réel de bambou utilisable. 

 

Title-center-02-1453549215

 

Etant les pionniers de la construction en bambou aux Togean, nous avons essuyé les plâtres du manque général de connaissance et d'expérience, entraînant une impossibilité d'anticiper les coûts de manière réaliste.

 

Si le bambou n’est pas un matériau cher, le long processus expliqué ci-dessus alourdit considérablement la facture, car devant être adapté aux îles : bambous non pas en plantations mais naturellement épars sur différentes îles, adaptation du planning à l’activité locale des rares habitants, conditions météo rendant parfois impossibles les déplacements, difficulté d’approvisionnement en matériel (environ 12h de trajet îles-continent)… Bref, les petits aléas et contretemps inhérents à ce type de travaux peuvent vite devenir des casse-têtes, même si on anticipe… Et c’est bien évidemment sans compter qu’une bonne partie de l’investissement a été mangé par les termites.

 

Ajoutons à cela une autre déconvenue : le puits d’eau douce que nous avons creusé en avril 2015 s'est transformé en puits d'eau salée, suite à la période d'extrême sécheresse dont a été victime l'Indonésie depuis l'été 2015. Nous devons donc envisager de creuser un nouveau puits.

 

Ainsi, du projet original de 5 bungalows et un restaurant, nous avons dû revoir à la baisse au fil des problèmes et des dépenses non prévues. Désormais nous ne construisons que deux bungalows.

A l'ouverture, nous louerons, en plus des 2 bungalows en bambou, les 4 chambres en bois construites provisoirement pour l'équipe d'artisans (nos "algeco" sauce Togean), et proposerons un espace repas basique (mais abrité) sur la plage.

 

Title-11-1452721446

La partie fondations et structure des sols et murs pour nos 2 bungalows a été faite en novembre - décembre 2015. Nous avons également démarré la construction des salles de bain et de la fosse septique.

 

Construction-1452726887

 

Il nous reste maintenant à réaliser la partie bambou : charpente, revêtement des murs, mobilier. Puis à poser les toitures en feuilles de sagoutier et à creuser un deuxième puits.

Visitez la page Facebook de Lia Beach pour voir plus de photos du chantier.

À quoi servira la collecte ?

A finir de construire deux bungalows pouvant accueillir deux personnes chacun, et à nous approvisionner en eau douce.

 

Nous avons déjà financé nous-mêmes une très grande partie du projet : achat et nettoyage du terrain, creusage du puits et système de pompage, achat du groupe électrogène, construction des "algeco" + cuisine et sanitaires provisoires pour la période des travaux, prestation de l'architecte, approvisionnement en matériaux, outils... ainsi que tous les ouvriers locaux participant aux divers travaux (du traitement des bambous à la construction des fondations en passant par les travaux d’aménagement du site).

 

Mais cela ne suffit pas pour nous permettre d'ouvrir nos portes.

 

Title-12-1452721472

Les postes budgétaires de la collecte :

Finalisation des 2 bungalows (bambou, artisans...) : 4000 € 

- Intervention de forage pour nous alimenter en eau douce : 1000 € 

Equipement des 2 bungalows : 1000 € 

 

Au total, 6000 € pour nous permettre de mener à bien notre projet. Notre objectif est de pouvoir ouvrir Lia Beach au printemps 2016, de façon à pouvoir générer rapidement des revenus et tenir nos engagements auprès des habitants qui rejoignent le projet. Nous sommes si près du but !

 

Title-13-1452721503

Ce serait super chouette !

Nous pourrions démarrer plus confortablement et tendre vers le projet initial :  

Construction d'un ponton avançant sur la mer (évite aux bateaux visiteurs d'abîmer la barrière de corail) : 1400 € 

Equipement en panneaux solaires : 3000 €

Création d'un potager bio : 400 € 

Achat d'un second bateau (nécessité de cale sèche pour le 1er) : 1500 €  

Construction des extensions (resto & bungalows supplémentaires) : €€€ ! 

 

Title-14-1452721545

Ensemble, nous pouvons donner vie à Lia Beach et permettre d’amorcer un changement écologique nécessaire aux îles Togean. On sait qu'en donnant l'exemple, d'autres nous emboîteront le pas.

 

Nous on y croit encore, et vous ?

 

Merci-1453107227

Thumb_marion-epo-1452731655
Marion & Epo

Marion, Française, voyageuse, passionnée, optimiste et amoureuse de l'Indonésie. Il y a bientôt 4 ans j'ai crée aux îles Togean EVERTO, une association luttant pour la protection de l'environnement. Epo, Indonésien, rieur, fan de plongée, enthousiaste, et attaché à mes racines îliennes. Je travaille depuis plusieurs années dans le secteur du tourisme... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Où puis-je trouver plus d'informations sur l'association EVERTO ? / Where can I get more information about the EVERTO organization?

EVERTO est une association humanitaire à but non-lucratif, ayant pour but la protection de l’environnement et la création d’emplois éco-responsables aux îles Togean, Sulawesi Centre, Indonésie.
Le site internet d'EVERTO - www.everto.org est momentanément inaccessible .
Vous trouverez un grand nombre d'informations sur la page Facebook de l'association à l'adresse suivante : http://www.facebook.com/EverybodyForTogean
------------------------------------
EVERTO is a non-profit organization working in environmental protection and creation of eco-responsible jobs in the Togean islands, Central Sulawesi, Indonesia.
The EVERTO website being - www.everto.org is currently unavailable
You'll find more information on EVERTO's Facebook page:
http://www.facebook.com/EverybodyForTogean

+ Où vous approvisionnez-vous en bambou ? / Where do you get your bamboo supply from?

Nous trouvons notre matière première, le bambou, localement, c'est-à-dire aux îles Togean, à proximité de notre terrain dans un rayon de 15 km environ, sur l'île Waleakodi ou sur des îles voisines.
------------------------------------
We get our raw material (bamboo) locally, which means in the Togean islands, in about a 15-km radius from Lia Beach, wether on Waleakodi (the island where our land is) or on neighboring islands.

+ Combien de personnes (main d'œuvre locale) employez-vous pour la construction des bungalows Lia Beach ? / How many local people do you hire to build the Lia Beach bungalows?

Lia Beach embauche plus d'une trentaine de personnes sur le projet (du traitement du bambou à la finalisation des bungalows en passant par l'aménagement du terrain), habitant toutes les îles Togean sauf les 3 experts bambous (assurant la formation aux techniques bambou), originaires de la région de Tentena (à environ 200 km).
------------------------------------
Lia Beach hires over thirty people on the project (from bamboo treatment to completion of bungalows, and including site settlement works), all of them living in the Togean islands, except for the 3 bamboo experts (in charge of the training to bamboo techniques), who are from the Tentena area (about 200 km away).

+ Puis-je avoir une idée du délai d'envoi de ma contrepartie ? When will I receive my reward?

Tout d'abord, compte tenu de la distance, veuillez nous excuser si les délais sont plus longs car nous sommes situés dans un coin du monde où les moyens de communication sont plus lents. Voici notre échéancier estimé pour les envois des contreparties :
- envoi par email (ex : ebook photos) : mars et avril 2016
- envoi de carte postale des îles Togean : avril 2016
- autres envoi par voie postale (sac, livre photos etc) : mai et juin 2016
------------------------------------
First of all, given the distance, accept our apologies if shipping delays are longer, since we live in a very isolated area, where communication means are slower. Here's our estimated deadline for sending the rewards:
- by email (eg: photo ebook): March and April 2016
- postcards from the Togean islands: April 2016
- other items sent by mail (bags, photo book, etc...): May and June 2016

+ Pourquoi les habitants des îles Togean n’utilisent pas le bambou qui pousse chez eux pour leurs maisons ? Why is bamboo not commonly used to build houses in the Togean islands?

En effet, il s'agit de réimplanter les techniques ancestrales du bambou aux îles Togean. Si l'utilisation du bambou se vérifie pour des petits objets usuels comme les échelles, depuis longtemps les habitants construisent en bois car c'est plus simple à travailler.
------------------------------------
It is indeed about reestablishing traditional bamboo techniques in the archipelago. Bamboo has actually been used for objects (ladders, ashtrays...), but locals tend to use wood for construction because it's easier to work with.

Derniers commentaires

Thumb_default
Calino bravo les jeunes un petit coup de pouce pour votre projet continué annie Bernard
Thumb_default
Better late than never, je 'rejoins' enfin le projet. Bon courage, vous forcez l'admiration!
Thumb_default
Bien le bonjour à vous et de gros bisous du ch'nord! Alexis et Carlyne