Soutenez la dernière création de la Cie Kaëllys, "Libellules de l'ombre" !

Large_test_kiss-1414957735

Présentation détaillée du projet

 

Musique du teaser : Ôlafur Arnalds

 

A propos

 

L’un des plus grands intérêts de la vie n’est-il pas de découvrir ce qui se dissimule sous la carapace des autres ? Percer cette façade illusoire que nous prenons pour réalité… 

Accéder au vrai. 

 

Seconde peau, masque, carapace… tant de termes derrière lesquels l’être peut se réfugier. 

Arme ou bouclier , beaucoup la façonnent jour après jour et s’en trouvent enclin à la solitude. 

D’autres, dont la sensibilité transparaît aimeraient, au contraire, s’y envelopper. 

Quant’à ceux qui en ont conscience, ils gardent peut-être, le désir secret de s’en détacher. 

 

A L’instar de la libellule, symbole de la transformation, qui à la fin de sa vie enlève cette dernière peau pour enfin révéler ses vraies couleurs, ce trio chorégraphique met en scène les différents aspects de cette réalité.

 

Affiche_kiss-1414320334

 

Note d’intention :

 

A travers mes recherches sur ce magnifique animal, je me suis rendue compte que l’on pouvait aisément le comparer à l’être humain. En effet, elle évolue tout au long de sa vie et ce, jusqu’à la mue imaginale où elle se libère, enlève son masque et dévoile sa vraie nature. 

Chez les amérindiens, l'enseignement de la libellule dit qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Etre à l’affût des illusions externes ou personnelles. Elle invite à plonger plus profondément dans ses sentiments et se libérer de notre carcan.

 

Dans notre société actuelle, cette carapace joue un rôle important dans les relations humaines. C’est pourquoi je me suis intéressée au rapport que nous avons avec cette dernière ainsi qu’à la façon dont nous l’ôtons pour entrer réellement en contact avec autrui.

 

 

Artistes-1414343232

 

 

 

Delphine Mangin - chorégraphe & danseuse

 

À l‘âge de 14 ans, elle entre à l’IDFP Kim Kan et se forme auprès de professeurs jazz, contemporains et classiques tels Patricia Delon, Cathy Bisson, Cécile Deschâtre, Béatrice Buffin, Dimitra Karagiannopoulou. Lors de sa dernière année, elle entrera dans la Cie IDFP Kim kan.

Elle se perfectionne ensuite auprès de Julie Sicard, Dominique Lesdema,... et obtient son diplôme d’état de professeur de danse.

Riche de ses expériences dans diverses compagnies, elle développe son style et accorde une importance toute particulière à la musicalité. 

Elle crée en 2011 la Cie Kaëllys. 

De par son intérêt pour différentes formes d’art, elle recherche, dès sa première création, à allier la danse et le théâtre (« Je est un autre »). Elle poursuit dans cette idée en 2012 avec le spectacle « Déviance des sens, la rencontre d’Helen Keller » qu’elle crée avec une comédienne, Anne Bastien.

Forte de ses rencontres et souhaitant approfondir son identité chorégraphique, naît en 2013 un nouveau projet solo, « Ritournelle », puis en 2014 le trio

« Libellules de l'ombre ».

 

 

Julia Laridon - danseuse

 

Elle commence à étudier la danse classique puis entre en formation à l’école Rick Odums à Paris durant 5 ans, elle continue à se perfectionner techniquement en suivant des cours réguliers en moderne et en contemporain au Studio Harmonic à Paris.

Son parcours se caractérise par un double cursus en psychologie avec un réel intérêt sur la fonction du corps et sur le travail des émotions. Diplômée en tant que psychologue, elle anime des ateliers de danse-thérapie en milieu hospitalier.

Depuis 2007, elle a dansé pour Les Ballets Temidem, la compagnie Desacorps, la compagnie JCM et rejoint la compagnie Kaëllys en 2013.

Depuis 2011, elle organise le festival chorégraphique « Evi’danse » favorisant des échanges artistiques amateurs et professionnels, avec un travail axé sur l’expression et la diversité du mouvement.

 

 

Anne Perrière - danseuse

 

Après un cursus de danse classique au Conservatoire elle se forme aux techniques moderne et contemporaine auprès de Corinne Lanselle, Thierry Verger.

En 2003, elle fait ses premières scènes avec la compagnie TVNK. Trois ans plus tard, elle part pour New York où elle fréquente la New Dance Group school et la Alvin Ailey school. Retour à l’institut International de Formation Professionnelle Rick Odums Paris pour deux ans de perfectionnement .

Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de danse classique, elle enseigne en Conservatoire de la région parisienne, à l’Institut Stanlowa Paris et à l’Atelier Bergson (92).

Danseuse pour le Modern Dance Ensemble, interprète et chorégraphe de Step back, en 2009, danseuse de la compagnie JCM, elle rejoint la compagnie Kaëllys en 2013.

 

 

Moi_2_kiss-1415031282

 

Guillaume Bonneau - compositeur

 

Guillaume est un enfant de la génération numérique et sa musique en porte naturellement la marque. En musique, ses débuts sont ceux de beaucoup d'adolescents : une guitare électrique, un peu de bidouille électronique, un certain talent pour le bricolage et la création de pédales d'effets, "très appréciées" de ses voisins.

Pendant ses études en électronique et informatique, il rejoint un big band où il découvre le plaisir de l'orchestration, de la création collective, de l'écoute mutuelle. Il s'initie à l'improvisation à travers le sound painting. 

Les années qui suivent lui permettent de découvrir qu'il préfère la synthèse audio et la musique assistée par ordinateur à son activité d'informaticien en entreprise. Il commence alors à créer des bandes son pour des projets multimédia.

Son style s'affirme. Il triture et mélange les styles : du vintage au moderne, sons de la nature ou ambiances urbaines, recours au sampling... Ses influences sont vastes : de Mulatu Astatke à Amon Tobin pour le son et d'un point de vue pictural, des arts premiers au street art. 

Il suit actuellement une formation en sound design. Parallèlement, il collabore à la création audio pour des jeux vidéo et à la réalisation de musiques à l'image pour des entreprises.

 

Music-1415030191

 

Preview des musiques du spectacle : Cliquez ici !

 

20140621-canon5d-img_2253__1_-1415205434

À quoi servira la collecte ?

 

Après plusieurs mois de recherches chorégraphiques, de répétitions et de représentations non rémunérées, nous avons besoin de vous pour permettre à notre spectacle de voir le jour dans sa version longue ! 

 

Ju_kiss-1415032539

 

 

Votre participation nous permettra de financer : 

 

- Frais de costumes : environ 850 euros

 

- La création d'un nouveau teaser vidéo : 350 euros

 

- Assurance : environ 180 euros

 

- Pourcentage prélevé par KissKissBankBank : 120 euros

 

 

Que financerons-nous si la somme de la collecte est dépassée ? 

 

-  Une partie des salaires des interprètes et du compositeur  

 

 

 

Thumb_cover-copiesite-1414959914
Cie Kaëllys

La compagnie Kaëllys se crée en 2011, à l’initiative de Delphine Mangin, danseuse et chorégraphe. De par son intérêt pour différentes formes d’art, elle recherche, dès sa première création, à allier la danse et le théâtre (« Je est un autre »). Elle poursuit dans cette idée en 2012 avec le spectacle « Déviance des sens, la rencontre d’Helen Keller »... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je vous souhaites tout le courage possible à toutes alors travaillez bien et que la force de la danse soit avec vous!!! Sabrina Fairfort. Directrice et Chorégraphe Cie Afro-Ka'Danse.