Créer Liberta, concerto pour harpe chromatique et ensemble de chambre, voilà l'essentiel de ce projet.

Large_kiss

Présentation détaillée du projet

J’ai commencé à composer il y a une dizaine d’années : des mélodies sur des fleurs, puis un opéra, et des pièces courtes de musique de chambre ou pour soliste.

Deux d'entre elles sont éditées; vous pouvez les découvrir par l'intermédiaire de  mon book.

 

Chaque pièce que j’ai écrite est une déclaration d’amour. Elle sont toutes dédiées à une personne particulière.

 

Les compositeurs ont un besoin vital de voir naître sur scène les partitions qu'ils écrivent. Voici ce que donne une partition rangée dans un tiroir:

 

Liberta_harpe_1er_kiss

 

Vous n'avez rien entendu? C'est normal!

Il faut réunir les musiciens, travailler, répéter ensemble,  pour que cela prenne vie.

 

L'ensemble Puncta, c'est qui?

 

Il s'agit de 21 musicien(ne)s professionnel(le)s : 16 sont des Pays de Loire, 5 de la Région Parisienne.

 

Ils (elles) ont été choisi(e)s pour la maîtrise de leur instrument, leurs qualités musicales et leur enthousiasme à se joindre à moi pour créer Liberta. 

 

Comment est venue l'idée d'un concerto pour harpe chromatique?

 

Ma rencontre avec François Pernel date de mai 2012, lorsqu'il a créé un air de mon opéra "Icare, l'héliotrope", et les premières notes de Liberta sont nées sur la route du retour...

"Liberta", le premier concerto pour harpe chromatique et orchestre du répertoire classique, dédié à François, harpiste aux multiples facettes, avec un sens musical qui entre en résonnance avec le mien. Il devine mes intentions, se glisse dans ma musique avec talent, en y ajoute sa petite touche personnelle. 

 

Fran_ois_kisskiss

 

Pour compléter le programme du concert  de création de «Liberta» (prévu à Angers les 12 et 13 octobre 2013):

 

- Vision d'un autre monde dans un nouvel Univers pour violoncelle solo avec Lucile Fauquet,

 

et des œuvres du répertoire classique :

 

- Le concerto pour piano KV415 de W.A. Mozart, un de ses concertos  «de souscription»;

- Le second mouvement du concerto pour trompette d'Henri Tomasi, avec harpe classique à pédales;

- «La création du monde» de Darius Milhaud, créé il y a 90 ans;

- Enfin, une composition pour harpe celtique de François Pernel.

 

Pascale

 

Pour diriger l’ensemble Puncta qui donnera vie à Liberta, il ne pouvait exister meilleur chef que Pascale Jeandroz, d’autre premier violon que mon ami depuis trente ans, Christophe Bianco, pour qui j’ai écrit le solo du second mouvement de Liberta, ou d'autre soliste pour le concerto de Tomasi que mon partenaire de musique de chambre le trompettiste Antoine Candela.

 

Antoine_et_christine

 

La souscription met en valeur, par ses contreparties, d’autres artistes qui vont créer spécialement pour cet événement : Bastien Subileau et Po-phok, qui illustreront les partitions d’« Incantation » et de «Liberta», Anne Corre, artiste céramiste et Alain Guillemot, maître-verrier, qui créeront des sculptures uniques,  un graveur sur verre, un atelier de broderie, "La belle ouvrage" et Pauline Cheyrouze, notre photographe officielle, qui sait si bien capter les regards.

À quoi servira la collecte ?

L'essentiel du budget est le salaire des musiciens, les charges sociales; s'ajoutent la location des partitions, la location de la salle, la fabrication des supports de communication, la Sacem, etc. Pour réunir ce lourd budget (35 000 € environ) diverses pistes de financement sont en route: souscription papier, sponsors, vente des places au public, concerts de soutien.

 

La collecte kisskissbankbank est l'une des pistes, et l'argent récolté servira donc à régler une partie de ce lourd budget.

 

Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra d'être plus tranquilles pas rapport aux autres pistes.

 

Pour exemple, 700 euros financent la location de la partition de Darius Milhaud, la création du monde.

Ou encore, 370 euros financent la fabrication des affiches, tracts, et flyers. Ou encore, engager un musicien d'orchestre pour tout ce travail coûte environ 1000 euros. 

 

Toutes les pistes sont aussi importantes les unes que les autres. Aussi nous comptons sur vous, kissbankers, et votre générosité nous est indispensable!

 

Alors, à votre souris, cliquez ! et vous pourrez dire: "c'est aussi grâce à moi que Liberta est né!".

 

Et si vous souhaitez être conviés aux concerts de soutien, laissez-nous un message. Ils se passent tous en Pays de la Loire.

Thumb_christine_jeandroz
Christine Jeandroz

Après mes études au Conservatoire National de Région de Grenoble (piano, violon, musique de chambre, harmonie, contrepoint, fugue) j'ai obtenu un Premier Prix de région de piano, une médaille de Vermeil de violon, et poursuivi mes études au CNSM de Lyon en classe d’accompagnement, puis auprès du maître Edson Elias (professeur au Conservatoire de Genève) ... Voir la suite