C'est un Projet Documentaire de 52 minutes sur le façon dont la liberté d’expression est utilisée par les médias au Cameroun. Il s'agit de connaitre ce qui ne fonctionne pas bien, d'en détecter les causes et de proposer des solutions.

Large_projet_libert__tof

The project

 Bien qu’étant fréquemment l’objet de critiques de la part d’observateurs de tous bords, la liberté d’expression au Cameroun est une réalité soutenue, entre autres facteurs, par un nombre constamment en hausse d’organes de presse, tant de la presse écrite, de la radio, de la télévision et internet qui produisent et qui diffusent à partir et en direction du Cameroun.

                 Photo_1350466428858-1-0

 

Un constat qui, de l’avis de plusieurs, est un arbre qui cache la forêt d’un malaise profond autour de la question de la liberté d’expression au Cameroun, plus particulièrement dans son volet médias. Dans ce débat sur la liberté d’expression au Cameroun, tandis que certain insistent sur les verrous notamment administratifs qui empêchent l’existence au Cameroun d’une liberté d’expression aux normes internationales, d’autres par contre s’intéressent aux dérives  suscités par une liberté d’expression tel que vécu au Cameroun. L’une des principales conséquences de ces dérives est la clochardisation du métier de communication le plus connu à savoir le journalisme.

 

Le projet est alors de réaliser un documentaire afin de toucher véritablement du doigt le problème, et de sensibiliser les principaux concernés et acteurs.

 

Les_armres_de_lonu

 

Le projet : " Liberté ou Libertinage ? " repondra entre autres aux questions de savoir :

 

1- Comment les camerounais jouissent ils de leur liberté d’expression notamment dans le monde des médias ?

2- Qui est journaliste et qui ne l'est pas au Cameroun ?

3- Quelles sont les causes des dérives des médias et quelles solutions ? 

4- Quel est le rôle, la responsabilité des pouvoirs publics ?

5- Qu'est ce que les professionnels de la communication eux même font pour remédier aux nombreux problèmes de leurs professions ?

 

Why fund it?

Un énorme travail nous attend. Votre soutien financera de manière prioritaire les salaires des techniciens qui auront la charge de ces différentes parties :

 

Location du matéiel 1200 €

Montage images 1300 €

Montage son et mixage 700 €

Etalonnage 500 €

Transports inter et intra urbain 1000 €

Traduction et sous-titrage 800 €

           TOTAL = 5500 €

Votre participation nous permettra d’aller au bout de cet projet, de cette aventure et de vous proposer un documentaire exigeant que nous espérons pouvoir présenter en juin 2013. 

 

Thumb_un_doigt3
Cleg

Le Groupe Cleg. Nous sommes un groupe composé de trois jeunes dont un journaliste,un monteur et un informaticien. - Boris AYISSI : Réalisateur - Monteur. Diplomé de la faculté d'art du spectacle de l'université de Yaoundé. - Parfait AKABO : Journaliste Diplomé d'état. - Léo MAMAN : Informaticien spécialisé en réseaux