Après plus d'un an de composition et de recherche musicale, Lieutenant vous parle de sa nouvelle aventure, ambitieuse et innovante!

Large_kiss_kiss_avatar2-1425561715

Présentation détaillée du projet

Après la parution de deux EP et des concerts sur de nombreuses scènes et festivals en Belgique comme en France, notre nouveau projet verra le jour à l'automne 2015. Nos horizons artistiques se sont multipliés depuis nos débuts, ce qui nous a permis d'approfondir nos recherches de sens musicaux en les joignant à d’autres dimensions créatrices. Ainsi, chaque membre du groupe a pu se laisser aller à la réalisation artistique formant une oeuvre collective

 

Le projet pour lequel nous sollicitons votre aide est une création multimédia comprenant un album de douze morceaux accompagnant et racontant un conte de douze chapitres écrit par Philippe Lecrenier, illustré par douze peintures, pensées par Pierre Mulder.

 

A la production artistique nous accompagnera Thomas Belhom (Calexico, Tindersticks, Giant Sand...), afin de polir nos diamants. De par son implication aux côtés d'artistes renommés, mais aussi dans sa carrière solo, nous nous sentons proches de l'aura créative qui l'entoure. 

 

 

Extraits du conte et photo d'une peinture

 

(...) Dans l’ombre du monde, les fils tenus entre ses doigts virevoltant dans les airs comme sur les touches d’un piano invisible donnaient vie à ses créations. Tristes, en colère, dans l’urgence, calmes, langoureuses, amoureuses, ensommeillées, volontaires ou fatalistes, elles partageaient l’intimité de Victor avec une petite touche de féerie juvénile. Calfeutré dans l’humilité que préserve le jeu de l’enfant solitaire, Victor se voyait roi, monarque de son royaume secret. Mais le plus admirable, chez ces marionnettes, est qu’elles jouissaient d’une magie dont étaient dépourvues toutes les autres. Elles accueillaient les âmes des vivants. Elles étaient si belles et si parfaites qu’elles constituaient de magnifiques résidences secondaires pour les esprits aventureux... (Chapitre 1)

 

(...) Les premières lueurs de l’aube perçaient péniblement la tempête et éclairaient le haut des immeubles agglutinés à l’est du port. Au loin, les déflagrations des balles et des bombes se réveillaient déjà et résonneraient sans répit jusqu’à la fin du jour. Mais Victor avait posé le regard ailleurs. Sa conscience l’attendait des milliers de kilomètres plus à l’ouest. Il s’était collé à la proue du bateau, ignorant la pluie et le vent, le torse penché au-dessus de l’écume des vagues qui venaient frapper comme pour la percer la coque du navire... (Chapitre 3)

 

Boat-1425572487

 

(...) Pour Victor, l’heure n’était plus à la résiliation. Il entrerait en résistance, seul, à sa manière. Il ne serait pas un observateur passif et désabusé. Il l’avait été toute sa vie. Il avait une idée, et il se sentait prêt. Ce soir-là, il attendit près de deux heures qu’Héra parvienne à trouver le sommeil au milieu de tout ce qui encombrait sa conscience. Il scruta son souffle, léger et silencieux. Il observa la houle paisible et lente de sa poitrine endormie et se perdit un instant dans un attendrissement contemplatif. La présence d’Héra avait cette capacité de renverser l’ordre des choses, de rendre le reste secondaire. Il pensa un instant à se recoucher, à laisser le monde s’écouler comme il le devait, à se laisser porter. Mais c’était justement pour se donner une chance d’y parvenir un jour qu’il devait partir. Il se souvenait de ces mois heureux passés dans la montagne. Les beaux jours s’enchaînant les uns après les autres. Il considérait ces jours avec tristesse, maintenant que le monde s’était retourné contre cette liaison naissante, le repoussant dans une impasse dont la seule issue consistait à enfreindre la seule promesse qu’il avait faite à Héra... (Chapitre 6)

 

(...) La nuit passa en un souffle. Chaque fois que Victor terminait une marionnette, il la posait près de l’âtre. Quand la grise clarté de l’aube pluvieuse glissa sur le pays, Victor terminait péniblement sa onzième fille de bois. Il était épuisé, mais satisfait de son travail. Il la posa à côté des autres, les observa, toutes immobiles, formant comme une petite escorte attendant ses ordres. Il esquissa un petit sourire humble et fatigué quand une ombre traversa son regard. Héra se réveillerait bientôt, remarquerait son absence, et s’en inquièterait. Il savait qu’elle le chercherait. Tous les autres, trop affairés à se surveiller ou à se battre, ne se soucieraient pas de sa soudaine absence. Mais elle, elle n’aurait de repos que quand elle l’aurait retrouvé. Il devait aller vite. Pour elle comme pour lui. Il n’avait pas beaucoup de temps. Il porta à nouveau son attention sur chacune des onze marionnettes. Elles étaient toutes identifiables. Victor s’était inspiré de onze visages qu’il avait ancrés dans sa mémoire... 

 

Dans le salon, qu’il divisa en parcelles imaginaires, il recréa les douze villes du pays. Il rejoua ce qu’il avait vu ces derniers mois, pour forcer les marionnettes à s’imprégner de sa mémoire, et espérer que les esprits des personnes concernées les investiraient plus facilement. Peu à peu, les marionnettes s’animèrent avec plus de facilité, anticipant les mouvements de Victor. Et puis l’une d’elles se mit à parler, et puis une autre, et encore une autre. Les onze avaient été insufflées de vie, et se reconnaissaient. Victor eut du mal à les retenir. Mais tant qu’il tenait les ficelles, il avait sur elles, qu’elles le veuillent ou non, une autorité qu’elles ne pouvaient pas contourner. Les heures passaient, et il luttait pour maintenir les esprits confinés, sans pouvoir mesurer l’incidence qu’il avait déjà sur le monde extérieur. Pourtant, le vent avait bien tourné, pour Victor... (Chapitre 7)

 

 

Les membres du groupe : 

 

VAN NGOC Laurent : Chant & Guitare - LECRENIER Philippe : Chant, basse & Piano MULDER Pierre : 

Chant & batterie - HARGOT Vincent : Chant, clarinette, guitare électrique - DEJASSE Anne-Claude

Chant & violon

 

Musiciens Additionnels : 

 

POTTY Aurélie : Violoncelle - AJANOHUN Ricardo : Violon - POLET Arnaud : Violon Alto

 

Les partenaires :

 

L'enregistrement et le mixage auront lieu entre mai et juillet au studio KOKO à Sprimont sous la houlette de

 

EYEN Laurent alias ROO : Production - BELHOM Thomas : Production Artistique

 

Management & Booking : 

 

DEHEZ Emy : Progress Booking

 

 

Singles précédents (2013)

 

  

 

À quoi servira la collecte ?

Le coût total atteint 18 000 euros (ce qui comprend notamment la location de matériel ; l'enregistrement, le mixage et le mastering ; l'engagement et le logement de Thomas Belhom ; les frais de graphisme ; le pressage ; les frais administratifs, les frais de gestion de la plate-forme Kisskissbankbank et le salaire des musiciens additionnels). 

 

Nous avons introduit des demandes d'aides à

- La Fédération Wallonie-Bruxelles

- La Province de Liège 

 

LIEUTENANT et KOKO Records ont investi 6000 euros de fonds propres.

 

Il nous manque donc minimum 4000 euros pour lesquels nous faisons appel à votre soutien

 

Une fois ce chiffre dépassé, chaque euro donnera une dimension supérieure au simple support CD, en l'accompagnant du conte en version livre illustré, ainsi qu'une potentielle édition vinyle

Il est important pour nous que le travail pour lequel nous nous acharnons soit présenté avec un packaging soigné et graphiquement travaillé.

 

Plus l'aide sera grande, plus le cadre qui entoure notre projet sera aussi élégant que sa toile de fond.

 

 

A noter qu'à partir d'une contribution de 10 euros vous recevrez une place pour un concert-release officiel de l'album qui aura lieu à l'automne 2015.

 

Thumb_kiss_kiss_avatar2-1425557197
Lieutenant

Depuis sa formation en septembre 2010, Lieutenant cultive la recherche de l’harmonie et de la mélodie pure et envoûtante. En invoquant des instruments comme le violon et la clarinette au service de chansons folks à plusieurs voix, le groupe s’est frayé un chemin entre des héritages rock, pop et classique, avec des timbres aux couleurs de l’Europe de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_kiss_kiss_avatar2-1425557197
4742€, soit 118% de notre objectif initial ! C’est grâce à vous ! Merci aux 118 KissBankers. A partir de vendredi, nous sommes partis pour 3 semaines de studio intensives, nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles. Nous revenons d’une résidence où les mains d’orfèvres de notre producteur artistique Thomas Belhom se font déjà sentir....! Merci à tous et on se voit très vite. L'équipe Lieutenant au grrrrand complet !
Thumb_default
Je suis LIEUTENANT ! ;-)
Thumb_default
Avec mon humble contribution de presque-dernière-minute, vous y êtes presque... ;) Bonne chance, on attend la suite avec impatience !