Ton temps de vie dépend-il de la ligne que tu as choisie ?

Large_titre_bonne_version-1430844246-1430844256

Présentation détaillée du projet

LIGNE BLANCHE

 

       Route_avecligne_v7-1430658514

 

 

PITCH

 

 

Ton temps de vie dépend-il de la ligne que tu as choisie ?

 

 

«  Sur cette ligne de ma vie, je marche. Je marche à en perdre la tête. Elle m’obsède, me fait du bien et me détruit à la fois. Elle devient mon but et ma destinée. Plus je marche et plus je ne vois plus l’intérêt de marcher. Quand je me retourne et regarde derrière moi, à part du vide, je ne vois rien. Je ne fais que de passer sur des lignes déjà tracées, pour disparaitre peu à peu, jusqu’à être oubliée des autres… »

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

 

Armande : 24 ans

 

                                    Capture_d__cran_2015-05-03___15.29.42-1430659794

 

Après un BAC L option cinéma, une ouverture théorique à la Sorbonne Paris 3 en licence puis en master cinéma audiovisuel, Armande a eu l'occasion de faire des tournages au sein d'une équipe, où certains bénévoles professionnels à la retraite participaient. Ils lui ont permis d'assouvir cette envie d'action et de développement personnel cinématographique. Au travers de l’association La toile d’Art Régnait, elle a pu réaliser certaines commandes, entre clips, bandes promotionnelles ou encore documentaires. Elle a fait aussi différents stages comme assistante monteuse pour une boite de court et moyen métrage « Nous même prod » et comme assistante de production pour « Aprile Productions » une boite de publicité. Récemment, elle a monté de vidéos pour la production « Besame Mucho » servant d’appui pour la présentation d’un futur film de Liza Azuelos. Elle souhaite aujourd’hui raconter sa vision du monde et transposer tous ses rêves en images.

 

Lara : 24 ans

 

                                   Capture_d__cran_2015-05-03___15.28.10-1430659746

 

Après un bac littéraire option cinéma-audiovisuel, Lara a passé un BTS Audiovisuel en gestion de production, puis une Licence en journalisme. Elle est actuellement en Master 1 de Marketing Art et Culture et a choisi de faire ses études en alternance afin de se plonger au plus vite dans sa passion. Durant sa première année de BTS, elle a travaillé comme assistante de production à La Bise au Chat (une société qui produit des courts et longs métrages), puis elle a passé trois ans chez AMP Visual TV (un prestataire télé), sur des plateaux d’émissions tels que Le Grand Journal, Le Petit Journal et 28 minutes. Elle est actuellement chargée de production chez TF1.

 

 

NOTRE HISTOIRE

 

 

       Capture_d__cran_2015-05-03___15.26.17-1430659616

 

Armande et Lara sont deux amies qui se sont rencontrées au lycée. Une amitié qui s’est créée autour d’une même passion. Pour être plus précis, elles se sont surtout rencontrées dans la pénombre d’une salle obscure… Une salle de cinéma ? Et bien non, c’était dans une classe de cinéma.

 

En effet, toutes deux avaient choisi de se rapprocher le plus tôt possible de leur passion et de prendre une option dès la seconde qui leur ferait découvrir l’envers du décor. Après la terminale Armande a suivi le chemin de la réalisation quant à Lara, elle a pris celui de la production et toutes deux se sont jurées qu’un jour elles feraient équipe pour mettre en scène les projets qui les faisaient rêver au lycée.

 

En 2013, elles ont donc montées une association, La Toile d’Art Régnait et aujourd’hui, elles veulent l’inaugurer en montant ensemble leur premier court métrage.

 

       Logo_bis-1430658896

 

 

POURQUOI KISS KISS BANK BANK

 

Nous avons choisi de financer notre projet avec un site de crowdfounding car nous voulions nous lancer dans cette aventure en communauté. Internet offre aujourd’hui la possibilité d’élargir son champ professionnel à travers le monde et de partager ses projets avec des personnes qui partagent la même passion que nous.

 

A l’heure des réseaux sociaux, du partage, du tweet, du like et du followers, il nous est donc paru logique d’inscrire notre histoire sur la toile.

 

Mais, au-delà de l’aventure humaine que propose Kiss Kiss Bank Bank, il y a aussi l’aventure financière dans laquelle un court métrage embarque son équipe car sans financement un projet ne peut aller très loin. Et comme faire du cinéma est à la fois une passion mais aussi un réel projet d’avenir professionnel, nous voulions pouvoir inscrire sur notre CV notre capacité à faire vivre un projet sur internet. Lever des fonds pour mener à bien notre projet certes, mais surtout lever une équipe de producteurs, d’internautes et de spectateurs pour vivre une aventure ensemble et commencer à tisser un réseau qui nous servirait de carte de visite.

 

C’est aussi un moyen de commencer à faire connaitre le projet, de montrer comment il grandi, pour ensuite pouvoir le diffuser dans des festivals et sur internet.

 

NOTRE PROJET

 

Synopsis :

 

Au travers d’un rêve, une femme va comprendre sa destinée. A son réveil, sa vie va changer. Elle s’obstinera et marchera sur la ligne blanche de la route. Les objets qu’elle trouvera sur son passage lui permettront de progresser et d’avancer…

 

 

Note d’intention :

 

Cette histoire est née au travers d’un récit que l’on m’a raconté. Un homme qui partait en ballade et qui ne se promenait que sur la ligne blanche de la route et même si il croisait des voitures, il ne s’écartait jamais de la ligne. Le conducteur le croisait toujours sur les mêmes routes. Je me suis donc posée beaucoup de questions. Quelle était cette obstination et le but de marcher sur cette ligne. Mais surtout où est ce qu’il allait ? Je n’ai jamais pu rencontrer cet homme, mais cette histoire m’a toujours fascinée.

 

Le court métrage durera environ 8 minutes.

 

J’ai commencé à faire des recherches sur la ligne blanche, ce qu’elle représentait et ce qu’elle inspirait aux gens, si c’était juste un tracé sur la route ou bien si on pouvait y voir une certaine symbolique, comme représentative de la vie et des chemins que l’on doit prendre.

 

J’ai choisi de m’inspirer de cette histoire racontée et de la retransformer à ma manière. Métamorphoser l’homme en un personnage féminin, pour y intégrer une certaine sensibilité mais aussi ce côté un peu magique de la femme seule et errante, qu’elle soit à la fois douce mais au bord du gouffre. Pouvoir se demander si elle existe vraiment ou si c’est seulement un spectre sorti de notre imaginaire. Elle ne parle pratiquement pas, elle ressent mais est aussi très fermée. Ses émotions passent au travers de sa gestuelle. Elle n’a pas de contact réel avec les autres personnages. Elle existe mais est transparente du regard des autres. Le personnage est habillé d’une robe blanche assez longue qu’elle raccourcira lors d’un de ses nombreux changements. A chaque objet sur sa route, son personnage évoluera. Elle sera de plus en plus fatiguée et marquée par les kilomètres qu’elle parcourra sur cette ligne blanche.

 

     Img_4886-1430659098

 

Les autres personnages sont seulement des apparitions qui l’aident à se guider. Ils représentent un moyen de la faire avancer. Elle rencontrera un funambule à son réveil et c’est en le voyant faire sa traversée qu’elle va reproduire ses gestes, non pas sur un câble mais sur la ligne blanche de la route.

 

Le rêve du début est quelque chose d’assez symbolique. Il lui permet de voir sans pour autant comprendre directement ce qui va se passer pour elle. Elle va voir tous les gens croisés sans pour autant les reconnaitre car ils seront beaucoup plus sombres, maquillés différemment. Une fois sortie de ce rêve, son parcours d’apprentissage commence. Suivant les objets qu’elle va récupérer, elle va évoluer et se transformer en fonction d’eux.

 

Les gens jettent beaucoup de choses sur les routes, on y retrouve un peu de tout, que ce soit des chaussures, aux livres, aux bouteilles, aux animaux écrasés ou parfois des objets hors normes. C’est au travers de ces objets qu’elle va évoluer. Ils vont la conduire jusqu’au dénouement final. Elle va récupérer beaucoup de choses sur ces routes et les accumuler chez elle. Pourtant seulement certain objets la fascineront et l’aideront à avancer.

 

Chacun des objets est retravaillé et fait main. Ils sont des éléments importants dans le film. Et ils se veulent à la fois beaux, détruits mais aussi esthétiques.

 

     Img_5244-1430659217

 

Les décors doivent être assez différents. Elle vit la plupart du temps sur les routes, il faut donc pouvoir les dissocier les unes des autres. Que ce soit un petit chemin de forêt, à une route de village, une route au milieu des champs ou encore traversant un pont. Il faut aussi prendre en compte les différentes lignes : blanches, pointillées etc. Sa façon de marcher sur cette ligne blanche dépendra de ces lignes, entre saut, roue, sur la pointe des pieds etc.  Son vrai lieu d'habitat se fera dans une pièce avec seulement au début une baignoire au milieu de la pièce qui lui sert de lit. Les objets s’empileront au fur et à mesure chez elle.

Cette pièce est construite spécialement pour le tournage. On ne pourra pas situer où elle vit puisque ce lieu n’existe pas. C’est une pièce aux murs gris, les meubles et les fenêtres sont construits de manière asymétrique comme certaines pièces dans les films d’expressionnisme allemand tel que Nosferatu de Murnau.

 

       Lieux_tournage-1430659309

 

La ligne devient son but, mais va aussi la détruire. La route devient son fil conducteur. Le personnage ne pourra plus vivre sans marcher le long d’une ligne, elle ne pourra plus s’en détacher. Sa destinée est comme toute tracée. Elle pense qu’il faut seulement suivre ces lignes pour savoir jusqu’où elles doivent la mener. Plus elle marchera sur ces lignes, plus elle s’effacera du regard des autres, jusqu’à disparaitre complètement.

 

Les inspirations s’étendent à la fois aux photographies de Kamil Vojnar ou Joshua Hoffine, à la façon de filmer de Leo Carax dans Mauvais Sang, au monde parfois décalé d’Emir Kusturica ou à l’univers fantastique de Tim Burton. Cette histoire est située entre la réalité et l’onirisme avec parfois des touches un peu fantastique.

Côté caméra, sur les routes, les plans seront assez fluides, entre travelling et panoramique. On doit pouvoir se concentrer sur elle, sur des parties de son corps mais aussi avec des axes de champs assez grands pour montrer sa solitude. Il faut pouvoir la suivre le long de ses trajets, l’accompagner dans ses mouvements mais aussi dans son évolution. Dans son habitation, les plans seront plus fixes, car elle n’y fera que très peu de mouvement. Il y aura aussi une séquence de time-lapse.

 

                        Capture_d__cran_2015-05-03___15.21.56-1430659341

 

Du point de vue de la lumière, elle doit être assez naturelle puisqu’on tourne la plupart du temps en extérieur mais il faut pouvoir aussi donner cet aspect onirique voir fantastique. Les couleurs doivent être intensifiées Il faut pour autant que le personnage bénéficie d’une belle image.

 

Au niveau de la musique et des ambiances sonores, elles sont indispensables puisque le personnage parle très peu. Il faut qu’elle accompagne à la fois son état d’esprit et l’ambiance dans laquelle elle est. Parfois lente dans ses moments de doute, mais aussi assez rapide dans ses instants plus brutaux. Le silence aussi garde son importance, il doit être aussi propre à cette ambiance de solitude omniprésente pour ajouter plus de profondeur.

 

R_f_rences-1430659362

 

PRESENTATION DE L'EQUIPE

 

- La technique :

 

Armande

Réalisatrice & monteuse

 

Capture_d__cran_2015-05-03___15.29.42-1430659794

 

 

Lara

Community manager & chargée de production

 

Capture_d__cran_2015-05-03___15.28.10-1430659746

 

 

Delphine

Assistante réalisatrice

 

Capture_d__cran_2015-05-03___16.27.20-1430663284

 

Après un BTS audiovisuel option montage, Delphine a décidé de poursuivre ses études avec un Bachelor de Réalisateur et un Certificat de Monteur Vidéo. Ne perdant pas de vu l'importance du terrain pour parfaire son apprentissage professionnel, elle a suivi ses formations en alternance d'abord chez KTO où elle s'occupait des montages de programmes courts et de l'enregistrement des voix off, puis chez ICTV (société de production) chez qui elle était assistante monteur sur des documentaires.

Cette dernière année d'alternance lui a permis de faire ses preuves, depuis octobre 2013, Delphine est monteuse de documentaires pour ICTV.

 

 

Christophe

Décorateur

 

Capture_d__cran_2015-05-03___17.02.33-1430665398

 

Peintre en décors depuis 25 ans, diplômé de l’Institut Supérieur de peinture décorative de Paris. Il a créé le chariot de travelling pour le tournage. Il va s’occuper des décors et de la mise en place des éléments techniques.

 

 

Sylvie

Maquilleuse

 

1939667_419485068197350_1830368960_n-1430664416

 

Professeur de maquillage artistique et d’effets spéciaux dans une école, Sylvie enseigne pendant dix ans l’art du maquillage et des effets spéciaux. Parallèlement, elle travaille en freelance pour la publicité, la photo, le cinéma, la mode, le théâtre et des soirées parisiennes à thèmes. Elle se chargera des maquillages, coiffures et costumes.

 

 

Elie

Graphiste

 

Capture_d__cran_2015-05-03___16.39.50-1430664224

 

Créatif, et autodidacte, très jeune il apprend seul à utiliser des logiciels de PAO (3Ds max, Photoshop) avant d'entamer une formation professionnelle de graphiste monteur vidéo. Par la suite, il travaille en tant que pigiste et en freelance pour plusieurs chaînes de télévision et boites de production. Après 4 ans d'expérience dans ce milieu, il maîtrise parfaitement son domaine. Il est chargé à la post-production pour les effets spéciaux du court métrage.

 

Son site : http://www.rskl.fr/

 

Lisa

Photographe

 

Capture_d__cran_2015-05-03___16.39.13-1430664163

 

Après des études à la Sorbonne en cinéma audiovisuel, Lisa s’oriente du côté de la photographie. Elle rentre à l’EFET, Ecole supérieure de Photographie et d’Audiovisuel. Elle a travaillé pour Yahoo et développe son book. Elle sera photographe de plateaux pour ce tournage.

 

Son site : http://lisapasquale-photographies.blogspot.com/

 

Alissa & Antonio

Régisseurs

 

 

Capture_d__cran_2015-05-03___16.40.58-1430664239

 

Amateur de cinéma et passionné depuis toujours, il a développé un regard critique. Il a développé son envie de voir l’envers du décor en passant derrière l’écran et en assistant à quelques tournages. Il s’occupera de la sécurité de l’équipe technique et des comédiens sur les routes en stoppant et en gérant la circulation.

 

 

Mathias & Cesar

Ingénieurs du son

 

Capture_d__cran_2015-05-03___16.34.38-1430663696

 

Depuis toujours passionné de musique et son, Mathias a commencé très jeune ses études au conservatoire de musique. Il suivait en parallèle une formation scientifique. Après avoir suivi des études en physique ainsi que passé un BTS audiovisuel en Son, Mathias participe maintenant à divers projets de courts-métrages.

 

Capture_d__cran_2015-05-03___16.27.34-1430663715

 

 

Attiré depuis tout petit vers les métiers de l'audiovisuel et particulièrement dans le domaine sonore, César a poursuivi ses études dans cette voie afin d'obtenir un BTS audiovisuel option son. D'abord stagiaire dans l’événementiel au Petit Journal Montparnasse puis sur le long métrage "Le Fil d'Ariane" produit par Scarlett Production et diffusé sur Arte, il a ensuite apporté ses compétences sur plusieurs courts métrages (fictions, documentaires, films institutionnels...) lui permettant d'acquérir de l'expérience autant dans le rôle de preneur de son que dans celui de mixeur/monteur son.

 

Guy

Compositeur

 

Capture_d__cran_2015-05-12___16.55.18-1431442546

 

La vocation musicale de Guy Printemps s’est manifestée dès la petite enfance. Esprit indépendant et analytique, il a trouvé ensuite dans les partitions des grands maîtres l’essentiel de sa compétence. Parallèlement à l’écriture il a mené une longue carrière de compositeur, d’arrangeur et de chef d’orchestre pour le film, la chanson, le théâtre et la publicité, ainsi que de pianiste accompagnateur. Il a collaboré notamment avec François de Roubaix, Michel Magne, Claude Bolling, Georges Delerue, Philippe Clay, Claude Miller, etc… Mais aussi a composé la musique d’une centaine de courts métrages. (documentaires et institutionnels). Guy Printemps est Directeur de l’école intercommunale de musique et de théâtre Yonne Nord, et a rédigé plusieurs ouvrages.

 

- Les acteurs :

 

Jade

 

10531433_10202993840180933_3266030909644619255_o-1430663172

 

Elève de théâtre pendant 10 ans dans l’association de Théâtre TEC, elle décide à son tour de donner des cours depuis bientôt cinq ans. Après un double cursus en cinéma-théâtre, Jade s’oriente pleinement dans le théâtre et rentre dans le conservatoire en C.E.P.I.T.  le Cycle d’Enseignement Professionnel Initial de Théâtre. Elle fait en parallèle du doublage, des petits rôles et de la figuration. Elle interprétera le rôle principal du court métrage.

 

Denis

 

000_par7847013-1430663158

 

 

Après être rentré à l’école Marceau, il étudie le mime, l’art dramatique, la danse classique et jazz, l’acrobatie ou encore l’escrime. Il complète plus tard sa formation et devient fildefériste dans une école nationale de Cirque. Il fait de nombreux spectacles et traversées à travers le monde. Il jouera le rôle du funambule.

 

Son site :http://www.funambule-josselin.com/

 

À quoi servira la collecte ?

Grâce à cette collecte nous pourrons louer du matériel (lumière, son, retour caméra). Nous aurons la possibilité d’offrir à l’équipe les transports jusqu’en Bourgogne, le gîte et le couvert. Et nous financeront la création des costumes, des décors et des accessoires.

 

Nous avons besoin de 3800€. Et puis, si nous dépassons le montant espéré alors nous pourrons louer une caméra de meilleur qualité et offrir à chaque bénévole qui constitue l’équipe, une petite récompense.

 

Capture_d__cran_2015-05-03___15.06.52-1430658426

Thumb_route_avecligne_v7-1430662251
Latoiledartregnait

Armande (Réalisatrice) Après un BAC L option cinéma, une ouverture théorique à la Sorbonne Paris 3 en licence puis en master cinéma audiovisuel, Armande a eu l'occasion de faire des tournages au sein d'une équipe, où certains bénévoles professionnels à la retraite participaient. Ils lui ont permis d'assouvir cette envie d'action et de développement... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
j'aimerai sincèrement que ce beau projet aboutisse ;-) toutes mes amitiés
Thumb_default
Bon courage pour votre projet, je croise les doigts pour qu'il voit le jour !! Tu me tiendras au courant ;) bisous ma belle et à tes parents
Thumb_default
Vivent la jeunesse et ses projets ! Bravo et bon courage pour tout ! Claire et Guillaume