le groupe Lilith Duo a besoin de votre soutien pour préparer la sortie nationale de l'album "My Favorite Songs"

Large_photo

The project

LILITH DUO « MY FAVORITE SONGS »

SORTIE NATIONALE EN SEPTEMBRE 2013

DISTRIBUTION PAR ANTICRAFT (MVS DISTRIBUTION)

 

My favorite songs, cinquième album du groupe Lilith duo, revisite à la sauce jazz, mais pas seulement, dix œuvres d’artistes aussi différents que Charlie Parker, Kurt Cobain, Georges Brassens ou encore Chick Coréa.

Par la voix d’Isabelle Calvo et sous les doigts du pianiste Arnaud Bécaus, qui pour l’occasion s’est fait aussi joueur de mélodica, les morceaux semblent avoir en partage le même ADN, la même ascendance. Au fil des titres, on retrouve ainsi avec bonheur cette liberté qui fait de chaque album de Lilith duo un événement créatif, une germination hautement artistique, un lâcher-prise où la virtuosité, la fantaisie, la férocité et la volupté se rencontrent et s’accordent.

La lettre de la femme infidèle, seul titre de l’album qui ne soit pas une reprise, illustre pour sa part une nouvelle fois la densité littéraire et poétique d’Isabelle Calvo. On notera enfin une production soignée et une jaquette qui, dans la pure tradition de Lilith duo, propose une iconographie militante du féminin et du masculin. My favorite songs, un album nécessaire…

 

David TIQUANT, écrivain.

 

LILITH DUO - LES OISEAUX DE PASSAGE

 

 

Chronique dans la presse :

 

On-mag.fr (janvier 2013)

Le duo (parfois trio) Lilith, nous l’avions remarqué dès ses débuts, en 2004, et repéré comme l’un des groupes les plus originaux qui fussent, grâce au jeu de piano, très Erik Satie, d’Arnaud Bécaus, mais surtout grâce à la personnalité hors du commun de la chanteuse-scateuse-crieuse-diseuse-hurleuse survitaminée Isabelle Calvo. Une nature !

Nous avions prédit qu’ils viendraient au jazz : ils y sont. Ils y sont, mais ils gardent un pied dans le rock d’avant-garde et dans la chanson à texte. Le jazz, c’est d’abord les deux versions de « My Favorite Things » qu’Isabelle Calvo s’approprie, après que Coltrane eût magistralement fait de cette chansonnette un standard immortel. Mais c’est aussi un « Anthropology » de Charlie Parker, remarquablement chanté, un Bill Friselll, un Bill Evans, un Chick Corea, transformés, métamorphosés par une Isabelle Calvo en pleine forme. Côté chansons à texte, « Les Oiseaux de passage » que Brassens avait recréée à partir du poème de Jean Richepin (1849-1926, comme dirait mon ami Denis) est chanté-ricané de fort belle façon et la « Lettre de la femme infidèle » qu’elle a écrite, est un diamant. Pas moins, point-barre, je maintiens. Côté rock d’avant-garde, la reprise du « Lithium » de Kurt Cobain et du « Gary & Melissa » de John S. Hall du King Missile plaira aux fans, là aussi, pour la façon avec laquelle Isabelle Calvo et Arnaud Bécaus en font autre chose. Arnaud Bécaus qui joue de son piano, et de son mélodica sur deux titres, avec une gourmandise qui fait plaisir à entendre. Oh, bien sûr, ça déplaira aux bourgeois (« J’appelle bourgeois qui pense bassement, disait Flaubert »), mais je pense que ces deux artistes (et si quelqu’un mérite ce titres, ce sont bien eux) s’en tamponnent allégrement le coquillard avec un tibia de langouste. Nous, en tous cas, on les adore. Tout, le jazz, la chanson, le rock, les cris, la pèche, la complicité, les deux artistes. « Regardez-les passer, eux, ce sont les sauvages, ils vont où leur désir le veut………… ad lib.

Michel BEDIN

 

Lille Métropole Info (février 2013)

Avec ce cinquième album, Lilith Duo s’attaque résolument à des reprises d’auteurs aussi variés que Bill Evans, Georges Brassens, Chick Coréa ou Kurt Cobain… avec une indéniable maîtrise, la chanteuse Isabelle Calvo et son pianiste de compagnon, Arnaud Becaus, passent à leur moulinette des thèmes pour le moins différents, avec un résultat aussi homogène dans l’interprétation que dans l’inspiration. On connaissait les improvisations vocales débridées de la chanteuse et la solide assise de son pianiste ; on redécouvre cette liberté artistique où virtuosité et fantaisie font bon ménage. Onze morceaux qui malgré tout, se rencontrent et semblent presque issus du même compositeur. si la prose est toujours anglo-saxonne, on notera avec plaisir la reprise très réussie des Oiseaux de passage de Brassens qui n’est pas sans rappeler certaines intonations des textes chantés des années 1970. De l’improvisation parfaitement modulée et un pianiste qui se met au mélodica, il ne fallait pas rater ça !

 

LILITH DUO - C'EST PAS DU JAZZ ET JE N'SUIS PAS CHANTEUSE - LIVE AU TRITON

 

 

 

Biographie :

 

ISABELLE CALVO

Aussi influencée par Jeanne Lee que par le travail d’Albert Ayler et de John Zorn, Isabelle Calvo est un véritable «tempérament», une «nature» (Jazz Hot n°618) Depuis 2003, elle est à l’origine de la création de Lilith Duo et travaille presque exclusivement avec le pianiste Arnaud Bécaus. Cette «Nina Hagen» du Jazz joue de sa voix comme un instrumentiste et peut passer de la douceur des mots susurrés ou parlés à la violence du cri. Son chant navigue entre tradition et excentricité. Amoureuse de la poésie, le talent d’Isabelle ne se limite pas à l’interprétation et à l’improvisation. Elle signe en effet la majorité des textes du répertoire du Lilith Duo, ainsi qu’une partie des compositions, notamment dans la trilogie des «Chansons&Improvisations». Son style d’écriture très singulier, à la fois sulfureux, «romantique» et naïf, l’originalité de ses improvisations, ainsi que la cohérence artistique globale de ses projets, lui ont d’ailleurs valu d’être remarquée par la critique (Citizen Jazz, Jazz Hot…).Polychrome est le quatrième album de la chanteuse. Il diffère de façon spectaculaire des trois précédents par son style plus classique et par le rôle d’accompagnement donné à la voix.

 

ARNAUD BECAUS

Ce pianiste son inspiration autant dans le jeu de Bill Evans que dans celui de Ran Blake. Il se distingue par un style de jeu très percussif et réactif, mais aussi par une esthétique harmonique déstabilisante, n’hésitant pas à mélanger des sonorités parfois classiques, à des styles plus bruts, avec un jeu très ouvert, épuré et dissonant. C’est en 1999 qu’il rencontre Isabelle Calvo, qui tombe littéralement sous le charme de son jeu. Ils ont en commun une énergie incroyable, et une charge émotionnelle presque aussi indécente que leur complicité. En 2003 ils créent le Lilith Duo, qui fait littéralement exploser le talent d’Arnaud. En effet, le jeune pianiste gagne alors une excellente réputation d’accompagnateur, mais également de «pianiste solo», car le travail sans base rythmique exacerbe son excellent sens du tempo autant que sa créativité harmonique et mélodique. En 2010, il compose «Polychrome», quatrième album du Lilith Duo et s’entoure d’Isabelle Calvo au chant et de Charles Duytschaever à la batterie.

 

 

La page myspace de Lilith Duo pour découvrir l'album "My Favorite Songs" :

https://myspace.com/lilithduo

Why fund it?

Fabrication de l'album :

pressage 500 albums + SDRM

Promotion - Distribution :

- fabrication de plv (présentoire pour la distribution)

- dossier de presse (écrite-radio)

 

Budget Bonus :

 

Promotion :

- encart publicitaire

- affiches

- flyers

 

Si la somme n'est pas atteinte, chaque participant sera intégralement remboursé.

 

En concert :

 

- 18 septembre 2013 / Le Marcounet (Paris) - concert de sortie

Thumb_logo_heruka_music
HERUKA MUSIC

Heruka-music est une association spécialisée dans la production de concerts de jazz et musiques improvisées de musiciens présentant des qualités artistiques remarquables. Nous travaillons exclusivement avec des artistes ayant un engagement fort, créant une musique de caractère. Heruka-music se distingue par la singularité des lieux de concerts et...

Newest comments

Thumb_default
Bonne Chance