OBJET CONNECTÉ DÉDIÉ AU YACHTING - L'HOMME À LA MER PLUS JAMAIS SEUL ! CAPTEUR TRACKEUR GPS & SON APPLICATION MOBILE VEILLE À VOTRE SÉCURITÉ

Large_kisskiss-1417220070

Présentation détaillée du projet

C’est en travaillant sur l’Internet des Objets que l’idée a germé d’en chercher une application à la plaisance et aux loisirs nautiques, en particulier à la sécurité des biens et des personnes en mer.

 

Sachant qu'aujourd’hui la grande majorité des plaisanciers sont équipés de téléphones mobiles performants, l'idée fondatrice de ce projet est de proposer aux plaisanciers un assistant d’alertes et de sauvetage en mer, principalement axé autour d’une procédure d’Homme à la mer (MOB) accessible, toujours disponible auprès des plaisanciers et simple à mettre en oeuvre.

 

Fb1-1417220296

 

Évidemment LinkyTag ne remplace pas les matériels de sécurité obligatoires à bord des embarcations suivant la catégorie de navigation pour laquelle elles sont armées.  

 

Couplée à un ou plusieurs capteurs tracker GPS, l'application permet d’automatiser ; d’accélérer et de suivre les procédures de déclenchement de ce type d’alerte et de faciliter le sauvetage.  Son réseau communautaire faisant appel à la solidarité des gens de mer, elle permettra d’alerter automatiquement et en temps réel tous les plaisanciers présents à proximité de la zone de l’incident. Il sera également possible de signaler aisément, aux membres du réseau, les dangers rencontrés en mer (OFNIs, plongeurs, filets,…) ainsi que les incidents et avaries éventuelles. 

 

                                          LINKYTAG au 19/20 de France 3 Ile de France -  samedi 5 Décembre 2014

 

 

LE CAPTEUR

Petit boitier étanche, alimentée par une pile bouton communiquant en Bluetooth 4.x (BLE) avec le mobile avec lequel il est appairé, le capteur signale en temps réel sa position par rapport au mobile et permet d'alerter lorsqu'il est à trop grande distance ou hors de portée du mobile et en conséquence et suivant son paramétrage déclencher une procédure d'alerte.

Capteur1-1417218647

 

Le capteur peut se glisser dans une poche, être accroché par un filin ou un mousqueton voir directement intégré à un vêtement technique. 

 

Nous recherchons des partenaires équipementiers nautiques pour proposer cette intégration et offrir les premiers équipements intelligents !

 

Le capteur sera commercialisé en juin 2015 à l'unité au prix de 69€ TTC, ou par set de 4 capteurs (240€ TTC) ou par set de 8 capteurs (450€ TTC).

 

 

        LINKYTAG en direct sur le plateau de l’émission "Paris est à vous" de BFM TV Business  - Jeudi 11 Décembre 2014

 

 

 

COMMENT CELA FONCTIONNE ?

Au moment de l’embarquement, L’utilisateur active la veille sur son terminal en lançant l’application. Une icône apparaît dans la barre de notification pour informer que l’application est active et indique le nombre de capteurs suivis sur fond vert. Lorsque la notification est active, l’utilisateur peut utiliser simultanément d’autres applications évidement.  

 

L’application affiche la position GPS du bateau, sa vitesse, son cap et principalement un bouton permettant, en absence de capteur, de déclencher manuellement une recherche d’homme à la mer. Un appel aux services de secours peut également être déclenché directement de l’écran pour déclarer par exemple une avarie ou une blessure et informer la communauté des incidents rencontrés.  

  

En cas d’incident détecté sur un des capteurs (ou en cas de déclenchement manuel par appui sur le bouton dédié) : La procédure d’homme à la mer se déclenche :  

 

L’affichage de l’application est forcé sur le terminal et la notification est modifiée (affichage du capteur en détresse sur fond rouge).Une alarme sonore est déclenchée. L’alerte doit être acquittée dans les délais paramétrés en appuyant sur le bouton dédié sinon, suivant les paramètres sélectionnés, les alertes paramétrées sont lancées (appel aux services de secours, appel d'un proche,...).

 

Duo-1417217103

L’application affiche en rouge, pour chaque capteur en alerte : les coordonnées de la position de l’homme à la mer, la distance où il se trouve, ainsi que le cap suivi et celui à suivre pour le retrouver ainsi que l’écart entre ces 2 valeurs et le temps écoulé.

 

Lorsque l’incident est acquitté, Il est toujours possible de demander l’appel automatique aux services de secours par une simple touche ainsi que la possibilité de déclarer une avarie ou un blessé. Si le forçage des alertes téléphoniques n’a pas été demandé, les appels sont annulés une fois l’alerte acquittée.

 

Chaque étape de la procédure de chaque capteur est renseignée (Acquittement O/N, Appel des secours, O/N, Appel privé O/N, SMS privé O/N).  L’application permet également sur la page cartographique de voir sa position et celles des différents éléments signalés par les utilisateurs de l’application (et évidement la position d'un homme à la mer si une procédure est déclenchée). Chacun peut également signaler des éléments prédéfinis (Ovni, plongeurs, avaries, pannes,…) En cas de déclenchement d’une alerte tous les utilisateurs de l’application sur zone voient apparaitre sur leur téléphone une notification et la position de l’alerte est signalée sur la carte ainsi que les différentes informations nécessaire (position GPS, heure, distance, durée, nom du bateau et immatriculation). Les autres usagers peuvent indiquer qu'ils se rendent sur le lieu de l'incident.

 

Ecran4-1417216796

 

L’écran de paramétrage permet de configurer jusqu’à 8 capteurs sur un même mobile. Les capteurs suivis, une fois appairés, passent au vert et peuvent être individuellement configurés. L’utilisateur peut paramétrer pour chaque capteur connecté :le type d’alarmes et les alertes qu’il souhaite voir appliqués :

• Le nom du capteur et sa charge batterie

• Le nom et l’immatriculation de l’embarcation

• Détection d’une distance maximale du capteur O/N

• les appels automatisés aux services de secours en cas de non acquittement de l’alerte O/N

• Les délais d’acquittement (Si le délai est égal à 0, les appels sont forcés)

• Un appel automatique à un correspondant privé en cas de non acquittement de l’alerte O/N

• Une alerte SMS vers un N° privé avec texte paramétrable incluant des valeurs prédéfinies (Position, Heure, Nom du navire,...)

• Participation au réseau communautaire O/N

• Identifiant et mot de passe de connexion au réseau communautaire

• Les unités de mesure

• La langue de l’application 

 

                                        LINKYTAG présenté au Salon Nautique de Paris 2014 sur Men's UP TV

 

 

 

L'application sera disponible sous IOS et Android en juin 2015.

Mockup_linkytag1-1417216824

 

Nous sommes en compétition pour le concours de StartUp ORANGE Pro Pulse qui se déroule jusqu'au 6 janvier 2016, sur 100 projets sélectionnés, nous sommes actuellement 2ème ... Pour nous aidez aussi vous pouvez aller gratuitement voter pour nous. Merci d'avance !

Orangepropulse-1417657940

 

SOUTENEZ NOUS ET VOTEZ POUR NOUS !

 

À quoi servira la collecte ?

L'application sera disponible sur mon stand du Salon Nautique Internationale de Paris en décembre 2014 dans sa version autonome sans capteur et sans réseau social mais un prototype du capteur sera en démonstration !

 

Affiche-1417657901

 

J'ai besoin de vous pour mener à son terme ce projet, cette collecte permettra de finaliser le design du capteur dans sa version livrable en juin 2015.

 

Ce projet a necessité la coordination et la mise en oeuvre de nombreuses compétences :

- Electronique pour élaborer les prototypes de capteur et choisir les options les plus fiables,

- Informatique pour développer l'application et la communication avec les capteurs,

- Nautique pour appréhender les législations et surtout les meilleures pratiques à mettre en oeuvre,

- Communication et marketing pour lancer le produit dans les meilleurs conditions et faire ce ce projet un succés.

 

Ces compétences ont nécessité, outre la mise en production,  des investissements importants non seulement en temps et en ressources techniques mais également financiers :

- Développement prototype capteur : 3K€ (déjà financé et développement en cours)

- Design capteur : 17K€

- Développement logiciel : 30K€ (déjà financé et développement en cours)

- Communication & marketing : 10k€

 

SI ON DÉPASSE L'OBJECTIF ?

Une version incluant une connexion GSM est également en développement permettant de rendre autonome le capteur pour les sports de glisse (Planche à voile, Kitesurf, scooter de mer,...) Il sera alors possible de déclencher les secours directement à partir du capteur. Si l'objectif de la collecte est dépassé nous pourrons accélérer la mise en production de ce capteur en version autonome dés cette année !

 

Montre-1417219440

 

 

Après un salon nautique de Paris 2014 intense et fructueux, nous allons également lancer parallèlement une version 2 du capteur équipée également d'une puce GSM & GPS à l'attention des loueurs, écoles de voiles et comités de courses... Plus d'explications dans les jours à venir mais nous pouvons déjà vous en dévoiler le design en impression 3D :

 

10868160_848100368586020_6943255314632686552_n-1418730113

Thumb_moi-1413281489
Pascal Vertanessian

Passionné de mer et de yachting, je navigue depuis mon plus jeune age. Informaticien de formation, j'ai fait toute ma carrière dans l'informatique puis dans l'electronique. Sans cesse en veille technologique, c'est logiquement que j'ai pris le virage des nouvelles technologies de l'information et en particulier de l'internet des objets. Je travaille sur... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Qu'est ce qu'un objet connecté où l'Internet des Objets ?

Bien qu’il n’existe pas de définition standardisée, on peut définir l’Internet des objets (également appelé IoT pour « Internet of Things », voir M2M pour « machine to machine ») comme une extension d’Internet aux objets de notre quotidien qui peuvent interagir avec vous par l’intermédiaire de dispositifs d’Internet et des mobiles sans fil. Chaque objet étant rendu intelligent via un système de capteurs. Et si l'homme reste aujourd'hui le premier élément connecté, demain notre société comptera quatre à six fois plus d'objets communicants. On estime ainsi qu'en 2020, nous côtoierons entre 40 et 80 milliards d'objets connectés...

Un marché qui déjà en 2016 devrait peser 16 milliards de dollars. L'engouement est tel qu'une start up sur deux qui se créé en ce moment dans la Silicon Valley est liée à l'internet des objets, et en France, l'IoT fait partie des 34 plans prioritaires de reconquête industrielle.

Tout est aujourd'hui en place pour que ce secteur décolle :
• Les capteurs sont suffisamment miniaturisés,
• Le potentiel de création d'adresses Internet est illimité,
• Les réseaux sont parés pour raccorder tous ces éléments et les faire dialoguer.

+ A qui s'adresse LinkyTag ?

L’explosion de la plaisance en France a fait apparaitre une nouvelle catégorie d’usagers de la mer, plus consommateurs de loisirs, plus ou moins rassurés par les progrès techniques donc plus hardis mais aussi moins sensibilisés et préparés aux dangers de la navigation. La règlementation s’est adaptée en créant, outre la zone de loisir des 300 mètres sous la responsabilité des municipalités, 3 zones d’équipements : basique à moins de 2 miles marins des cotes, Côtier jusqu’à 6 miles marins et hauturier au-delà.

Si des procédures d’alertes éprouvées existent avec la VHF, l’AIS et le téléphone, l’automatisation des alertes est aujourd’hui encore réservée à des matériels onéreux et disproportionnés par rapports aux besoins de la grande majorité des plaisanciers qui reste dans la zone d’équipement côtier sur des bateaux, de taille modeste, peu équipés en électronique de bord.

La zone de navigation, à moins de 6 miles nautiques des côtes, étant majoritairement couverte par les opérateurs GSM, nous avons étudié un dispositif d’alerte et de sauvetage accessible et facile d’utilisation s’appuyant sur des technologies émergentes et efficaces de l’Internet des Objets (IoT).

LinkyTag s'adresse prioritairement aux petites embarcations navigeant près des côtes et peu équipées en électronique de bord.

+ Quel est le panorama de la plaisance en France aujourd'hui ?

La navigation de plaisance en France représente en 2013 une flotte de plus d’1 million d’unités dont 75% sont des navires à moteur et dont 72,5% % sont des navires d’une taille inférieure à 6 mètres.

Le nombre de plaisanciers français est estimé à plus de 4 millions. Les immatriculations de navires neufs en mer ont été de 14 000 en 2013 (hors Dom-Tom) et les ventes de navires d’occasion ont représentés 64 000 unités.

Pour rappel, la France est le second constructeur mondial de bateaux de plaisance et le 1er en Europe (1er rang mondial pour la construction de voiliers avec le groupe Bénéteau-Jeanneau).

En Europe, il y a environ 6 millions d’embarcations : 3 millions en Europe du Nord, 1, 5 millions sur le littoral Atlantique et autant en Méditerranée.

Derniers commentaires

Thumb_default
Beau projet. Bon courage
Thumb_moi-1413281489
Votre soutien et votre confiance en moi et mon projet est en soit déjà une réussite ! Merci
Thumb_default
Un projet innovant porté par un concepteur super sympa… n'hésitez pas à l'aider !