Financement pour la publication de mon livre "après le viol"

Large_images-1428437456

Présentation détaillée du projet

Images__1_-1428437038

 

 

De l'idée de faire un livre jusqu'à l'écriture de la dernière ligne, il m'a fallut 8 ans. "Après mon viol" est un témoignage autobiographique qui raconte ma reconstruction après le viol en réunion que j'ai subi en région parisienne en 1990. 

 

J'y retrace ma vie d'adolescente naïve, influençable, en mal de repères, qui fréquente des bandes de zulus  qui traînent aux Halles à Paris dans les années 90. Cette illusion de fraternité avec les zulus s'avère vite un piège : le 1er mars 1990 au soir tout bascule, mes soi-disant frères me violent tout en maintenant une illusion amicale. Ils me font vivre l'enfer avec un grand sourire.

 

Comment ne pas sombrer peu à peu dans la folie ? Est ce que je suis coupable, consentante ? La honte et la culpabilité s'installent en moi pendant 25 ans. L'alcool, l'herbe, le bordel sexuel vont me suivre toutes ces années. J'arrive à survivre.

 

En parallèle, j'essaye de me reconstruire avec différentes thérapies, avec la danse, la maternité, le désir de pouvoir m'aimer et aimer un homme de nouveau, et enfin, avec l'écriture de mon livre. 

 

J'ai écrit ce livre en premier lieu pour les autres victimes de violences sexuelles, mes soeurs de souffrance, pour qu'elles comprennent qu''il y a toujours une possibilité de s'en sortir et qu'une main peut se tendre vers nous après le viol. En aucun cas, je n'ai la prétention de livrer mon témoignage comme un guide à suivre après une agression sexuelle. C'est une reconstruction parmi tant d'autres. Chaque victime peut se reconstruire selon sa propre histoire. 

 

En second lieu, pour ma famille et mes amis, pour qu'ils découvrent ce qui m'est arrivé et comment je m'en suis sortie.

 

Je vous livre mon histoire sans tabous, avec toute ma franchise. 

 

La publication de mon livre terminera ma longue thérapie et me permettra d'enfin tourner la page sur mon passé de victime.

 

Athena-1428437243

 

J'ai contacté quelques maisons d'éditions qui n'ont pas voulu retenir mon livre. Ce sujet, qui est devenu banal dans notre société, n’intéresse pas vraiment les maisons d'édition. Ce n'est pas un sujet qui fait vendre. 

 

Je ne suis pas du tout dans une recherche de profit financier avec mon livre mais plutôt dans une recherche de profit humain. Donc, l'auto-édition m'a paru, au fur et à mesure des recherches, le plus adapté pour mon livre. 

 

 

 

Par la suite, je compte créer une association d'aide aux victimes de violences sexuelles pour aider à libérer la parole.  Certaines victimes doivent d'abord réparer leur corps et entendre les messages de celui-ci. D'autres ont besoin de raconter leur calvaire à tout le monde. Chacune réagit selon son histoire mais la notion de survie après le viol est toujours présente. 

 

Voici un poème extrait du livre : 

 

 

Poème 

 

 

 

Je veux 

 

Me re-connaître

 

Me ré-estimer

 

Retrouver la petite fille en moi

 

Qui découvrait sa sexualité,

 

Qui honorait son sexe

 

 

L'Aimait

 

Réparer cette cassure qui m'a paralysée.

 

 

 

 

7lcff1vw-1428437300

 

À quoi servira la collecte ?

Je souhaite publier 300 exemplaires et je fais donc appel à vos dons. Je m'engage, en contrepartie, à vous envoyer mon livre avec d'autres cadeaux à partir de 10 euros de dons. 

 

Le financement se répartie comme suit : 

 

1600 euros : édition de 300 exemplaires

 

400 euros : envoi du livre à un maximum de personnes

 

200 euros : Frais divers pour création d'une association 

 

total : 2200 euros

 

 

Thumb_images__5_-1428438386
Emmanuelle.Essame

J'ai 43 ans. A l'adolescence, je commence à fréquenter des bandes et découvre rapidement le revers de cette "fraternité". Ma vie a été semée d’embûches mais j'ai toujours gardé cette petite lueur en moi, venant de l'enfance, qui m'a permis de toujours trouver la solution à tous mes problèmes. J'ai réussi à me sortir de l'enfer du viol grâce à de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour l'initiative, en cas où, le livre numérique me suffira, merci, tous mes souhaits de réussite.
Thumb_default
Bonjour Emmanuelle on a eu l'occasion de se parler et je te souhaite le meilleur pour ton livre car ce sujet est encore trop peu soutenue surtout par la justice et heureusement que des associations et des aides aux femmes victimes de cette violence existe. En esperant que ton projet réussira Félicitations pour ce projet.
Thumb_default
Bonjour emmanuelle, ton témoignage est touchant..merci de nous le livrer. rebondir sur nos épreuves et danser!! jcrois qu on a des choses à danser ensemble.bises