Relecture contemporaine de la tragédie-monstre de Wedekind, avec 5 comédiens, des sacs, une poêle et des poils, un gr… , du fid… , des ch…

Large_lulu_kkbb

Présentation détaillée du projet

Loulou, vous connaissez ?

Si, si vous connaissez, peu ou prou…

Loulou, c’est l’inoubliable Louise Brooks dans le film muet de Pabst de 1929 ; c’est aussi Lulu, l’opéra de Berg, dirigé par Boulez et mis-en-scène par Chéreau en 1979. Et puis il y a le mythe : Loulou, femme fatale, prostituée sublime.

 

Screenshot_lfl_00005bis

 

Mais vous ne savez peut-être pas qu’elle est née de la plume inspirée de Frank Wedekind, auteur allemand de la fin du XIXème siècle. La Boîte de Pandore, une tragédie-monstre est l’œuvre de sa vie, qu’il a écrite, ré-écrite, et ré-ré-écrite. Mais la première version est tout simplement fulgurante ! On y découvre une Lulu, issue des bas-fonds, prostituée dès son plus jeune âge, qui épouse successivement plusieurs maris. Des maris marris mais des maris vite gonflés et gonflants, qui meurent tous subitement. Dans ce leitmotiv tragi-comique, elle appartient à tous, sans appartenir jamais à personne. Fatale, la Lulu ? Terrible manipulatrice ? Ou juste proie facile de l'oppression patriarcale ? En tout cas, son authenticité la maintient en marge des codes de la société. La pièce de Wedekind se déroule en 5 heures, 3 villes et 25 personnages.

 

Et Looking for Lulu, vous connaissez ?

Non et c'est normal ! Looking for Lulu est une nouvelle création née de la rencontre entre Sabrina Bus comédienne et Natascha Rudolf metteure en scène. Elles ont travaillé, avec toute l'équipe, à une adaptation contemporaine et dépouillée de la première version du texte de Wedekind. Toutes deux issues de fratries de 4 filles (peut-on dire des sorories ?), riches de leur point de vue de femmes attentives à leur liberté, elles s’emparent de Lulu. Comment cette figure-miroir au féminin de Dom Juan évolue-t-elle dans un monde conçu et dominé par les hommes ? La singularité et la force du projet sont aussi là : ce texte n’a été monté que deux fois par des femmes.

 

Screenshot_lfl_00001

 

Looking for Lulu est née : une adaptation précise, avec un point de vue fort. Resserrée en 2 heures, autour de 5 acteurs (4 hommes & 1 femme) et 2 villes, les personnages principaux sont là : père, frère, mari, amant. Une histoire de famille en somme, avec ses repères et ses rendez-vous. Lulu est une vraie "créature", "un animal" comme dit son père, mue par une rare force de vie. Une créature prête à s’enthousiasmer pour n’importe quelle option, même abominable, pourvu qu’elle contienne en germe la survie. Se faisant, elle nous met face à notre humanité et notre possible monstruosité.

 

Screenshot_lfl_00015

 

Voici l'équipe :

Looking for Lulu d’après La boîte de Pandore de Frank Wedekind

Mise en scène et scénographie : Natascha Rudolf

Création son et lumière : Yann Richard

Costumes : Sophie Carteron

 

Avec :

 

Brice Beaugier

Brice_baugier_bertrand_rocourt

 

Sabrina Bus

Sabrina_bus

 

Benoît Hamelin

Benoit_hamelin

 

Alexandre Jazédé

Alexandre_jazede

 

Thibault Sauvaige

Thibault_sauvaige

 

 

 

Screenshot_lfl_00025

 

Ce projet est porté par La Compagnie Véhicule, sous la direction artistique de Sabrina Bus, avec l'aide de :

Thibault Arbre (réalisation bande-annonce), Rémi Bonnot (administration), Sébastien Decazenove (illustration), Annelaure Goussot (graphisme), Micro-agence Shaker (communication), The FK Club (musique bande-annonce) et vous, si vous rejoignez cette aventure en participant à cette collecte.

 

Voici une partie de l'équipe :

 

Lulu-fly2

 

Lulu-bus

 

Ensuite ?

Du 3 au 19 janvier 2014, Le Théâtre de l'Opprimé à Paris offre une carte blanche à La Compagnie Véhicule. Ce sera pour nous l’occasion de présenter au public cette création (avec 15 représentations) mais aussi d’approfondir, par des événements complémentaires, les thèmes abordés par la pièce :

- Projection du film Loulou de Pabst, le samedi 4 janvier ;

- Projection de l’opéra de Berg Lulu, dirigé par Boulez et mis en scène par Chéreau (dimanche 5 janvier) ;

- Lecture-spectacle de Neige qui Pique de Sabrina Bus, le samedi 12 janvier ;

- Battle de rap sur des textes d'Aristophane mis en scène par Natascha Rudolf avec la compagnie Ligne 9 Théâtre, opposant un demi-chœur d'hommes à un demi-chœur de femmes, le dimanche 13 janvier ;

- Discussions : l’une sur la prostitution animée par une représentante de l’association Osez le Féminisme, avec une introduction contée, Les souliers rouges (conte roumain) le samedi 18 janvier ; l’autre sur notre degré de dépendance ou d’indépendance à l’égard du genre, par Cendrine Marro, introduction contée La Femme-Squelette (conte inuit) le dimanche 19 janvier.

 

Screenshot_lfl_00019

 

Les photos présentées ont été prises lors d'une répétition en novembre 2013.

À quoi servira la collecte ?

Comme vous le savez sans doute, mettre en place une création demande du temps et de l'énergie et ça nous n'en manquons pas ! Chaque jour, nous nous investissons tous à 100 % dans ce projet !

Nous avons organisé cet automne, dans divers restos, des "miam.miam.lulu" : dans une ambiance festive, l'équipe artistique se transformait en brigade de cuisine pour servir des repas selon la gastronomie d'une des villes de la pièce, le dernier aura lieu en décembre et Berlin sera à l'honneur !

 

Des sous, mais pour quoi faire ?

Cette collecte nous servira à finaliser notre projet, une création nécessite toujours quelques investissements tels que les décors, les costumes, l'univers sonore, la communication, etc.

 

Votre participation à cette collecte nous servira à financer en partie :

- le matériel nécessaire au dispositif scénographique (1000 €).

- l'indemnisation des participants à la carte blanche (1000 €).

- les costumes (750 €).

- la réalisation d'un univers sonore sur mesure (750 €).

 

Si nous atteignons, avec vous, notre objectif, nous serions la plus heureuse des compagnies. Si nous parvenons à le dépasser, nous serions... les mots nous manquent, mais pas les idées ni les besoins pour la compagnie. Nous pourrons financer plus confortablement encore ce projet et nos actions, en améliorant le dispositif scénographique (500 €), en faisant la promotion de notre action auprès d'un public d'adolescents (800 €), en faisant réaliser un site internet pour la compagnie...

 

Nous espérons que ce projet vous intéresse et que vous pourrez y participer, votre soutien quel qu'il soit nous sera précieux.

 

D'avance merci !

 

PS : Il vous est possible d'offrir une des contreparties présentées sur la droite. Ça tombe bien, c'est bientôt Noël !

Thumb_cieve_hicule_log_petit
La Compagnie Véhicule

La Compagnie Véhicule se consacre à la création de spectacles et d’œuvres audiovisuelles. La création artistique est notre outil pour questionner plus particulièrement la posture des femmes dans la société contemporaine. Constatant les clivages que notre société ne cesse de creuser entre hommes et femmes, nous nous attachons à investir la possibilité... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour cette réussite !! Hâte de voir enfin le spectacle ;-)
Thumb_default
Bravo ! continuez !
Thumb_image-1439651674
A y est