TOI AUSSI, DONNE VIE aux personnages de DON VICENTE ! Ses contes sont bilingues (espagnol/français), pour petits adultes et grands enfants.

Large_portada__leon_-1479393549-1479393563

Présentation détaillée du projet

Logo-1458166500

L'histoire de ces histoires.

 

Les contes de Don Vicente, c’est l’histoire d’un petit garçon qui, devenu grand, avait tout le temps mal à la tête. Et pour cause, sa tête était remplie d’êtres vivants, qui ne demandaient qu’une chose : sortir de là!

Après avoir consulté tous les plus grands spécialistes, il se décida un jour à aller voir un marabout. Celui-ci le fit s’asseoir sur une chaise, lui ordonna de le fixer dans les yeux et l’hypnotisa. Pendant son sommeil éveillé, il lui dit :

À la femme que tu aimes, demande 3 mots,

Et les occupants de ta tête sortiront au galop!”

 

Don Vicente rentra chez lui, sans aucun souvenir de la formule de l’hypnotiseur. Mais le soir-même, alors qu’il se trouvait face à la femme qu’il aime, il lui demanda de lui dire trois mots.

Et, grâce à ces trois mots, il écrit sa première histoire.

Et il sentit sa tête se libérer un peu.

Il répéta l’opération à plusieurs reprises.

Et à chaque histoire, sa tête se libérait un peu plus.

 

On dit cependant que Don Vicente aurait encore très souvent mal à la tête. Mais ne serait-ce pas justement car, le temps et la vie passant, il a cessé d’écrire des histoires?

 

_mg_6413-1478274052

 

Légende mise à part, nous, on pense que ces histoires peuvent :

1. Vous faire rire, vous faire réfléchir, au pire juste vous faire sourire.

2. Comme elles sont disponibles simultanément en deux langues, elles peuvent vous aider à apprendre l’espagnol si vous êtes francophone et le français si vous êtes hispanophone. Tout en se marrant un p'tit coup! C’est pas formi-formidable, ça? En plus, ces contes peuvent entrer dans les oreilles des petits adultes tout comme celles des grands enfants. (Ils sont “tout public”, en somme)

 

Boceto1-1479980451

 

C’est pour cela qu’on a sélectionné ces histoires, qu’on les a ordonnées, transcrites depuis le carnet de Don Vicente jusqu'à un ordinateur moderne, qu’on les a faites relire en espagnol, qu’on les a traduites en français, qu’on les a faites relire en français, puis corriger, re-corriger et re-re-recorriger dans les deux langues. (Ça s'appelle de l'édition, en fait). Ensuite, on a confié à Diego A. Bartolomé, un jeune dessinateur plein de talent, la mission de mettre en formes et en couleurs tous les personnages de Don Vicente.

 

D’ailleurs, si vous voulez vous faire une petite idée du livre, vous pouvez en feuilleter les premières pages en cliquant ici.

 

 

Boceto3-1478273602

 

Y'a plus qu'à.

 

Le livre est aujourd'hui dans les tablettes, format pdf ficelé, prêt à envoyer à l'imprimeur.

Mais ça, l’impression, ça a un coût.

D'où notre présence sur cette plateforme.

 

 

À quoi servira la collecte ?

Alors pourquoi a-t-on besoin d’argent?

 

Parce que nous avons atteint les limites du travail non rémunéré. Jusqu’ici, nous sommes parvenus à ne débourser “que” du temps (beaucoup) et de l’énergie (en quantité aussi). Il faut désormais passer à l’édition et donc à la caisse aussi.

L’AUTEUR nous a laissés généreusement manipuler ses contes en vue d’une publication.

Les TRADUCTEURS et CORRECTEURS ont travaillé bénévolement.

L’ILLUSTRATEUR n’a pas compté ses heures et nous a fait un prix riquiqui mais qui s’élève tout de même à : 950,00 euros

C’est lui qui s’est également chargé de la MAQUETTE : 150,00 euros

 

Le poste le plus cher revient donc à l’impression : 4892,55 euros

(pour 500 exemplaires).

Ajoutons 300 euros (estimation) pour la fabrication des produits dérivés (sacs en coton, cartes postales, marque-pages, autocollants, badges) et 45 euros pour l’ISBN.

(Oui, contrairement à la France, l’ISBN n’est pas gratuit en Espagne, là où nous sommes domiciliés)

Soit un total de : 6337,55 euros

Auquel il faut ajouter la commission que nous demande KissKissBankBank (8%) : 483 euros

 

TOTAL =  6820,55 euros

 

A_ver__postales_-1480342389

 

Quand recevrez-vous vos livres?

 

Il ne faudra que quelques jours pour imprimer les cartes postales et marque-pages, qui vous seront donc envoyés dès que la cagnotte sera pleine. 

Un tout petit peu plus de temps sera nécessaire pour fabriquer les autres produits dérivés (sacs et badges).

Quant au livre, l'imprimeur estime à 5 semaines à partir du BAT (bon à tirer) le délai avant finalisation. Attendez-vous donc à le recevoir à la fin du mois de janvier 2017. Sauf si la cagnotte explose dès les premiers jours, auquel cas tout sera lancé (et donc reçu!) plus tôt.

 

Derivados_abajo_-1479396425

 

 

Nota bene : Que se passe-t-il si l'on dépasse le montant espéré?

 

Si vous êtes super nombreux à être super motivés et que l’on dépasse le montant indiqué, pas de panique ! On saura quoi faire du “surplus”.

D’abord, cela nous permettrait de commander d’emblée l’impression d'un nombre d’exemplaires plus élevé, ce qui réduirait le prix de revient du livre.

Cela nous donnerait également un coup de pouce pour entrer en contact avec les distributeurs et les libraires (communication).

Et peut-être, mais vraiment peut-être, si les compteurs explosaient, alors accessoirement, on pourrait s'octroyer un petit pourboire, qui récompenserait ces longs mois de labeur dans l’ombre.

Et on pourrait se laisser aller à rêver que tout ce que l’on a réalisé, c’est du VRAI travail, qui mérite salaire.

 

Thumb_04-1460490573
Fans de Don Vicente

Nous sommes fans de Don Vicente, grand conteur qui s'ignore. Car, oui, Don Vicente existe vraiment! Dans la vraie vie, c’est un vrai homme, qui exerce un vrai métier. Et de fait, il est agent commercial dans une banque… Quoi de plus inspirant pour écrire de la poésie?

Derniers commentaires

Thumb_default
J'adore la poésie des dessins, j'ai hâte de lire les histoires avec les enfants
Thumb_default
Que ganas de leerlo! Ya falta menos......
Thumb_default
Hâte de recevoir mon exemplaire !