"Los mártires de España" est un appel à la sensibilisation générale, un cri dénonciateur et un reflet de réalité sous forme de BD...

Large_galgoss

Présentation détaillée du projet

SolosoloMutimuti

 

 

Cette bande dessinée est un appel à la sensibilisation générale, un cri dénonciateur qui espère qu’un jour la torture des « galgos » cessera dans un pays où on entend bien souvent qu’il fait si bon d’y vivre !!!

 

 

On connaît déjà les « corridas » qui font beaucoup de victimes (taureaux), mais la réalité des lévriers espagnols est hélas moins connue…

 

L’idée de faire cet ouvrage m'est venue au souvenir  du lévrier canarien (podenco canario) que nous avions recueilli quand j’avais neuf ans. C’était un chien traumatisé et  apeuré par son passé et il ne demandait qu’à être aimé. Nous avions quand même pu lui faire découvrir la tendresse.

 

Je suis donc particulièrement touchée par ce sujet.

 

La violence est présente et peut peut-être choquer, mais je n’ai pas voulu occulter cette réalité que les humains infligent à des êtres innocents sous le signe de la tradition.

 

Cette bande dessinée se compose de cinquante cinq planches regroupées en sept chapitres relatant la vie du lévrier en Espagne : les supplices, la non considération, mais aussi la rencontre avec le bonheur et la chance…  Le tout sous forme de chroniques ou instants de vie de « el galgo ». En effet, en Espagne le lévrier est utilisé comme chien de chasse et comme chien de course pour lesquels les gens vont parier leur argent. Vous l’aurez compris, les éleveurs de « galgos » ont tout intérêt à ce que leurs chiens soient très rapides, alors lorsque le lévrier est trop lent, ne chasse pas bien le lapin, ou perd la course lors des paris, il est tout simplement sacrifié dans les pires souffrances.

 

Bien trop de lévriers meurent chaque année victimes de ces « sports » et trop peu de gens sont au courant de ces pratiques barbares envers des êtres qui inspirent de la douceur et de la tendresse.

Pour  créer ce livre j’ai utilisé de l’encre de chine noire. Le lévrier, toujours blanc, évolue dans un monde sombre aux traits rudes. Des coups de pinceau sauvages et des éclaboussures obscures trouvent leurs contrastes avec la blancheur fantasque et silencieuse du lévrier.

 

Les textes sont en espagnol, mais ils ne sont là que pour accentuer de façon « sonore » le récit. Pas d’inquiétude donc, il n’y a vraiment pas besoin d’être bilingue pour comprendre ces récits. Mais comme c’est toujours gai de comprendre cette « sonorité » je fournis à la fin du livre la traduction en français de tous ces mots :)

À quoi servira la collecte ?

-La collecte servira à couvrir les frais de fabrication et d'impression de l'ouvrage.

 

-Une partie servira aux frais d'envois postaux pour les cadeaux et contreparties aux contributeurs.

 

-Pour la mise en place de l’expo « Los mártires de España »

 

-La commission KKBB (8%)

 

 

N'hésitez pas à faire dépasser (de beaucoup ! :) ) le compteur...

 

L'argent en plus servira donc à financer plus d'exemplaires du livre !!!

 

 

Pampampam

FuefueEsconesconGreygrey

Thumb_img_0253
Dácil

Dácil Martín Paillet est une dessinatrice de bande dessinée belgo-espagnole. Pratiquant cet Art depuis l'âge de neuf ans, elle fait son entrée à l'Ecole Supérieure des Arts Saint Luc en 2005, puis poursuit sa formation à l'Académie Royal des Beaux Arts où elle obtient son diplôme de Master. Elle participe régulièrement à des expositions et anime... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
C´est super que ta BD va être publiée.Bisous
Thumb_default
Beau projet. A faire connaitre absolument.
Thumb_default
Bonne continuation camarade! et encore bravo. Bisous. Emilie