Aidez-nous au développement du 1er spectacle musical qui rend hommage à La Goulue!

Large_bandeaukisskiss2-1507374401-1507374419

Présentation détaillée du projet

Dans ce spectacle qui mêle humour, musique, sensualité et émotion, Louise Weber dite La Goulue (interprétée par Delphine Grandsart que l'on a pu découvrir,entre autres, dans Cabaret le musical de broadway mis en scène par Sam Mendes et Mozart l'opéra Rock mis en scène par Olivier Dahan), star du Moulin Rouge et égérie de Toulouse Lautrec ouvre le livre de sa vie. Les pages qui défilent à l’envers nous plongent dans son intimité, dans les coulisses de ce destin hors norme et empreint de liberté.

 

 

PHOTOS DU SPECTACLE

 

La_goulue_repre_sentation_du_30052017_094-1507450080

 

 

La_goulue_repre_sentation_du_30052017_118-1507450231

 

 

La_goulue_repre_sentation_du_30052017_100-1507450247

 

 

La_goulue_repre_sentation_du_30052017_102-1507450265

 

 

La_goulue_repre_sentation_du_30052017_112_-_copie-1507450278

 

 

La_goulue_repre_sentation_du_30052017_124-1507450292

 

 

La_goulue_repre_sentation_du_30052017_136-1507450304

 

 

 

 

 

LA PRESSE EN PARLE

 

Article paru dans le Parisien de juin 2017

 

Critique_le_parisien_du_13_juin_2017-1507378710

 

 

 

Article paru dans Glamour de Juin/Juillet 2017

 

Critique_glamour-1507378747

 

 

 

Article paru dans Montmartre à la Une de Juin 2017 

 

Critique_montmartre_a__la_une-1507378772

 

 

 

 

Articles parus sur des sites spécialisés dans la comédie musicale et le théâtre.

 

Aperc_u_de___dossierpre_sentationlagoulue.pdf__-1507378796

 

 

 

 

 

 

 

LE PUBLIC EN PARLE

Quelques avis des spectateurs sur billetreduc

 

Aperc_u_1de___critiques_et_avis_louise_weber_dite_la_goulue___billetreduc.com__-1507379279

Aperc_u_de___critiques_et_avis_louise_weber_dite_la_goulue___billetreduc.com__-1507379300

Critique_billetreduc2-1507378854

 

 

 

 

 

 

NOTE D'INTENTION

 

Il y a chez Louise Weber une volonté d’être libre qui résonne encore aujourd’hui. Ce personnage de la IIIe République est en cela d’une grande modernité. De tous temps, cette volonté n’est pas sans conséquence et Louise Weber a d’ailleurs fini ses jours dans la misère la plus totale.

Louise Weber revendiquait une forte liberté personnelle et sociale. Elle contestait la loi et les autorités et n’avait pas peur du désordre pour défendre ses idéaux. A travers son parcours, ce sont les femmes que nous célébrons et l’humain en général.

J’ai toujours pensé qu’être au cœur de l’humain (partir de l’intime - l’intériorité et l’espace mental d’un personnage - peut trouver un écho dans l’imaginaire collectif qui est forcément en lien avec des idéologies) était peut-être l’acte le plus politique qui soit et si défendre des projets aujourd’hui a un sens pour moi, il réside dans cette volonté de partager avec le public des moments de vie qui donnent à réfléchir sur notre place dans la société. Le texte de Delphine Gustau, poétique, vivant et jamais moralisateur correspond totalement aux écritures que je veux défendre aujourd’hui.

 

Delphine GRANDSART- metteuse en scène, comédienne

 

 

 

 

LE TEXTE

 

C’est à travers la peinture de Toulouse Lautrec que j’ai découvert La Goulue.

Sa période faste du Moulin Rouge ne correspond en fait qu’à une infime partie de sa vie. Il m’est donc apparu évident que c’était la femme qu’il fallait célébrer et pas seulement La Goulue, cancanneuse.

Ma rencontre avec la comédienne Delphine Grandsart a réveillé cette envie de faire revivre cette personnalité. J’ai retrouvé en elle, une liberté, une énergie, une gouaille, une audace et un esprit identiques à ceux de Louise Weber.

 

Delphine GUSTAU, auteure et metteuse en scène.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 La musique fait partie intégrante de la dramaturgie. Nous ne voulions pas que ce spectacle devienne un spectacle musical à part entière mais que la présence des chansons symbolise les pensées de la protagoniste.

Lorsqu’elle n’est pas chantée, la musique apparaît dans des lieux où elle est forcément présente (église, bal, Moulin Rouge…). Nous avons choisi l’accordéon, instrument populaire par excellence, présent sur scène et dans la salle.

Nous retrouvons des chansons réalistes de la Belle Epoque (Yvette Guilbert, Aristide Bruant, Montéhus) afin de rendre hommage à cette poésie, populaire et théâtrale, qui s’intègre naturellement dans l’univers du spectacle.

Les paroles de Delphine Gustau et les compositions de Matthieu Michard s’inscrivent dans la même veine que le répertoire d’époque.

La présence du musicien, qui jouera donc en live, permettra de conserver une spontanéité et une véritable connexion avec la comédienne.

 

 

 

 

 

 

L’EQUIPE DU PROJET

 

Delphine GRANDSART- comédienne, metteuse-en-scène:

 

10710942_10202769419105580_2591070192584121610_n-1507445673

 

Formée au conservatoire national de région à Versailles, Delphine Grandsart a obtenu les 1ers prix à l’Unanimité Classique et Moderne et le Prix d’Honneur Moderne. Delphine a principalement joué dans des créations d'auteurs vivants (Jean-Louis Bourdon, Victor Haïm, Emmanuel Depoix, Philippe Beheydt...) Ces dernières années elle a travaillé dans des spectacles musicaux : elle est choisie par Sam Mendes pour incarner Fräulein Fritzie Kost dans CABARET, le musical de Broadway nommé aux Molières, qu’elle a joué aux Folies Bergère et au théâtre Marigny dans la mise en scène du réalisateur. Elle y chante, danse, joue la comédie et de l’accordéon. Elle joue Cécilia Weber, la belle mère de Mozart dans la comédie musicale Mozart l’Opéra rock mis en scène par le réalisateur Olivier Dahan. Puis elle renoue avec le texte d’auteurs vivants dans la dernière création de Jean-Louis Bourdon. Parallèlement à sa carrière théâtrale, Delphine a tourné des unitaires pour la télévision sous la houlette de Robin Davis, René Menzor, Régis Musset, Guy Jacques, Daniel Jeanneau, Vincent Monnet, Christian Faure. On l’a vu aussi dans la saison 3 de la série Engrenages sur Canal plus,+ réalisée par Manuel Boursinhac. Elle incarne depuis 2014, le personnage principal de la série web Autostop réalisée par Thierry Loshouarn. En 2016, elle devient la directrice artistique de la compagnie Les Petites Vertus afin de défendre l’écriture contemporaine et de monter des projets pluridisciplinaires, sa première création sera un biopic écrit par Delphine Gustau sur la vie de Louise Weber dite La Goulue. Elle travaille actuellement sur l’écriture d’un long métrage avec Thierry Loshuarn, un road movie dans lequel elle sera la protagoniste et sur l’écriture de sa première pièce, un fait divers, Le Bar de l’Union.

 

 

 

 

Delphine GUSTAU- auteure et metteuse-en-scène:

 

Photo_delphine_gustau-1507449080

 

Membre des EAT, Auteure, metteuse-en-scène, parolière, et scénariste. Ses pièces sont jouées au Gymnase, à la Comédie de Paris, aux Béliers Parisiens, au Petit Hébertot, à la Manufacture des Abbesses et dans divers théâtres avignonnais tels que le Bourg Neuf, les Corps saints, le Roi René, l’Art en scène... Elle a collaboré à de nombreux spectacles montés par le maître de l’absurde, François Rollin et assisté le dessinateur Enki Bilal pour sa première mise en scène au Théâtre du Rond-Point avec Evelyne Bouix. Pièces sélectionnées et lues dans le festival d’auteur “ l’été en automne” de Didier Lelong (Matthias et Au bon vieux temps) Depuis plusieurs années, elle assure l’écriture et la mise en scène de diverses pièces jeune public pour les classes à horaires aménagés théâtre de la ville de St Maur. En 2016, elle devient librettiste d’opéra à l’occasion de la création d’ “Au bon vieux temps” mis en musique par Matthieu Michard pour le conservatoire du 20 ème arrondissement de Paris. Elle a publié un recueil de textes poétiques aux éditions Aréa, des sketchs pour enfants (ABS éditions) et une pièce radiophonique “Bzzz ou les confessions sincères d’un être nuisible mais repentant” chez Livraphone. Sa pièce “Apprenez à dire non” créée au théâtre du Bourg Neuf est éditée aux éditions Anabet. Sa dernière pièce co écrite avec Gildas Loupiac est publiée aux éditions ETSGO en 2016.

 

 

 

 

Matthieu MICHARD-Compositeur et Pianiste:

 

Img_0247-1507449112

 

Matthieu Michard mène une carrière de Compositeur Arrangeur Pianiste. Après l'obtention d'un Prix de piano, il se perfectionne au CNSM de Paris en Harmonie, Contrepoint, Arrangements et Orchestration. Il compose la musique de « La Mécanique de l'Ornithorynque » joué aux Béliers Paris, au Petit Hebertot et à la Manufacture des Abbesses. Il compose et joue notamment pour la Compagnie Systeme Paprika aux Concerts de l'Improbable de J.F. Zygel (Théâtre du Châtelet) et en tournée, pour l'Orchestre des Frivolités Parisiennes à la Maison des Métallos, la Hall Pajol, et collabore aux arrangements du Spectacle « Siegfried et l'Anneau Maudit » à l'Opéra Bastille.

 

 

 

 

 

Jacques ROUVEYROLLIS (assité de Jessica Duclos)- Lumières

 

Jacques-1507449161

 

Jacques Rouveyrollis, né le 28 septembre 1945 à Grenoble, est un éclairagiste majeur de la scène française. Il a travaillé pour la musique à partir du milieu des années 1960, avant d'aborder le théâtre au début des années 1980, puis l'opéra au début des années 1990. Jacques Rouveyrollis a commencé sa carrière en 1965. Il a travaillé pour de nombreux artistes, comme Barbara (sur une longue durée), Sylvie Vartan (à qui il est fidèle depuis son premier Palais des congrès de Paris), Cerrone, Léo Ferré, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Michel Berger, France Gall, Serge Gainsbourg, Michel Sardou, Shirley et Dino, Mireille Mathieu, Charles Trenet, etc. Jacques Rouveyrollis a été récompensé à plusieurs reprises. Il a reçu deux fois le Molière du créateur de lumières : en 2000 pour À torts et à raisons de Ronald Harwood, mis scène par Marcel Bluwal au Théâtre Montparnasse, en 2002 pour La Boutique au coin de la rue de Miklos Laszlo, mis en scène par Jean-Jacques Zilbermann au théâtre Montparnasse.

 

 

 

 

 

SUR LOUISE WEBER DITE LA GOULUE

 

Louise Weber est née le 12 Juillet 1866 à Clichy. Elle est   abandonnée par sa mère à l’âge de 3 ans. Son père meurt de ses blessures de guerre en 1873. Recueillie par les sœurs, elle fait ses débuts à l’Elysée Montmartre sous la présidence de Victor Hugo. A l’âge de 15 ans, elle prend son envol et fréquente les nombreux bals montmartrois. Elle est tour à tour blanchisseuse, modèle  pour les peintres. En 1889, Charles Zidler la repère et en fait la star du Moulin Rouge. En 1895, éprise de liberté, , elle quitte le Moulin Rouge en pleine gloire pour s’installer dans les foires, à son propre compte. Elle deviendra dompteuse et ne cessera de connaître des déboires financiers. En 1923, elle perd son fils, Simon dit Bouton d’or et va sombrer dans l’alcool et la pauvreté. Elle meurt seule et ruinée en 1929, d’une attaque d’apoplexie.

 

 

Article de Presse annonçant la mort de La Goulue

 

129075325_048-1507380039

 

 

 

La baraque de La Goulue à la foire

 

La_loge_goulue-1507380080

 

Avec son fils Simon dit Bouton d'or (à sa droite), le plus jeune dompteur de France et José Droxler, son mari (à sa gauche)

 

La_goulue_dompteuse2-1507449324

 

 

Gouluecolor02-1507380140

 

Avec son fils Simon dit Bouton d'or, mort à l'âge de 27 ans.

 

Cs9344-1507380159

 

 

 

 

La goulue peinte par Toulouse Lautrec

 

Goulue_valentin_desosse_hi-1507449377

 

Lautrec_moulin_rouge__la_goulue__poster__1891-1507380206

 

Th-13-1507449410

 

À quoi servira la collecte ?

Ce spectacle qui a été joué 16 fois à Paris et qui a été autant salué par la presse que par le public a la chance d'être programmé jusqu'à fin décembre tous les dimanches au théâtre de la Contrescarpe mais pour le moment, les producteurs ne sont pas encore venus. De fait, afin que le projet puisse se faire connaître et grandir encore, la compagnie doit récolter des fonds dès maintenant pour

la communication (3500 euros)

la commission de Kiss kiss Bank Bank (320 euros)

et pour les contreparties (180 euros)

L'association les petites vertus percevra l'intégralité de la collecte.

Si la collecte dépasse la somme demandée, elle permettra d'aider au fonctionnement de l'association.

 

Thumb_sacre__coeur2-1507445724
L'association les petites vertus

Louise Weber dite La Goulue a pu voir le jour grâce à la création de l'association les petites vertus qui a pour volonté de défendre l'écriture contemporaine et des projets pluridisciplinaires. C'est son premier projet et, à ce titre, elle n'a pas pu recevoir de subventions publiques.

Derniers commentaires

Thumb_default
Youpy ! ça va le faire !
Thumb_sacre__coeur2-1507445724
Merci ma belle!! ENORME BISOU!
Thumb_default
Un petit rien pour ma grande Goulue. Bonne chance ma douce; je croise les doigts pour que ton spectacle vive.