De Marseille à New York, "Lucky Jo" réunit le monde de la boxe et celui de la photographie autour d'un évènement unique dans les deux villes.

Large_lucky_jo_com-bd-1492585757-1492585787

Présentation détaillée du projet

"Vise la lune, si tu la rates, tu récolteras au moins les étoiles"

 

 

L'exposition "Lucky Jo" va dévoiler au public le 13 mai prochain, à New York, le travail de la photographe française Orianne O. qui a suivi pendant 4 ans, à Marseille, la boxeuse Johanne Cavarec. Invitée par la salle de boxe mythique Gleason's boxing Gym à Brooklyn, l'exposition dévoile une série sur la championne de France Johanne Cavarec que la photographe a suivi pendant 4 ans, à Marseille, dans son parcours d'athlète, de femme et de mère. Le résultat est un portrait intimiste de la vie d'une jeune boxeuse professionnelle, capturé sur pellicules en noir et blanc. "Lucky Jo" est une façon d'attirer l'attention sur le monde de la boxe féminine, souvent confronté à des inégalités de traitement en termes de reconnaissance et de moyens financiers. Au delà de cet aspect, elle met en lumière le travail et la passion engagés par ces sportifs de tous horizons qui atteignent le plus haut niveau à force d'investissement et de courage sans réellement savoir de quoi sera fait le lendemain. Pendant la soirée de vernissage, la photographe présentera son travail exposé en 20 photographies grand-format complétées d'une projection. En milieu de soirée, la boxeuse marseillaise participera à un combat organisé contre une boxeuse du club New Yorkais.

 

L'exposition doit ensuite revenir à Marseille afin d'y être présentée au public à l'occasion d'un évènement unique.

 

Lucky_jo_com-bd-1492585722

 

 

 

"J’ai commencé à suivre Johanne Cavarec en 2012. Cette boxeuse était en lice pour l’Urban Boxing. « Elle a une histoire » m’avait dit l’organisateur de l’évènement, « une vraie leçon de vie ! Je la surnomme Lucky Jo, tu comprendras pourquoi ». 
 Ce sport, elle l’a commencé à 14 ans en découvrant les boxeuses américaines dans des magazines spécialisés. Elle donne naissance à son fils à 18 ans, reprend son sport, puis arrête à nouveau une année pour cause de cornée déchirée. En 2008 elle quitte sa Bretagne natale pour Marseille, pour donner un nouveau souffle à son ascension sportive, tenter le tout pour le tout, se faire un nom et si possible une carrière. Mère célibataire, elle se confronte à l’isolement, enchaîne les jobs à temps partiels, s’entraîne chaque soir au prix d’1h30 de trajets pour rejoindre la salle de Saint-Jérôme. D'abord Championne de France amateur en 2010, elle est sacrée championne de France pros en 2015. 
Précarité, déclin de la qualité et du nombre d’évènements, cachets de misère… Johanne poursuit son évolution dans les sports de combats en tentant de mieux vivre dans sa vie quotidienne. Coach, entraîneur pour les particuliers, elle trouve finalement sa bouffée d’air en étant palefrenière dans un centre équestre dans les quartiers nord Marseille. 

 Sur fond de crise et de boxe féminine, l’histoire singulière de Johanne donne un visage aux centaines d’autres Lucky Jo et questionne la place que l’on accorde aux sportifs et sportives de haut niveau. Souvent laissés-pour-compte, envers et contre tout, ils font de leur passion un vrai chemin de vie ». Orianne O.

 

Select1-1489397117

 

L'évènement

 

Visible du 12 au 19 mai, le vernissage de l'exposition aura lieu le SAMEDI 13 MAI à partir de 19h au Gleason's Boxing Club.

 

Une vingtaine de photographies grand-format seront exposées et une cinquantaine d'autres projetées. Pour l'occasion un court film réalisé par la photographe sera également présenté. La boxeuse sera présente sur place et affrontera une athlète américaine à l'occasion d'un match d'exhibition attendu.

 

Une fois l'exposition terminée à New York, elle traversera à nouveau l'atlantique pour être exposée à Marseille. Nous en reviendrons avec de nouveaux clichés de l'expérience New Yorkaise qui viendront sceller ces 4 années de reportage et qui seront exposés avec les autres photographies.

 

 Select3-1489397987

 

 

Le lieu à New York, une salle mythique

134 Champions du monde professionnels se sont entraînés à Gleason's et 34 long-métrages y ont été tournés, 4 de ces films ont reçu un Oscar (Academy Award) dont le fameux: Million Dollar Baby.

Capture_d_e_cran_2017-03-07_a__11.58.03-1489397188

Gleason's Gym est une salle de boxe située dans le quartier de DUMBO, Brooklyn (NY). Depuis 1937, année de sa fondation, des boxeurs en route pour un titre olympique ou professionnel s'y sont entraînés tel que : Jake LaMotta, Roberto Durán, Benny "Kid" Paret, Paulie Malignaggi, Gerry Cooney, Zab Judah et Mike Tyson. En préparation pour son premier combat pour le titre de champion du monde des poids lourds contre Sonny Liston, Muhammad Ali (alors Cassius Clay) s’y était aussi préparé. 

 Le propriétaire de la salle, Bruce Silverglade, avec l’entraîneur d'élite Hector Roca, ont co écrit un livre intitulé "The Gleason's Gym: total body boxing workout for women" dont la préface fut rédigée par l'actrice Hilary Swank, qui a d’ailleurs remercié Hector Roca lors de la remise de son Oscar de meilleure actrice féminine pour son rôle dans le film "Million Dollar Baby". Comme le précise Bruce dans un interview "Nos boxeuses sont aussi douées que nos boxeurs". Elles s'entraînent durement et sont très concentrées sur leur préparation physique. Quand une femme accède au site pour la première fois, elle n'a aucun a priori ni "mauvaises habitudes" que les hommes peuvent avoir. Elles sont ouvertes et volontaires, les hommes imaginent toujours qu'ils saurons boxer par ce que ce sont "des Hommes".

 

 

La photographe

 

Web_dsf0464-1489397707

 

Orianne O. est une photographe et journaliste française originaire de Marseille où elle vit et travaille actuellement. 
En 2004, à la suite du succès de sa première expo: “Sur Les Routes” (pendant le festival international de photographie à Alep ,Syrie), elle devient photographe indépendante de presse pour des magazines comme Univers des voyages ou encore National Geographic, sa passion pour le reportage l’a emmenée à travers le monde. 
Désormais journaliste pour un magazine mensuel de la presse écrite, elle poursuit son travail d’auteur photographe en parallèle consacré d’un côté à l’exercice documentaire (Lucky Jo, Massilia Girls Connexion..), de l’autre à une expression et des questionnements plus personnels (Chaos ou dernièrement L’Éternité ou rien) avec souvent comme fil conducteur le rapport au quotidien et à l’existence. Elle a exposé dernièrement au Head On de Sydney, au Independant Photography Festival de Melbourne, au J1 pendant MP2013, au Borderline center de Tokyo ou encore à l'occasion du festival d'Athènes.

 

La boxeuse

 

Dsc_8141-2-1489397767

Johanne Cavarec est née à Brest (Bretagne, FR) en 1982, elle y a vécu jusqu'en 2007, date à laquelle elle prit la décision d’emménager à Marseille. A l'age de 14 ans Johanne pratiquait la danse et tombe par hasard sur un magazine qui parlait de boxe féminine, l'idée a commencé alors à germer dans son esprit. 
La même année elle fait son premier entraînement et les sensations de percutions avec le côté dansant de la discipline la font tomber rapidement amoureuse de ce sport. Malgré les premiers coups et la douleur physique, elle continue l'entraînement. 
En 2007, sur les conseils de son entraîneur, elle décide de changer de salle, pour atteindre un niveau supérieur et commence sa recherche sur Paris. Lors de sa quête elle apprend qu'un stage d'entraînement mené par Myriam Lamarre va se dérouler à Marseille. Johanne ne pouvait pas manquer cette occasion. Après avoir participer au stage, elle décide d’emménager à Marseille, avec son fils Isaie, où elle perfectionne sa technique et devient championne de France pro de poids léger en 2015.

 

Les partenaires

 

AlerteGasoil™ - https://alertgasoil.com/

Ceira Telecom - http://www.ceira-telecom.com/

PICTO New York - http://pictony.com/

 

Alertgasoil_tm_v4_1.0.8-1489397835  Logo_ceira_te_le_com-1489397870

 

Select11-1489398041

À quoi servira la collecte ?

L'argent récolté sera remis à la photographe et porteuse de projet Orianne O. et servira à deux actions principales:

 

- Financer le voyage de la boxeuse à New York afin qu'elle puisse participer à son combat d'exhibition contre une américaine et permettre ainsi à la photographe d'achever là-bas le travail photographique commencé il y a 4 ans en vue de l'exposition à Marseille. Une partie de son hébergement a déjà été prise en charge par un de ses sponsors mais il manque encore le financement de son billet d'avion de Marseille à New York, du billet d'avion de son fils, et de ses frais sur place.

2 billets x 620€ + frais (assurances, métro...) = 1375€

 

- Financer le transport retour de l'exposition de New York à Marseille afin de pouvoir la présenter comme prévu dans la cité phocéenne à l'automne. Cela inclut entre autre l'achat du transport d’œuvres "hors format".

Coût annoncé par la compagnie de transport: 280€

 

- Si 1650€ de collecte sont dépassés: La location du matériel de vidéoprojection dans les deux villes,  l'organisation d'un match d'exhibition à Marseille aussi, le remboursement du voyage en avion de la photographe.

 

 

Thumb_2017-01-20_15.48.12-1489401635
OrianneO

Orianne O. est une photographe et journaliste française originaire de Marseille (FR) où elle vit et travaille actuellement. 
En 2003 elle obtient un Master en cinématographie et simultanément un diplôme universitaire de criminologie. En 2004, à la suite du succès de sa première expo: “Sur Les Routes” (pendant le festival international de photographie à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour votre parcours !
Thumb_soso-1475424825
ça va être une belle aventure ! hâte de voir l'expo sur Marseille ♡
Thumb_default
Coucou Voilà c'est fait, bravo pour ton projet. On se verra à Marseille.