Créer une ludothèque pour les enfants des écoles « Les Papillons » et « Denbanyuman » à Ségou au Mali, tel est mon objectif pour le 1er trimestre 2013. Avec ce projet, c'est bien plus qu’une ludothèque que vous allez soutenir : vous allez participer à améliorer les conditions d’apprentissage et de développement personnel de ces enfants à travers le jeu, moteur essentiel de leur développement. Alors si vous voulez me donner un coup de pouce pour la réalisation de ce projet de solidarité, n'hésitez pas !

Large_ludo-bougou

Présentation détaillée du projet

Carte_mali

 

Fin 2011, j’ai quitté Paris pour un périple de 3 mois en Afrique de l’ouest. J’ai vécu une aventure passionnante, émouvante et enrichissante, des falaises magiques du pays Dogon à l’île symbolique de Gorée, en passant par les paysages féériques de l’île de Santo Antao au Cap-Vert. Depuis mon retour, l'envie de monter un projet de solidarité en Afrique et d'aider tout particulièrement les enfants est devenue omniprésente.

Bénévole au centre social de Belleville depuis le début de l’année, je côtoie plusieurs fois par semaine les enfants de ce quartier. Nous faisons de nombreuses activités et notamment au sein de la ludothèque ; c’est donc assez naturellement au regard de ce qu’apportent ces activités aux enfants, que l’idée de créer une ludothèque pour les enfants de ces deux écoles est née.

 

A

 

Objectif : Améliorer les conditions d’apprentissage et de développement personnel des enfants de 3 à 12 ans à travers le jeu, moteur essentiel du développement de l’enfant

Activité : Création d’une ludothèque

Population cible : Enfants de maternelle et de primaire

Localité : Ecole maternelle « Les Papillons » et école primaire « Denbanyuman » à Ségou au Mali            

Nombre total de bénéficiaires du projet : 390 enfants

Coût total du projet : 3240€

 

Qu’est-ce qu’une ludothèque ?

Une ludothèque est un espace culturel de jeu, où des jouets et des jeux sont disponibles pour les enfants qui la fréquentent. Le jeu est un créateur de lien social qui permet d’ouvrir la porte à l’imaginaire, tout en conduisant à la règle : règle du jeu, règle du lieu, règle de vie.

Le jeu est un plaisir, mais il apparaît aussi comme un outil de citoyenneté, car jouer c’est apprendre des règles, c’est donc tenir compte de la réalité des autres. Le jeu favorise également les rencontres, l’échange et l’intégration. Une ludothèque défend le jeu comme un loisir culturel, présentant un intérêt éducatif indéniable. C’est un besoin vital pour le développement affectif, psychologique et intellectuel des enfants. 

 

Pourquoi une ludothèque dans ce complexe scolaire ?

Le jeu est un droit de l’enfant. Il est indispensable au développement, à l’apprentissage et au bien‐être physique et mental des enfants, comme ont pu le démontrer de nombreuses recherches en psychologie de l’enfant. A Ségou, très peu d’enfants ont accès au jeu du fait notamment des faibles ressources de leurs familles, d'espaces limités au sein de leurs logements et de terrains de divertissement collectifs insuffisants. Ainsi, la ludothèque qui s’appellera « Ludo Bougou » (Ludos = jeu en Latin et Bougou = village en Bambara), va leur offrir d’excellents outils d’apprentissage informel d’éducation aux valeurs civiques. Situé au sein de leur école, géré par la directrice, le directeur et les instituteurs, cet espace de jeux offrira à ces enfants un lieu où ils pourront jouer avec un matériel diversifié, adapté à leur âge et à leur culture. 

 

B

 

Les écoles « Les Papillons » et « Denbanyuman »

L’école maternelle « Les Papillons » et l’école primaire « Denbanyuman » sont situées dans le quartier administratif de la ville de Ségou. Elles ont été créées en 1981 et en 1999 et sont aujourd’hui dirigées respectivement par Mme Diallo et Mr Coulibaly aux côtés desquels travaillent 21 instituteurs. Elles comptent 390 enfants : 140 en maternelle et 250 en primaire. 

 

C

 

La ville de Ségou

La ville de Ségou s’étend sur les rives du fleuve Niger, à 240km de la capitale Bamako. La ville est au centre d’une activité économique intense : pêche, agriculture, élevage, poterie,  tissage… Elle est également depuis quelques années un centre culturel important grâce au Festival sur le Niger qui attire chaque année les plus grands artistes Maliens et internationaux. Sa population est d’environ 110 000 habitants. La ville de Ségou est surnommée la cité des Balanzans, nom d’un arbre poussant en abondance dans et autour de la ville (Acacia Albida).
 

 

E

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

- Achat jeux / jouets : 1300€

- Rénovations et travaux sur le bâtiment existant + aménagement de la ludothèque : 1200€

- Expédition de certains jeux : 200€

- Participation d’une partie des frais d’achat de mon billet d’avion et à la formation des instituteurs et des directeurs aux jeux : 300€

- Frais de commission du site Kiss Kiss Bank Bank à déduire: 8% soit 240€

 

Budget global : 3240€ 

Thumb_moi
Hélène Danté

Je m’appelle Hélène, et je suis née par une froide journée de janvier 1980 d’une mère Bretonne et d’un père Malien. J’ai grandi les pieds dans l’eau à Quiberon, petite ville de Bretagne, mais avais plus souvent la tête et le cœur du côté de Bamako. Depuis toujours sensible aux causes qui touchent les populations les plus vulnérables, je me suis souvent... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un petit coup pouce pour de jeunes pouces !! Bonne et heureuse année à toi, plein de réussite pour ce projet qui je suis sûre, te tient beaucoup à coeur !!
Thumb_default
Voici notre modeste contribution à ton projet depuis La Réunion ! Nous te souhaitons beaucoup de réussite pour ce magnifique projet ! C'est formidable ce que tu fais ! Nous sommes de tout cœur avec toi pour que tu réalises ce beau projet ! Karine & co !
Thumb_default
Bravo Hélène, une excellente année à toi, aux kiss kiss bankers qui te soutiennet et aux enfants de Ludo Bougou. @+