Palestine, automne 1995 / 2015, un reportage photo en deux temps = un livre sur le quotidien des Palestiniens, loin des clichés médiatiques.

Large_kkbb_lde_icone-1438045758-1438045769

Présentation détaillée du projet

Kkbb-presentation1-1443649987

« Une image vaut mieux que mille mots. »

-Confucius

Titre_page_kkbb-1444244967

1partie-1443650174

 

Pal21juillet15-010-2-1438041839

 

« Lueurs d’espoirs » est un projet photographique qui a débuté en 1995. Etudiant en dernière année à l’époque et touché comme tous par les images du conflit israélo-palestinien, je décide d’aller photographier les palestiniens de Cisjordanie dans leur quotidien, loin du cliché sensationnel que montrent les médias.  

 

Il y a à cette époque un espoir de paix réelle suite à l’accord de principe signé à Washington par Yitzhak Rabin et Yasser Arafat. Je pars début octobre 1995 et me concentre sur Jérusalem Est, Ramallah, Taybeh et Jéricho et leurs habitants. Je reviens à la fin du mois, deux semaines avant le tragique assassinat d'Yitzhak Rabin. 

 

Il s’agissait des derniers jours d’espoir, ténu, d’une paix déséquilibrée, certes, mais une paix quand même...

 

 

 

Diapositives-2956-1438041486

 

 

 

2partie-1443650265

 

 

 

 

 

 

Retourner en Palestine en 2015, soit 20 ans plus tard, m’apparait aujourd’hui comme un prolongement naturel de ce voyage et une opportunité́ de redonner sens au temps, loin de l'obsession des médias pour la chasse aux scoops.  

 

Mon travail se porte à nouveau sur le quotidien des palestiniens. Aujourd'hui, malgré une occupation de plus en plus pesante, la Cisjordanie est entrée dans le 21ème siècle avec ses téléphones portables dits « intelligents », ses accros de la mode, ses groupes de rocks ou ses auberges de jeunesses. Une vie quotidienne proche de la nôtre et à mille lieux des images de morts véhiculées par les médias.   

 

L’identification au peuple palestinien se fait depuis trop longtemps à travers une empathie pour ses souffrances. Par mes photographies, je cherche à susciter une identification positive au peuple palestinien, proche de la sympathie que l’on peut éprouver pour un vieil ami dont on partage, avec plaisir, de petits moments de la vie de tous les jours.

 

 

Palestine-7727-1443639160

 

Palestine-8535-1444243168

 

800px-6868-1444243298

 

Taybeh-2015-4203-1444243373

 

 

3partie-1443650352

 

Les fonds récoltés grâce à vous serviront à publier un livre avec une sélection de photos de 1995 et 2015. Elles seront accompagnées de notes personnelles prises durant mes voyages et de liens vers du contenu numérique exclusif comme des ambiances sonores et des photos complémentaires.

 

Nous vivons une période de repli sur soi et de peur de l'autre. Alors que notre société n'a jamais été aussi pacifique et sécurisée, le sentiment d'insécurité grandit. Ce lent glissement vers l'irrationnel, la peur archaïque de l’autre menace les fondements même de notre société multiculturelle.  

 

Combattre cette radicalisation est, à mes yeux, essentiel. Dans ce combat, les armes, les guerres et les destructions sont contre-productives tant elles renforcent la radicalisation. La lutte doit se faire de manière positive, entre autre, par la construction de nouveaux ponts entre les différentes composantes de notre société.

 

Pal21juillet15-038-4-1438042260

 

 

En diffusant « Lueurs d'espoirs », je tiens à participer à cette lutte constructive. C'est, en somme, l'aboutissement de ma démarche. Offrir au regard des lecteurs une image humaine des habitants de Cisjordanie, est un moyen de combattre les idées préconçues que les médias, avides d'audiences, nous enfoncent dans le crâne à coup d'images choquantes et de slogans réducteurs.

 

4partie-1443650389

 

Nous vivons une période de replis sur soi et de peur de l'autre, qu'il vienne d'un autre continent ou qu'il soit simplement notre voisin.  La peur conduit aux pires extrémités et je suis intimement convaincu qu'un regard différent et positif est une des meilleures armes pour lutter contre ce fléau.

 

Le livre augmenté de son contenu numérique sera complété, courant 2016, par une exposition. De quoi toucher un public plus large !

 

J'écris ces lignes à quelques jours de mon retour sur les traces de 1995.  J'aurai donc bientôt de quoi nourrir le fil d'actualité, repassez régulièrement pour en découvrir plus !

 

Si ce projet vous touche, parlez-en autour de vous et n'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.  Il prendra tout son sens en rencontrant le plus large public possible.  

 

Pal21juillet15-005-7-1438041934

À quoi servira la collecte ?

Le montant demandé est exclusivement réservé à l'impression du livre photo tiré à 100 exemplaires.  Les spécifications envisagées sont : 230x260mm paysage, dos collé, couverture 300gsm, 108 pages 130gsm.

 

Argent-1443650106

 

Si vos participations devaient dépasser 100 %, le surplus serait alors mis à contribution pour travailler la finition du livre : utilisation de plusieurs papiers différents, élaboration de la couverture, pages dépliables.

 

Et, surtout, votre intérêt pour ce projet m'encourage à m'y investir pleinement.

 

Thumb_sceau01-1438122947
Frédéric Moreau de Bellaing

Depuis 1995, l’année où j’ai été diplômé de l’INSAS, j’ai travaillé dans le domaine de l’audiovisuel et graphique. J’ai mis mes talents au service de nombreux clients. Poursuivant mes projets personnels, j’ai aussi réalisé des courts métrages, des documentaires et des clips. En parallèle à ma carrière professionnelle, je développe mon univers... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un rêve qui se réalise... c'est toujours fantastique :-) De plus super beau projet !!!
Thumb_2__2_-1447092150
Super projet. Je suis heureuse d'y participer.
Thumb_default
Des lueurs d'espoirs ! Et ça fait du bien ! .