Une Crêperie à Erstein ? Proposer du neuf et du bon, avec des produits frais pour de bonnes galettes et crêpes artisanales. "C'est Bon Ça !"

Large_fa_ade_cbc-1451321536-1451321556

Présentation détaillée du projet

Qui n'aime pas les bonnes crêpes au nutella (oups désolé pour la citation de marque) ou juste au sucre cannelle...mmhhh...ou encore au caramel et beurre salé fait maison ! 

Rien que d’y penser ça donne l'eau à la bouche. 

 

Img_8224-1451395581

 

Qui suis-je ?

 

Manu, 31 ans, né à Strasbourg. 

Pourquoi les crêpes ? car je suis comme vous, j'aime ça et je ne peux pas m'en lasser. On peut tellement varier les plaisirs à l'infini avec des goûts toujours différents.

Mais je vous avouerai aussi que ma maman y est pour quelque chose. Elle nous a (avec mon grand frère) toujours fait des pures crêpes et j'ai depuis des années toujours aimé les cuisiner à n'importe quelle heure, avec mes amis, qui vous le confirmeront.

 

Toute ma vie est liée à la crêperie, sauf que je ne suis pas breton mais alsacien !

 

Il m'a fallut un déclic un jour car je ne trouvais pas un métier qui m'attirait. Et au final, après une formation en Bretagne à Rennes, je suis diplômé de l'école des Maîtres-Crépiers. C'est vraiment un métier qui me passionne. J'ai longtemps travaillé sur mon projet d'ouvrir un snack mais la crêperie c'est vraiment ce qui me plaît. J'ai déjà des contacts avec des cidreries artisanales bretonnes ainsi qu'avec des moulins pour la farine de sarrasin, matière première des galettes bretonnes. 

 

 

Ma passion

 

Ma passion, c'est m'investir bénévolement dans la danse hip-hop depuis 12 ans dans l'association Hip-Hop Session à Erstein. J'ai beaucoup voyagé avec mon groupe de danseurs, le "KRIPTYC KREW", grâce à cette passion et j'ai surtout appris énormément sur moi-même et les exigences de la vie, de la société. Si on veut réussir dans la vie, on doit le vouloir plus que tout et ne jamais baisser les bras. Et surtout, il faut s’en donner les moyens.

 

Freeze_clash_island-1451394444

 

Le projet

 

Je voulais être mon propre patron depuis l’adolescence et créer ma société. Après avoir travaillé pendant des années dans différentes entreprises, j’ai pu acquérir de l’expérience en restauration et dans d’autres domaines divers et variés (marketing, communication, événementiel, sport, milieu associatif…) qui m’ont permis d’avoir une légitimité et cette force pour avoir les épaules pour ce projet, car la route fut longue et les épreuves furent difficiles pour en arriver à ce stade.

 

J’ai par conséquent souhaité créer une crêperie tendance, en vente à emporter pour commencer, car le coût total des investissements est déjà assez élevé pour proposer du « sur place ».

Le local est assez ancien et n’est pas aux normes exigées en restauration et nécessite un bon coup de neuf. 

 

Pourquoi une Crêperie Tendance ? Car aujourd’hui je souhaite dépasser le cadre des crêpes à la farine de blé et faire découvrir dans un premier temps les galettes à la farine de Sarrasin, farine typique pour manger « breton » en Alsace !

 

Img_5746-1451396030

 

Je souhaite également vous faire découvrir d’autres farines - dans mes pâtes à crêpes - comme par exemple la farine de châtaigne, de riz ou encore de maïs. 

 

Voici un exemple de recette du moment : farine de châtaigne et lait de soja. Ici, j’associe une farine sans gluten au lait de soja, alternative au lait de vache, pour les intolérants au lactose mais c’est également juste un plaisir de varier les goûts et les couleurs !

 

Img_5754-1451395979

 

Mes fournisseurs sont de petits commerçants locaux pour vous proposer des produits de qualités. 

 

Pour ceux qui ont déjà pu goûter mes crêpes, ils sauront vous rassurer en vous disant qu’elles étaient excellentes ! 

Vous aurez des alternatives aux crêpes et galettes traditionnelles comme des Wraps, des Pancakes et des Crépiaux et Blinis pour plus de plaisir.

 

 

 

 

Où j’en suis dans mon projet

 

J’ai effectué toutes les démarches administratives et formations obligatoires pour ouvrir ma crêperie ; celle-ci est aujourd’hui créée depuis peu, sous le nom « C’EST BON ÇA !!! » et vous comprendrez pourquoi j’ai choisi ce nom une fois la crêperie ouverte.

 

C_est_bon__a_2014-1451395491

 

Pour l’instant je n’ai pas trouvé une banque pour soutenir mon projet. C’est pourquoi je fais appel à vous tous, pour m’aider dans cette tâche plus que difficile pour que mon apport soit plus important et pour vous laisser la possibilité de contribuer à mon projet. 

 

En attendant, je fais une partie des travaux avec l’aide d’amis et famille, et me fais connaître en étant présent notamment déjà au Salon des Professionnels à Erstein en novembre, au marché de Noël d’Erstein et en ce moment sur différents marchés hebdomadaires à Erstein, Obernai, Molsheim, Benfeld, Kraft…

 

Etant très très motivé à ce que ma crêperie ouvre très prochainement (fin janvier / début février ?), je fais appel à vous et votre générosité pour m’aider dans cette aventure pour laquelle je viens de créer mon emploi et je l’espère en créer bien d’autres.

Selon ce que le futur me réserve, je pourrai peut être me développer un peu plus et cela en partie grâce à vous et cela, ça n’a pas de prix. 

 

Je vous dis d’ores et déjà UN ENORME MERCI à tous ceux qui me soutiennent et ceux qui comptent me soutenir dans mon projet.

 

A Erstein, l’offre de restauration est variée mais comme la plupart des personnes avec qui j’ai pu parler et échanger, une crêperie c’est cool, ça change et c’est bon ça!!!

 

À quoi servira la collecte ?

Merci d'avoir lu mon projet jusqu'ici et en toute sincérité, au vu des enjeux, il est préférable de l'être, surtout quand il s'agit d'argent, je préfère être transparent avec vous et vous montrer les investissements prévus.

Le coût globale du projet est d’environ 60 000 euros et mon apport est de 15000 euros. J'ai travaillé dur pendant des années pour mettre toutes mes économies dans mon projet. Je passe par cette plateforme de financement participatif pour obtenir 5000 euros de plus et donc demander aux banques 40000 euros. Donc plus vous m'aiderez mieux ce sera. Ces 5000 euros sont une parties des frais comme vous pouvez le constater. 

J'ai également mis en ligne mon projet car de nombreuses personnes souhaitent m'aider et me soutenir et je vous en remercie.

Les contributions que je propose en échange de vos dons vont d'un montant symbolique de 5 € jusqu'à 500 € pour ceux qui auraient les moyens de le faire et je tenais à le dire ici, je vous remercie tous pareil, même si les contributions sont différentes, car votre aide m'est très importante pour montrer que je suis soutenu et cela me fait chaud au coeur.

 

 

La collecte servira surtout à financer les travaux étant donné que le local que je souhaite aménager n'est plus aux normes et doit subir un gros rafraîchissement. (coût total estimé sur devis de professionnels 20000€. L’électricité et l’assainissement sont les postes les plus importants)

 

Si la collecte dépasse les 5000 euros je (pourrai (peut être)) aménager l'intérieur, car comme je le disais plus haut, je commencerai à vendre mes crêpes à emporter, car le coût des travaux de mises aux normes handicapés et d'accès au public (ERP) est trop élevé pour pouvoir faire du sur place, à mon plus grand regret en plus, donc je m’excuse auprès de tous pour cela. Si la crêperie fonctionne, on pourra alors aménager l'espace restant pour quelques tables pour manger tranquillement.

 

25% des 5000 € financeront les travaux en électricité,

25% pour l’assainissement,

15% pour l’aménagement des locaux,

15% pour l’achat de ma vitrine réfrigérée, 

et 20% pour l’équipement de cuisine.

 

Si j’arrive à 6000 €, je financerai l’enseigne lumineuse extérieure.

A 7000 €, je pourrai investir dans un site internet marchand.

A partir de 8000 €, je pourrai me faire connaître un peu plus en faisant de la publicité.

Au-delà de 8000 €, je pourrai investir dans l’aménagement pour faire du sur-place. 

 

Fa_ade_cbc-1451395436

 

Img_4722-1451396102

 

Img_4714-1451396137

 

Rgte_photoslinaire-caisse-murale-saladette-1451394701

Thumb_img_8194-1451321868
Manu CBC

Manu, 31 ans, né à Strasbourg. Passionné de Hip-Hop et de bons plats. Pourquoi les crêpes ? car je suis comme vous, j'aime ça et je ne peux pas m'en lasser. On peut tellement varier les plaisirs à l'infini avec des goûts toujours différents. Mais je vous avouerai aussi que ma maman y est pour quelque chose. Elle nous a (avec mon grand frère) toujours... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
slt un petit geste de notre part pour un belle avenir pour toi
Thumb_default
Hâte de venir déguster des crêpes dans ton local
Thumb_default
Bon courage Poto ! A bientôt